Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Microsoft change des icônes Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 icones 0

21

Fevrier

Microsoft renouvelle les icônes de ses applications sur Windows 10. Windows 10 prend un petit coup de jeune aujourd’hui grâce aux nouvelles icônes qui avaient été annoncées en décembre. Ces icônes plates et colorées sont disponibles dès aujourd’hui aux testeurs Fast Ring, le programme de bêta-test de Microsoft. Les autres utilisateurs devront patienter encore un peu. Le géant de Redmond a modifié les icônes de ses programmes phares. La suite bureautique Office est bien évidemment concernée, ainsi que Skype, Edge, que Microsoft cherche à promouvoir, la calculatrice qui devient graphique, Mail, etc. Certaines icônes du système seront également mises à jour, comme celles des dossiers. Ces icônes reprennent l’essence des versions antérieures, mais changent radicalement l’orientation graphique de l’entreprise. Fini l’effet 3D des années 2000. Fini le monochrome des années 2010. La tendance de Microsoft pour 2020 va vers la couleur et la simplicité. La plupart de ces icônes ont en effet moins de 5 couleurs et des dégradés très discrets. Elles sont facilement identifiables et, d’après Microsoft, rendent l’utilisation de Windows plus intuitive. En plus de Windows 10, ces mêmes icônes feront leur arrivée sur mobile Android et iOS. Microsoft cherche en effet à garder une unité, quel que soit le support. C’est aussi un excellent moyen pour l’entreprise de pousser Fluent Design vers les autres éditeurs de logiciels et applications. Il s’agit du modèle d’interface graphique créé par la marque et qui se base sur un système de grille comme Metro. Les graphistes de Redmond l’ont mis au point après des années de recherche pour étudier le comportement des utilisateurs au quotidien et ont cherché à répondre avec une interface plus efficace.



Asus met à jour son Vivostick

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus Vivostick

21

Fevrier

Intel lance son Compute Stick, une clé à brancher en HDMI, capable de transformer tout dispositif d'affichage en ordinateur tournant sous Windows (ou Linux). Un produit original qui n'a jamais vraiment trouvé son public et qui a finalement été abandonné par le fabricant. Mais malgré ce succès mitigé, d'autres industriels ont cru voire continuent de croire au potentiel de l'appareil. C'est le cas d'Asus, qui a lancé en 2017 son propre modèle, baptisé VivoStick PC TS10. Avec toujours le même principe : une clé à brancher sur un écran, pour en faire un PC, embarquant à l'époque le système d'exploitation Windows 10 Famille (Home). Trois ans plus tard, le constructeur taïwanais paraît vouloir remettre son VivoStick sur le devant de la scène. Il a ainsi dévoilé une mise à jour de son produit, en lui allouant à présent 64 Go de mémoire interne (contre 32 Go à l'origine) et 4 Go de RAM (au lieu de 2 Go pour la version précédente). En revanche, en dehors de ces quelques améliorations, le VivoStick PC TS10 ne connaît pas de révolution majeure. Il s'appuie sur le même processeur (un Intel Atom x5-Z8350) et comprend toujours son connecteur HDMI, ses deux ports USB-A, ainsi que son connecteur Micro USB, pour son alimentation.



Adieu Larry Tesler !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Larry Tesler copier colle

20

Fevrier

Le « copier-coller », c’est un peu comme Internet ou le frigo. On l’utilise tous les jours, ça nous facilite le quotidien, on ne peut pas s’imaginer pouvoir s’en priver et pourtant, on oublie souvent la personne qui en est à l’origine. Si vous ne saviez pas que Larry Tesler est le créateur du « trouver, couper, copier, coller et remplacer » en informatique, vous pouvez aujourd’hui lui accorder une pensée. Larry Tesler fait partie de ces personnes qui ont accompli beaucoup de choses dans le domaine de l’informatique mais qui ne sont pas réellement connues du grand public. C’est l’entreprise Xerox, premier fabricant d’imprimantes, qui a partagé la triste nouvelle il y a quelques heures sur son compte Twitter. Né en 1945 à New-York, il a fait des études d’informatique à l’université de Stanford dans la Silicon Valley. En 1973, il a rejoint le Palo Alto Research Center (anciennement appelé Xerox Palo Alto Research Center) où il a travaillé avec Tim Mott pour développer l’éditeur de texte Gipsy. C’est à partir de là qu’il a créé la manipulation des morceaux de texte. Steve Jobs lui-même a repéré Larry Tesler puis l’a embauché en 1980. Apple est donc le premier à avoir utilisé la commande copier-coller sur l’ordinateur Lisa en 1983 puis sur le Macintosh l’année suivante. L’ingénieur a travaillé 17 ans chez Apple où il a atteint la position de chef scientifique. Il a ensuite créé une start-up d’éducation et a aussi travaillé pour Amazon et Yahoo sur différents projets à propos de l’expérience utilisateur.



Qualcomm présente son 3ème modem 5G

  Liste des news    Liste des new du mois  
Qulacomm SDX60

20

Fevrier

À défaut de pouvoir présenter son nouveau modem 5G durant le Mobile World Congress de Barcelone, annulé en raison de l’épidémie de coronavirus, Qualcomm vient tout juste révéler le successeur de son X55 via un communiqué de presse. Alors que la 5G commence à peine à s’implanter dans le monde, et qu’elle devrait faire ses débuts cette année en France, ce nouveau modem est ainsi susceptible d’être le premier que nous utiliserons pour capter la nouvelle norme réseau lorsqu’elle sera implantée, puisque le Snapdragon X60 sera logiquement présent sur les smartphones haut de gamme au premier trimestre 2021. Par rapport au X55, le Snapdragon X60 offre des améliorations non négligeables. Elle offre de meilleurs débits, pouvant attendre 7,5 Gbit/s, et est gravé à un finesse inédite de seulement 5 nanomètres. Cette finesse de gravure lui permet notamment de se révéler moins énergivore que son ainé, mais aussi d’en diminuer sa taille. La puce réseau intègre également un tout nouveau module d’antenne à ondes millimétriques QTM535. Enfin, le Snapdragon X60 peut fonctionner en deux modes, soit en FDD (Frequency Division Duplex) ou en TDD (Time Division Duplex). Pour vulgariser, le FDD utilise deux bandes fréquences, dont une pour l’envoi et l’autre pour la réception des données. Le TDD en est l’évolution logique, et pourrait se démocratiser avec la 5G, puisqu’il permet de recevoir et d’envoyer des données via une seule et même fréquence. Tout comme le X55 était intégré au SoC Snapdragon 865, le Snapdragon X60 pourrait logiquement être intégré à la future puce mobile haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 875, même si Qualcomm n’a fait aucune déclaration dans ce sens. On pourrait cependant la retrouver comme un modem à part, qui vient s’ajouter à un SoC existant. Apple, par exemple, qui conçoit ses propres puces mobiles, songerait à utiliser les modems 5G de Qualcomm pour ses futurs iPhone, sans pour autant utiliser les SoC Snapdragon du fondeur.



Sony dévoile un Xperia L4

  Liste des news    Liste des new du mois  
Sony Xperia L4

20

Fevrier

Sony vient de dévoiler son Xperia L4, un nouveau smartphone d’entrée de gamme au format 21:9ème et disponible au printemps pour 199 €. Sony vient tout juste de lever le voile sur son tout nouveau Xperia L4, faisant suite au Xperia L3 paru l’année dernière. Au menu, on retrouve donc une dalle LCD HD+ (1680×720) au format 21:9ème de 6,2 pouces, marque de fabrique de la firme nippone sur ses smartphones. C’est donc un smartphone à l’aspect très allongé, mais tout de même un peu moins que les 22:9 du Galaxy Z Flip de Samsung. Côté usage, Sony promet toujours de profiter de ce àratio atypique pour afficher plusieurs applications la fois de manière confortable. De technologie LCD, cette dalle est logiquement entourée de bordures, qui ont toutefois le mérite d’être plutôt fines, sauf en ce qui concerne le « menton » inférieur. On retrouve en haut une encoche en goutte d’eau qui accueille la caméra à selfie de 8 MPx. Côté sécurité, on pourra compter sur un capteur d’empreintes digitales. À l’arrière, on retrouve un triple objectif photo, capable lui aussi de délivrer des images au format cinéma 21:9ème. Ce triple module photo au dos est composé d’un capteur principal grand angle de 13 MPx, d’un « super grand angle » de 5 MP (un ultra grand angle), ainsi qu’un troisième capteur de 2 MP dédié à la simulation de la profondeur de champ sur les photos Portrait. Le tout est propulsé par un SoC d’entrée de gamme, le Mediatek MT6762, couplé à 3 Go de RAM, et tourne sous Android 9 Pie. L’autstockageonomie promet également d’être plutôt satisfaisante puisqu’on retrouve une large batterie de 3580 mAh, compatible avec la charge rapide. Enfin, côté , on pourra compter sur 64 Go, extensible via microSD. Le Sony Xperia L4 sera disponible au printemps au prix de 199 euros. Deux coloris sont proposés : noir et bleu.



Photoshop a 30 ans

  Liste des news    Liste des new du mois  
Selection auto Photoshop pour ses 30 ans.gif

20

Fevrier

Le célèbre logiciel de retouche photo signé Adobe fête ses 30 ans. Pour l'occasion, trois nouvelles fonctionnalités ont été dévoilées ou revisitées. Une mise à jour 21.1.0 qui concerne les PC, les Mac, mais également les possesseurs d'iPad (version 1.2). Adobe en a profité pour revenir sur les 30 ans de nouveautés, depuis son lancement en 1990. L'entreprise évoque même les pistes du futur pour le développement de son logiciel. Le premier ajout est en réalité une mise à jour de l'outil « remplissage intelligent d'après le contenu ». Un instrument qui sert à remplacer des éléments en imitant une autre partie de l'image. Adobe opère ici une simplification de son utilisation, et permet désormais de corriger plusieurs endroits différents d'une même image. Les nouvelles zones modifiées seront incluses dans un calque séparé. Une petite update qui a le mérite de faire gagner du temps. La version iPad reçoit une amélioration de l'outil de sélection intelligent des objets. La mise à jour permet de créer un rectangle tout autour du sujet choisi, afin de le sélectionner automatiquement. Une fonctionnalité qui marche également avec plusieurs objets. L'outil de « flou de l'objectif » (Lens Blur) se voit aussi largement revisité. Il sert notamment à modifier l'effet de profondeur de champ (comme sur un mode portrait d'un iPhone par exemple). Désormais, la fonctionnalité s'appuie aussi sur la carte graphique de l'ordinateur, et non uniquement sur le processeur principal pour le rendu de l'image. D'un point de vue visuel, Adobe promet un résultat plus réaliste que jamais, plus doux et une meilleure gestion de la couleur. Adobe Photoshop ne s'arrête pas à ces améliorations et dévoile quelques nouveautés mineures. La déclinaison iPad reçoit (encore) des fonctionnalités de la version PC. L'outil texte peut désormais accéder aux options avancées d'édition. Cela permet notamment la modification de l'espace horizontal, de la hauteur ou encore de l'interligne. Les polices de caractère Adobe Fonts sont désormais disponibles. La vitesse de chargement et de téléchargement des fichiers dans le Cloud est améliorée jusqu'à 90 %, selon l'éditeur. Adobe ponctue en dévoilant une image qui reprend la liste des évolutions opérées au cours des 30 dernières années. C'est aussi l'occasion d'annoncer les prochaines pistes de progression pour le logiciel de retouche photo : machine learning, meilleure connectivité des services ou encore adaptative learning.



Office sur Android & iOS Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office mobile Android et iOS

20

Fevrier

Après Android, Microsoft vient de mettre à disposition la nouvelle version d’Office pour iOS. L’application, qui regroupe Word, Excel et PowerPoint, intégrera bientôt trois nouvelles fonctions inédites. La nouvelle version d’Office mobile est maintenant disponible sur iOS. Après l’avoir dévoilé dans un premier temps sur Android, l’application unifiée d’Office mobile, qui regroupe Word, Excel et PowerPoint, est téléchargeable gratuitement dès aujourd’hui sur l’App Store. Disponible en preview depuis novembre dernier, Office mobile permet d’utiliser les trois outils phares de la suite bureautique de Microsoft, sans avoir à passer d’une application à une autre. Les utilisateurs qui n’auraient besoin que d’un seul outil sur les trois peuvent toujours les télécharger individuellement sur le Play Store et l'App Store. En plus des outils bureautiques classiques, cette nouvelle mouture d’Office Mobile intègre Notes ainsi que le scanneur de documents Office Lens. Tous les documents générés dans l’application peuvent être sauvegardés localement, sur l’espace de stockage en ligne OneDrive, mais également sur d’autres services comme Google Drive ou encore DropBox. Par ailleurs, Microsoft a eu la très bonne idée d’intégrer à son application des petites fonctionnalités (Actions), qui permettent de réaliser rapidement certaines manipulations (partage de fichiers, extraction de texte d’une image, signature d’un PDF, etc.) à la volée. Ainsi, Word supportera bientôt la dictée vocale, permettant à tous les utilisateurs d’utiliser leur voix et quelques commandes vocales pour ajouter la ponctuation, afin de rédiger un document sans avoir à le saisir au clavier. Excel bénéficiera quant à lui d’un affichage au format "carte" pour mieux visualiser et éditer les informations affichées dans une colonne. Enfin, PowerPoint offrira la possibilité de rédiger le contenu et d’ajouter les illustrations à votre présentation dans un espace de travail simplifié. L'outil se chargera de mettre en page le tout automatiquement dans les différentes diapositives. L’application, entièrement gratuite, est téléchargeable dès maintenant sur Android et sur iOS. Elle peut être utilisée sans que vous soyez connecté à un compte Microsoft et ne nécessite pas de compte payant Office 365 pour fonctionner. Toutefois, si vous êtes abonné Office 365 ou Microsoft 365, connecter votre compte à l’application vous permettra d’accéder à des fonctionnalités premium sur Word, Excel et PowerPoint.



Apple prend une amende de 25 Millions pour Obsolescence programmée

  Liste des news    Liste des new du mois  
obsolescence programmee apple

19

Fevrier

Après deux années d’enquête, Apple se voit infliger une amende de 25 millions d’euros pour obsolescence programmée. Cette condamnation est le résultat d’une plainte de l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée). Certains annoncent qu’il s’agit d’une sanction historique. S’il est difficile de juger de la pertinence de ce verdict une chose est certaine. L’entreprise d’Américaine va devoir payer une amende de 25 millions d’euros. L’information a été confirmé par un communiqué de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cette affaire date de 2017 suite à la découverte qu’Apple ralentissait à l’aide des mises à jour de son système d’exploitation les performances de certains de ses iPhone (iPhone 6, 6S, SE et 7) . Apple avez de reconnu que certains de ses iPhone étaient volontairement bridés en performance. Le mutisme autour de cette action et sa découverte sont à l’origine de suspicion sur la véritable intention du géant. Veut-il prolonger la durée de vie de ses appareils ou il y a une intention l’obsolescence programmée ? d'ailleurs la pomme fait aussi la sourd d'oreille pour appliquer la garantie de 2 ans constructeur en Europe. La question mérite d’être posée car tout n’est pas clair. A force de trop vouloir tout cacher Apple se retrouve dans une situation délicate. Le problème dans cette histoire et que l’usage du smartphone est impacté le rendant moins agréable à utiliser. Lenteur, chargement long, patience avec les selfies ou encore services poussifs avec certaines applications sont autant de raisons de penser que l’appareil a fait son temps, qu’il est vieux et donc bon à changer. Enfin, justice semble rendu pour tous les utilisateurs qui ce sont sentis lésés.



Sony s'associe pour un capteur vision neuromorphique

  Liste des news    Liste des new du mois  
Prophesee

19

Fevrier

La technologie Metavision développée par la start-up française spécialisée dans la vision neuromorphique sera intégrée dans un capteur d'image du géant japonais Sony. Prophesee franchit une nouvelle étape de son développement en s'associant à Sony pour concevoir un capteur d'image basé sur une approche de la vision assistée "par événement", imitant le fonctionnement de l'œil humain. Ce capteur, présenté mercredi lors de la Conférence internationale sur les semi-conducteurs à San Francisco, « détecte les changements de luminance de chaque pixel de manière asynchrone et fournit des données, y compris les coordonnées et le temps, uniquement pour les pixels où un changement est détecté, permettant ainsi une sortie de données à haute efficacité, haute vitesse et faible latence », explique dans un communiqué le leader nippon des capteurs d'image, attiré par le segment de l'ingénierie neuromorphique. Ce nouveau produit est conçu pour s'adapter à diverses applications de vision artificielle, notamment « la détection d'objets en mouvement rapide dans une large gamme d'environnements et de conditions ». Sur le plan technique, le capteur combine certaines caractéristiques techniques du capteur d'image CMOS de Sony avec les technologies de détection de vision "par événement" Metavision de Prophesee. En octobre dernier, Prophesee avait levé 25 millions d'euros pour accélérer la production et la commercialisation de son capteur neuromorphique Metavision dans les secteurs de l'automobile, de l'industrie et de l'Internet des objets. Une levée de fonds qui porte son financement total depuis sa création en 2014 à 61 millions d'euros. Avec ses promesses d'efficacité énergétique accrue, inférieure à 10 mW, ou de volume inférieur de données nécessaires, requérant de 10 à 10 000 fois moins de données brutes, la technologie de Prophesee, basée sur un traitement par l'événement, pourrait permettre à l'approche neuromorphique de faire passer un nouveau palier aux applications industrielles du deep learning, qui nécessite des puces capables d'effectuer des tâches de calcul de plus en plus complexes. Sony avait par ailleurs annoncé en mai dernier une alliance inédite avec Microsoft sur les semi-conducteurs et les capteurs d'image. Cette approche "hybride" mêlera les capteurs d'image de Sony avec l'IA de Microsoft Azure.



Angèle & Philippe Katerine en Duo Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Duo Angele et Philippe Katerine

19

Fevrier

Musicien mais aussi acteur, réalisateur et dessinateur, il est un des artistes les plus fous de la scène musicale actuelle et c'est pour ça qu'on l'aime ! Katerine aime se renouveler et il l'a prouvé a de nombreuses reprises ces derniers temps que ce soit en participant à des planètes rap sur Skyrock aux côtés de Lomepal et Alkpote ou encore en sortant son album "Confessions" l'an dernier, qui mêle toutes ses influences, en passant de la pop à l'électro et au rap. Un des morceaux les plus marquants de ce dernier opus est d'ailleurs celui en collaboration avec la chanteuse Angèle. Le clip vient de sortir et le résultat est en total accord avec l'univers si spécial de l'artiste, on vous en dit plus.. Intitulé "Duo", ce titre pop est une véritable déclaration d'amour à l'être aimé et on n'aurait pas pu trouver mieux que Philippe Katerine et Angèle pour l'interpréter ! Avec sa poésie à lui l'artiste se sert du champs lexical de la musique pour parler de ce qu'il ressent et ça donne à cette œuvre une toute autre dimension, à la fois absurde et touchante : "Tu aimes faire la musique avec moi ? Oh oui, j'aime faire la musique avec toi...". Le clip est d'ailleurs en parfaite adéquation avec cette ambiance musicale. On assiste alors à un véritable trip psychédélique où se mêlent effets spéciaux sur fond vert, dignes des années 90 et jeux d'acteurs de séries à l'eau de rose comme dans "les feux de l'amour". On est alors emporté avec plaisir, sans trop comprendre ce qui se passe et on atterri finalement avec les mots du pianiste Chilly Gonzales, tout aussi loufoques et poétiques que le reste du morceau. On sort de là en ayant l'impression d'avoir voyagé et on se dit que ça fait du bien ! ou pas !


 1  2  3  4  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Microsoft change des icônes Windows 10

Microsoft renouvelle les icônes de ses applications sur Windows 10. Windows 10 prend un petit coup de jeune aujourd’hui grâce aux nouvelles icônes qui avaient été annoncées en décembre. Ces icônes plates et colorées sont disponibles dès aujourd’hui aux testeurs Fast Ring, le programme de bêta-test de Microsoft. Les autres utilisateurs devront patienter encore un peu. Le géant de Redmond a modifié les icônes de ses programmes phares. La suite bureautique Office est bien évidemment concernée, ainsi que Skype, Edge, que Microsoft cherche à promouvoir, la calculatrice qui devient graphique, Mail, etc. Certaines icônes du système seront également mises à jour, comme celles des dossiers. Ces icônes reprennent l’essence des versions antérieures, mais changent radicalement l’orientation graphique de l’entreprise. Fini l’effet 3D des années 2000. Fini le monochrome des années 2010. La tendance de Microsoft pour 2020 va vers la couleur et la simplicité. La plupart de ces icônes ont en effet moins de 5 couleurs et des dégradés très discrets. Elles sont facilement identifiables et, d’après Microsoft, rendent l’utilisation de Windows plus intuitive. En plus de Windows 10, ces mêmes icônes feront leur arrivée sur mobile Android et iOS. Microsoft cherche en effet à garder une unité, quel que soit le support. C’est aussi un excellent moyen pour l’entreprise de pousser Fluent Design vers les autres éditeurs de logiciels et applications. Il s’agit du modèle d’interface graphique créé par la marque et qui se base sur un système de grille comme Metro. Les graphistes de Redmond l’ont mis au point après des années de recherche pour étudier le comportement des utilisateurs au quotidien et ont cherché à répondre avec une interface plus efficace.


21-02-2020


Asus met à jour son Vivostick

Intel lance son Compute Stick, une clé à brancher en HDMI, capable de transformer tout dispositif d'affichage en ordinateur tournant sous Windows (ou Linux). Un produit original qui n'a jamais vraiment trouvé son public et qui a finalement été abandonné par le fabricant. Mais malgré ce succès mitigé, d'autres industriels ont cru voire continuent de croire au potentiel de l'appareil. C'est le cas d'Asus, qui a lancé en 2017 son propre modèle, baptisé VivoStick PC TS10. Avec toujours le même principe : une clé à brancher sur un écran, pour en faire un PC, embarquant à l'époque le système d'exploitation Windows 10 Famille (Home). Trois ans plus tard, le constructeur taïwanais paraît vouloir remettre son VivoStick sur le devant de la scène. Il a ainsi dévoilé une mise à jour de son produit, en lui allouant à présent 64 Go de mémoire interne (contre 32 Go à l'origine) et 4 Go de RAM (au lieu de 2 Go pour la version précédente). En revanche, en dehors de ces quelques améliorations, le VivoStick PC TS10 ne connaît pas de révolution majeure. Il s'appuie sur le même processeur (un Intel Atom x5-Z8350) et comprend toujours son connecteur HDMI, ses deux ports USB-A, ainsi que son connecteur Micro USB, pour son alimentation.
21-02-2020


Adieu Larry Tesler !

Le « copier-coller », c’est un peu comme Internet ou le frigo. On l’utilise tous les jours, ça nous facilite le quotidien, on ne peut pas s’imaginer pouvoir s’en priver et pourtant, on oublie souvent la personne qui en est à l’origine. Si vous ne saviez pas que Larry Tesler est le créateur du « trouver, couper, copier, coller et remplacer » en informatique, vous pouvez aujourd’hui lui accorder une pensée. Larry Tesler fait partie de ces personnes qui ont accompli beaucoup de choses dans le domaine de l’informatique mais qui ne sont pas réellement connues du grand public. C’est l’entreprise Xerox, premier fabricant d’imprimantes, qui a partagé la triste nouvelle il y a quelques heures sur son compte Twitter. Né en 1945 à New-York, il a fait des études d’informatique à l’université de Stanford dans la Silicon Valley. En 1973, il a rejoint le Palo Alto Research Center (anciennement appelé Xerox Palo Alto Research Center) où il a travaillé avec Tim Mott pour développer l’éditeur de texte Gipsy. C’est à partir de là qu’il a créé la manipulation des morceaux de texte. Steve Jobs lui-même a repéré Larry Tesler puis l’a embauché en 1980. Apple est donc le premier à avoir utilisé la commande copier-coller sur l’ordinateur Lisa en 1983 puis sur le Macintosh l’année suivante. L’ingénieur a travaillé 17 ans chez Apple où il a atteint la position de chef scientifique. Il a ensuite créé une start-up d’éducation et a aussi travaillé pour Amazon et Yahoo sur différents projets à propos de l’expérience utilisateur.
20-02-2020


Qualcomm présente son 3ème modem 5G

À défaut de pouvoir présenter son nouveau modem 5G durant le Mobile World Congress de Barcelone, annulé en raison de l’épidémie de coronavirus, Qualcomm vient tout juste révéler le successeur de son X55 via un communiqué de presse. Alors que la 5G commence à peine à s’implanter dans le monde, et qu’elle devrait faire ses débuts cette année en France, ce nouveau modem est ainsi susceptible d’être le premier que nous utiliserons pour capter la nouvelle norme réseau lorsqu’elle sera implantée, puisque le Snapdragon X60 sera logiquement présent sur les smartphones haut de gamme au premier trimestre 2021. Par rapport au X55, le Snapdragon X60 offre des améliorations non négligeables. Elle offre de meilleurs débits, pouvant attendre 7,5 Gbit/s, et est gravé à un finesse inédite de seulement 5 nanomètres. Cette finesse de gravure lui permet notamment de se révéler moins énergivore que son ainé, mais aussi d’en diminuer sa taille. La puce réseau intègre également un tout nouveau module d’antenne à ondes millimétriques QTM535. Enfin, le Snapdragon X60 peut fonctionner en deux modes, soit en FDD (Frequency Division Duplex) ou en TDD (Time Division Duplex). Pour vulgariser, le FDD utilise deux bandes fréquences, dont une pour l’envoi et l’autre pour la réception des données. Le TDD en est l’évolution logique, et pourrait se démocratiser avec la 5G, puisqu’il permet de recevoir et d’envoyer des données via une seule et même fréquence. Tout comme le X55 était intégré au SoC Snapdragon 865, le Snapdragon X60 pourrait logiquement être intégré à la future puce mobile haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 875, même si Qualcomm n’a fait aucune déclaration dans ce sens. On pourrait cependant la retrouver comme un modem à part, qui vient s’ajouter à un SoC existant. Apple, par exemple, qui conçoit ses propres puces mobiles, songerait à utiliser les modems 5G de Qualcomm pour ses futurs iPhone, sans pour autant utiliser les SoC Snapdragon du fondeur.
20-02-2020


Sony dévoile un Xperia L4

Sony vient de dévoiler son Xperia L4, un nouveau smartphone d’entrée de gamme au format 21:9ème et disponible au printemps pour 199 €. Sony vient tout juste de lever le voile sur son tout nouveau Xperia L4, faisant suite au Xperia L3 paru l’année dernière. Au menu, on retrouve donc une dalle LCD HD+ (1680×720) au format 21:9ème de 6,2 pouces, marque de fabrique de la firme nippone sur ses smartphones. C’est donc un smartphone à l’aspect très allongé, mais tout de même un peu moins que les 22:9 du Galaxy Z Flip de Samsung. Côté usage, Sony promet toujours de profiter de ce àratio atypique pour afficher plusieurs applications la fois de manière confortable. De technologie LCD, cette dalle est logiquement entourée de bordures, qui ont toutefois le mérite d’être plutôt fines, sauf en ce qui concerne le « menton » inférieur. On retrouve en haut une encoche en goutte d’eau qui accueille la caméra à selfie de 8 MPx. Côté sécurité, on pourra compter sur un capteur d’empreintes digitales. À l’arrière, on retrouve un triple objectif photo, capable lui aussi de délivrer des images au format cinéma 21:9ème. Ce triple module photo au dos est composé d’un capteur principal grand angle de 13 MPx, d’un « super grand angle » de 5 MP (un ultra grand angle), ainsi qu’un troisième capteur de 2 MP dédié à la simulation de la profondeur de champ sur les photos Portrait. Le tout est propulsé par un SoC d’entrée de gamme, le Mediatek MT6762, couplé à 3 Go de RAM, et tourne sous Android 9 Pie. L’autstockageonomie promet également d’être plutôt satisfaisante puisqu’on retrouve une large batterie de 3580 mAh, compatible avec la charge rapide. Enfin, côté , on pourra compter sur 64 Go, extensible via microSD. Le Sony Xperia L4 sera disponible au printemps au prix de 199 euros. Deux coloris sont proposés : noir et bleu.
20-02-2020


Photoshop a 30 ans

Le célèbre logiciel de retouche photo signé Adobe fête ses 30 ans. Pour l'occasion, trois nouvelles fonctionnalités ont été dévoilées ou revisitées. Une mise à jour 21.1.0 qui concerne les PC, les Mac, mais également les possesseurs d'iPad (version 1.2). Adobe en a profité pour revenir sur les 30 ans de nouveautés, depuis son lancement en 1990. L'entreprise évoque même les pistes du futur pour le développement de son logiciel. Le premier ajout est en réalité une mise à jour de l'outil « remplissage intelligent d'après le contenu ». Un instrument qui sert à remplacer des éléments en imitant une autre partie de l'image. Adobe opère ici une simplification de son utilisation, et permet désormais de corriger plusieurs endroits différents d'une même image. Les nouvelles zones modifiées seront incluses dans un calque séparé. Une petite update qui a le mérite de faire gagner du temps. La version iPad reçoit une amélioration de l'outil de sélection intelligent des objets. La mise à jour permet de créer un rectangle tout autour du sujet choisi, afin de le sélectionner automatiquement. Une fonctionnalité qui marche également avec plusieurs objets. L'outil de « flou de l'objectif » (Lens Blur) se voit aussi largement revisité. Il sert notamment à modifier l'effet de profondeur de champ (comme sur un mode portrait d'un iPhone par exemple). Désormais, la fonctionnalité s'appuie aussi sur la carte graphique de l'ordinateur, et non uniquement sur le processeur principal pour le rendu de l'image. D'un point de vue visuel, Adobe promet un résultat plus réaliste que jamais, plus doux et une meilleure gestion de la couleur. Adobe Photoshop ne s'arrête pas à ces améliorations et dévoile quelques nouveautés mineures. La déclinaison iPad reçoit (encore) des fonctionnalités de la version PC. L'outil texte peut désormais accéder aux options avancées d'édition. Cela permet notamment la modification de l'espace horizontal, de la hauteur ou encore de l'interligne. Les polices de caractère Adobe Fonts sont désormais disponibles. La vitesse de chargement et de téléchargement des fichiers dans le Cloud est améliorée jusqu'à 90 %, selon l'éditeur. Adobe ponctue en dévoilant une image qui reprend la liste des évolutions opérées au cours des 30 dernières années. C'est aussi l'occasion d'annoncer les prochaines pistes de progression pour le logiciel de retouche photo : machine learning, meilleure connectivité des services ou encore adaptative learning.
20-02-2020


Office sur Android & iOS Video

Après Android, Microsoft vient de mettre à disposition la nouvelle version d’Office pour iOS. L’application, qui regroupe Word, Excel et PowerPoint, intégrera bientôt trois nouvelles fonctions inédites. La nouvelle version d’Office mobile est maintenant disponible sur iOS. Après l’avoir dévoilé dans un premier temps sur Android, l’application unifiée d’Office mobile, qui regroupe Word, Excel et PowerPoint, est téléchargeable gratuitement dès aujourd’hui sur l’App Store. Disponible en preview depuis novembre dernier, Office mobile permet d’utiliser les trois outils phares de la suite bureautique de Microsoft, sans avoir à passer d’une application à une autre. Les utilisateurs qui n’auraient besoin que d’un seul outil sur les trois peuvent toujours les télécharger individuellement sur le Play Store et l'App Store. En plus des outils bureautiques classiques, cette nouvelle mouture d’Office Mobile intègre Notes ainsi que le scanneur de documents Office Lens. Tous les documents générés dans l’application peuvent être sauvegardés localement, sur l’espace de stockage en ligne OneDrive, mais également sur d’autres services comme Google Drive ou encore DropBox. Par ailleurs, Microsoft a eu la très bonne idée d’intégrer à son application des petites fonctionnalités (Actions), qui permettent de réaliser rapidement certaines manipulations (partage de fichiers, extraction de texte d’une image, signature d’un PDF, etc.) à la volée. Ainsi, Word supportera bientôt la dictée vocale, permettant à tous les utilisateurs d’utiliser leur voix et quelques commandes vocales pour ajouter la ponctuation, afin de rédiger un document sans avoir à le saisir au clavier. Excel bénéficiera quant à lui d’un affichage au format "carte" pour mieux visualiser et éditer les informations affichées dans une colonne. Enfin, PowerPoint offrira la possibilité de rédiger le contenu et d’ajouter les illustrations à votre présentation dans un espace de travail simplifié. L'outil se chargera de mettre en page le tout automatiquement dans les différentes diapositives. L’application, entièrement gratuite, est téléchargeable dès maintenant sur Android et sur iOS. Elle peut être utilisée sans que vous soyez connecté à un compte Microsoft et ne nécessite pas de compte payant Office 365 pour fonctionner. Toutefois, si vous êtes abonné Office 365 ou Microsoft 365, connecter votre compte à l’application vous permettra d’accéder à des fonctionnalités premium sur Word, Excel et PowerPoint.


20-02-2020


Apple prend une amende de 25 Millions pour Obsolescence programmée

Après deux années d’enquête, Apple se voit infliger une amende de 25 millions d’euros pour obsolescence programmée. Cette condamnation est le résultat d’une plainte de l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée). Certains annoncent qu’il s’agit d’une sanction historique. S’il est difficile de juger de la pertinence de ce verdict une chose est certaine. L’entreprise d’Américaine va devoir payer une amende de 25 millions d’euros. L’information a été confirmé par un communiqué de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cette affaire date de 2017 suite à la découverte qu’Apple ralentissait à l’aide des mises à jour de son système d’exploitation les performances de certains de ses iPhone (iPhone 6, 6S, SE et 7) . Apple avez de reconnu que certains de ses iPhone étaient volontairement bridés en performance. Le mutisme autour de cette action et sa découverte sont à l’origine de suspicion sur la véritable intention du géant. Veut-il prolonger la durée de vie de ses appareils ou il y a une intention l’obsolescence programmée ? d'ailleurs la pomme fait aussi la sourd d'oreille pour appliquer la garantie de 2 ans constructeur en Europe. La question mérite d’être posée car tout n’est pas clair. A force de trop vouloir tout cacher Apple se retrouve dans une situation délicate. Le problème dans cette histoire et que l’usage du smartphone est impacté le rendant moins agréable à utiliser. Lenteur, chargement long, patience avec les selfies ou encore services poussifs avec certaines applications sont autant de raisons de penser que l’appareil a fait son temps, qu’il est vieux et donc bon à changer. Enfin, justice semble rendu pour tous les utilisateurs qui ce sont sentis lésés.
19-02-2020


Sony s'associe pour un capteur vision neuromorphique

La technologie Metavision développée par la start-up française spécialisée dans la vision neuromorphique sera intégrée dans un capteur d'image du géant japonais Sony. Prophesee franchit une nouvelle étape de son développement en s'associant à Sony pour concevoir un capteur d'image basé sur une approche de la vision assistée "par événement", imitant le fonctionnement de l'œil humain. Ce capteur, présenté mercredi lors de la Conférence internationale sur les semi-conducteurs à San Francisco, « détecte les changements de luminance de chaque pixel de manière asynchrone et fournit des données, y compris les coordonnées et le temps, uniquement pour les pixels où un changement est détecté, permettant ainsi une sortie de données à haute efficacité, haute vitesse et faible latence », explique dans un communiqué le leader nippon des capteurs d'image, attiré par le segment de l'ingénierie neuromorphique. Ce nouveau produit est conçu pour s'adapter à diverses applications de vision artificielle, notamment « la détection d'objets en mouvement rapide dans une large gamme d'environnements et de conditions ». Sur le plan technique, le capteur combine certaines caractéristiques techniques du capteur d'image CMOS de Sony avec les technologies de détection de vision "par événement" Metavision de Prophesee. En octobre dernier, Prophesee avait levé 25 millions d'euros pour accélérer la production et la commercialisation de son capteur neuromorphique Metavision dans les secteurs de l'automobile, de l'industrie et de l'Internet des objets. Une levée de fonds qui porte son financement total depuis sa création en 2014 à 61 millions d'euros. Avec ses promesses d'efficacité énergétique accrue, inférieure à 10 mW, ou de volume inférieur de données nécessaires, requérant de 10 à 10 000 fois moins de données brutes, la technologie de Prophesee, basée sur un traitement par l'événement, pourrait permettre à l'approche neuromorphique de faire passer un nouveau palier aux applications industrielles du deep learning, qui nécessite des puces capables d'effectuer des tâches de calcul de plus en plus complexes. Sony avait par ailleurs annoncé en mai dernier une alliance inédite avec Microsoft sur les semi-conducteurs et les capteurs d'image. Cette approche "hybride" mêlera les capteurs d'image de Sony avec l'IA de Microsoft Azure.
19-02-2020


Angèle & Philippe Katerine en Duo Video

Musicien mais aussi acteur, réalisateur et dessinateur, il est un des artistes les plus fous de la scène musicale actuelle et c'est pour ça qu'on l'aime ! Katerine aime se renouveler et il l'a prouvé a de nombreuses reprises ces derniers temps que ce soit en participant à des planètes rap sur Skyrock aux côtés de Lomepal et Alkpote ou encore en sortant son album "Confessions" l'an dernier, qui mêle toutes ses influences, en passant de la pop à l'électro et au rap. Un des morceaux les plus marquants de ce dernier opus est d'ailleurs celui en collaboration avec la chanteuse Angèle. Le clip vient de sortir et le résultat est en total accord avec l'univers si spécial de l'artiste, on vous en dit plus.. Intitulé "Duo", ce titre pop est une véritable déclaration d'amour à l'être aimé et on n'aurait pas pu trouver mieux que Philippe Katerine et Angèle pour l'interpréter ! Avec sa poésie à lui l'artiste se sert du champs lexical de la musique pour parler de ce qu'il ressent et ça donne à cette œuvre une toute autre dimension, à la fois absurde et touchante : "Tu aimes faire la musique avec moi ? Oh oui, j'aime faire la musique avec toi...". Le clip est d'ailleurs en parfaite adéquation avec cette ambiance musicale. On assiste alors à un véritable trip psychédélique où se mêlent effets spéciaux sur fond vert, dignes des années 90 et jeux d'acteurs de séries à l'eau de rose comme dans "les feux de l'amour". On est alors emporté avec plaisir, sans trop comprendre ce qui se passe et on atterri finalement avec les mots du pianiste Chilly Gonzales, tout aussi loufoques et poétiques que le reste du morceau. On sort de là en ayant l'impression d'avoir voyagé et on se dit que ça fait du bien ! ou pas !


19-02-2020


 1  2  3  4  >