Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

"Actu vu !" sur le web


 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

1 Million de OnePlus 6 vendus

  Liste des news    Liste des new du mois  
1Million de OnePlus6 rn moins d un mois

15

Juin

1 million de OnePlus 6 ont été vendus dans le monde depuis la mise en vente du nouveau smartphone de la marque chinoise, il y a moins d'un mois. Ce chiffre aurait été atteint en 22 jours exactement. Un nombre de ventes dont se réjouit le CEO de OnePlus, Pete Lau, auprès de Business Insider. Mais le principal indicateur de cette réussite pour lui ne semble pas être le nombre de ventes, puisqu'il précise qu'il est particulièrement content que « les utilisateurs aiment le nouveau téléphone ». Il n'aura fallu que 22 jours au OnePlus 6 pour atteindre le million de modèles vendus, alors que les smartphones de la génération précédente (OnePlus 5 et OnePlus 5T) avaient dû attendre 3 mois pour y parvenir. Et si ces chiffres sont loin de ceux affichés par Apple et Samsung, cela n'effraie par le CEO de OnePlus qui explique que la marque a « moins de canaux de vente », avec une stratégie de vente directe au consommateur (même si en France, il est possible de retrouver le smartphone chez Bouygues). Nul doute que l'édition limitée du OnePlus 6 Silk White aura boosté les ventes : en moins de 24h, les stocks s'étaient complètement vidés, et la marque avait même fini par lancer une deuxième vente de son smartphone au coloris blanc et or rose le 12 juin dernier. Actuellement, c'est le coloris Midnight Black qui est en rupture de stock, l'édition Silk White étant toujours disponible sur le site officiel de la marque.




Nouveaux moniteurs Gaming msi

  Liste des news    Liste des new du mois  
MSI OptixMAG 27Pouces

15

Juin

Les moniteurs gaming à écran incurvé. MSI nous présente donc les nouveaux moniteurs Optix MAG241C, MAG241CR, MAG271C et MAG271CR. Les modèles Optix MAG sont équipés de fonctionnalités gaming pensées pour assurer une immersion totale dans son jeu. Les MAG241C et MAG241CR offrent un écran à dalle VA incurvée 1500R et les MAG271C et MAG271CR disposent quant à eux d’une dalle 1800R. Tous proposent un taux de rafraîchissement de 144 Hz et un temps de réponse de 1 ms, des caractéristiques garantes de performances graphiques impeccables. Les moniteurs Optix MAG proposent également un angle de vision panoramique de 178°, une technologie de protection contre la lumière bleue et une autre contre le scintillement, et leur angle d’inclinaison est réglable pour plus de confort. Aussi, ils proposent une fonction qui pourra être d’une grande aide pendant les jeux de tir : un viseur pourra être affiché à l’écran pour atteindre plus facilement sa cible. Le design soigné des moniteurs MSI Optix MAG cache un astucieux repose-casque sur le côté gauche et les LED RGB sur la partie arrière seront contrôlée par Gaming Echo. Celle-ci leur permettra en effet de réagir en fonction du son. La disponibilité et les prix des nouveaux moniteurs Optix MAG 24 pouces et 27 pouces indiqué par leur référence MSI n’ont pas encore été annoncés.




Les Toshiba SSD M2 à bon prix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Disque SSD Toshiba M2

15

Juin

Les SSD Toshiba RC100, affiche enfin leurs prix officiels en France, ainsi que leurs performances annoncées. On pourra monter à 1600 Mo/s et 150 000 IOPS, avec une endurance largement satisfaisante. Ces SSD NVMe utilisent aussi deux lignes PCIe 3.0 au lieu de quatre, comme les Corsair MP300. Ils utilisent la nouvelle mémoire flash BiCS 3D à 64 couches de Toshiba. Côté prix, il faudra donc compter 50, 70 et 130 € pour les modèles 120, 240 et 480 Go. Des SSD NVMe au prix de SSD SATA, en clair. S'il n'a pas toujours été à la pointe de l'innovation en matière de SSD, Toshiba annonce en prélude au CES 2018, un produit qui semble capable de faire le lien entre les classiques SSD au format 2,5 pouces que nous connaissons tous et les modèles M.2 NVMe. Ces derniers constituent encore une certaine forme d'élite dans les configurations actuelles. Le RC100 dévoilé par Toshiba n'a pas été conçu pour concurrencer les meilleurs solutions M.2 NVMe. En revanche, Toshiba insiste sur un positionnement qui lui permet de délivrer de meilleures performances que les SSD classiques tout en restant moins coûteux que les actuels M.2 NVMe. Le constructeur se refuse toutefois à avancer un quelconque prix pour le moment. Toshiba envisage une distribution au cours du premier trimestre de cette année, de plus amples détails ne devraient donc pas tarder.




La prochaine Xbox en 2020 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
XboxOneX 01 1

15

Juin

Selon le site Thurrott.com, la prochaine console, dont le nom de code serait Scarlett, pourrait voir le jour en 2020. Mieux encore : il s'agirait d'une "famille d'appareils" et on pourrait voir apparaître une console qui pourrait être améliorée au fur et à mesure. La conférence Xbox de Microsoft de cette année est certainement l'une des meilleures que la firme ait pu réaliser jusqu'à aujourd'hui. Pendant plus de deux heures, le géant américain a enchaîné les nouveautés en dévoilant plus de 50 jeux dont 18 exclusivités et 15 premières mondiales. Alors que la conférence dédiée à la Xbox était sur le point de toucher à sa fin, Phil Spencer le CEO de Xbox monte sur scène pour effectuer avec le public un brief sur la conférence, mais surtout, pour parler des futurs projets de Microsoft dans le secteur du jeu vidéo. « Ou pouvons-nous emmener le jeu après ? Notre réponse : nous engageons la totalité de nos ressources chez Microsoft pour développer le futur du jeu » affirmera le CEO sur scène. Si par cette phrase, Phil Spencer laisse supposer que l'entreprise serait actuellement en train de plancher sur le développement d'une nouvelle console de jeu, c'est seulement deux jours plus tard que thurrott.com, un site très attentif à ce que peut produire Microsoft, qui annonce savoir que la firme travaillerait bel et bien sur une nouvelle Xbox. Cette Xbox Next-gen, connue en interne sous le nom de code Scarlett, pourrait voir le jour en 2020. Le choix d'une date n'est pas anodine, surtout après que Sony se soit exprimé sur une éventuelle sortie de leur prochaine Playstation pour 2021. Toujours selon thurrott.com, il semblerait que la console de jeu soit conçue sous la forme d'une famille d'appareils et non comme une simple console de jeu. Ceci peut signifier qu'il serait éventuellement possible d'en changer les composant pour la rendre plus puissante, à l'instar d'un pc. Si cette rumeur s'avère vraie, il serait intéressant de se poser la question de la longévité d'une telle console de jeu. En pouvant mettre à jour les composants de celle-ci tous les ans, il ne fait nul doute que Microsoft envisage de produire une console de jeu qui pourra durer beaucoup plus longtemps que les précédents modèles. La firme pourrait ainsi concentrer ses efforts de guerre sur l'aspect logiciel. Une stratégie qui entre en cohérence avec la volonté de Microsoft de vouloir développer l'intelligence artificielle et son catalogue d'exclusivité. Voici XboxE3 pour revoir les moments de la conférence Microsoft.




Alliance des Chaînes Françaises contre NetFlix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Les chaines francaises contre Netflix

15

Juin

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter, surtout les plus jeunes, vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran. Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming. TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi. Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics. Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018. Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.




Dual boot sur Pixelbook

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pixelbook Dual Boot Windows et ChromeOS

14

Juin

Lancé il y a moins d’un an à peine, l’ordinateur hybride de Google ne tournait que sous ChromeOS. Le mois dernier, nous apprenions qu’en plus des apps Android en natif, le Pixelbook pourrait faire tourner les applications Linux dans une sandbox. À présent, à en croire un article paru sur XDA, l’utilisation des outils Windows Hardware Certification et Windows Hardware Lab dans le code source confirme que Google demande officiellement la certification de Microsoft. Les drivers et le matériel du Pixelbook sont compatibles avec Windows 10. Malgré sa finition magnifique et ses composants performants, le Pixelbook est surtout considéré comme un ordinateur trop cher pour un simple Chromebook. Mais en proposant d’utiliser soit Windows, soit ChromeOS-Linux (avec les apps Android en natif) en multiboot, le Pixelbook de Google deviendrait subitement une alternative très intéressante aux PC haut de gamme “habituels”. L’appareil est proposé dans des configurations allant jusqu’à un processeur Intel i7 pour 16 Go de RAM et 512 Go de stockage. L’alliance de Chrome OS et de Windows 10 devrait permettre de profiter pleinement des qualités de chaque OS. Nul ne sait quand l’annonce sera officiellement faite, mais ce n’est, a priori, qu’une question de temps.




Lenovo revois aussi ses portables Legion

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lenovo Y730 avec GTX 1050Ti

13

Juin

Lenovo lance les portables Y730 / Y530, après les tours T730 / T530 et les cubes C730 / C530. Les deux laptop bénéficient d’un écran fin et sont propulsés par un Intel Core i7 de huitième génération. Une carte GPU GeForce GTX 1050Ti gère la partie graphique et surtout, ils possèdent une double chambre de refroidissement. Le Y530 se distingue par une dalle IPS Full HD de 144 Hz proposée en option, tandis que le Y730 se démarque par son clavier Corsair ICUE rétroéclairé. Le Y730 arrivera en septembre prochain, le modèle 17 pouces coûtera 1 250 € et celui à 15 pouces sera proposé à 1 180 €. La commercialisation du Y530 15 pouces commencera un peu plus tôt : il sera disponible à partir de juin et son prix sera de 932 €.




La B.A. de Dumbo de Tim Burton

  Liste des news    Liste des new du mois  
dumbo Tim burton affiche

13

Juin

Réalisé par Tim Burton, ce nouveau live action des studios Disney se dévoile dans une première bande-annonce très prometteuse et enchanteresse. L’enfant terrible des studios Disney signe son retour dans la maison mère avec un projet taillé sur mesure : un conte extraordinaire, un freak rejeté par les autres, le tout planté dans le décor d’un cirque et servi par des acteurs avec lesquels il a déjà collaboré, de Michael Keaton « Batman » en passant par Eva Green (Miss Peregrine), Alan Arkin (Edward aux mains d’argent) ou Danny DeVito (Batman, Le Défi). C’est un film familial réalisé en famille. Tim Burton est dans son élément et cette première bande-annonce confirme ce sentiment. C’est féerique et Dumbo est particulièrement réussi, contrairement à Winnie l’Ourson dans un autre Disney, n’en déplaise à certains. Dumbo, de Tim Burton est attendu pour le 27 mars 2019.




Intel va rentrer dans la course au GPU

  Liste des news    Liste des new du mois  
Premiere carte graphique Intel GPU

13

Juin

Voilà c’est officiel, Intel a enfin confirmé ses intentions sur le marché des cartes graphiques par la voix de son PDG Brian Krzanich : « Le premier GPU indépendant d’Intel arrivera en 2020. ». Outre les jeux vidéo, les GPU sont excellents pour du calcul haute performance comme le minage de cryptomonnaie, le data mining, l’IA. Ce sont d’ailleurs les premiers marchés visés par Intel qui ne veut plus se contenter d’être le leader des GPU intégrés, mais au final à faible valeur ajoutée. En avril, une fuite avait révélé les GPU Arctic Sound et Jupiter Sound supervisés par Raja Koduri (ancien responsable de la division Radeon chez AMD). Le géant fabrique aussi des processeurs FPGA très puissants pour le calcul, mais parle bien ici d'un GPU, un processeur graphique, qui tenterait donc de concurrencer AMD et NVIDIA dans le secteur des jeux vidéo, tout en tentant aussi le coup du côté du calcul intensif. A suivre de prêt !




Apple bannit le minage de cryptomonnaie

  Liste des news    Liste des new du mois  
cryptomonnaie role

13

Juin

C'est un revers majeur pour l'industrie naissante des cryptomonnaies. Apple vient de modifier sa charte des développeurs sous iOS et y introduit des restrictions importantes concernant le minage. La charte mentionne désormais que « les applications, y compris les publicités tierces affichées en leur sein, ne peuvent pas exécuter de processus d'arrière-plan sans rapport, tels que le minage de cryptomonnaie. » Apple n'écarte pas totalement d'iOS les cryptomonnaies, mais les applications qui exploitent la puissance de calcul des iPhone et iPad ne sont désormais plus les bienvenues. Apple n'est pas le premier à prendre cette décision : Facebook et YouTube (Google) ont fait de même, voici quelques semaines, avec toutes les publicités présentes sur leurs plateformes et qui se livraient à du cryptojacking, en activant un script générant une cryptomonnaie à l'insu de l'utilisateur. Apple va cependant un peu plus loin encore, en contrariant les usagers qui minent délibérément des bitcoins ou de l'ether avec leur appareil iOS. Les applications spécifiquement dédiées à ces opérations sont désormais bannies de l'App Store. Il faut dire qu'un iPhone ou un iPad, et à plus forte raison une Apple TV ou une Apple Watch, ne sont pas vraiment conçus pour ce type de calculs extrêmement gourmands en ressources informatiques et énergétiques. L'excommunication des cryptomonnaies d'iOS intervient alors que, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour tenter de les encadrer : au Canada, la province de Québec, dépassée par la demande en électricité, vient de décréter une suspension provisoire de la fourniture des mineurs de cryptomonnaies, et étudie une hausse ciblée des prix de l'électricité pour ces très gros consommateurs.



 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

1 Million de OnePlus 6 vendus

1 million de OnePlus 6 ont été vendus dans le monde depuis la mise en vente du nouveau smartphone de la marque chinoise, il y a moins d'un mois. Ce chiffre aurait été atteint en 22 jours exactement. Un nombre de ventes dont se réjouit le CEO de OnePlus, Pete Lau, auprès de Business Insider. Mais le principal indicateur de cette réussite pour lui ne semble pas être le nombre de ventes, puisqu'il précise qu'il est particulièrement content que « les utilisateurs aiment le nouveau téléphone ». Il n'aura fallu que 22 jours au OnePlus 6 pour atteindre le million de modèles vendus, alors que les smartphones de la génération précédente (OnePlus 5 et OnePlus 5T) avaient dû attendre 3 mois pour y parvenir. Et si ces chiffres sont loin de ceux affichés par Apple et Samsung, cela n'effraie par le CEO de OnePlus qui explique que la marque a « moins de canaux de vente », avec une stratégie de vente directe au consommateur (même si en France, il est possible de retrouver le smartphone chez Bouygues). Nul doute que l'édition limitée du OnePlus 6 Silk White aura boosté les ventes : en moins de 24h, les stocks s'étaient complètement vidés, et la marque avait même fini par lancer une deuxième vente de son smartphone au coloris blanc et or rose le 12 juin dernier. Actuellement, c'est le coloris Midnight Black qui est en rupture de stock, l'édition Silk White étant toujours disponible sur le site officiel de la marque.
15-06-2018


Nouveaux moniteurs Gaming msi

Les moniteurs gaming à écran incurvé. MSI nous présente donc les nouveaux moniteurs Optix MAG241C, MAG241CR, MAG271C et MAG271CR. Les modèles Optix MAG sont équipés de fonctionnalités gaming pensées pour assurer une immersion totale dans son jeu. Les MAG241C et MAG241CR offrent un écran à dalle VA incurvée 1500R et les MAG271C et MAG271CR disposent quant à eux d’une dalle 1800R. Tous proposent un taux de rafraîchissement de 144 Hz et un temps de réponse de 1 ms, des caractéristiques garantes de performances graphiques impeccables. Les moniteurs Optix MAG proposent également un angle de vision panoramique de 178°, une technologie de protection contre la lumière bleue et une autre contre le scintillement, et leur angle d’inclinaison est réglable pour plus de confort. Aussi, ils proposent une fonction qui pourra être d’une grande aide pendant les jeux de tir : un viseur pourra être affiché à l’écran pour atteindre plus facilement sa cible. Le design soigné des moniteurs MSI Optix MAG cache un astucieux repose-casque sur le côté gauche et les LED RGB sur la partie arrière seront contrôlée par Gaming Echo. Celle-ci leur permettra en effet de réagir en fonction du son. La disponibilité et les prix des nouveaux moniteurs Optix MAG 24 pouces et 27 pouces indiqué par leur référence MSI n’ont pas encore été annoncés.
15-06-2018


Les Toshiba SSD M2 à bon prix

Les SSD Toshiba RC100, affiche enfin leurs prix officiels en France, ainsi que leurs performances annoncées. On pourra monter à 1600 Mo/s et 150 000 IOPS, avec une endurance largement satisfaisante. Ces SSD NVMe utilisent aussi deux lignes PCIe 3.0 au lieu de quatre, comme les Corsair MP300. Ils utilisent la nouvelle mémoire flash BiCS 3D à 64 couches de Toshiba. Côté prix, il faudra donc compter 50, 70 et 130 € pour les modèles 120, 240 et 480 Go. Des SSD NVMe au prix de SSD SATA, en clair. S'il n'a pas toujours été à la pointe de l'innovation en matière de SSD, Toshiba annonce en prélude au CES 2018, un produit qui semble capable de faire le lien entre les classiques SSD au format 2,5 pouces que nous connaissons tous et les modèles M.2 NVMe. Ces derniers constituent encore une certaine forme d'élite dans les configurations actuelles. Le RC100 dévoilé par Toshiba n'a pas été conçu pour concurrencer les meilleurs solutions M.2 NVMe. En revanche, Toshiba insiste sur un positionnement qui lui permet de délivrer de meilleures performances que les SSD classiques tout en restant moins coûteux que les actuels M.2 NVMe. Le constructeur se refuse toutefois à avancer un quelconque prix pour le moment. Toshiba envisage une distribution au cours du premier trimestre de cette année, de plus amples détails ne devraient donc pas tarder.
15-06-2018


La prochaine Xbox en 2020 Video

Selon le site Thurrott.com, la prochaine console, dont le nom de code serait Scarlett, pourrait voir le jour en 2020. Mieux encore : il s'agirait d'une "famille d'appareils" et on pourrait voir apparaître une console qui pourrait être améliorée au fur et à mesure. La conférence Xbox de Microsoft de cette année est certainement l'une des meilleures que la firme ait pu réaliser jusqu'à aujourd'hui. Pendant plus de deux heures, le géant américain a enchaîné les nouveautés en dévoilant plus de 50 jeux dont 18 exclusivités et 15 premières mondiales. Alors que la conférence dédiée à la Xbox était sur le point de toucher à sa fin, Phil Spencer le CEO de Xbox monte sur scène pour effectuer avec le public un brief sur la conférence, mais surtout, pour parler des futurs projets de Microsoft dans le secteur du jeu vidéo. « Ou pouvons-nous emmener le jeu après ? Notre réponse : nous engageons la totalité de nos ressources chez Microsoft pour développer le futur du jeu » affirmera le CEO sur scène. Si par cette phrase, Phil Spencer laisse supposer que l'entreprise serait actuellement en train de plancher sur le développement d'une nouvelle console de jeu, c'est seulement deux jours plus tard que thurrott.com, un site très attentif à ce que peut produire Microsoft, qui annonce savoir que la firme travaillerait bel et bien sur une nouvelle Xbox. Cette Xbox Next-gen, connue en interne sous le nom de code Scarlett, pourrait voir le jour en 2020. Le choix d'une date n'est pas anodine, surtout après que Sony se soit exprimé sur une éventuelle sortie de leur prochaine Playstation pour 2021. Toujours selon thurrott.com, il semblerait que la console de jeu soit conçue sous la forme d'une famille d'appareils et non comme une simple console de jeu. Ceci peut signifier qu'il serait éventuellement possible d'en changer les composant pour la rendre plus puissante, à l'instar d'un pc. Si cette rumeur s'avère vraie, il serait intéressant de se poser la question de la longévité d'une telle console de jeu. En pouvant mettre à jour les composants de celle-ci tous les ans, il ne fait nul doute que Microsoft envisage de produire une console de jeu qui pourra durer beaucoup plus longtemps que les précédents modèles. La firme pourrait ainsi concentrer ses efforts de guerre sur l'aspect logiciel. Une stratégie qui entre en cohérence avec la volonté de Microsoft de vouloir développer l'intelligence artificielle et son catalogue d'exclusivité. Voici XboxE3 pour revoir les moments de la conférence Microsoft.


15-06-2018


Alliance des Chaînes Françaises contre NetFlix

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter, surtout les plus jeunes, vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran. Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming. TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi. Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics. Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018. Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.
15-06-2018


Dual boot sur Pixelbook

Lancé il y a moins d’un an à peine, l’ordinateur hybride de Google ne tournait que sous ChromeOS. Le mois dernier, nous apprenions qu’en plus des apps Android en natif, le Pixelbook pourrait faire tourner les applications Linux dans une sandbox. À présent, à en croire un article paru sur XDA, l’utilisation des outils Windows Hardware Certification et Windows Hardware Lab dans le code source confirme que Google demande officiellement la certification de Microsoft. Les drivers et le matériel du Pixelbook sont compatibles avec Windows 10. Malgré sa finition magnifique et ses composants performants, le Pixelbook est surtout considéré comme un ordinateur trop cher pour un simple Chromebook. Mais en proposant d’utiliser soit Windows, soit ChromeOS-Linux (avec les apps Android en natif) en multiboot, le Pixelbook de Google deviendrait subitement une alternative très intéressante aux PC haut de gamme “habituels”. L’appareil est proposé dans des configurations allant jusqu’à un processeur Intel i7 pour 16 Go de RAM et 512 Go de stockage. L’alliance de Chrome OS et de Windows 10 devrait permettre de profiter pleinement des qualités de chaque OS. Nul ne sait quand l’annonce sera officiellement faite, mais ce n’est, a priori, qu’une question de temps.
14-06-2018


Lenovo revois aussi ses portables Legion

Lenovo lance les portables Y730 / Y530, après les tours T730 / T530 et les cubes C730 / C530. Les deux laptop bénéficient d’un écran fin et sont propulsés par un Intel Core i7 de huitième génération. Une carte GPU GeForce GTX 1050Ti gère la partie graphique et surtout, ils possèdent une double chambre de refroidissement. Le Y530 se distingue par une dalle IPS Full HD de 144 Hz proposée en option, tandis que le Y730 se démarque par son clavier Corsair ICUE rétroéclairé. Le Y730 arrivera en septembre prochain, le modèle 17 pouces coûtera 1 250 € et celui à 15 pouces sera proposé à 1 180 €. La commercialisation du Y530 15 pouces commencera un peu plus tôt : il sera disponible à partir de juin et son prix sera de 932 €.
13-06-2018


La B.A. de Dumbo de Tim Burton

Réalisé par Tim Burton, ce nouveau live action des studios Disney se dévoile dans une première bande-annonce très prometteuse et enchanteresse. L’enfant terrible des studios Disney signe son retour dans la maison mère avec un projet taillé sur mesure : un conte extraordinaire, un freak rejeté par les autres, le tout planté dans le décor d’un cirque et servi par des acteurs avec lesquels il a déjà collaboré, de Michael Keaton « Batman » en passant par Eva Green (Miss Peregrine), Alan Arkin (Edward aux mains d’argent) ou Danny DeVito (Batman, Le Défi). C’est un film familial réalisé en famille. Tim Burton est dans son élément et cette première bande-annonce confirme ce sentiment. C’est féerique et Dumbo est particulièrement réussi, contrairement à Winnie l’Ourson dans un autre Disney, n’en déplaise à certains. Dumbo, de Tim Burton est attendu pour le 27 mars 2019.


13-06-2018


Intel va rentrer dans la course au GPU

Voilà c’est officiel, Intel a enfin confirmé ses intentions sur le marché des cartes graphiques par la voix de son PDG Brian Krzanich : « Le premier GPU indépendant d’Intel arrivera en 2020. ». Outre les jeux vidéo, les GPU sont excellents pour du calcul haute performance comme le minage de cryptomonnaie, le data mining, l’IA. Ce sont d’ailleurs les premiers marchés visés par Intel qui ne veut plus se contenter d’être le leader des GPU intégrés, mais au final à faible valeur ajoutée. En avril, une fuite avait révélé les GPU Arctic Sound et Jupiter Sound supervisés par Raja Koduri (ancien responsable de la division Radeon chez AMD). Le géant fabrique aussi des processeurs FPGA très puissants pour le calcul, mais parle bien ici d'un GPU, un processeur graphique, qui tenterait donc de concurrencer AMD et NVIDIA dans le secteur des jeux vidéo, tout en tentant aussi le coup du côté du calcul intensif. A suivre de prêt !
13-06-2018


Apple bannit le minage de cryptomonnaie

C'est un revers majeur pour l'industrie naissante des cryptomonnaies. Apple vient de modifier sa charte des développeurs sous iOS et y introduit des restrictions importantes concernant le minage. La charte mentionne désormais que « les applications, y compris les publicités tierces affichées en leur sein, ne peuvent pas exécuter de processus d'arrière-plan sans rapport, tels que le minage de cryptomonnaie. » Apple n'écarte pas totalement d'iOS les cryptomonnaies, mais les applications qui exploitent la puissance de calcul des iPhone et iPad ne sont désormais plus les bienvenues. Apple n'est pas le premier à prendre cette décision : Facebook et YouTube (Google) ont fait de même, voici quelques semaines, avec toutes les publicités présentes sur leurs plateformes et qui se livraient à du cryptojacking, en activant un script générant une cryptomonnaie à l'insu de l'utilisateur. Apple va cependant un peu plus loin encore, en contrariant les usagers qui minent délibérément des bitcoins ou de l'ether avec leur appareil iOS. Les applications spécifiquement dédiées à ces opérations sont désormais bannies de l'App Store. Il faut dire qu'un iPhone ou un iPad, et à plus forte raison une Apple TV ou une Apple Watch, ne sont pas vraiment conçus pour ce type de calculs extrêmement gourmands en ressources informatiques et énergétiques. L'excommunication des cryptomonnaies d'iOS intervient alors que, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour tenter de les encadrer : au Canada, la province de Québec, dépassée par la demande en électricité, vient de décréter une suspension provisoire de la fourniture des mineurs de cryptomonnaies, et étudie une hausse ciblée des prix de l'électricité pour ces très gros consommateurs.
13-06-2018


 <  12  13  14  15  16  17  18  >