Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

"Actu vu !" sur le web


 <  20  21  22  23  24  25  26  > 

Wiko fusionne !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Wiko gamme

12

Fevrier

Depuis son lancement en 2011 à Marseille, le groupe Wiko propose régulièrement de nouveaux smartphones, avec une orientation entrée de gamme assumée. Au fil des années, Wiko est parvenu à se développer à travers plus de 30 pays et se hisser parmi les 5 premières marques de smartphone en Europe de l’Ouest. Dès son arrivée sur le marché, Wiko a collaboré étroitement avec le groupe Tinno, ce dernier apportant son savoir-faire technologique avec ses 4 centres de R&D et ses capacités industrielles avec ses 2 sites de production. L’expertise des deux entreprises permet une totale maîtrise de la chaîne de conception, de production et de commercialisation des produits pour offrir aux utilisateurs l’expérience mobile la plus qualitative et la plus compétitive possible. Rapidement, Wiko est devenu un partenaire majeur dans l’activité mondiale de Tinno. Pour les deux entreprises, le fait de fusionner était une étape naturelle dans la construction d’un partenariat stratégique encore plus fort. Aux commandes de cette nouvelle fusion, les 2 dirigeants co-pilotent Wiko pour faire entrer l’entreprise dans une nouvelle ère. Le nouveau Comité Exécutif de Wiko est composé de James Lin, Président, Laurent Dahan, Senior Vice-Président, Michel Assadourian et Julien Heang, Vice-Présidents. Pour Laurent Dahan : « Ce rapprochement s’inscrit dans une logique actionnariale et industrielle. Tinno est notre partenaire depuis le lancement de la marque Wiko et c’est ensemble que nous avons conquis les 30 millions d’utilisateurs, dans plus de 30 pays à travers le monde. Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en leur offrant une large gamme de produits innovants« . Wiko précise que l’ensemble de sa gamme sera présentée dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone, qui débutera à la fin du mois.




Le Surface Phone n'est peut-être pas une légende

  Liste des news    Liste des new du mois  
Concept Surce Phone Microsoft

12

Fevrier

Depuis plusieurs années, on sait que Microsoft prépare la sortie d'un smartphone de nouvelle génération, le Surface Phone, qui pourrait faire office de vidéoprojecteur, équipé d'un capteur d'empreintes digitales de nouvelle génération et doté de composants digne d'un véritable PC de bureau. Les rumeurs font également état d'un mode de fonctionnement hybride, comme une tablette transformable en ordinateur portable. Aux dernières nouvelles officieuses, Microsoft pourrait créer la surprise en offrant la possibilité d'utiliser directement les applications Win32 de Windows 10 sur ce smartphone, pour que ce dernier soit une extension naturelle des machines personnelles et professionnelles. Le but serait pour Microsoft de se focaliser surtout sur la productivité des utilisateurs, et moins sur le design du smartphone, allant ainsi à l'encontre des tendances actuelles qui visent à fournir des smartphones qui se concentrent surtout sur le design, avec des appareils très fins avec des écrans sans bordure, etc. Cette compatibilité avec Windows 10 pourrait se produire en deux étapes : une compatibilité via un serveur virtuel dans un premier temps, puis une compatibilité Win32 native après une mise à jour, quelques temps plus tard. Les réponses à toutes ces questions devraient être données en fin d'année, date hypothétique de sortie du Surface Phone.




Nouvelle gamme Archos

  Liste des news    Liste des new du mois  
Gamme ARchos cores 2018

09

Fevrier

Archos a décidé de ne pas attendre le Mobile World Conference de la fin du mois pour présenter quelques-unes de ses nouveautés. La marque a décidé de revenir à son terrain de prédilection avec une gamme de trois smartphones nommée Core S, dont les tarifs se situent entre 90 € et 130 €. Comme vous allez le constater, les Core 55S, 57S, 60S ne se démarquent pas grâce à leur fiche technique pour le moins légère, mais grâce à un écran bord à bord au format 18:9. Ces derniers se sont massivement démocratisés dans le haut de gamme depuis l’année dernière et la marque française a décidé de jouer sur cet aspect. En revanche, les définitions des dalles sont loin d’être aussi fines. La dénomination borderless est d’ailleurs un peu excessive, car le ratio écran/surface n’est que de 75%. On commence avec le Archos Core 55S à 89,99 € avec un écran IPS 5,45 pouces 18:9 (960 x 480 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 1 Go de RAM, des capteurs photo : 8 Mpx à l’arrière, 2 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 2 300 mAh avec 16 Go de stockage. Suivi par le Archos Core 57S à 99,99 €, avec un écran IPS 5,7 pouces 18:9 (1 440 x 720 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 1 Go de RAM, des capteurs photo : 8 Mpx à l’arrière, 2 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 2500 mAh et 16 Go de stokage. Et enfin ! L'Archos Core 60S à 129,99 €, un écran IPS 6 pouces 18:9 (1 440 x 720 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 2 Go de RAM, des capteurs photo : 13 + 2 Mpx à l’arrière, 5 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 3 000 mAh et 16 Go de stockage. Le hardware embarqué les destine cependant à une utilisation des plus sommaires. Les trois appareils devraient être présents lors du MWC, et commercialisés en Europe vers le printemps 2018.




HP lance 4 moniteurs EliteDisplay 4K

  Liste des news    Liste des new du mois  
HP moniteur EliteDisplay 4K IPS

09

Fevrier

HP lance 4 nouveaux moniteurs 4K destinés aux professionnels de l’image et de la vidéo. Parmi eux, le EliteDisplay S270n embarque une dalle IPS de 27 pouces pour une résolution de 4K à 60 Hz. Il affiche un taux de contraste statique de 1300:1 et de 1000000:1 pour le contraste dynamique, une luminosité de 350 cd/m² et un temps de réponse moyen de 14 ms entre deux nuances de gris (un peu élevé pour une dalle IPS). Pour la sortie vidéo on y trouve deux ports HDMI et un DisplayPort, notez la présence d’un USB Type-C compatible DisplayPort 1.2. Il sera disponible sous peu pour 550 $. Les trois autres modèles sont les moniteurs Z27, Z32 et Z43, dont le nom fait référence à la taille de leurs écrans. Ils intègrent tous les trois une dalle IPS affichant la même résolution et luminosité que le EliteDisplay S270n. Le taux de contraste dynamique monte à 5000000:1 et le temps de réponse gris à gris des modèles 27" et 42" est diminué à 8 ms (14 ms pour le 32"). Côté connectivité, ils embarquent un USB Type-C (compatible DisplayPort 1.2), un port HDMI 2.0, un DisplayPort 1.2 et un mini DisplayPort 1.2. En addition, on trouvera des ports USB 3.0 : trois pour les Z32 et Z27, cinq pour le Z43. Les Z27, Z32 et Z43 sont annoncés respectivement à 559, 899 et 799 $.




VLC passe en version 3.0

  Liste des news    Liste des new du mois  
VLC 3.0

09

Fevrier

Il aura fallu 3 ans de travail pour développer la très attendue version 3.0 de VLC, aujourd'hui enfin disponible pour toutes les plates-formes (Windows, macOS, Linux, Android, iOS, AppleTV, Android TV et même Windows Phone). Elle sera téléchargeable ce vendredi à 15h, précise son éditeur français VideoLAN. Baptisée Vetinari, elle est présentée comme la release la plus importante de l'histoire du lecteur multimédia. En effet, tous le noyau a été réécrit et plus de 1500 bugs ont été corrigés. Cette version attendue de longue date a accumulé de nombreux retards et s'était jusqu'à aujourd'hui dévoilé principalement via des builds expérimentales. Au programme évidemment, de nombreuses nouveautés et portant l'interface ne change pas. On note lee support du décodage matériel des vidéos HEVC (High Efficiency Video Coding), le support de la clé Chromecast de Google, le support des vidéos à 360 degrés (l'idée est de porter le lecteur sur les principaux casques de VR) et HDR, le support du son haute résolution (formats E-AC3, TrueHD ou DTS-HD) et du son 3D, la possibilité de naviguer dans des support de stockage en réseau (SMB, FTP, SFTP, NFS...) et enfin un nouveau moteur pour les sous-titres




ADATA lance ses SSD format DOM

  Liste des news    Liste des new du mois  
Disque DOM SATA ADATA

09

Fevrier

ADATA, que l’on connait particulièrement dans nos contrées pour ses clés USB, SSD et autres cartes mémoires, lance son ISMS331, un « DOM » (Disk-On-Module) au format SATA destiné aux ordinateurs compacts ou industriels ainsi qu'aux appareils embarqués. Ce type de produit n’est pas nouveau, mais le constructeur met particulièrement en avant la robustesse de sa nouvelle gamme. A mi-chemin entre le SSD classique et la clé USB, ces DOM affichent une capacité comprise entre 32 Go et 128 Go. Ils sont certifiés pour fonctionner en environnement hostile (c'est-à-dire avec une plage de températures comprise entre -40°C et 90°C et un taux d’humidité compris entre 5% et 95%). Côté performances, le constructeur indique des débits pouvant atteindre 260 Mo/s en lecture comme en écriture, pour les versions équipées de mémoire flash SLC (soit les capacités allant de 4 Go à 32 Go), tandis que les DOM basés sur de la mémoire MLC (d’une capacité comprise entre 8 Go et 128 Go) atteignent au mieux 300 Mo/s en lecture et 180 Mo/s en écriture. Notons au passage que des technologies d’auto-diagnostic, de correction d’erreurs ECC et de monitoring sont bien entendu intégrées. Bref, pas de quoi révolutionner le marché du SSD, mais la résistance et la compacité de ce type de produit pourraient intéresser certains marchés spécifiques.




Google souhaite héberger des jeux en streaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
google Jeux video Yeti

08

Fevrier

La rapidité des connexions Internet actuelles permet d'héberger des jeux sur des serveurs dans le cloud et de n'envoyer que des données graphiques vers l'ordinateur du joueur, déléguant ainsi tout le traitement des données du jeu aux serveurs distants. Google n'est pas le seul poids lourd à s'intéresser au streaming de jeux, des sociétés comme Sony et Nvidia s' y essaient depuis quelques années, avec des services tels que PS Now et GeForce Now respectivement. Le grand public ne semble pas encore être convaincu par cette technologie, et ses raisons d'être sceptique sont multiples : tout d'abord, pour les joueurs les plus sérieux, cette technologie ne semble pas être arrivée à maturité, ce qui fait craindre une mauvaise expérience de jeu, ensuite, le prix de l'équipement de base le rend inaccessible au joueur moyen, et pour finir, les éditeurs de jeux se montrent encore réticents à adopter ce modèle économique. Le projet Yeti de Google pourrait briser plusieurs de ces barrières en permettant aux utilisateurs de diffuser des jeux sur des appareils compatibles Chromecast, voire possiblement sur une toute nouvelle console. Google aurait initié ce projet en avril 2017, mais n'aurait depuis cessé de repousser son lancement. Google n'en est pas à sa première expérience en la matière, puisque la compagnie avait sorti le Nexus Q en 2012 et le NexusPlayer en 2014, des appareils orientés multimédias et jeux qui ne bénéficiaient pas d'un équipement à la hauteur et qui n'ont donc pas rencontré leur public. L'arrivée d'un poids lourd tel que Google sur le marché du PC dématérialisé pourrait accélérer l'adoption d'une telle technologie. Le lancement public du projet Yeti est prévu pour mi 2018.




Encore des Emojis en 2018 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Emojis 2018 iOS

08

Fevrier

Alors que les possesseurs de smartphones en veulent toujours plus et s’énervent parfois face au manque de diversité proposé, le consortium Unicode vient de se mettre d’accord sur les nouveautés à paraître en 2018. Au total, c’est 157 Emojis nouvelle génération qui verront le jour sur iPhone, iPad et iPod Touch d’ici décembre prochain avant une très probable copie sur les modèles Android. Selon les premières indiscrétions, il faut s’attendre à ce que cette nouvelle panoplie d’Emojis soit disponible avec l’arrivée d’iOS 12 étant donné que les constructeurs (Apple notamment) pourront les utiliser dès le mois de juin prochain. Il est d’ailleurs précisé que les possesseurs de Mac ou d’Apple Watch auront également accès à ces nouveautés. Mais alors, à quoi s’attendre ? Les roux et rousses ont été entendus puisque les premiers Emojis leur rendant hommage vont débarquer tout comme les les cheveux bouclés, les cheveux blancs, et même les chauves. Côté animaux et insectes, on notera l’arrivée du moustique (en prévision de l’été), du perroquet, du lama ou de l’hippopotame. Quant aux amoureux de la nourriture et des mets délicats, ils devraient aussi être servis avec cupcake ou beagle. Note personnel, certain ne sont pas très bien dessiner !




Orange teste la 5G

  Liste des news    Liste des new du mois  
Orange 5G

08

Fevrier

Orange pense déjà à l’avenir des télécommunications, à savoir le réseau 5G. À l’occasion d’une conférence de presse tenue hier par l’opérateur, Arnaud Vamparys, responsable des réseaux d’Orange n’a pas caché l’ambition de l’entreprise de devenir “le leader européen” en matière de 5G. Orange va commencer par expérimenter la couverture réseau 5G de bout en bout dans les centres-villes de Douai et Lille. Cette première phase de test devrait débuter au deuxième semestre 2018 pour s’achever à la mi-2019. Pour le moment, Orange attend l’autorisation de l’Arcep pour lancer ce déploiement partiel. L’année dernière, l’autorité de régulation des télécoms a publié les résultats de sa consultation publique sur l’attribution des nouvelles fréquences. L’ARCEP prévoyait ainsi de céder des fréquences 2,6 gigahertz (GHz) et 3,5 GHz en vue de leur utilisation pour le déploiement de la 5G. Une fois le feu vert obtenu, Orange utilisera des équipements fournis par Ericsson pour sa couverture. Orange entend se pencher sur la 5G NR (New Radio) non-standalone. Il s’agit d’une norme de fréquences temporaire qui peut être testée sur des infrastructures déjà existantes. Ainsi, la 5G NR Non-standalone repose sur un spectre de fréquences qui s’étend de 600 MHz à 50 GHz. Orange, qui s’est associé à Samsung et Cisco pour l’occasion prévoit de démarrer les tests en Roumanie. “Nous serons les premiers en Europe à la tester”, affirme Arnaud Vamparys. Cependant, rien n’indique qu’Orange compte se servir de ces expérimentations pour un éventuel déploiement dans nos vertes contrées.




Asus un smartphone 18:9

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus ZenFone Max Plus 2018

07

Fevrier

Le Taïwanais Asus a pris les devants en annonçant ce mercredi son nouveau smartphone d’entrée de gamme, l’Asus Zenfone Max Plus (M1). Pour sa nouvelle gamme de smartphones en 2018, Asus semble avoir mis fin aux chiffres dans les noms de ses produits. Le nouveau modèle se veut tout simplement Max Plus (M1), sans préciser 4 ou 5. Derrière ce nom se cache en fait un smartphone d’entrée de gamme équipé d’un écran de 5,7 pouces au ratio 18:9 capable d’afficher 2160 pixels par 1080. Un smartphone qui se veut donc équivalent en termes d’affichage au Honor 9 Lite dévoilé ce mardi par le constructeur chinois. En termes de caractéristiques, le Zenfone Max Plus est doté d’un processeur octa-cœur, sans que la marque ne précise le modèle, de 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, et d’une batterie de grosse capacité avec 4130 mAh. À l’arrière, Asus a équipé le Zenfone Max Plus (M1) d’un double capteur de 16 Mpx et 8 Mpx. Le capteur secondaire permet ainsi de capturer des clichés grand-angle à 120 degrés, équivalent 16,7 mm, comme sur le Zenfone 4. À l’avant, on se retrouve avec un simple capteur de 8 Mpx pour les selfies, avec ouverture à f/2,0. L’Asus Zenfone Max Plus (M1) est disponible depuis ce mercredi, au tarif de 249 € en trois coloris : noir, gris ou rose doré.



 <  20  21  22  23  24  25  26  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  20  21  22  23  24  25  26  > 

Wiko fusionne !

Depuis son lancement en 2011 à Marseille, le groupe Wiko propose régulièrement de nouveaux smartphones, avec une orientation entrée de gamme assumée. Au fil des années, Wiko est parvenu à se développer à travers plus de 30 pays et se hisser parmi les 5 premières marques de smartphone en Europe de l’Ouest. Dès son arrivée sur le marché, Wiko a collaboré étroitement avec le groupe Tinno, ce dernier apportant son savoir-faire technologique avec ses 4 centres de R&D et ses capacités industrielles avec ses 2 sites de production. L’expertise des deux entreprises permet une totale maîtrise de la chaîne de conception, de production et de commercialisation des produits pour offrir aux utilisateurs l’expérience mobile la plus qualitative et la plus compétitive possible. Rapidement, Wiko est devenu un partenaire majeur dans l’activité mondiale de Tinno. Pour les deux entreprises, le fait de fusionner était une étape naturelle dans la construction d’un partenariat stratégique encore plus fort. Aux commandes de cette nouvelle fusion, les 2 dirigeants co-pilotent Wiko pour faire entrer l’entreprise dans une nouvelle ère. Le nouveau Comité Exécutif de Wiko est composé de James Lin, Président, Laurent Dahan, Senior Vice-Président, Michel Assadourian et Julien Heang, Vice-Présidents. Pour Laurent Dahan : « Ce rapprochement s’inscrit dans une logique actionnariale et industrielle. Tinno est notre partenaire depuis le lancement de la marque Wiko et c’est ensemble que nous avons conquis les 30 millions d’utilisateurs, dans plus de 30 pays à travers le monde. Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en leur offrant une large gamme de produits innovants« . Wiko précise que l’ensemble de sa gamme sera présentée dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone, qui débutera à la fin du mois.
12-02-2018


Le Surface Phone n'est peut-être pas une légende

Depuis plusieurs années, on sait que Microsoft prépare la sortie d'un smartphone de nouvelle génération, le Surface Phone, qui pourrait faire office de vidéoprojecteur, équipé d'un capteur d'empreintes digitales de nouvelle génération et doté de composants digne d'un véritable PC de bureau. Les rumeurs font également état d'un mode de fonctionnement hybride, comme une tablette transformable en ordinateur portable. Aux dernières nouvelles officieuses, Microsoft pourrait créer la surprise en offrant la possibilité d'utiliser directement les applications Win32 de Windows 10 sur ce smartphone, pour que ce dernier soit une extension naturelle des machines personnelles et professionnelles. Le but serait pour Microsoft de se focaliser surtout sur la productivité des utilisateurs, et moins sur le design du smartphone, allant ainsi à l'encontre des tendances actuelles qui visent à fournir des smartphones qui se concentrent surtout sur le design, avec des appareils très fins avec des écrans sans bordure, etc. Cette compatibilité avec Windows 10 pourrait se produire en deux étapes : une compatibilité via un serveur virtuel dans un premier temps, puis une compatibilité Win32 native après une mise à jour, quelques temps plus tard. Les réponses à toutes ces questions devraient être données en fin d'année, date hypothétique de sortie du Surface Phone.
12-02-2018


Nouvelle gamme Archos

Archos a décidé de ne pas attendre le Mobile World Conference de la fin du mois pour présenter quelques-unes de ses nouveautés. La marque a décidé de revenir à son terrain de prédilection avec une gamme de trois smartphones nommée Core S, dont les tarifs se situent entre 90 € et 130 €. Comme vous allez le constater, les Core 55S, 57S, 60S ne se démarquent pas grâce à leur fiche technique pour le moins légère, mais grâce à un écran bord à bord au format 18:9. Ces derniers se sont massivement démocratisés dans le haut de gamme depuis l’année dernière et la marque française a décidé de jouer sur cet aspect. En revanche, les définitions des dalles sont loin d’être aussi fines. La dénomination borderless est d’ailleurs un peu excessive, car le ratio écran/surface n’est que de 75%. On commence avec le Archos Core 55S à 89,99 € avec un écran IPS 5,45 pouces 18:9 (960 x 480 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 1 Go de RAM, des capteurs photo : 8 Mpx à l’arrière, 2 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 2 300 mAh avec 16 Go de stockage. Suivi par le Archos Core 57S à 99,99 €, avec un écran IPS 5,7 pouces 18:9 (1 440 x 720 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 1 Go de RAM, des capteurs photo : 8 Mpx à l’arrière, 2 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 2500 mAh et 16 Go de stokage. Et enfin ! L'Archos Core 60S à 129,99 €, un écran IPS 6 pouces 18:9 (1 440 x 720 px), un processeur quad-cœur à 1,3 GHz + 2 Go de RAM, des capteurs photo : 13 + 2 Mpx à l’arrière, 5 Mpx à l’avant alimenté par une batterie de 3 000 mAh et 16 Go de stockage. Le hardware embarqué les destine cependant à une utilisation des plus sommaires. Les trois appareils devraient être présents lors du MWC, et commercialisés en Europe vers le printemps 2018.


09-02-2018


HP lance 4 moniteurs EliteDisplay 4K

HP lance 4 nouveaux moniteurs 4K destinés aux professionnels de l’image et de la vidéo. Parmi eux, le EliteDisplay S270n embarque une dalle IPS de 27 pouces pour une résolution de 4K à 60 Hz. Il affiche un taux de contraste statique de 1300:1 et de 1000000:1 pour le contraste dynamique, une luminosité de 350 cd/m² et un temps de réponse moyen de 14 ms entre deux nuances de gris (un peu élevé pour une dalle IPS). Pour la sortie vidéo on y trouve deux ports HDMI et un DisplayPort, notez la présence d’un USB Type-C compatible DisplayPort 1.2. Il sera disponible sous peu pour 550 $. Les trois autres modèles sont les moniteurs Z27, Z32 et Z43, dont le nom fait référence à la taille de leurs écrans. Ils intègrent tous les trois une dalle IPS affichant la même résolution et luminosité que le EliteDisplay S270n. Le taux de contraste dynamique monte à 5000000:1 et le temps de réponse gris à gris des modèles 27" et 42" est diminué à 8 ms (14 ms pour le 32"). Côté connectivité, ils embarquent un USB Type-C (compatible DisplayPort 1.2), un port HDMI 2.0, un DisplayPort 1.2 et un mini DisplayPort 1.2. En addition, on trouvera des ports USB 3.0 : trois pour les Z32 et Z27, cinq pour le Z43. Les Z27, Z32 et Z43 sont annoncés respectivement à 559, 899 et 799 $.
09-02-2018


VLC passe en version 3.0

Il aura fallu 3 ans de travail pour développer la très attendue version 3.0 de VLC, aujourd'hui enfin disponible pour toutes les plates-formes (Windows, macOS, Linux, Android, iOS, AppleTV, Android TV et même Windows Phone). Elle sera téléchargeable ce vendredi à 15h, précise son éditeur français VideoLAN. Baptisée Vetinari, elle est présentée comme la release la plus importante de l'histoire du lecteur multimédia. En effet, tous le noyau a été réécrit et plus de 1500 bugs ont été corrigés. Cette version attendue de longue date a accumulé de nombreux retards et s'était jusqu'à aujourd'hui dévoilé principalement via des builds expérimentales. Au programme évidemment, de nombreuses nouveautés et portant l'interface ne change pas. On note lee support du décodage matériel des vidéos HEVC (High Efficiency Video Coding), le support de la clé Chromecast de Google, le support des vidéos à 360 degrés (l'idée est de porter le lecteur sur les principaux casques de VR) et HDR, le support du son haute résolution (formats E-AC3, TrueHD ou DTS-HD) et du son 3D, la possibilité de naviguer dans des support de stockage en réseau (SMB, FTP, SFTP, NFS...) et enfin un nouveau moteur pour les sous-titres
09-02-2018


ADATA lance ses SSD format DOM

ADATA, que l’on connait particulièrement dans nos contrées pour ses clés USB, SSD et autres cartes mémoires, lance son ISMS331, un « DOM » (Disk-On-Module) au format SATA destiné aux ordinateurs compacts ou industriels ainsi qu'aux appareils embarqués. Ce type de produit n’est pas nouveau, mais le constructeur met particulièrement en avant la robustesse de sa nouvelle gamme. A mi-chemin entre le SSD classique et la clé USB, ces DOM affichent une capacité comprise entre 32 Go et 128 Go. Ils sont certifiés pour fonctionner en environnement hostile (c'est-à-dire avec une plage de températures comprise entre -40°C et 90°C et un taux d’humidité compris entre 5% et 95%). Côté performances, le constructeur indique des débits pouvant atteindre 260 Mo/s en lecture comme en écriture, pour les versions équipées de mémoire flash SLC (soit les capacités allant de 4 Go à 32 Go), tandis que les DOM basés sur de la mémoire MLC (d’une capacité comprise entre 8 Go et 128 Go) atteignent au mieux 300 Mo/s en lecture et 180 Mo/s en écriture. Notons au passage que des technologies d’auto-diagnostic, de correction d’erreurs ECC et de monitoring sont bien entendu intégrées. Bref, pas de quoi révolutionner le marché du SSD, mais la résistance et la compacité de ce type de produit pourraient intéresser certains marchés spécifiques.
09-02-2018


Google souhaite héberger des jeux en streaming

La rapidité des connexions Internet actuelles permet d'héberger des jeux sur des serveurs dans le cloud et de n'envoyer que des données graphiques vers l'ordinateur du joueur, déléguant ainsi tout le traitement des données du jeu aux serveurs distants. Google n'est pas le seul poids lourd à s'intéresser au streaming de jeux, des sociétés comme Sony et Nvidia s' y essaient depuis quelques années, avec des services tels que PS Now et GeForce Now respectivement. Le grand public ne semble pas encore être convaincu par cette technologie, et ses raisons d'être sceptique sont multiples : tout d'abord, pour les joueurs les plus sérieux, cette technologie ne semble pas être arrivée à maturité, ce qui fait craindre une mauvaise expérience de jeu, ensuite, le prix de l'équipement de base le rend inaccessible au joueur moyen, et pour finir, les éditeurs de jeux se montrent encore réticents à adopter ce modèle économique. Le projet Yeti de Google pourrait briser plusieurs de ces barrières en permettant aux utilisateurs de diffuser des jeux sur des appareils compatibles Chromecast, voire possiblement sur une toute nouvelle console. Google aurait initié ce projet en avril 2017, mais n'aurait depuis cessé de repousser son lancement. Google n'en est pas à sa première expérience en la matière, puisque la compagnie avait sorti le Nexus Q en 2012 et le NexusPlayer en 2014, des appareils orientés multimédias et jeux qui ne bénéficiaient pas d'un équipement à la hauteur et qui n'ont donc pas rencontré leur public. L'arrivée d'un poids lourd tel que Google sur le marché du PC dématérialisé pourrait accélérer l'adoption d'une telle technologie. Le lancement public du projet Yeti est prévu pour mi 2018.
08-02-2018


Encore des Emojis en 2018 Video

Alors que les possesseurs de smartphones en veulent toujours plus et s’énervent parfois face au manque de diversité proposé, le consortium Unicode vient de se mettre d’accord sur les nouveautés à paraître en 2018. Au total, c’est 157 Emojis nouvelle génération qui verront le jour sur iPhone, iPad et iPod Touch d’ici décembre prochain avant une très probable copie sur les modèles Android. Selon les premières indiscrétions, il faut s’attendre à ce que cette nouvelle panoplie d’Emojis soit disponible avec l’arrivée d’iOS 12 étant donné que les constructeurs (Apple notamment) pourront les utiliser dès le mois de juin prochain. Il est d’ailleurs précisé que les possesseurs de Mac ou d’Apple Watch auront également accès à ces nouveautés. Mais alors, à quoi s’attendre ? Les roux et rousses ont été entendus puisque les premiers Emojis leur rendant hommage vont débarquer tout comme les les cheveux bouclés, les cheveux blancs, et même les chauves. Côté animaux et insectes, on notera l’arrivée du moustique (en prévision de l’été), du perroquet, du lama ou de l’hippopotame. Quant aux amoureux de la nourriture et des mets délicats, ils devraient aussi être servis avec cupcake ou beagle. Note personnel, certain ne sont pas très bien dessiner !


08-02-2018


Orange teste la 5G

Orange pense déjà à l’avenir des télécommunications, à savoir le réseau 5G. À l’occasion d’une conférence de presse tenue hier par l’opérateur, Arnaud Vamparys, responsable des réseaux d’Orange n’a pas caché l’ambition de l’entreprise de devenir “le leader européen” en matière de 5G. Orange va commencer par expérimenter la couverture réseau 5G de bout en bout dans les centres-villes de Douai et Lille. Cette première phase de test devrait débuter au deuxième semestre 2018 pour s’achever à la mi-2019. Pour le moment, Orange attend l’autorisation de l’Arcep pour lancer ce déploiement partiel. L’année dernière, l’autorité de régulation des télécoms a publié les résultats de sa consultation publique sur l’attribution des nouvelles fréquences. L’ARCEP prévoyait ainsi de céder des fréquences 2,6 gigahertz (GHz) et 3,5 GHz en vue de leur utilisation pour le déploiement de la 5G. Une fois le feu vert obtenu, Orange utilisera des équipements fournis par Ericsson pour sa couverture. Orange entend se pencher sur la 5G NR (New Radio) non-standalone. Il s’agit d’une norme de fréquences temporaire qui peut être testée sur des infrastructures déjà existantes. Ainsi, la 5G NR Non-standalone repose sur un spectre de fréquences qui s’étend de 600 MHz à 50 GHz. Orange, qui s’est associé à Samsung et Cisco pour l’occasion prévoit de démarrer les tests en Roumanie. “Nous serons les premiers en Europe à la tester”, affirme Arnaud Vamparys. Cependant, rien n’indique qu’Orange compte se servir de ces expérimentations pour un éventuel déploiement dans nos vertes contrées.
08-02-2018


Asus un smartphone 18:9

Le Taïwanais Asus a pris les devants en annonçant ce mercredi son nouveau smartphone d’entrée de gamme, l’Asus Zenfone Max Plus (M1). Pour sa nouvelle gamme de smartphones en 2018, Asus semble avoir mis fin aux chiffres dans les noms de ses produits. Le nouveau modèle se veut tout simplement Max Plus (M1), sans préciser 4 ou 5. Derrière ce nom se cache en fait un smartphone d’entrée de gamme équipé d’un écran de 5,7 pouces au ratio 18:9 capable d’afficher 2160 pixels par 1080. Un smartphone qui se veut donc équivalent en termes d’affichage au Honor 9 Lite dévoilé ce mardi par le constructeur chinois. En termes de caractéristiques, le Zenfone Max Plus est doté d’un processeur octa-cœur, sans que la marque ne précise le modèle, de 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, et d’une batterie de grosse capacité avec 4130 mAh. À l’arrière, Asus a équipé le Zenfone Max Plus (M1) d’un double capteur de 16 Mpx et 8 Mpx. Le capteur secondaire permet ainsi de capturer des clichés grand-angle à 120 degrés, équivalent 16,7 mm, comme sur le Zenfone 4. À l’avant, on se retrouve avec un simple capteur de 8 Mpx pour les selfies, avec ouverture à f/2,0. L’Asus Zenfone Max Plus (M1) est disponible depuis ce mercredi, au tarif de 249 € en trois coloris : noir, gris ou rose doré.
07-02-2018


 <  20  21  22  23  24  25  26  >