Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  > 

FaceTime bientôt sur le Web donc sur PC

  Liste des news    Liste des new du mois  
FaceTime ultiplateformes

08

Juin

iOS 15 permettra de partager des liens vers des salons FaceTime, accessibles depuis n'importe quel appareil dans un navigateur web. On ne s'attendait pas à cette annonce, mais FaceTime s'ouvre enfin à d'autres plateformes que celles distribuées par Apple. Le constructeur a bien conscience que son outil de visioconférence est à la traîne par rapport à la concurrence, notamment pour les salariés en télétravail depuis plus d'un an. Zoom , Microsoft Teams ou encore Google Meet n'ont eux cessé de s'enrichir avec de nouvelles options durant cette période. Avec iOS 15, FaceTime va accueillir une grille des contacts revue et corrigée et SharePlay, une nouvelle options pour écouter de la musique ou regarder des films avec ses amis à distance via les applications de streaming vidéo Apple TV+, Disney+ ou HBO Max. FaceTime va également introduire avec iOS 15 les liens FaceTime. Le principe est on ne peut plus simple, puisqu'il s'agit de salons virtuels qu'il sera possible de créer depuis son iPhone , son Mac ou son iPad. Une fois cela fait, un lien est généré et il est possible de le partager via SMS ou e-mail, mais aussi dans toutes les messageries instantanées, de la même manière qu'une URL classique. Les autres participants pourront ensuite cliquer sur le lien qui mènera à FaceTime s'ils sont sur un appareil Apple, ou dans le navigateur s'ils sont sous Android ou Windows 10. La conversation s'affichera alors dans un onglet avec les mêmes options et la même présentation des contacts. Attention toutefois, la création du salon n'est possible que depuis un appareil flanqué d'une pomme et il n'existe aucun service web FaceTime accessible à tous. Apple a indiqué en outre lors de son keynote que les salons vidéo profiteront, peu importe la plateforme utilisée, d'un chiffrement de bout en bout du flux audio/vidéo. Pour le moment, les liens FaceTime peuvent être générés avec la première bêta d'iOS 15 distribuée aux développeurs, mais les salons ne sont pas encore activés. Il faudra probablement attendre le courant de l'été voire la sortie finale du système, prévue pour septembre prochain, pour tester en action cette nouvelle fonctionnalité.



8,4 millards de mot de passe dans le dark web

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mot de passe

08

Juin

D’après nos confrères de Cyber News, un utilisateur d’un forum a posté un énorme fichier TXT de 100 Go. Celui-ci contiendrait près de 8,4 milliards d’entrées de mots de passe. Cyber News a découvert que le nombre exact de mots de passe contenu dans ce fichier était 8 459 060 239. RockYou2021 représente un énorme risque de sécurité pour les victimes incluses dans sa liste. RockYou2021 peut rapidement circuler sur Internet et sur le marché noir. Avec un tel fichier, les pirates pourraient commencer à voler vos informations personnelles. « En combinant 8,4 milliards de variations uniques de mots de passe avec d’autres compilations de brèches qui incluent des noms d’utilisateur et des adresses électroniques, les acteurs de la menace peuvent utiliser la collection RockYou2021 pour monter des attaques contre un nombre incalculable de comptes en ligne. », note Cyber News. Il existe deux façons de vérifier si vos données sont disponibles dans un fichier qui a été dévoilé sur Internet. Tous deux sont des outils Internet disponibles que vous pouvez remplir en quelques minutes. Tout d’abord, Cyber News a mis en place un outil de vérification en ligne des fuites de données personnelles. Celui-ci vous demande de fournir votre adresse électronique ou votre numéro de téléphone pour savoir si ces données sont disponibles sur le Web. Récemment, ce sont les données personnelles de plus de 500 millions d’utilisateurs de Facebook qui étaient accessibles en ligne. Dans le cas de RockYou2021, la base de données ne contient que des mots de passe. Cyber News dispose également d’un outil qui vous permettra de savoir si vos mots de passe sont concernés. Il est recommandé de vérifier si vos données ont fuité avec les deux outils ci-dessus. Après avoir cliqué sur « Check Now », le site vous dira si vos données ont été trouvées dans une des bases de données. Si le message est vert, tout va bien. Cependant, s’il est rouge, il vous faut rapidement changer le mot de passe concerné. Si vous ne savez pas si votre mot de passe est « fort ».



Pas d'obsolescence programmée mais des Mac sur le carreau !

  Liste des news    Liste des new du mois  
classic mac finder icon Mac OS rend les Mac Obsoletes

08

Juin

MacOS Big Sur avait rendu obsolète les Mac du cru 2012, macOS Monterey poursuit le nettoyage en excluant de nouvelles machines La nouvelle version du système d'exploitation de bureau laisse sur le carreau l'iMac 2014, le MacBook 2015, le MacBook Air 2014, et les MacBook Pro 2013 et 2014, des ordinateurs qui étaient compatibles avec Big Sur. En revanche, les iMac fin 2015 et suivants, l'iMac Pro, le Mac Pro (2013 et suivant) , le Mac mini fin 2014 et suivants, le MacBook Air 2015 et suivants, le MacBook 2016 et suivants, ainsi que les MacBook Pro 2015 et suivants sont invités à la fête.



La WWDC c'est partie pour Mac OS Monterey et autres Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacOS Monterey

08

Juin

Comme tous les ans à cette période de l'année, Apple a déroulé la keynote d'ouverture de sa WWDC, lundi 7 juin à 19 h. Pour rappel, le format vidéo a été mis en place par la firme de Cupertino pour l'édition 2020, délaissant le podium du Steve Jobs Theater pour des plans en drone et de nombreux visages dans l'ensemble de l'Apple Park. Fidèle à ses habitudes, Apple nous a une fois de plus convié à sa grand-messe logicielle de l'année, où ont été présentées les prochaines versions d'iOS, iPadOS, macOS et consorts. La keynote de la WWDC sert d'ouverture à la semaine dédiée aux développeurs attachés aux plateformes de la marque à la Pomme. Ainsi, Apple y a présenté le futur de ses systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Vous pouvez dès maintenant découvrir l'événement à travers la vidéo. Petite systhèse, Apple à donc présenter l'ensemble de ses systèmes pour tous ses davices, mais également homeOS qui mise sur l'interconnexion et la sécurité, pas de révolution avec iOS 15 mais des améliorations à tous les étages, iPadOS 15 revoit (un peu) son multitâche et enfin watchOS 8 se concentre sur la méditation et la santé mentale.



Créative dévoile son casque SXFI gamer

  Liste des news    Liste des new du mois  
sxfi air gamer

07

Juin

Un casque polyvalent, qui combine « les meilleures fonctionnalités des SXFI Air et SXFI Gamer ». Quelques jours après avoir lancé son Sound Blaster JAM V2, Creative Technology ajoute un nouveau casque à son catalogue, le SXFI Air Gamer, présenté par la société comme « le plus polyvalent des casques Super X-Fi actuels ». Ce modèle bénéficie d’une double connectivité Bluetooth 5.0 et USB-C. La première pour « un fonctionnement sans fil pour la musique et le télétravail » ; la seconde pour un « rendu USB audio sans lag pour les jeux et les films ». Les autres fonctionnalités prennent la forme d’une « commande tactile sur l’oreillette » (Lecture/Pistes, Volume, Gestion des appels) d’un « microphone CommanderMic à la qualité professionnelle », et d’un « profil audio SXFI BATTLE Mode afin d’offrir la meilleure expérience possible aux joueurs ». Ce casque SXFI Air Gamer pèse 338 grammes. Il reçoit un câble USB renforcé en Kevlar dont. Il embarque des haut-parleurs en néodyme de 50 mm et des coussinets d’oreilles en « similicuir protéiné à perforations rembourré de mousse à mémoire de forme ». En matière de plateformes compatibles, Creative mentionne Windows, Mac, la PS4 et la Nintendo Switch. L’entreprise livre ce casque avec un câble USB-C renforcé en kevlar susmentionné; un câble jack de 3,5 mm pour bénéficier du Super X-FI; un microphone CommanderMic, principalement pour le gaming et les conférences téléphoniques; un microphone NanoBoom, version alternative et raccourcie du CommanderMic; un adaptateur USB-C vers USB-A. Creative le garantie de 2 ans. Le prix de vente conseillé est de 139,99 €. Des promesses donc à tester !



Les Xbox next-gen X|S compatible FidelityFX d'AMD

  Liste des news    Liste des new du mois  
AMD FSR.compatible Xbox serie X S et PCjpg

07

Juin

Présenté lors du COMPUTEX 2021, le FidelityFX Super Resolution (FSR) d'AMD, concurrent du DLSS de NVIDIA, sera bien supporté sur Xbox Series X | S. Pour rappel, le FSR sera déployé le 22 juin et prévoit de booster les performances en jeu de nombreuses cartes graphiques, qu'il s'agisse de modèles AMD comme NVIDIA. Pour l'heure limité aux jeux d'une dizaine de studios, le FSR sera également de la partie sur les consoles nouvelle génération de Microsoft. Une suite logique, étant donné qu'elles intègrent un GPU AMD et que leurs kits de développement profiteront à l'avenir de l'ensemble des outils FidelityFX de la team rouge. « Chez Xbox, nous sommes excités par le potentiel de la technologie FidelityFX Super Resolution d'AMD, qui est un autre moyen efficace pour les développeurs d'augmenter le nombre d'images par seconde et la résolution. Nous aurons d'autres informations à communiquer à ce sujet prochainement ». Ainsi a été annoncé par un représentant de Microsoft le support de la toute dernière technologie d'AMD sur les consoles nouvelle génération de la firme de Redmond. Présentée au tout début du COMPUTEX 2021, cette technologie s'avère assez prometteuse, sans que l'on en connaisse encore exactement le fonctionnement. Nous savons toutefois que, sur PC, elle propose pas moins de quatre modes de performance différents, qui améliorent toujours plus le nombre d'images par seconde au compteur. Seul bémol, cette technologie doit être suivie par les développeurs, qui sont pour l'heure une dizaine. Nombre qui devrait s'étoffer à l'horizon de 2022. Il est encore trop tôt pour dire si le FSR sera transposé tel quel sur Xbox Series X | S, mais gageons qu'il en améliorera grandement les performances, notamment sur une Series S moins bien lotie. Si on ajoute à cela le FPS Boost, qui progressivement touche de plus en plus de jeux, les consoles nouvelle génération de Microsoft seront parées à toute éventualité. Ainsi, les jeux développés exclusivement pour l'écosystème Xbox pourraient servir en quelque sorte de porte-étendard pour AMD et FidelityFX. Il sera en effet plus aisé que jamais pour les développeurs de créer des jeux cross-plateformes entre Xbox Series X | S et PC, et d'optimiser le tout. Notons cependant que les fruits de cette collaboration ne devraient pas être récoltés avant un bon moment, tout ceci ayant été annoncé il y a quelques jours seulement.



Nouvelle sanction pour Google !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Condamnation Google Europe 220 millions d Euros

07

Juin

L'Autorité de la concurrence vient de rendre un verdict pour le moins salé. Google vient en effet d'être condamnée « pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché des serveurs publicitaires pour éditeurs de sites Web et d’applications mobiles » et devra régler la somme colossale de 220 millions d'euros. Après avoir été saisie, l'autorité administrative française indépendante tranche donc en faveur de News Corp Inc., du groupe Rossel La Voix et du groupe Le Figaro, bien que ce dernier se soit désisté de sa saisine le 6 novembre 2020. La firme américaine n'a pas contesté le verdict. Pour l'Autorité de la concurrence, qui vient de rendre son verdict, Google a abusé d'une position dominante en faisant preuve de favoritisme à l'égard de son service publicitaire DFP (permettant à des sites et applications de vendre un espace publicitaire) et de sa plateforme SSP (Supply Side Platform), nommée AdX (permettant aux éditeurs de vendre leurs espaces publicitaires aux annonceurs selon un système d'enchères). Or, pour les groupes Rossel La Voix et Le Figaro ainsi que News Corp Inc., Google aurait fait en sorte que ses services publicitaires DFP et AdX, rassemblés sous l'étiquette Google Ad Manager depuis 2018, s'avantagent mutuellement au détriment de la concurrence. À titre d'exemple, « DFP indiquait, jusqu’à une période récente, le prix proposé par les plateformes concurrentes à AdX, et que cette dernière utilisait cette information afin d’optimiser ses enchères et de maximiser ses chances de les remporter contre les SSP concurrentes, notamment en faisant varier sa commission en fonction de la pression concurrentielle émanant des autres SSP ». Aussi pour les plaignants, cette façon de mettre en concurrence AdX avec les autres services SSP posait un problème d'équitabilité, pouvant entraîner des pertes financières importantes pour leurs entreprises. Les avis de tempête émis par la Commission européenne tout comme l'Autorité de la concurrence à l'égard du paquebot Google ne cessent de se multiplier ces dernières années, sans que le géant américain ne soit finalement suffisamment inquiété pour décider de changer de cap et de se plier aux règles de la concurrence. On note désormais un score de 5-0 dans le match opposant la Commission européenne et l'Autorité de la concurrence, à Google. En quatre ans, la firme a été condamnée trois fois au niveau européen, pour les affaires Google Shopping (2017), Google Android (2018) et Google Search AdSense (2019), et deux fois au niveau français, à l'occasion des affaires Google Gibmedia (2019) et maintenant Google AdManager (2021). La procédure de transaction (III de l’article L. 464-2 du code de commerce) demandée par la firme américaine a acté l'absence de contestation de cette sanction. En plus des 220 millions d'euros à régler aux plaignants, Google s'est également engagée à appliquer pour les trois prochaines années à compter de la date de notification de la décision, des propositions initialement formulées à l'Autorité, qui, selon cette dernière, « sont de nature à favoriser le retour à la conformité pour Google et à améliorer le fonctionnement concurrentiel du marché des serveurs publicitaires et des plateformes SSP. »



Six applications a suprimer d'urgence !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Malware Android

07

Juin

Six nouvelles applications vérolées copiant des apps très populaires sont en circulation sur le Play Store de Google. Désinstallez-les ! La pandémie en cours aura définitivement accentué nos usages numériques, ce qui aura eu l’effet pervers d’attirer les escrocs à multiplier les arnaques diverses et variées, comme cette dernière visant l’enseigne E.Leclerc. Les malwares ont également le vent en poupe, se propageant sur nos différents appareils par des moyens fourbes, et notamment sur nos smartphones. C’est ainsi qu’il arrive parfois que des applications vérolées se frayent un chemin jusqu’au Play Store officiel de Google, comme nous alertent les chercheurs en cybersécurité de Bitdefender. Ils viennent en effet de découvrir qu’un malware était actuellement diffusé sur Android en se faisant passer pour des applications populaires. Derrière ces noms célèbres se cache pourtant un dangereux virus connu sous le nom de « TeaBot ». Il s’agit d’un cheval de Troie bancaire capable d’intercepter vos messages, permettant ainsi aux hackers de dérober vos codes d’authentification et de se frayer un chemin jusqu’à vos comptes sensibles. Ce malware a été spécifiquement développé pour s’arroger un accès à votre compte bancaire, et notamment venir à bout de l’authentification à deux facteurs utilisée par de nombreux organismes bancaires, c’est pourquoi la menace est sérieuse. Ces applications sont d’autant plus difficiles à débusquer qu’il s’agit de copies d’applications extrêmement populaires. « Elles n’ont aucune des fonctionnalités de la version originale. Elles demandent la permission d’accéder à d’autres applications, d’afficher des notifications et d’installer des applications en dehors du Play Store, après quoi elles cachent leur icône » expliquent les chercheurs de Bitdefender. Certaines cumulent déjà plus de 50 millions de téléchargements, c’est pourquoi vous feriez bien de faire un petit tour dans vos réglages pour vérifier qu’aucune d’entre elles ne s’y trouvent. Notez que, comme il s’agit de copies, vous devrez chercher les applications correspondant aux noms exacts que voici : Uplift: Health and Wellness App, BookReader, PlutoTV, Rocycnyru: THIS Bosbpat, Kaspersky: Free Antivirus, VLC MediaPlayer



La casa del papel de retour pour le final Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Casa del papel final

07

Juin

Le plus célèbre casse de l’histoire s’achèvera en deux volumes sur Netflix à la rentrée... Netflix a révélé la date de diffusion de la dernière partie de La Casa de Papel. Le premier volume sera disponible dès le 3 septembre, tandis que le second sera diffusé le 3 décembre 2021. Pour rappel, le gang est enfermé dans la Banque d’Espagne depuis plus de 100 heures. Les braqueurs ont réussi à sauver Lisbonne, mais ils s’apprêtent à vivre leurs heures les plus sombres, après avoir perdu l’un des leurs. Le Professeur a été capturé par Sierra et, pour la première fois, il ne sait pas comment s’évader. Et au moment où la situation semble avoir évolué en leur faveur, un ennemi surgit, bien plus puissant que tous ceux qu’ils ont affronté jusque-là : l’armée. La fin du plus grand casse de l’histoire se rapproche, et ce qui avait commencé comme un braquage va bientôt donner lieu à une guerre ouverte… « Lorsque nous avons commencé à écrire la partie 5 en pleine pandémie, nous avons réalisé que nous devions nous éloigner de ce à quoi les spectateurs pourraient s’attendre d’une saison de 10 épisodes. Nous avons donc utilisé tous les outils à notre disposition pour créer la sensation d’une fin de saison dès le 1er Volume. Nous sommes partis sur un style très agressif, en mettant le gang dans une situation critique. Dans le 2ème Volume, nous nous attachons davantage à l’état émotionnel des personnages. C’est un parcours à travers leurs états d’âme qui nous lie directement à leur départ », explique Álex Pina, le créateur de la série.



Les prochaines TESLA embarquent une console de jeux ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Tesla 10 Trflp console embarquee

07

Juin

Les voitures de Tesla peuvent aussi être des consoles de jeux ! Le système d'info divertissement des derniers Model S et X intègrent en effet une puissance de 10 téraflops, l'équivalent de ce que produit une PlayStation 5. Mais le diable se cache dans les détails. Au mois de janvier, Tesla annonçait de nouveaux Model S et X avec un habitacle complètement revu, laissant la part belle au divertissement. La tablette de 17 pouces, au format paysage, a suffisamment de puissance pour jouer à de gros titres AAA comme The Witcher 3 ou encore Cyberpunk 2077 ! Ces jeux, très gourmands, nécessitent un ordinateur puissant. Justement, celui des nouvelles Model S et X produit 10 téraflops, d’après Elon Musk. Le patron de Tesla n’a pas menti, AMD ayant confirmé durant le Computex 2021 les principales caractéristiques techniques de l’ordinateur sous la tablette. Celui-ci intègre un processeur Ryzen doté d’une carte graphique intégrée, avec en plus un GPU dédié RDNA 2. Lisa Su, la directrice générale d’AMD, a assuré que ces composants étaient capables de fournir 10 téraflops de puissance. Tout comme la PlayStation 5 ? Ce n’est pas si simple. Les véhicules embarqueraient un GPU Navi 23, qui n’est autre que la Radeon 6600M, la référence la moins puissante du trio dévoilé par AMD pendant le salon (avec les 6700M et 6800M). Le GPU de la PS5 est aussi un RDNA 2, qui emporte 36 unités de calcul (CU pour compute unit) et 2.304 unités de shader, contre 28 CU et 1.792 unités de shader pour la puce 6600M. AMD précise que les systèmes de Tesla sont capables de produire 10 téraflops en tout, en comptant les deux cartes graphiques (la carte intégrée et le GPU dédié). Les jeux vidéo ne pourront sans doute pas profiter de l’intégralité de cette puissance. Si les Model S et X ne sont pas tout à fait des PlayStation 5, retrouver une telle puissance reste toutefois peu commun dans le monde automobile.


 1  2  3  4  5  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  > 

FaceTime bientôt sur le Web donc sur PC

iOS 15 permettra de partager des liens vers des salons FaceTime, accessibles depuis n'importe quel appareil dans un navigateur web. On ne s'attendait pas à cette annonce, mais FaceTime s'ouvre enfin à d'autres plateformes que celles distribuées par Apple. Le constructeur a bien conscience que son outil de visioconférence est à la traîne par rapport à la concurrence, notamment pour les salariés en télétravail depuis plus d'un an. Zoom , Microsoft Teams ou encore Google Meet n'ont eux cessé de s'enrichir avec de nouvelles options durant cette période. Avec iOS 15, FaceTime va accueillir une grille des contacts revue et corrigée et SharePlay, une nouvelle options pour écouter de la musique ou regarder des films avec ses amis à distance via les applications de streaming vidéo Apple TV+, Disney+ ou HBO Max. FaceTime va également introduire avec iOS 15 les liens FaceTime. Le principe est on ne peut plus simple, puisqu'il s'agit de salons virtuels qu'il sera possible de créer depuis son iPhone , son Mac ou son iPad. Une fois cela fait, un lien est généré et il est possible de le partager via SMS ou e-mail, mais aussi dans toutes les messageries instantanées, de la même manière qu'une URL classique. Les autres participants pourront ensuite cliquer sur le lien qui mènera à FaceTime s'ils sont sur un appareil Apple, ou dans le navigateur s'ils sont sous Android ou Windows 10. La conversation s'affichera alors dans un onglet avec les mêmes options et la même présentation des contacts. Attention toutefois, la création du salon n'est possible que depuis un appareil flanqué d'une pomme et il n'existe aucun service web FaceTime accessible à tous. Apple a indiqué en outre lors de son keynote que les salons vidéo profiteront, peu importe la plateforme utilisée, d'un chiffrement de bout en bout du flux audio/vidéo. Pour le moment, les liens FaceTime peuvent être générés avec la première bêta d'iOS 15 distribuée aux développeurs, mais les salons ne sont pas encore activés. Il faudra probablement attendre le courant de l'été voire la sortie finale du système, prévue pour septembre prochain, pour tester en action cette nouvelle fonctionnalité.
08-06-2021


8,4 millards de mot de passe dans le dark web

D’après nos confrères de Cyber News, un utilisateur d’un forum a posté un énorme fichier TXT de 100 Go. Celui-ci contiendrait près de 8,4 milliards d’entrées de mots de passe. Cyber News a découvert que le nombre exact de mots de passe contenu dans ce fichier était 8 459 060 239. RockYou2021 représente un énorme risque de sécurité pour les victimes incluses dans sa liste. RockYou2021 peut rapidement circuler sur Internet et sur le marché noir. Avec un tel fichier, les pirates pourraient commencer à voler vos informations personnelles. « En combinant 8,4 milliards de variations uniques de mots de passe avec d’autres compilations de brèches qui incluent des noms d’utilisateur et des adresses électroniques, les acteurs de la menace peuvent utiliser la collection RockYou2021 pour monter des attaques contre un nombre incalculable de comptes en ligne. », note Cyber News. Il existe deux façons de vérifier si vos données sont disponibles dans un fichier qui a été dévoilé sur Internet. Tous deux sont des outils Internet disponibles que vous pouvez remplir en quelques minutes. Tout d’abord, Cyber News a mis en place un outil de vérification en ligne des fuites de données personnelles. Celui-ci vous demande de fournir votre adresse électronique ou votre numéro de téléphone pour savoir si ces données sont disponibles sur le Web. Récemment, ce sont les données personnelles de plus de 500 millions d’utilisateurs de Facebook qui étaient accessibles en ligne. Dans le cas de RockYou2021, la base de données ne contient que des mots de passe. Cyber News dispose également d’un outil qui vous permettra de savoir si vos mots de passe sont concernés. Il est recommandé de vérifier si vos données ont fuité avec les deux outils ci-dessus. Après avoir cliqué sur « Check Now », le site vous dira si vos données ont été trouvées dans une des bases de données. Si le message est vert, tout va bien. Cependant, s’il est rouge, il vous faut rapidement changer le mot de passe concerné. Si vous ne savez pas si votre mot de passe est « fort ».
08-06-2021


Pas d'obsolescence programmée mais des Mac sur le carreau !

MacOS Big Sur avait rendu obsolète les Mac du cru 2012, macOS Monterey poursuit le nettoyage en excluant de nouvelles machines La nouvelle version du système d'exploitation de bureau laisse sur le carreau l'iMac 2014, le MacBook 2015, le MacBook Air 2014, et les MacBook Pro 2013 et 2014, des ordinateurs qui étaient compatibles avec Big Sur. En revanche, les iMac fin 2015 et suivants, l'iMac Pro, le Mac Pro (2013 et suivant) , le Mac mini fin 2014 et suivants, le MacBook Air 2015 et suivants, le MacBook 2016 et suivants, ainsi que les MacBook Pro 2015 et suivants sont invités à la fête.
08-06-2021


La WWDC c'est partie pour Mac OS Monterey et autres Video

Comme tous les ans à cette période de l'année, Apple a déroulé la keynote d'ouverture de sa WWDC, lundi 7 juin à 19 h. Pour rappel, le format vidéo a été mis en place par la firme de Cupertino pour l'édition 2020, délaissant le podium du Steve Jobs Theater pour des plans en drone et de nombreux visages dans l'ensemble de l'Apple Park. Fidèle à ses habitudes, Apple nous a une fois de plus convié à sa grand-messe logicielle de l'année, où ont été présentées les prochaines versions d'iOS, iPadOS, macOS et consorts. La keynote de la WWDC sert d'ouverture à la semaine dédiée aux développeurs attachés aux plateformes de la marque à la Pomme. Ainsi, Apple y a présenté le futur de ses systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Vous pouvez dès maintenant découvrir l'événement à travers la vidéo. Petite systhèse, Apple à donc présenter l'ensemble de ses systèmes pour tous ses davices, mais également homeOS qui mise sur l'interconnexion et la sécurité, pas de révolution avec iOS 15 mais des améliorations à tous les étages, iPadOS 15 revoit (un peu) son multitâche et enfin watchOS 8 se concentre sur la méditation et la santé mentale.


08-06-2021


Créative dévoile son casque SXFI gamer

Un casque polyvalent, qui combine « les meilleures fonctionnalités des SXFI Air et SXFI Gamer ». Quelques jours après avoir lancé son Sound Blaster JAM V2, Creative Technology ajoute un nouveau casque à son catalogue, le SXFI Air Gamer, présenté par la société comme « le plus polyvalent des casques Super X-Fi actuels ». Ce modèle bénéficie d’une double connectivité Bluetooth 5.0 et USB-C. La première pour « un fonctionnement sans fil pour la musique et le télétravail » ; la seconde pour un « rendu USB audio sans lag pour les jeux et les films ». Les autres fonctionnalités prennent la forme d’une « commande tactile sur l’oreillette » (Lecture/Pistes, Volume, Gestion des appels) d’un « microphone CommanderMic à la qualité professionnelle », et d’un « profil audio SXFI BATTLE Mode afin d’offrir la meilleure expérience possible aux joueurs ». Ce casque SXFI Air Gamer pèse 338 grammes. Il reçoit un câble USB renforcé en Kevlar dont. Il embarque des haut-parleurs en néodyme de 50 mm et des coussinets d’oreilles en « similicuir protéiné à perforations rembourré de mousse à mémoire de forme ». En matière de plateformes compatibles, Creative mentionne Windows, Mac, la PS4 et la Nintendo Switch. L’entreprise livre ce casque avec un câble USB-C renforcé en kevlar susmentionné; un câble jack de 3,5 mm pour bénéficier du Super X-FI; un microphone CommanderMic, principalement pour le gaming et les conférences téléphoniques; un microphone NanoBoom, version alternative et raccourcie du CommanderMic; un adaptateur USB-C vers USB-A. Creative le garantie de 2 ans. Le prix de vente conseillé est de 139,99 €. Des promesses donc à tester !
07-06-2021


Les Xbox next-gen X|S compatible FidelityFX d'AMD

Présenté lors du COMPUTEX 2021, le FidelityFX Super Resolution (FSR) d'AMD, concurrent du DLSS de NVIDIA, sera bien supporté sur Xbox Series X | S. Pour rappel, le FSR sera déployé le 22 juin et prévoit de booster les performances en jeu de nombreuses cartes graphiques, qu'il s'agisse de modèles AMD comme NVIDIA. Pour l'heure limité aux jeux d'une dizaine de studios, le FSR sera également de la partie sur les consoles nouvelle génération de Microsoft. Une suite logique, étant donné qu'elles intègrent un GPU AMD et que leurs kits de développement profiteront à l'avenir de l'ensemble des outils FidelityFX de la team rouge. « Chez Xbox, nous sommes excités par le potentiel de la technologie FidelityFX Super Resolution d'AMD, qui est un autre moyen efficace pour les développeurs d'augmenter le nombre d'images par seconde et la résolution. Nous aurons d'autres informations à communiquer à ce sujet prochainement ». Ainsi a été annoncé par un représentant de Microsoft le support de la toute dernière technologie d'AMD sur les consoles nouvelle génération de la firme de Redmond. Présentée au tout début du COMPUTEX 2021, cette technologie s'avère assez prometteuse, sans que l'on en connaisse encore exactement le fonctionnement. Nous savons toutefois que, sur PC, elle propose pas moins de quatre modes de performance différents, qui améliorent toujours plus le nombre d'images par seconde au compteur. Seul bémol, cette technologie doit être suivie par les développeurs, qui sont pour l'heure une dizaine. Nombre qui devrait s'étoffer à l'horizon de 2022. Il est encore trop tôt pour dire si le FSR sera transposé tel quel sur Xbox Series X | S, mais gageons qu'il en améliorera grandement les performances, notamment sur une Series S moins bien lotie. Si on ajoute à cela le FPS Boost, qui progressivement touche de plus en plus de jeux, les consoles nouvelle génération de Microsoft seront parées à toute éventualité. Ainsi, les jeux développés exclusivement pour l'écosystème Xbox pourraient servir en quelque sorte de porte-étendard pour AMD et FidelityFX. Il sera en effet plus aisé que jamais pour les développeurs de créer des jeux cross-plateformes entre Xbox Series X | S et PC, et d'optimiser le tout. Notons cependant que les fruits de cette collaboration ne devraient pas être récoltés avant un bon moment, tout ceci ayant été annoncé il y a quelques jours seulement.
07-06-2021


Nouvelle sanction pour Google !

L'Autorité de la concurrence vient de rendre un verdict pour le moins salé. Google vient en effet d'être condamnée « pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché des serveurs publicitaires pour éditeurs de sites Web et d’applications mobiles » et devra régler la somme colossale de 220 millions d'euros. Après avoir été saisie, l'autorité administrative française indépendante tranche donc en faveur de News Corp Inc., du groupe Rossel La Voix et du groupe Le Figaro, bien que ce dernier se soit désisté de sa saisine le 6 novembre 2020. La firme américaine n'a pas contesté le verdict. Pour l'Autorité de la concurrence, qui vient de rendre son verdict, Google a abusé d'une position dominante en faisant preuve de favoritisme à l'égard de son service publicitaire DFP (permettant à des sites et applications de vendre un espace publicitaire) et de sa plateforme SSP (Supply Side Platform), nommée AdX (permettant aux éditeurs de vendre leurs espaces publicitaires aux annonceurs selon un système d'enchères). Or, pour les groupes Rossel La Voix et Le Figaro ainsi que News Corp Inc., Google aurait fait en sorte que ses services publicitaires DFP et AdX, rassemblés sous l'étiquette Google Ad Manager depuis 2018, s'avantagent mutuellement au détriment de la concurrence. À titre d'exemple, « DFP indiquait, jusqu’à une période récente, le prix proposé par les plateformes concurrentes à AdX, et que cette dernière utilisait cette information afin d’optimiser ses enchères et de maximiser ses chances de les remporter contre les SSP concurrentes, notamment en faisant varier sa commission en fonction de la pression concurrentielle émanant des autres SSP ». Aussi pour les plaignants, cette façon de mettre en concurrence AdX avec les autres services SSP posait un problème d'équitabilité, pouvant entraîner des pertes financières importantes pour leurs entreprises. Les avis de tempête émis par la Commission européenne tout comme l'Autorité de la concurrence à l'égard du paquebot Google ne cessent de se multiplier ces dernières années, sans que le géant américain ne soit finalement suffisamment inquiété pour décider de changer de cap et de se plier aux règles de la concurrence. On note désormais un score de 5-0 dans le match opposant la Commission européenne et l'Autorité de la concurrence, à Google. En quatre ans, la firme a été condamnée trois fois au niveau européen, pour les affaires Google Shopping (2017), Google Android (2018) et Google Search AdSense (2019), et deux fois au niveau français, à l'occasion des affaires Google Gibmedia (2019) et maintenant Google AdManager (2021). La procédure de transaction (III de l’article L. 464-2 du code de commerce) demandée par la firme américaine a acté l'absence de contestation de cette sanction. En plus des 220 millions d'euros à régler aux plaignants, Google s'est également engagée à appliquer pour les trois prochaines années à compter de la date de notification de la décision, des propositions initialement formulées à l'Autorité, qui, selon cette dernière, « sont de nature à favoriser le retour à la conformité pour Google et à améliorer le fonctionnement concurrentiel du marché des serveurs publicitaires et des plateformes SSP. »
07-06-2021


Six applications a suprimer d'urgence !

Six nouvelles applications vérolées copiant des apps très populaires sont en circulation sur le Play Store de Google. Désinstallez-les ! La pandémie en cours aura définitivement accentué nos usages numériques, ce qui aura eu l’effet pervers d’attirer les escrocs à multiplier les arnaques diverses et variées, comme cette dernière visant l’enseigne E.Leclerc. Les malwares ont également le vent en poupe, se propageant sur nos différents appareils par des moyens fourbes, et notamment sur nos smartphones. C’est ainsi qu’il arrive parfois que des applications vérolées se frayent un chemin jusqu’au Play Store officiel de Google, comme nous alertent les chercheurs en cybersécurité de Bitdefender. Ils viennent en effet de découvrir qu’un malware était actuellement diffusé sur Android en se faisant passer pour des applications populaires. Derrière ces noms célèbres se cache pourtant un dangereux virus connu sous le nom de « TeaBot ». Il s’agit d’un cheval de Troie bancaire capable d’intercepter vos messages, permettant ainsi aux hackers de dérober vos codes d’authentification et de se frayer un chemin jusqu’à vos comptes sensibles. Ce malware a été spécifiquement développé pour s’arroger un accès à votre compte bancaire, et notamment venir à bout de l’authentification à deux facteurs utilisée par de nombreux organismes bancaires, c’est pourquoi la menace est sérieuse. Ces applications sont d’autant plus difficiles à débusquer qu’il s’agit de copies d’applications extrêmement populaires. « Elles n’ont aucune des fonctionnalités de la version originale. Elles demandent la permission d’accéder à d’autres applications, d’afficher des notifications et d’installer des applications en dehors du Play Store, après quoi elles cachent leur icône » expliquent les chercheurs de Bitdefender. Certaines cumulent déjà plus de 50 millions de téléchargements, c’est pourquoi vous feriez bien de faire un petit tour dans vos réglages pour vérifier qu’aucune d’entre elles ne s’y trouvent. Notez que, comme il s’agit de copies, vous devrez chercher les applications correspondant aux noms exacts que voici : Uplift: Health and Wellness App, BookReader, PlutoTV, Rocycnyru: THIS Bosbpat, Kaspersky: Free Antivirus, VLC MediaPlayer
07-06-2021


La casa del papel de retour pour le final Video

Le plus célèbre casse de l’histoire s’achèvera en deux volumes sur Netflix à la rentrée... Netflix a révélé la date de diffusion de la dernière partie de La Casa de Papel. Le premier volume sera disponible dès le 3 septembre, tandis que le second sera diffusé le 3 décembre 2021. Pour rappel, le gang est enfermé dans la Banque d’Espagne depuis plus de 100 heures. Les braqueurs ont réussi à sauver Lisbonne, mais ils s’apprêtent à vivre leurs heures les plus sombres, après avoir perdu l’un des leurs. Le Professeur a été capturé par Sierra et, pour la première fois, il ne sait pas comment s’évader. Et au moment où la situation semble avoir évolué en leur faveur, un ennemi surgit, bien plus puissant que tous ceux qu’ils ont affronté jusque-là : l’armée. La fin du plus grand casse de l’histoire se rapproche, et ce qui avait commencé comme un braquage va bientôt donner lieu à une guerre ouverte… « Lorsque nous avons commencé à écrire la partie 5 en pleine pandémie, nous avons réalisé que nous devions nous éloigner de ce à quoi les spectateurs pourraient s’attendre d’une saison de 10 épisodes. Nous avons donc utilisé tous les outils à notre disposition pour créer la sensation d’une fin de saison dès le 1er Volume. Nous sommes partis sur un style très agressif, en mettant le gang dans une situation critique. Dans le 2ème Volume, nous nous attachons davantage à l’état émotionnel des personnages. C’est un parcours à travers leurs états d’âme qui nous lie directement à leur départ », explique Álex Pina, le créateur de la série.


07-06-2021


Les prochaines TESLA embarquent une console de jeux ou pas !

Les voitures de Tesla peuvent aussi être des consoles de jeux ! Le système d'info divertissement des derniers Model S et X intègrent en effet une puissance de 10 téraflops, l'équivalent de ce que produit une PlayStation 5. Mais le diable se cache dans les détails. Au mois de janvier, Tesla annonçait de nouveaux Model S et X avec un habitacle complètement revu, laissant la part belle au divertissement. La tablette de 17 pouces, au format paysage, a suffisamment de puissance pour jouer à de gros titres AAA comme The Witcher 3 ou encore Cyberpunk 2077 ! Ces jeux, très gourmands, nécessitent un ordinateur puissant. Justement, celui des nouvelles Model S et X produit 10 téraflops, d’après Elon Musk. Le patron de Tesla n’a pas menti, AMD ayant confirmé durant le Computex 2021 les principales caractéristiques techniques de l’ordinateur sous la tablette. Celui-ci intègre un processeur Ryzen doté d’une carte graphique intégrée, avec en plus un GPU dédié RDNA 2. Lisa Su, la directrice générale d’AMD, a assuré que ces composants étaient capables de fournir 10 téraflops de puissance. Tout comme la PlayStation 5 ? Ce n’est pas si simple. Les véhicules embarqueraient un GPU Navi 23, qui n’est autre que la Radeon 6600M, la référence la moins puissante du trio dévoilé par AMD pendant le salon (avec les 6700M et 6800M). Le GPU de la PS5 est aussi un RDNA 2, qui emporte 36 unités de calcul (CU pour compute unit) et 2.304 unités de shader, contre 28 CU et 1.792 unités de shader pour la puce 6600M. AMD précise que les systèmes de Tesla sont capables de produire 10 téraflops en tout, en comptant les deux cartes graphiques (la carte intégrée et le GPU dédié). Les jeux vidéo ne pourront sans doute pas profiter de l’intégralité de cette puissance. Si les Model S et X ne sont pas tout à fait des PlayStation 5, retrouver une telle puissance reste toutefois peu commun dans le monde automobile.
07-06-2021


 1  2  3  4  5  >