Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

"Actu vu !" sur le web


 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

Un Xbox one sans lecteur pour bientôt

  Liste des news    Liste des new du mois  
xbox one sans lecteur Optique

06

Mars

Microsoft redouble actuellement d’idées et d’initiatives dans le domaine des jeux vidéo. Nous vous révélions hier que Microsoft envisage de proposer le XBox Game Pass aux possesseurs de PlayStation 4. Le bruit court désormais que le géant de Redmond pourrait nous proposer une console « Xbox One S All-Digital Edition » dont la spécificité serait de se passer de support physique (Sans lecteur Blue-Ray). Les premières rumeurs concernant cette XBox « sans disque » avaient fait surface en novembre dernier. À l’époque, le nom de code de la console était « Maverick », et son lancement était prévu pour le premier trimestre. On ne sait pas encore si le système nécessitera de télécharger tous les jeux ou bien si Microsoft en profitera pour étrenner sa plateforme de streaming. Si la rumeur est avérée, la « Xbox One S All-Digital Edition » sera disponible en précommande dès la mi-avril, tandis que les premières livraisons auront lieu dès le mois de mai, dans le monde entier. Aucune information n’a été communiquée concernant le prix de cet appareil, mais selon les experts, comme elle ne possède pas de lecteur de disque, elle pourrait être vendue 100 $ moins cher que la XBox One S actuelle. Entre l’apparition du service de streaming de jeu vidéo xCloud et la sortie probable de cette console bon marché, on peut légitimement se poser des questions sur l’avenir de l’Anaconda, la console qui est censée succéder à la XBox One.




Spectre V2 Microsoft optimise ... ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Spectre 2 Microsoft MAJ

05

Mars

La dernière mise à jour cumulative de Windows 10 version 1809 (KB4482887) intègre une nouvelle méthode pour « mitiger » (atténuation) la faille Spectre Variant 2. Nommée Retpoline, cette technique permet d’améliorer de 25 % le temps de chargement des applications Office, et de doubler les performances réseau et stockage avec les processeurs Broadwell, selon Microsoft. Retpoline n’est utilisé qu’avec ces processeurs et les modèles plus anciens, les CPU plus récents pouvant bénéficier d’un système de prédiction de branchement amélioré (Enhanced IBRS), immunisé contre cette variante de Spectre. La technique est donc implémenté par le dernier patch, mais elle sera progressivement activée (à distance) par Microsoft. Le changement étant complexe, le géant semble prudent pour éviter d’éventuels scandales de gros bugs et plantages. Notez que Retpoline ne sera aussi disponible que pour les Windows 10 version 1809. Une méthode de Microsoft permet de savoir si cette méthode est activée sur votre système.




l'USB 4 un petit Thunderbolt 3

  Liste des news    Liste des new du mois  
USB4 la Norme semblable a thunderbolt 3

05

Mars

Le Thunderbolt 3 va s'ouvrir à bien plus d'utilisateurs dans les prochaines années. Intel a annoncé avoir fourni les spécifications de son protocole à l'USB Promoter Group afin qu'elles servent de base à la prochaine norme USB 4, en cours de développement. La technologie Thunderbolt 3 pourra être utilisée par n'importe quel constructeur, sans qu'il ait besoin de verser des royalties. On ne connait pas encore les spécifications détaillées de l'USB 4, qui ne seront dévoilées que plus tard dans l'année, mais on peut se baser sur celles du Thunderbolt 3 qui offre des débits de 40 Gbit/s, contre 20 Gbit/s pour l'USB 3.2 aujourd'hui. Il permet également de connecter deux écrans 4K sur une même machine ou d'y connecter une carte graphique externe. « La convergence entre les protocoles Thunderbolt et USB-C va accroître la compatibilité des produits utilisant le connecteur USB-C et simplifier la façon dont les gens connectent leurs appareils », explique Intel dans un communiqué. Le standard sera uniquement proposé sous la forme de câbles et de ports USB-C, il ne sera pas possible de l'exploiter avec un périphérique USB-A, dont les jours sont désormais comptés. L'USB 4 permettra, selon toute vraisemblance, de démocratiser la technologie Thunderbolt, utilisée partiellement à cause des licences demandées par Intel. Le fondeur annonce toutefois dans son communiqué que le standard Thunderbolt continuera d'exister en parallèle et sera adapté à des usages professionnels spécifiques, avec des services dédiés. Les premiers périphériques compatibles USB 4 ne devraient pas arriver avant le début de l'année 2021.




Windows 10 sur Nintendo Switch

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 Nintendo Switch plantage

05

Mars

Le système d’exploitation de Microsoft peut-être déployé sur la console de Nintendo. Pour le moment des ajustements et des correctifs sont encore nécessaire. Le démarrage se solde par un plantage de la machine avec un bel écran bleu de la mort. Il y a de grandes chances que ce et ces problèmes trouvent rapidement des solutions. Windows 10 pour ARM devrait rapidement devenir opérationnel sur cette console. Sa mécanique exploite un jeu de puces ARM, ce qui signifie que Windows 10 pour ARM devrait techniquement fonctionner avec un micro logiciel UEFI personnalisé et les bons pilotes. En dehors de l’aspect du défi intellectuel, il sera intéressant de savoir si l’arrivée de cet OS aura un bénéfice réel pour la console. Il est déjà peu probable qu’un tel apport augmente les capacités gaming de la Nintendo Switch. Le micrologiciel UEFI utilisé pour exécuter Windows 10 pour ARM sur la Nintendo Switch est disponible sur GitHub si vous souhaitez soutenir ce projet.




Le W3C adopte WebAuthn

  Liste des news    Liste des new du mois  
Cle de securite nouveau standard Web webAuthn biometrique

05

Mars

WebAuthn a été adopté par le W3C. Ce nouveau standard du web permet de remplacer le traditionnel mot de passe par une authentification biométrique, un appareil mobile ou une clé USB sécurisée. À terme, tous les systèmes d’exploitation et tous les navigateurs devraient le prendre en charge. Tous les navigateurs prennent d’ores et déjà en charge WebAuthn, dans des versions finales ou bêta. Apple l’a ajouté à la Technology Preview de Safari en décembre dernier, Google et Mozilla avaient pris de l’avance pour Chrome et Firefox, et Microsoft en a fait autant dans Edge. Maintenant que le W3C a officialisé cette fonction, son déploiement devrait s’accélérer, autant du côté des navigateurs que des sites web qui doivent aussi la prendre en charge sur leurs formulaires de connections. Le W3C ne s’en cache pas : l’ambition de ce nouveau standard est d’offrir des méthodes de connexion plus sûres que les mots de passe. Ces derniers peuvent trop facilement être devinés ou perdus, et c’est pourquoi on assiste à un développement des connexions à deux facteurs pour améliorer leur sécurité. Avec WebAuthn, l’objectif est d’apporter une réponse différente, en utilisant soit une reconnaissance biométrique (Touch ID ou Face ID dans l’écosystème d’Apple), soit un appareil physique que vous conservez en permanence avec vous. Ces derniers prennent la forme en général d’une clé USB associée à un lecteur d’empreintes, pour améliorer encore leur sécurité. Le W3C a travaillé avec le FIDO, un consortium qui a défini un standard ouvert pour ces clés de sécurité et on peut en acheter dès aujourd’hui à partir de 25 à 30 € en fonction des modèles.




IBM parle de son Q system One Quantique

  Liste des news    Liste des new du mois  
q system one build Ordinateur Quantique IBM

05

Mars

IBM esquisse un nouveau jalon dans l'informatique quantique avec son dernier système Q System One, son volume quantique (Quantum Volume) le plus élevé à ce jour, et assure que son utilisation pratique pourrait advenir dans une décennie. Big Blue, qui donnera plus d'informations en mars lors d'une réunion de l'American Physical Society, a déjà fait un petit clin d'œil au CES 2019 en présentant son ordinateur quantique Q System. Reste que la rédaction d'un guide d'achat de l'informatique quantique pourrait prendre un certain temps. Le Volume Quantique est une mesure de performance qui indique les progrès réalisés dans la recherche de l'Avantage Quantique. Le Quantum Advantage fait référence au moment où les applications quantiques offriront des avantages significatifs par rapport aux ordinateurs classiques. Le volume quantique est déterminé par le nombre de qubits, la connectivité et le temps de cohérence, plus la prise en compte d'autres fonctionnalités. IBM a déclaré que son Q System One, qui a un processeur de 20 qubits, a produit un volume quantique de 16, soit le double de l'actuel IBM Q, qui a un volume quantique de 8. IBM a également déclaré que le Q System One a certains des taux d'erreur les plus bas qu'IBM a mesuré à ce jour. IBM a déclaré que son Quantum Volume devrait doubler chaque année pour atteindre le Quantum Advantage au cours de la prochaine décennie. Des progrès plus rapides en direction du Quantum Advantage permettraient d'accélérer ce calendrier. IBM a doublé la puissance de ses ordinateurs quantiques chaque année depuis 2017. Une fois que le Quantum Advantage sera atteint, il y aura de nouvelles applications, davantage d'écosystème et de véritables cas d'utilisation commerciaux. La consommation de l'informatique quantique serait alors probablement encore assurée par l'informatique dans le cloud, car cette technologie possède des caractéristiques uniques qui donnent l'impression qu'un centre de données traditionnel est facile à utiliser. IBM a mis sa technologie informatique quantique à disposition sur ce mode en 2016 et travaille avec des partenaires pour trouver des cas d'utilisation commerciaux et scientifiques. Tout ordinateur électronique classique exploite le comportement naturel des électrons pour produire des résultats conformes à la logique booléenne (pour deux états d'entrée spécifiques, un certain état de sortie). Ici, l'unité de base de la transaction est le chiffre binaire ("bit"), dont l'état est 0 ou 1. Dans un semi-conducteur conventionnel, ces deux états sont représentés par des niveaux de basse et haute tension dans les transistors. Dans un ordinateur quantique, la structure est radicalement différente. L'unité de base de son état d'enregistrement est le qubit, qui stocke un état 0 ou 1 (en fait 0 et/ou 1). Au lieu de transistors, l'informatique quantique obtient ses qubits en bombardant les atomes de champs électriques perpendiculaires les uns aux autres, ce qui permet d'aligner les ions mais aussi de les maintenir séparés et équivalente. Lorsque ces ions sont séparés par un espace défini, leurs électrons en orbite deviennent, si vous voulez, les adresses personnelles des qubits.




Une Faille dans MacOS

  Liste des news    Liste des new du mois  
securite Apple

04

Mars

Une faille critique touchant macOS, et même plus précisément son noyau XNU, est au vu et au su de tous depuis quelques jours. Les experts en sécurité de Google qui l’ont dénichée ont suivi la procédure habituelle : ils ont informé Apple de leur découverte puis attendu 90 jours avant de la révéler publiquement, qu’elle soit comblée ou non. Dans le cas présent, la faille est toujours présente. Elle concerne le mécanisme de copie sur écriture qui crée des copies privées de ressources (mémoire virtuelle) qui sont partagées entre plusieurs processus. L’équipe Project Zero s’est rendu compte qu’il était possible de modifier une image disque sans que le sous-sytème de gestion de la mémoire n’en soit informé, ce qui donne un vecteur d’attaque pour un piratage de plus grande ampleur, sans avoir besoin des droits administrateur. Apple va résoudre ce problème, décrit comme « hautement critique », dans une future mise à jour de macOS, indique le chercheur Ian Beer, sans plus de détail.




La mort du Blu-Ray presque officiel

  Liste des news    Liste des new du mois  
cd dvd blu ray discs

04

Mars

Après la disparition des CD, DVD, la mort du format Blu-ray est presque imminent, très probable depuis l’abandon des platines Blu-ray chez Samsung. Le coréen avait lancé la première platine Blu-ray il y a 10 ans seulement (Le moins long des supports laser digital). Il est aujourd’hui le premier à abandonner ce marché. « Samsung ne va plus introduire de nouveaux lecteurs Blu-ray ou Blu-ray 4K sur le marché américain » expliquait le fabricant. Une annonce de taille, sachant que le coréen dominait le marché devant Sony et LG. L’assassin du format serait donc le streaming, à commencer par Netflix, mais aussi Amazon Prime Vidéo, ou encore Hulu, très regardé aux Etats-Unis. Ces derniers ont profité d’une croissance de 30 % de leur chiffre d’affaire de 2017 à 2018, tandis que les ventes de Blu-ray baissaient de 14,6 %, malgré l’arrivée du 4K HDR et des séries TV.




Apple dépose un brevet pour casque AR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Brevet Apple casque AR

04

Mars

Apple a déposé un long brevet détaillant ses innovations en matière de réalité augmentée. Le document évoque précisément un casque dédié, dont la rumeur bruisse depuis plusieurs mois. Apple ne fait pas grand mystère de son intérêt pour la réalité augmentée. Le constructeur pousse ses technologies dans ses appareils mobiles, et il ne se passe pas une keynote sans une démonstration des nouvelles capacités développées par la marque et ses partenaires. Un brevet détaillant précisément le fonctionnement d'un casque AR Apple. La rumeur veut qu'Apple aille encore plus loin en sortant dans les prochains un mois un casque dédié à la réalité augmentée et aujourd'hui, on vient confirmer ces bruits de couloir en révélant un brevet déposé par la marque. Dans ce long document de 292 pages, Apple évoque les possibilités d'interaction dans un environnement en réalité augmentée avec un iPhone mais également un casque, illustré dans l'un des schémas accompagnant le brevet. Apple précise que les images générées par l'appareil sont superposées dans le monde réel et que les porteurs du casque utiliseraient une surface tactile pour interagir avec l'environnement, probablement l'iPhone selon le brevet. Le casque serait également connecté sans fil avec un périphérique séparé qui générerait l'environnement 3D. Il serait équipé de processeurs dédiés conçus en interne par la marque à la pomme. Le brevet date d'août 2018 et n'a été rendu public que tout récemment. Les dernières informations veulent que le lancement commercial de ce casque se déroule durant l'année 2020. L'entreprise a racheté l'année dernière une société spécialisée dans la réalité augmentée, Akonia, pour accélérer le développement de son éventuel nouveau produit.




Ubuntu 16.04.6 LTS dispo

  Liste des news    Liste des new du mois  
Linux ubuntu 16 04 lts xenial xerus

01

Mars

Canonical vient de publier une nouvelle version de sa distribution Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) avec l’arrivée d’Ubuntu 16.04.6 LTS. Elle apporte des corrections de sécurité. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de proposer des versions en direct plus sécurisées d’Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) et 14.04 LTS (Trusty Tahr). Canonical s’attaque ici à une vulnérabilité APT. Il est précisé « Contrairement aux versions précédentes, 16.04.6 est une version ciblée sur la sécurité. Elle vise à fournir un support d’installation mis à jour qui protège les nouvelles installations de la vulnérabilité APT récemment découverte (USN-3863-1). » Cette faille concerne tous les systèmes d’exploitation Debian et Ubuntu. Exploitée elle permet à un pirate d’installer à distance des paquets malveillants et d’exécuter du code en tant que root . Cette version « ponctuelle » est disponible en téléchargement. Différents ISO sont proposés avec à la clé les versions 32 et 64-bit de la distribution Ubuntu Desktop et Server. En parallèle toutes les grandes variantes ont été mise à jour à savoir Kubuntu 16.04.6 LTS, Xubuntu 16.04.6, Lubuntu 16.04.6 LTS, Ubuntu MATE 16.04.6 LTS et Kylin 16.04.6 LTS ou encore Mythbuntu 16.04.6 LTS. A noter que ces images ISO ne sont là que pour les nouvelles installations dites « propres » de la distributions Linux. Les utilisateurs déjà sous Ubuntu 16.04 peuvent mettre à jour leur installation. Cela passe par une petite ligne de commande dans le terminal.



 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

Un Xbox one sans lecteur pour bientôt

Microsoft redouble actuellement d’idées et d’initiatives dans le domaine des jeux vidéo. Nous vous révélions hier que Microsoft envisage de proposer le XBox Game Pass aux possesseurs de PlayStation 4. Le bruit court désormais que le géant de Redmond pourrait nous proposer une console « Xbox One S All-Digital Edition » dont la spécificité serait de se passer de support physique (Sans lecteur Blue-Ray). Les premières rumeurs concernant cette XBox « sans disque » avaient fait surface en novembre dernier. À l’époque, le nom de code de la console était « Maverick », et son lancement était prévu pour le premier trimestre. On ne sait pas encore si le système nécessitera de télécharger tous les jeux ou bien si Microsoft en profitera pour étrenner sa plateforme de streaming. Si la rumeur est avérée, la « Xbox One S All-Digital Edition » sera disponible en précommande dès la mi-avril, tandis que les premières livraisons auront lieu dès le mois de mai, dans le monde entier. Aucune information n’a été communiquée concernant le prix de cet appareil, mais selon les experts, comme elle ne possède pas de lecteur de disque, elle pourrait être vendue 100 $ moins cher que la XBox One S actuelle. Entre l’apparition du service de streaming de jeu vidéo xCloud et la sortie probable de cette console bon marché, on peut légitimement se poser des questions sur l’avenir de l’Anaconda, la console qui est censée succéder à la XBox One.
06-03-2019


Spectre V2 Microsoft optimise ... ou pas !

La dernière mise à jour cumulative de Windows 10 version 1809 (KB4482887) intègre une nouvelle méthode pour « mitiger » (atténuation) la faille Spectre Variant 2. Nommée Retpoline, cette technique permet d’améliorer de 25 % le temps de chargement des applications Office, et de doubler les performances réseau et stockage avec les processeurs Broadwell, selon Microsoft. Retpoline n’est utilisé qu’avec ces processeurs et les modèles plus anciens, les CPU plus récents pouvant bénéficier d’un système de prédiction de branchement amélioré (Enhanced IBRS), immunisé contre cette variante de Spectre. La technique est donc implémenté par le dernier patch, mais elle sera progressivement activée (à distance) par Microsoft. Le changement étant complexe, le géant semble prudent pour éviter d’éventuels scandales de gros bugs et plantages. Notez que Retpoline ne sera aussi disponible que pour les Windows 10 version 1809. Une méthode de Microsoft permet de savoir si cette méthode est activée sur votre système.
05-03-2019


l'USB 4 un petit Thunderbolt 3

Le Thunderbolt 3 va s'ouvrir à bien plus d'utilisateurs dans les prochaines années. Intel a annoncé avoir fourni les spécifications de son protocole à l'USB Promoter Group afin qu'elles servent de base à la prochaine norme USB 4, en cours de développement. La technologie Thunderbolt 3 pourra être utilisée par n'importe quel constructeur, sans qu'il ait besoin de verser des royalties. On ne connait pas encore les spécifications détaillées de l'USB 4, qui ne seront dévoilées que plus tard dans l'année, mais on peut se baser sur celles du Thunderbolt 3 qui offre des débits de 40 Gbit/s, contre 20 Gbit/s pour l'USB 3.2 aujourd'hui. Il permet également de connecter deux écrans 4K sur une même machine ou d'y connecter une carte graphique externe. « La convergence entre les protocoles Thunderbolt et USB-C va accroître la compatibilité des produits utilisant le connecteur USB-C et simplifier la façon dont les gens connectent leurs appareils », explique Intel dans un communiqué. Le standard sera uniquement proposé sous la forme de câbles et de ports USB-C, il ne sera pas possible de l'exploiter avec un périphérique USB-A, dont les jours sont désormais comptés. L'USB 4 permettra, selon toute vraisemblance, de démocratiser la technologie Thunderbolt, utilisée partiellement à cause des licences demandées par Intel. Le fondeur annonce toutefois dans son communiqué que le standard Thunderbolt continuera d'exister en parallèle et sera adapté à des usages professionnels spécifiques, avec des services dédiés. Les premiers périphériques compatibles USB 4 ne devraient pas arriver avant le début de l'année 2021.
05-03-2019


Windows 10 sur Nintendo Switch

Le système d’exploitation de Microsoft peut-être déployé sur la console de Nintendo. Pour le moment des ajustements et des correctifs sont encore nécessaire. Le démarrage se solde par un plantage de la machine avec un bel écran bleu de la mort. Il y a de grandes chances que ce et ces problèmes trouvent rapidement des solutions. Windows 10 pour ARM devrait rapidement devenir opérationnel sur cette console. Sa mécanique exploite un jeu de puces ARM, ce qui signifie que Windows 10 pour ARM devrait techniquement fonctionner avec un micro logiciel UEFI personnalisé et les bons pilotes. En dehors de l’aspect du défi intellectuel, il sera intéressant de savoir si l’arrivée de cet OS aura un bénéfice réel pour la console. Il est déjà peu probable qu’un tel apport augmente les capacités gaming de la Nintendo Switch. Le micrologiciel UEFI utilisé pour exécuter Windows 10 pour ARM sur la Nintendo Switch est disponible sur GitHub si vous souhaitez soutenir ce projet.
05-03-2019


Le W3C adopte WebAuthn

WebAuthn a été adopté par le W3C. Ce nouveau standard du web permet de remplacer le traditionnel mot de passe par une authentification biométrique, un appareil mobile ou une clé USB sécurisée. À terme, tous les systèmes d’exploitation et tous les navigateurs devraient le prendre en charge. Tous les navigateurs prennent d’ores et déjà en charge WebAuthn, dans des versions finales ou bêta. Apple l’a ajouté à la Technology Preview de Safari en décembre dernier, Google et Mozilla avaient pris de l’avance pour Chrome et Firefox, et Microsoft en a fait autant dans Edge. Maintenant que le W3C a officialisé cette fonction, son déploiement devrait s’accélérer, autant du côté des navigateurs que des sites web qui doivent aussi la prendre en charge sur leurs formulaires de connections. Le W3C ne s’en cache pas : l’ambition de ce nouveau standard est d’offrir des méthodes de connexion plus sûres que les mots de passe. Ces derniers peuvent trop facilement être devinés ou perdus, et c’est pourquoi on assiste à un développement des connexions à deux facteurs pour améliorer leur sécurité. Avec WebAuthn, l’objectif est d’apporter une réponse différente, en utilisant soit une reconnaissance biométrique (Touch ID ou Face ID dans l’écosystème d’Apple), soit un appareil physique que vous conservez en permanence avec vous. Ces derniers prennent la forme en général d’une clé USB associée à un lecteur d’empreintes, pour améliorer encore leur sécurité. Le W3C a travaillé avec le FIDO, un consortium qui a défini un standard ouvert pour ces clés de sécurité et on peut en acheter dès aujourd’hui à partir de 25 à 30 € en fonction des modèles.


05-03-2019


IBM parle de son Q system One Quantique

IBM esquisse un nouveau jalon dans l'informatique quantique avec son dernier système Q System One, son volume quantique (Quantum Volume) le plus élevé à ce jour, et assure que son utilisation pratique pourrait advenir dans une décennie. Big Blue, qui donnera plus d'informations en mars lors d'une réunion de l'American Physical Society, a déjà fait un petit clin d'œil au CES 2019 en présentant son ordinateur quantique Q System. Reste que la rédaction d'un guide d'achat de l'informatique quantique pourrait prendre un certain temps. Le Volume Quantique est une mesure de performance qui indique les progrès réalisés dans la recherche de l'Avantage Quantique. Le Quantum Advantage fait référence au moment où les applications quantiques offriront des avantages significatifs par rapport aux ordinateurs classiques. Le volume quantique est déterminé par le nombre de qubits, la connectivité et le temps de cohérence, plus la prise en compte d'autres fonctionnalités. IBM a déclaré que son Q System One, qui a un processeur de 20 qubits, a produit un volume quantique de 16, soit le double de l'actuel IBM Q, qui a un volume quantique de 8. IBM a également déclaré que le Q System One a certains des taux d'erreur les plus bas qu'IBM a mesuré à ce jour. IBM a déclaré que son Quantum Volume devrait doubler chaque année pour atteindre le Quantum Advantage au cours de la prochaine décennie. Des progrès plus rapides en direction du Quantum Advantage permettraient d'accélérer ce calendrier. IBM a doublé la puissance de ses ordinateurs quantiques chaque année depuis 2017. Une fois que le Quantum Advantage sera atteint, il y aura de nouvelles applications, davantage d'écosystème et de véritables cas d'utilisation commerciaux. La consommation de l'informatique quantique serait alors probablement encore assurée par l'informatique dans le cloud, car cette technologie possède des caractéristiques uniques qui donnent l'impression qu'un centre de données traditionnel est facile à utiliser. IBM a mis sa technologie informatique quantique à disposition sur ce mode en 2016 et travaille avec des partenaires pour trouver des cas d'utilisation commerciaux et scientifiques. Tout ordinateur électronique classique exploite le comportement naturel des électrons pour produire des résultats conformes à la logique booléenne (pour deux états d'entrée spécifiques, un certain état de sortie). Ici, l'unité de base de la transaction est le chiffre binaire ("bit"), dont l'état est 0 ou 1. Dans un semi-conducteur conventionnel, ces deux états sont représentés par des niveaux de basse et haute tension dans les transistors. Dans un ordinateur quantique, la structure est radicalement différente. L'unité de base de son état d'enregistrement est le qubit, qui stocke un état 0 ou 1 (en fait 0 et/ou 1). Au lieu de transistors, l'informatique quantique obtient ses qubits en bombardant les atomes de champs électriques perpendiculaires les uns aux autres, ce qui permet d'aligner les ions mais aussi de les maintenir séparés et équivalente. Lorsque ces ions sont séparés par un espace défini, leurs électrons en orbite deviennent, si vous voulez, les adresses personnelles des qubits.
05-03-2019


Une Faille dans MacOS

Une faille critique touchant macOS, et même plus précisément son noyau XNU, est au vu et au su de tous depuis quelques jours. Les experts en sécurité de Google qui l’ont dénichée ont suivi la procédure habituelle : ils ont informé Apple de leur découverte puis attendu 90 jours avant de la révéler publiquement, qu’elle soit comblée ou non. Dans le cas présent, la faille est toujours présente. Elle concerne le mécanisme de copie sur écriture qui crée des copies privées de ressources (mémoire virtuelle) qui sont partagées entre plusieurs processus. L’équipe Project Zero s’est rendu compte qu’il était possible de modifier une image disque sans que le sous-sytème de gestion de la mémoire n’en soit informé, ce qui donne un vecteur d’attaque pour un piratage de plus grande ampleur, sans avoir besoin des droits administrateur. Apple va résoudre ce problème, décrit comme « hautement critique », dans une future mise à jour de macOS, indique le chercheur Ian Beer, sans plus de détail.
04-03-2019


La mort du Blu-Ray presque officiel

Après la disparition des CD, DVD, la mort du format Blu-ray est presque imminent, très probable depuis l’abandon des platines Blu-ray chez Samsung. Le coréen avait lancé la première platine Blu-ray il y a 10 ans seulement (Le moins long des supports laser digital). Il est aujourd’hui le premier à abandonner ce marché. « Samsung ne va plus introduire de nouveaux lecteurs Blu-ray ou Blu-ray 4K sur le marché américain » expliquait le fabricant. Une annonce de taille, sachant que le coréen dominait le marché devant Sony et LG. L’assassin du format serait donc le streaming, à commencer par Netflix, mais aussi Amazon Prime Vidéo, ou encore Hulu, très regardé aux Etats-Unis. Ces derniers ont profité d’une croissance de 30 % de leur chiffre d’affaire de 2017 à 2018, tandis que les ventes de Blu-ray baissaient de 14,6 %, malgré l’arrivée du 4K HDR et des séries TV.
04-03-2019


Apple dépose un brevet pour casque AR

Apple a déposé un long brevet détaillant ses innovations en matière de réalité augmentée. Le document évoque précisément un casque dédié, dont la rumeur bruisse depuis plusieurs mois. Apple ne fait pas grand mystère de son intérêt pour la réalité augmentée. Le constructeur pousse ses technologies dans ses appareils mobiles, et il ne se passe pas une keynote sans une démonstration des nouvelles capacités développées par la marque et ses partenaires. Un brevet détaillant précisément le fonctionnement d'un casque AR Apple. La rumeur veut qu'Apple aille encore plus loin en sortant dans les prochains un mois un casque dédié à la réalité augmentée et aujourd'hui, on vient confirmer ces bruits de couloir en révélant un brevet déposé par la marque. Dans ce long document de 292 pages, Apple évoque les possibilités d'interaction dans un environnement en réalité augmentée avec un iPhone mais également un casque, illustré dans l'un des schémas accompagnant le brevet. Apple précise que les images générées par l'appareil sont superposées dans le monde réel et que les porteurs du casque utiliseraient une surface tactile pour interagir avec l'environnement, probablement l'iPhone selon le brevet. Le casque serait également connecté sans fil avec un périphérique séparé qui générerait l'environnement 3D. Il serait équipé de processeurs dédiés conçus en interne par la marque à la pomme. Le brevet date d'août 2018 et n'a été rendu public que tout récemment. Les dernières informations veulent que le lancement commercial de ce casque se déroule durant l'année 2020. L'entreprise a racheté l'année dernière une société spécialisée dans la réalité augmentée, Akonia, pour accélérer le développement de son éventuel nouveau produit.
04-03-2019


Ubuntu 16.04.6 LTS dispo

Canonical vient de publier une nouvelle version de sa distribution Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) avec l’arrivée d’Ubuntu 16.04.6 LTS. Elle apporte des corrections de sécurité. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de proposer des versions en direct plus sécurisées d’Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) et 14.04 LTS (Trusty Tahr). Canonical s’attaque ici à une vulnérabilité APT. Il est précisé « Contrairement aux versions précédentes, 16.04.6 est une version ciblée sur la sécurité. Elle vise à fournir un support d’installation mis à jour qui protège les nouvelles installations de la vulnérabilité APT récemment découverte (USN-3863-1). » Cette faille concerne tous les systèmes d’exploitation Debian et Ubuntu. Exploitée elle permet à un pirate d’installer à distance des paquets malveillants et d’exécuter du code en tant que root . Cette version « ponctuelle » est disponible en téléchargement. Différents ISO sont proposés avec à la clé les versions 32 et 64-bit de la distribution Ubuntu Desktop et Server. En parallèle toutes les grandes variantes ont été mise à jour à savoir Kubuntu 16.04.6 LTS, Xubuntu 16.04.6, Lubuntu 16.04.6 LTS, Ubuntu MATE 16.04.6 LTS et Kylin 16.04.6 LTS ou encore Mythbuntu 16.04.6 LTS. A noter que ces images ISO ne sont là que pour les nouvelles installations dites « propres » de la distributions Linux. Les utilisateurs déjà sous Ubuntu 16.04 peuvent mettre à jour leur installation. Cela passe par une petite ligne de commande dans le terminal.
01-03-2019


 <  2  3  4  5  6  7  8  >