Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  > 

Des mises à jours chez la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
MAJ iOS et MacOS

06

Decembre

Grosse journée d'installations pour les utilisateurs d'iPhone ou de Mac. Le mercredi 5 décembre, Apple a publié les nouvelles versions de ses systèmes d'exploitation iOS et macOS, estampillées respectivement iOS 12.1.1 et macOS 10.14.2. La Pomme a axé ses efforts sur l'amélioration des fonctions existantes, mais a également ajouté quelques petites nouveautés bienvenues, notamment pour les possesseurs des derniers iPhone. La mise à jour d'iOS 12 proposée aujourd'hui est mineure et résout principalement quelques bugs présents à travers le système. Mais elle améliore également FaceTime, qui a été revu intégralement avec iOS 12. La mise à jour permet désormais de changer de caméra plus simplement, d'un simple toucher, au lieu d'un bouton fort mal placé, et de prendre des Live Photos pendant l'appel. Apple active également l'eSIM pour les modèles d'iPhone 2018. Les utilisateurs pourront ajouter une deuxième ligne à leur smartphone, si leur opérateur prend la fonction en charge. En France, Orange pourrait faire des annonces à ce sujet dans les toutes prochaines semaines. Enfin, les notifications sont désormais visibles par toucher haptique sur l'iPhone Xr, une fonction qui avait été abandonnée sur ce modèle précis avec la disparition de la technologie 3D Touch. Rien de bien neuf pour le système de bureau d'Apple. Le constructeur n'annonce aucune nouveauté marquante mais ajoute quelques fonctions comme la prise en charge du texte en temps réel (RTT, Real-Time Text) pour les Appels Wi-Fi. La mise à jour corrige également un problème qui pouvait bloquer la lecture de contenus sur des systèmes AirPlay depuis iTunes.




Le teaser du prochain Far Cry Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
FARCRY 2019

06

Decembre

A la surprise générale, la bande annonce d’un nouvel épisode de Far Cry débarque. Donnant rendez-vous le 7 décembre pour en savoir plus, elle dévoile une aventure dans un monde post-apocalyptique. Les fans de la série ont rapidement analysé les détails de cette petite vidéo promotionnelle. Elle plante un décor connu. La belle ambiance du début, un cadre bucolique, suggére que ce prochain Far Cry va se dérouler dans une version modifiée de la carte du Montana (Far Cry 5) suite à l’explosion d’une bombe atomique. L’aventure semble débuter après cette explosion, une fois que l’environnement a eu le temps de retrouver son calme et ses couleurs. Le joueur va incarner un personnage qui dans un monde totalement chamboulé va devoir fabriquer ses armes pour survivre et se défendre. Pour le moment nous ne savons pas comment va se présenter ce nouvel épisode. S’agit-il d’une extension, d’un DLC ou d’un jeu complet à l’image de Far Cry Primal ? Des réponses sont attendues à l’occasion des Game Awards 2018, et sera présent sur toutes les plateformes de jeu.




Qualcomm officialise son Snapdragon 855

  Liste des news    Liste des new du mois  
CPU Snapdragon 855 Qualcomm

06

Decembre

Qualcomm a présenté son nouveau processeur mobile Snapdragon 855. Cette puce sera la première dans la gamme du constructeur à gérer les réseaux 5G. Le successeur de l'incontournable Snapdragon 845 est désormais une réalité. Baptisé sans surprise Snapdragon 855, la puce mobile est la plus puissante disponible dans la gamme du constructeur américain. Une puce toujours plus puissante et focalisée sur l'intelligence artificielle. Qualcomm a profité de son salon annuel, le Snapdragon Technology Summit, se déroulant cette année à Hawaii, pour en faire une brève présentation, sans toutefois rentrer dans les détails techniques. Le fondeur n'a pas évoqué la puissance brute de son composant se contentant d'expliquer que tout avait été amélioré. Il a également conformé à nouveau que la puce serait gravée à 7 nm, pour optimiser l'autonomie tout en augmentant les performances. La seule donnée chiffrée que Qualcomm a daigné donner aux invités présents lors de l'évènement concerne les performances en intelligence artificielle, « jusqu'à trois fois supérieures par rapport à la plateforme mobile de la génération précédente » a indiqué Alex Katouzian, directeur en charge des puces Snapdragon. La puce embarquera également un nouveau processeur de reconnaissance visuelle, appelé Spectra, afin de déterminer la nature de ce que vous regardez avec votre appareil photo, et adapter plus finement par exemple la prise de vue selon que vous filmiez un objet ou un visage. Le Snapdragon 855 sera également plus performant sur la partie graphique, avec des performances en hausse dans les jeux vidéo. La principale nouveauté mise en avant par Qualcomm est le support des réseaux 5G. Les premiers lancements commerciaux ont lieu actuellement dans quelques grandes villes américaines et les deux principaux opérateurs US, AT&T et Verizon, ont présenté lors de l'évènement des terminaux capables de se connecter aux réseaux 5G. Le Snapdragon 855 sera vraisemblablement la puce qui équipera tous les smartphones Android haut de gamme lors de l'année 2019 et il y a fort à parier que ces appareils bénéficieront dans le même temps d'une compatibilité 5G et de débits en téléchargement à plusieurs gigabits.




Microsoft du changement du côté d'EDGE

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft nouveau navigateur EDGE

05

Decembre

Selon les informations de Windows Central, Microsoft serait en train de développer une nouvelle version de son navigateur internet qui délaisserait le moteur de rendu Edge HTML pour le remplacer par Chromium. Ce dernier, open-source, est le moteur le plus utilisé dans le monde en étant utilisé dans le navigateur Google Chrome, avec une part de marché de plus de 63 % sur les machines de bureau, contre seulement 4,2 % pour Edge, alors qu'il est installé par défaut sur un parc de plus de 700 millions d'ordinateurs. Il est donc urgent pour Microsoft de réagir et de corriger ces mauvaises décisions du passé. La firme n'a jamais su imposer son moteur de rendu aux développeurs web et profiterait de cette mise à jour technique pour rendre Edge plus simple à utiliser à la fois pour les codeurs, mais également plus adapté aux standards actuels du web. Ce nouveau navigateur serait appelé en interne Anaheim, une célèbre ville californienne connue notamment pour accueillir le parc Disneyland originel. On ne sait pas si Microsoft conservera la marque Edge, ou la remplacera par un nouveau nom, ni si l'interface du logiciel sera revue. Le développement ne devrait toutefois pas être complexe pour Microsoft. L'éditeur a déjà dû utiliser d'autres moteurs de rendu HTML pour adapter Edge à d'autres plateformes mobiles, comme WebKit pour les appareils iOS.




MediaTek vas présenter son P90

  Liste des news    Liste des new du mois  
MediaTek Helio P90

05

Decembre

MediaTek reprend l'assaut du marché des processeurs mobiles milieu de gamme. Le fondeur vient en effet d'annoncer le lancement prochain de son futur SoC Helio P90. Enfin un peu de mouvement dans un marché dominé depuis des années par Qualcomm ? Décidemment, MediaTek semble impossible à arrêter ces derniers temps. Le fondeur multiplie les sorties de processeurs orientés vers le milieu de gamme. Le Helio P70 fera ainsi ses premiers pas officiels sur le smartphone U1 de Realme. Un appareil sous Android qui ne sera malheureusement commercialisé qu'en Inde. Quant au Helio P80, il a été repéré sur un benchmark consacré à l'IA. D'après les tests, son unité de calcul dédiée à l'intelligence artificielle arriverait juste au niveau du futur Qualcomm Snapdragon 8150, éclipsant au passage le Kirin 980 de Huawei. MediaTek n'a cependant fait aucune annonce officielle sur le Helio P80. Le fondeur semble miser avant tout sur son P90, qui devrait bientôt voir le jour. C'est la grande mode ces derniers temps : placer de l'intelligence artificielle,au sens large d'accomplir certains calculs complexes. La photographie numérique utilise particulièrement ce procédé, avec des résultats plus ou moins convaincants. Idem pour la gestion de la batterie. C'est donc sans surprise que MediaTek a mis en avant la partie IA de son futur processeur Helio P90 dans un tweet. D'après le constructeur asiatique, sa future puce sera « puissante, efficace et dotée d'une IA révolutionnaire ». le Helio P80 talonnant déjà le Snapdragon 8150. Le Helio P90 pourrait ainsi dépasser son concurrent. Il faudra cependant attendre quelques jours ou semaines avant d'en savoir plus. MediaTek attend probablement l'annonce du SoC 8150 avant de lancer son pavé dans la mare, pour être un peu plus efficace.




Fuite du prochain Sony XZ4

  Liste des news    Liste des new du mois  
sony fuite xperia xz4 fiche technique

05

Decembre

Il faudra probablement attendre le mois de février prochain pour découvrir le nouveau flagship de Sony. Il semblerait pourtant que sa fiche technique soit déjà dans la nature. La division mobile de Sony est dans l’impasse depuis un bon moment, mais cela n’empêche pas la firme de persévérer. Depuis quelque temps, elle livre d’ailleurs des smartphones de qualité, qui rattrapent certains retards en termes de design tout en proposant quelques innovations bienvenues. C’était le cas du Xperia XZ3 et c’est exactement pour cela que le prochain appareil de la firme est attendu au tournant. Il faudra donc attendre le Mobile World Congress de Barcelone, en février, pour découvrir le XZ4. Mais le célèbre leaker Ice Universe, souvent très bien renseigné, a posté sur Weibo une fiche technique partielle qui laisse entrevoir ce que la firme nippone nous a concocté. Le post indique la présence du dernier SoC Snapdragon 855 (pas encore en service), qui vient tout juste d’être officialisé par Qualcomm. Une puce compatible avec la 5G (grâce à son modem X50) même si on ne peut pas affirmer que la marque veuille l’utiliser aussi tôt. Le reste de la fiche technique annonce 6 Go de RAM et 256 Go de stockage. L’autonomie serait assurée par une batterie de 3900 mAh et l’ensemble tournerait évidemment sous Android 9 Pie (logique). On peut aussi s’attendre à une dalle plus grande, de 6,55 pouces. On voit mal Sony ne pas réutiliser le superbe écran OLED HDR du Xperia XZ3. En revanche, on devrait s’orienter vers un format plus long, doté d’un ratio de 21 : 9. Les premiers rendus dévoilés par OnLeaks et MySmartPrice laissaient entrevoir un triple capteur photo dorsal, mais peu d’infos ont fuité à ce sujet. Il faudra attendre le MWC 2019 pour confirmer toutes ces infos.




Epic Games souhaite sa place !

  Liste des news    Liste des new du mois  
epic games store

05

Decembre

Ils sont nombreux à avoir tenté de faire chuter Steam de son trône. GOG, Uplay, Origins, Humble Store, Discord, autant de plateformes de ventes de jeux dématérialisé qui essayent de ravir, sans succès, la place dominante établie par le bébé de Valve. Cela n’empêche pas Epic Games de tenter sa chance en déployant son propre magasin en ligne. Mais contrairement aux autres, cette dernière a de sérieux arguments. À l’heure actuelle, Steam récupère 30% des revenus générés par la vente d’un jeu, laissant ainsi les 70% qui restent à l’éditeur dudit jeu. Au début du mois, Valve a mis à jour sa politique de répartition, uniquement pour les jeux à succès, passant ainsi le partage à 25/75% si le titre vendu dépasse les 10 millions de dollars de recette, et 20/80% si la barre des 50 millions de dollars a été atteinte. Cette répartition 30/70%, reprises par de nombreuses plateformes de ventes en ligne de jeux dématérialiser a toujours fait grincer les dents de Tim Sweeney. Le fondateur du studio Epic Games a donc décidé de faire bouger les choses en lançant sa propre boutique numérique, la sobrement nommée Epic Games Store. Pour se démarquer de ses concurrents, et surtout de Steam, Epic Games Store appliquera un partage plus avantageux pour les développeurs. En effet, la plateforme n’empochera que 12% des revenus des ventes, ce qui permet aux studios de développement de repartir avec les 88% restant. “Étant développeurs nous-mêmes, nous voulions deux choses : une boutique avec une économie juste et une relation plus directe avec les joueurs“, justifie ainsi le studio derrière Fortnite dans son communiqué officiel. Mais le geste envers les développeurs ne s’arrête pas là. Dans le cas où un jeu tournerait sous le moteur Unreal Engine 4, qui contraint les studios à reverser 5% des ventes à Epic Games pour l’utilisation de la licence, cette charge tarifaire sera désormais incluse dans les 12% que récupère Epic Games Store. Enfin, les studios ne seront pas tenus d’appliquer des promotions et autres baisses de prix régulières sur leurs titres.




La Freebox One pour rester raisonnable

  Liste des news    Liste des new du mois  
freebox one 2018

05

Decembre

L’opérateur Free avait fait savoir qu’il lancerait cette année non pas un, mais deux nouvelles box. Il n’a pas failli à sa promesse. Après avoir présenté la “star” de la conférence, la Freebox Delta, il a embrayé sur la présentation de sa “petite sœur” moins haut de gamme, mais aussi moins onéreuse, la Freebox One. Celle-ci se présente sous la forme d’un boîtier unique au design plus traditionnel (un carré aux angles arrondis) et dispose bien sûr d’une fiche technique moins impressionnante que la Delta. La Freebox One est un boitier “all-in-one” (tout en un), elle affiche ainsi une compatibilité Fibre 1 Gbps (400 Mbit en upload) contre 10 Gbps pour sa grande sœur, et ne propose pas le système original de connexion hybride (DSL + 4G) de la Delta. La One est toutefois compatible avec l’ADSL2+ et le VDSL2. Côté connectivité, on retrouve du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.1. Et côté connectique, la Freebox One dispose de 4 ports Gigabit Ethernet, un port USB-C 3.0, deux ports USB 2.0, port e-SATA, base DECT, entrée TNT. Comme sa grande sœur, la Freebox One propose l’abonnement inclus à l’offre Netflix un écran / qualité SD (il est possible de basculer sur les autres offres en s’acquittant du supplément). Un catalogue que l’on pourra consulter aussi bien sur sa TV que sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette. Elle propose aussi, comme la Delta, de la 4K HDR, le service Freebox TV (220 chaînes dont 100 en HD), un service de replay et une nouvelle interface TV qui facilite les recherches (par chaîne, par catégorie, par thème etc.) sur l’ensemble des services TV. La diffusion de flux de chaînes TV en HD+ à 15 Mbit/s est également de la partie pour les abonnés Fibre. Economie oblige, la Freebox One ne propose en revanche ni le système audio Devialet, ni les assistants Alexa / Freebox TV, ni l’abonnement à la plateforme LeKiosk qu’offre la Delta. Des aménagements qui lui permettent d’afficher un prix plus doux que sa grande sœur puisque la One s’affiche à 39,99 €/ mois (les 100 000 premiers nouveaux abonnés bénéficieront même d’un prix réduit à 29,99 €/mois pendant douze mois). Un prix qui inclut les appels illimités vers les mobiles en France et vers les fixes de + de 110 destinations. La Freebox One peut être commandée dès aujourd’hui. Les premiers appareils devraient être livrés le 10 décembre.




La nouvelle FreeBox Delta

  Liste des news    Liste des new du mois  
server1 Freebox

04

Decembre

Cela fait longtemps que les Freenautes l’attendaient, presque 8 ans ! La nouvelle Freebox Delta présentée ce matin en grande pompe par Xavier Niel vient prendre le relais de la Freebox Revolution sortie en 2010 déjà. Le patron de Free a promis au public une box très disruptive capable de susciter un effet “wahou”. A t-il réussit son coup ? La Freebox Delta se compose, comme les précédentes, de deux appareils : un Player qui prend la forme d’une grosse enceinte connectée designée par Jasper Morrison. Il est équipé de la technologie 4K HDR 10 et inclut une télécommande tactile et rechargeable sans fil (+ une autre télécommande Soft Touch), en la posant sur le dessus. Les flux TV HD seront diffusés en 15 Mbit/s et HD+. Notons que celui-ci est propulsé par un processeur Snapdragon 835, on retrouve également deux ports USB-C 3.0, un port USB 3.0 classique, deux ports Ethernet, des entrées TNT et S/PDIF, ainsi que les Bluetooth 4.1, NFC et Wi-FI 802.11 ac. L’autre appareil se nomme le server, c’est lui qui est connecté à Internet (Fibre ou ADSL) et qui embarque notamment un NAS ou encore un processeur quad-core ARMv8, un port Ethernet 10 Gbit, 4 ports 1 Gbit, etc. C’est ainsi la toute première box française proposant une combinaison xDSL + 4G afin de fournir des débits plus élevés (jusqu’à 200 Mbit/s en réception, 60 Mbit/s en émission). Equipé d'un disque dur d’1 To de stockage offert. Notez que si vous rendez votre box, vous pourrez conserver le disque dur. La Freebox Delta peut cependant embarquer jusqu’à 4 disques dur. Autre nouveauté mise en avant par Free, l’intégration du “son Devialet”, le “meilleur son au monde”. Le Player de la box est ainsi équipé de 6 haut-parleurs répartis à 360°, 3 pour les graves et 3 pour les hautes fréquences, un véritable 5.1. Le son est vraiment bon ! Le Player peut facilement remplacer votre Home Cinema actuel, un tueur de barres de son. Côté TV/ VoD Free a aussi gâté les utilisateurs puisque non seulement Netflix sera présent sur la nouvelle box mais l’abonnement au service de SVoD sera inclus dans celui de la Freebox Delta. À noter qu’il s’agit de l’offre la moins onéreuse (qualité SD, un écran) mais qu’il est possible de basculer sur les autres en s’acquittant du supplément. La Freebox Delta inclut également l’accès à TV by Canal (60 chaînes, ainsi que de nombreux contenus en 4K) et à Freebox TV. Les amateurs de presse ne sont cependant pas oubliés puisque l’abonnement à la Freebox Delta offre un accès illimité à la plateforme LeKiosk (1000 titres de presses). Comme les rumeurs le prédisaient, la nouvelle Freebox intègre également un assistant vocal et même deux en réalité. Grâce à la présence d’Amazon Alexa, les utilisateurs pourront écouter les nouvelles, se renseigner sur la météo, piloter des objets connectés ou “lancer de la musique”. L’assistant “OK Freebox” permettra lui de piloter la Freebox Delta (allumer la TV, lancer une chaîne, programmer un enregistrement). les fonctions domotiques proposées par la Freebox Delta. L’opérateur a décidé d’inclure dans son offre un pack sécurité composé d’un détecteur d’ouverture et de mouvements, d’une caméra Wi-Fi de sécurité, d’une fonction de détection de bruit suspect (grâce aux micros présents sur le Freebox Player) et d’un système d’alarme autonome (sur le Server de la Freebox Delta). Il est même possible de faire intervenir, si nécessaire, un agent de sécurité afin de lever le doute sur une alerte. Ce service est proposé dans un abonnement à 2€/mois incluant deux interventions annuelles et 24h de gardiennage. Notez que vous devenez propriétaire du Pack Sécurité dès que vous vous abonnez. Le prix de base de cette nouvelle Freebox Delta est de 49,99 €/mois, mais il ne comprends pas l’achat du Player qui est obligatoire et qui coûte 480 €. Certes, l’utilisateur peut ensuite conserver l’équipement et Free propose aux clients tout un éventail d’options de paiement (paiement comptant; 4 fois sans frais; mensualités étalées sur 24 mois ou 48 mois) pour ce dernier. Le forfait inclus également les appels illimités vers les fixes et mobiles, ainsi que l’offre Freebox TV (220 chaînes) avec Freebox Replay + TV by Canal Panorama (60 chaînes) + Netflix Essentiel (1 écran SD). Rajoutez à cela le pack sécurité et le NAS de 1To offerts. C’est complet, mais cela n’en reste pas moins un budget conséquent finalement à partir de 59,99 € !




Nvidia dévoile la Titan RTX

  Liste des news    Liste des new du mois  
Titan RTX

03

Decembre

Nous vous en parlions ce matin et c’est désormais officiel, Nvidia dévoile sa Titan RTX. Cette carte graphique très haut de gamme vise les usages professionnels. Sa tarification est à la hauteur avec un prix dépassant la barre des 2600 €. Nvidia vient de compléter sa gamme RTX avec l’arrivée d’une nouvelle vitrine, la Titan RTX. Elle surclasse sur tous les points la GeForce RTX 2080 Ti. Nous sommes en présence d’une solution ultra haut de gamme. Si l’offre GeForce RTX 20 series vise monsieur tout le monde et plus particulièrement les joueurs, le segment Titan a d’autres ambitions. Nous sommes en présence d’une carte surdimensionnée afin de répondre à des usages très spécifiques. Si elle peut prendre place dans un PC gaming, son terrain d’épanouissement est ailleurs. Nvidia parle d’applications professionnelles comme l’IA, le rendu 3D, le montage vidéo 8K ou encore la virtualisation..les réseaux neuronaux… etc. La carte embarque un GPU Turing où 4608 cœurs Cuda sont en action. Ils s’accompagnent de 576 cœurs Tensor et 72 cœurs RT. La fréquence de base est calibrée à 1350 MHz contre 1170 MHz en mode boost. La mémoire vive se monte à 24 Go de GDDR6 exploitées aux travers d’un bus 384-bit. L’ensemble s’accompagne d’une enveloppe thermique de 280 Watts.. Cette Titan RTX peut s’exploiter en duo si vos finances le permettent. Elle est attendue pour le mois de décembre à un tarif conséquent de 2 699 €.



 1  2  3  4  5  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  > 

Des mises à jours chez la pomme

Grosse journée d'installations pour les utilisateurs d'iPhone ou de Mac. Le mercredi 5 décembre, Apple a publié les nouvelles versions de ses systèmes d'exploitation iOS et macOS, estampillées respectivement iOS 12.1.1 et macOS 10.14.2. La Pomme a axé ses efforts sur l'amélioration des fonctions existantes, mais a également ajouté quelques petites nouveautés bienvenues, notamment pour les possesseurs des derniers iPhone. La mise à jour d'iOS 12 proposée aujourd'hui est mineure et résout principalement quelques bugs présents à travers le système. Mais elle améliore également FaceTime, qui a été revu intégralement avec iOS 12. La mise à jour permet désormais de changer de caméra plus simplement, d'un simple toucher, au lieu d'un bouton fort mal placé, et de prendre des Live Photos pendant l'appel. Apple active également l'eSIM pour les modèles d'iPhone 2018. Les utilisateurs pourront ajouter une deuxième ligne à leur smartphone, si leur opérateur prend la fonction en charge. En France, Orange pourrait faire des annonces à ce sujet dans les toutes prochaines semaines. Enfin, les notifications sont désormais visibles par toucher haptique sur l'iPhone Xr, une fonction qui avait été abandonnée sur ce modèle précis avec la disparition de la technologie 3D Touch. Rien de bien neuf pour le système de bureau d'Apple. Le constructeur n'annonce aucune nouveauté marquante mais ajoute quelques fonctions comme la prise en charge du texte en temps réel (RTT, Real-Time Text) pour les Appels Wi-Fi. La mise à jour corrige également un problème qui pouvait bloquer la lecture de contenus sur des systèmes AirPlay depuis iTunes.
06-12-2018


Le teaser du prochain Far Cry Video

A la surprise générale, la bande annonce d’un nouvel épisode de Far Cry débarque. Donnant rendez-vous le 7 décembre pour en savoir plus, elle dévoile une aventure dans un monde post-apocalyptique. Les fans de la série ont rapidement analysé les détails de cette petite vidéo promotionnelle. Elle plante un décor connu. La belle ambiance du début, un cadre bucolique, suggére que ce prochain Far Cry va se dérouler dans une version modifiée de la carte du Montana (Far Cry 5) suite à l’explosion d’une bombe atomique. L’aventure semble débuter après cette explosion, une fois que l’environnement a eu le temps de retrouver son calme et ses couleurs. Le joueur va incarner un personnage qui dans un monde totalement chamboulé va devoir fabriquer ses armes pour survivre et se défendre. Pour le moment nous ne savons pas comment va se présenter ce nouvel épisode. S’agit-il d’une extension, d’un DLC ou d’un jeu complet à l’image de Far Cry Primal ? Des réponses sont attendues à l’occasion des Game Awards 2018, et sera présent sur toutes les plateformes de jeu.


06-12-2018


Qualcomm officialise son Snapdragon 855

Qualcomm a présenté son nouveau processeur mobile Snapdragon 855. Cette puce sera la première dans la gamme du constructeur à gérer les réseaux 5G. Le successeur de l'incontournable Snapdragon 845 est désormais une réalité. Baptisé sans surprise Snapdragon 855, la puce mobile est la plus puissante disponible dans la gamme du constructeur américain. Une puce toujours plus puissante et focalisée sur l'intelligence artificielle. Qualcomm a profité de son salon annuel, le Snapdragon Technology Summit, se déroulant cette année à Hawaii, pour en faire une brève présentation, sans toutefois rentrer dans les détails techniques. Le fondeur n'a pas évoqué la puissance brute de son composant se contentant d'expliquer que tout avait été amélioré. Il a également conformé à nouveau que la puce serait gravée à 7 nm, pour optimiser l'autonomie tout en augmentant les performances. La seule donnée chiffrée que Qualcomm a daigné donner aux invités présents lors de l'évènement concerne les performances en intelligence artificielle, « jusqu'à trois fois supérieures par rapport à la plateforme mobile de la génération précédente » a indiqué Alex Katouzian, directeur en charge des puces Snapdragon. La puce embarquera également un nouveau processeur de reconnaissance visuelle, appelé Spectra, afin de déterminer la nature de ce que vous regardez avec votre appareil photo, et adapter plus finement par exemple la prise de vue selon que vous filmiez un objet ou un visage. Le Snapdragon 855 sera également plus performant sur la partie graphique, avec des performances en hausse dans les jeux vidéo. La principale nouveauté mise en avant par Qualcomm est le support des réseaux 5G. Les premiers lancements commerciaux ont lieu actuellement dans quelques grandes villes américaines et les deux principaux opérateurs US, AT&T et Verizon, ont présenté lors de l'évènement des terminaux capables de se connecter aux réseaux 5G. Le Snapdragon 855 sera vraisemblablement la puce qui équipera tous les smartphones Android haut de gamme lors de l'année 2019 et il y a fort à parier que ces appareils bénéficieront dans le même temps d'une compatibilité 5G et de débits en téléchargement à plusieurs gigabits.
06-12-2018


Microsoft du changement du côté d'EDGE

Selon les informations de Windows Central, Microsoft serait en train de développer une nouvelle version de son navigateur internet qui délaisserait le moteur de rendu Edge HTML pour le remplacer par Chromium. Ce dernier, open-source, est le moteur le plus utilisé dans le monde en étant utilisé dans le navigateur Google Chrome, avec une part de marché de plus de 63 % sur les machines de bureau, contre seulement 4,2 % pour Edge, alors qu'il est installé par défaut sur un parc de plus de 700 millions d'ordinateurs. Il est donc urgent pour Microsoft de réagir et de corriger ces mauvaises décisions du passé. La firme n'a jamais su imposer son moteur de rendu aux développeurs web et profiterait de cette mise à jour technique pour rendre Edge plus simple à utiliser à la fois pour les codeurs, mais également plus adapté aux standards actuels du web. Ce nouveau navigateur serait appelé en interne Anaheim, une célèbre ville californienne connue notamment pour accueillir le parc Disneyland originel. On ne sait pas si Microsoft conservera la marque Edge, ou la remplacera par un nouveau nom, ni si l'interface du logiciel sera revue. Le développement ne devrait toutefois pas être complexe pour Microsoft. L'éditeur a déjà dû utiliser d'autres moteurs de rendu HTML pour adapter Edge à d'autres plateformes mobiles, comme WebKit pour les appareils iOS.
05-12-2018


MediaTek vas présenter son P90

MediaTek reprend l'assaut du marché des processeurs mobiles milieu de gamme. Le fondeur vient en effet d'annoncer le lancement prochain de son futur SoC Helio P90. Enfin un peu de mouvement dans un marché dominé depuis des années par Qualcomm ? Décidemment, MediaTek semble impossible à arrêter ces derniers temps. Le fondeur multiplie les sorties de processeurs orientés vers le milieu de gamme. Le Helio P70 fera ainsi ses premiers pas officiels sur le smartphone U1 de Realme. Un appareil sous Android qui ne sera malheureusement commercialisé qu'en Inde. Quant au Helio P80, il a été repéré sur un benchmark consacré à l'IA. D'après les tests, son unité de calcul dédiée à l'intelligence artificielle arriverait juste au niveau du futur Qualcomm Snapdragon 8150, éclipsant au passage le Kirin 980 de Huawei. MediaTek n'a cependant fait aucune annonce officielle sur le Helio P80. Le fondeur semble miser avant tout sur son P90, qui devrait bientôt voir le jour. C'est la grande mode ces derniers temps : placer de l'intelligence artificielle,au sens large d'accomplir certains calculs complexes. La photographie numérique utilise particulièrement ce procédé, avec des résultats plus ou moins convaincants. Idem pour la gestion de la batterie. C'est donc sans surprise que MediaTek a mis en avant la partie IA de son futur processeur Helio P90 dans un tweet. D'après le constructeur asiatique, sa future puce sera « puissante, efficace et dotée d'une IA révolutionnaire ». le Helio P80 talonnant déjà le Snapdragon 8150. Le Helio P90 pourrait ainsi dépasser son concurrent. Il faudra cependant attendre quelques jours ou semaines avant d'en savoir plus. MediaTek attend probablement l'annonce du SoC 8150 avant de lancer son pavé dans la mare, pour être un peu plus efficace.
05-12-2018


Fuite du prochain Sony XZ4

Il faudra probablement attendre le mois de février prochain pour découvrir le nouveau flagship de Sony. Il semblerait pourtant que sa fiche technique soit déjà dans la nature. La division mobile de Sony est dans l’impasse depuis un bon moment, mais cela n’empêche pas la firme de persévérer. Depuis quelque temps, elle livre d’ailleurs des smartphones de qualité, qui rattrapent certains retards en termes de design tout en proposant quelques innovations bienvenues. C’était le cas du Xperia XZ3 et c’est exactement pour cela que le prochain appareil de la firme est attendu au tournant. Il faudra donc attendre le Mobile World Congress de Barcelone, en février, pour découvrir le XZ4. Mais le célèbre leaker Ice Universe, souvent très bien renseigné, a posté sur Weibo une fiche technique partielle qui laisse entrevoir ce que la firme nippone nous a concocté. Le post indique la présence du dernier SoC Snapdragon 855 (pas encore en service), qui vient tout juste d’être officialisé par Qualcomm. Une puce compatible avec la 5G (grâce à son modem X50) même si on ne peut pas affirmer que la marque veuille l’utiliser aussi tôt. Le reste de la fiche technique annonce 6 Go de RAM et 256 Go de stockage. L’autonomie serait assurée par une batterie de 3900 mAh et l’ensemble tournerait évidemment sous Android 9 Pie (logique). On peut aussi s’attendre à une dalle plus grande, de 6,55 pouces. On voit mal Sony ne pas réutiliser le superbe écran OLED HDR du Xperia XZ3. En revanche, on devrait s’orienter vers un format plus long, doté d’un ratio de 21 : 9. Les premiers rendus dévoilés par OnLeaks et MySmartPrice laissaient entrevoir un triple capteur photo dorsal, mais peu d’infos ont fuité à ce sujet. Il faudra attendre le MWC 2019 pour confirmer toutes ces infos.
05-12-2018


Epic Games souhaite sa place !

Ils sont nombreux à avoir tenté de faire chuter Steam de son trône. GOG, Uplay, Origins, Humble Store, Discord, autant de plateformes de ventes de jeux dématérialisé qui essayent de ravir, sans succès, la place dominante établie par le bébé de Valve. Cela n’empêche pas Epic Games de tenter sa chance en déployant son propre magasin en ligne. Mais contrairement aux autres, cette dernière a de sérieux arguments. À l’heure actuelle, Steam récupère 30% des revenus générés par la vente d’un jeu, laissant ainsi les 70% qui restent à l’éditeur dudit jeu. Au début du mois, Valve a mis à jour sa politique de répartition, uniquement pour les jeux à succès, passant ainsi le partage à 25/75% si le titre vendu dépasse les 10 millions de dollars de recette, et 20/80% si la barre des 50 millions de dollars a été atteinte. Cette répartition 30/70%, reprises par de nombreuses plateformes de ventes en ligne de jeux dématérialiser a toujours fait grincer les dents de Tim Sweeney. Le fondateur du studio Epic Games a donc décidé de faire bouger les choses en lançant sa propre boutique numérique, la sobrement nommée Epic Games Store. Pour se démarquer de ses concurrents, et surtout de Steam, Epic Games Store appliquera un partage plus avantageux pour les développeurs. En effet, la plateforme n’empochera que 12% des revenus des ventes, ce qui permet aux studios de développement de repartir avec les 88% restant. “Étant développeurs nous-mêmes, nous voulions deux choses : une boutique avec une économie juste et une relation plus directe avec les joueurs“, justifie ainsi le studio derrière Fortnite dans son communiqué officiel. Mais le geste envers les développeurs ne s’arrête pas là. Dans le cas où un jeu tournerait sous le moteur Unreal Engine 4, qui contraint les studios à reverser 5% des ventes à Epic Games pour l’utilisation de la licence, cette charge tarifaire sera désormais incluse dans les 12% que récupère Epic Games Store. Enfin, les studios ne seront pas tenus d’appliquer des promotions et autres baisses de prix régulières sur leurs titres.
05-12-2018


La Freebox One pour rester raisonnable

L’opérateur Free avait fait savoir qu’il lancerait cette année non pas un, mais deux nouvelles box. Il n’a pas failli à sa promesse. Après avoir présenté la “star” de la conférence, la Freebox Delta, il a embrayé sur la présentation de sa “petite sœur” moins haut de gamme, mais aussi moins onéreuse, la Freebox One. Celle-ci se présente sous la forme d’un boîtier unique au design plus traditionnel (un carré aux angles arrondis) et dispose bien sûr d’une fiche technique moins impressionnante que la Delta. La Freebox One est un boitier “all-in-one” (tout en un), elle affiche ainsi une compatibilité Fibre 1 Gbps (400 Mbit en upload) contre 10 Gbps pour sa grande sœur, et ne propose pas le système original de connexion hybride (DSL + 4G) de la Delta. La One est toutefois compatible avec l’ADSL2+ et le VDSL2. Côté connectivité, on retrouve du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.1. Et côté connectique, la Freebox One dispose de 4 ports Gigabit Ethernet, un port USB-C 3.0, deux ports USB 2.0, port e-SATA, base DECT, entrée TNT. Comme sa grande sœur, la Freebox One propose l’abonnement inclus à l’offre Netflix un écran / qualité SD (il est possible de basculer sur les autres offres en s’acquittant du supplément). Un catalogue que l’on pourra consulter aussi bien sur sa TV que sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette. Elle propose aussi, comme la Delta, de la 4K HDR, le service Freebox TV (220 chaînes dont 100 en HD), un service de replay et une nouvelle interface TV qui facilite les recherches (par chaîne, par catégorie, par thème etc.) sur l’ensemble des services TV. La diffusion de flux de chaînes TV en HD+ à 15 Mbit/s est également de la partie pour les abonnés Fibre. Economie oblige, la Freebox One ne propose en revanche ni le système audio Devialet, ni les assistants Alexa / Freebox TV, ni l’abonnement à la plateforme LeKiosk qu’offre la Delta. Des aménagements qui lui permettent d’afficher un prix plus doux que sa grande sœur puisque la One s’affiche à 39,99 €/ mois (les 100 000 premiers nouveaux abonnés bénéficieront même d’un prix réduit à 29,99 €/mois pendant douze mois). Un prix qui inclut les appels illimités vers les mobiles en France et vers les fixes de + de 110 destinations. La Freebox One peut être commandée dès aujourd’hui. Les premiers appareils devraient être livrés le 10 décembre.
05-12-2018


La nouvelle FreeBox Delta

Cela fait longtemps que les Freenautes l’attendaient, presque 8 ans ! La nouvelle Freebox Delta présentée ce matin en grande pompe par Xavier Niel vient prendre le relais de la Freebox Revolution sortie en 2010 déjà. Le patron de Free a promis au public une box très disruptive capable de susciter un effet “wahou”. A t-il réussit son coup ? La Freebox Delta se compose, comme les précédentes, de deux appareils : un Player qui prend la forme d’une grosse enceinte connectée designée par Jasper Morrison. Il est équipé de la technologie 4K HDR 10 et inclut une télécommande tactile et rechargeable sans fil (+ une autre télécommande Soft Touch), en la posant sur le dessus. Les flux TV HD seront diffusés en 15 Mbit/s et HD+. Notons que celui-ci est propulsé par un processeur Snapdragon 835, on retrouve également deux ports USB-C 3.0, un port USB 3.0 classique, deux ports Ethernet, des entrées TNT et S/PDIF, ainsi que les Bluetooth 4.1, NFC et Wi-FI 802.11 ac. L’autre appareil se nomme le server, c’est lui qui est connecté à Internet (Fibre ou ADSL) et qui embarque notamment un NAS ou encore un processeur quad-core ARMv8, un port Ethernet 10 Gbit, 4 ports 1 Gbit, etc. C’est ainsi la toute première box française proposant une combinaison xDSL + 4G afin de fournir des débits plus élevés (jusqu’à 200 Mbit/s en réception, 60 Mbit/s en émission). Equipé d'un disque dur d’1 To de stockage offert. Notez que si vous rendez votre box, vous pourrez conserver le disque dur. La Freebox Delta peut cependant embarquer jusqu’à 4 disques dur. Autre nouveauté mise en avant par Free, l’intégration du “son Devialet”, le “meilleur son au monde”. Le Player de la box est ainsi équipé de 6 haut-parleurs répartis à 360°, 3 pour les graves et 3 pour les hautes fréquences, un véritable 5.1. Le son est vraiment bon ! Le Player peut facilement remplacer votre Home Cinema actuel, un tueur de barres de son. Côté TV/ VoD Free a aussi gâté les utilisateurs puisque non seulement Netflix sera présent sur la nouvelle box mais l’abonnement au service de SVoD sera inclus dans celui de la Freebox Delta. À noter qu’il s’agit de l’offre la moins onéreuse (qualité SD, un écran) mais qu’il est possible de basculer sur les autres en s’acquittant du supplément. La Freebox Delta inclut également l’accès à TV by Canal (60 chaînes, ainsi que de nombreux contenus en 4K) et à Freebox TV. Les amateurs de presse ne sont cependant pas oubliés puisque l’abonnement à la Freebox Delta offre un accès illimité à la plateforme LeKiosk (1000 titres de presses). Comme les rumeurs le prédisaient, la nouvelle Freebox intègre également un assistant vocal et même deux en réalité. Grâce à la présence d’Amazon Alexa, les utilisateurs pourront écouter les nouvelles, se renseigner sur la météo, piloter des objets connectés ou “lancer de la musique”. L’assistant “OK Freebox” permettra lui de piloter la Freebox Delta (allumer la TV, lancer une chaîne, programmer un enregistrement). les fonctions domotiques proposées par la Freebox Delta. L’opérateur a décidé d’inclure dans son offre un pack sécurité composé d’un détecteur d’ouverture et de mouvements, d’une caméra Wi-Fi de sécurité, d’une fonction de détection de bruit suspect (grâce aux micros présents sur le Freebox Player) et d’un système d’alarme autonome (sur le Server de la Freebox Delta). Il est même possible de faire intervenir, si nécessaire, un agent de sécurité afin de lever le doute sur une alerte. Ce service est proposé dans un abonnement à 2€/mois incluant deux interventions annuelles et 24h de gardiennage. Notez que vous devenez propriétaire du Pack Sécurité dès que vous vous abonnez. Le prix de base de cette nouvelle Freebox Delta est de 49,99 €/mois, mais il ne comprends pas l’achat du Player qui est obligatoire et qui coûte 480 €. Certes, l’utilisateur peut ensuite conserver l’équipement et Free propose aux clients tout un éventail d’options de paiement (paiement comptant; 4 fois sans frais; mensualités étalées sur 24 mois ou 48 mois) pour ce dernier. Le forfait inclus également les appels illimités vers les fixes et mobiles, ainsi que l’offre Freebox TV (220 chaînes) avec Freebox Replay + TV by Canal Panorama (60 chaînes) + Netflix Essentiel (1 écran SD). Rajoutez à cela le pack sécurité et le NAS de 1To offerts. C’est complet, mais cela n’en reste pas moins un budget conséquent finalement à partir de 59,99 € !
04-12-2018


Nvidia dévoile la Titan RTX

Nous vous en parlions ce matin et c’est désormais officiel, Nvidia dévoile sa Titan RTX. Cette carte graphique très haut de gamme vise les usages professionnels. Sa tarification est à la hauteur avec un prix dépassant la barre des 2600 €. Nvidia vient de compléter sa gamme RTX avec l’arrivée d’une nouvelle vitrine, la Titan RTX. Elle surclasse sur tous les points la GeForce RTX 2080 Ti. Nous sommes en présence d’une solution ultra haut de gamme. Si l’offre GeForce RTX 20 series vise monsieur tout le monde et plus particulièrement les joueurs, le segment Titan a d’autres ambitions. Nous sommes en présence d’une carte surdimensionnée afin de répondre à des usages très spécifiques. Si elle peut prendre place dans un PC gaming, son terrain d’épanouissement est ailleurs. Nvidia parle d’applications professionnelles comme l’IA, le rendu 3D, le montage vidéo 8K ou encore la virtualisation..les réseaux neuronaux… etc. La carte embarque un GPU Turing où 4608 cœurs Cuda sont en action. Ils s’accompagnent de 576 cœurs Tensor et 72 cœurs RT. La fréquence de base est calibrée à 1350 MHz contre 1170 MHz en mode boost. La mémoire vive se monte à 24 Go de GDDR6 exploitées aux travers d’un bus 384-bit. L’ensemble s’accompagne d’une enveloppe thermique de 280 Watts.. Cette Titan RTX peut s’exploiter en duo si vos finances le permettent. Elle est attendue pour le mois de décembre à un tarif conséquent de 2 699 €.
03-12-2018


 1  2  3  4  5  >