Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

BlackMagic Pocket Cinema Camera 6K

  Liste des news    Liste des new du mois  
blackmagic pocket cinema camera 6K

09

Aout

Blackmagic revient avec une nouvelle version de sa Pocket Cinema Camera. Cette fois, l’appareil sera capable de filmer en 6K et troque son capteur micro 4/3 contre un capteur Super35 à monture EF, gommant ainsi le principal défaut de sa devancière. Avec sa Pocket Cinema Camera 4K, Blackmagic avait offert une machine disposant de nombreux arguments pour les vidéastes professionnels. On retrouvait notamment une connectique fournie, des codecs non compressés, habituellement disponibles sur des caméras bien plus onéreuses, mais aussi une excellente plage dynamique et une qualité d’image assez bluffante. Malgré tout, la caméra n’était pas exempte de tout défaut. Avec un prix de vente relativement bas lorsqu’on voit ses caractéristiques, vendue seulement 1 175 €, l’appareil de Blackmagic avait quelques limitations très frustrantes pour les vidéastes professionnels, soit la cible principale du produit. Pas d’autofocus, une autonomie catastrophique, l’absence de toute stabilisation ou encore l’utilisation du capteur micro 4/3… des manques qui ont pu frustrer de nombreux utilisateurs. Mais voilà que Blackmagic revient avec une nouvelle version 6K de sa Pocket Cinema Camera. Reprenant l’essentiel des qualités de l’ancienne version, cette nouvelle itération gomme surtout l’un des principal défaut de sa devancière, et notamment son capteur micro 4/3 qui ne permettait pas d’obtenir des flous d’arrière-plan vraiment prononcés. La Pocket Cinema Camera 6K utilise en effet un capteur 6K Super35 (6144 x 3456) avec une monture EF, s’offrant ainsi une compatibilité avec une pléthore d’optiques de chez Canon. Autrement, on retrouve des caractéristiques assez impressionnantes, comme la possibilité de filmer en 60 fps en 6K, et jusqu’à 120 fps en 2,8K. On retrouve également un mode anamorphique 6:5 en 3,7K à 60 fps. Niveau sensibilité, l’appareil est capable de monter jusqu’à 25 600 ISO et affiche 13 stops de dynamique. Blackmagic conserve les codecs professionnels supportés par l’ancienne version, et la Pocket Cinema Camera 6K peut toujours enregistrer en Apple ProRes 10-bit ou en 12-bit Blackmagic RAW. Malheureusement, toujours pas d’autofocus et d’écran inclinable. Par ailleurs, étant donné que la bête utilise toujours les mêmes batteries que la version précédente, de type LP-E6, son autonomie ne devrait pas être tellement meilleure. La Blackmagic Pocket Cinema Camera est vendue au prix de 2 255 €. À noter que la version 4K reste disponible en parallèle.



HarmonyOS c'est partie, Merci Trump !

  Liste des news    Liste des new du mois  
HarmonyOS DE)Huawei

09

Aout

Richard Yu, le PDG de la branche consommateur de Huawei annonce le lancement de son système d’exploitation HongmengOS, qui sera distribué sous le nom HarmonyOS dans les pays anglophones et supposément dans le reste de l’Europe d’après CNBC. Il a évoqué que cet OS serait utilisable sur toute une série d’appareils, allant du smartphone aux hauts-parleurs connectés en passant par différents capteurs ! Un virage clair et net en direction du fameux “Internet of Things”, cette nébuleuse d’objets connectés censés s’intégrer dans notre quotidien pour nous faciliter la vie. Le PDG indique : “nous considérions qu’il était important d’avoir un OS avec des capacités cross-plateformes améliorées. Nous avions besoin d’un système qui supporte tous les scénarios, qui soit capable d’être utilisé sur une large gamme d’appareils et de plateformes, et qui pourrait satisfaire les exigences des consommateurs en termes de faible latence et de forte sécurité.” HarmonyOS sera officiellement lancé bientôt, avec un nouveau produit inconnu. Selon Express, il pourrait s’agir d’un nouvel écran intelligent estampillé Honor. A noter que d’après CNET, ce nouveau système d’exploitation sera disponible en Open-Source, c’est à dire que chacun peut en utiliser et en modifier le code source à sa guise, une disponibilité qui avait fait les beaux jours d’Android à ses débuts. Yu a expliqué qu’à l’heure actuelle, Huawei ne compte pas intégrer son OS à ses smartphones et préférerait utiliser Android, “pour des raisons d’écosystème et de partenariat”. Cependant, le PDG assure que si l’accès à Android leur était refusé, il leur serait très facile de migrer toute leur offre vers HarmonyOS : il parle d’ “un ou deux jours” et d’une procédure “très pratique” : Si nous ne pouvons pas utiliser Android, nous pouvons immédiatement nous rabattre sur HarmonyOS.



Intel Xeon Copper Lake a 56 coeurs

  Liste des news    Liste des new du mois  
CPU Xeon

08

Aout

La génération de processeur Xeon Cooper Lake se précise peu à peu chez Intel. Véritable baroud d'honneur pour le procédé de gravure en 14 nm, utilisé par Intel jusqu'à plus soif, les CPUs Cooper Lake disposeront d'un maximum de 56 cores et 112 threads. Sauf changement de planning, ils passeront le flambeau aux premiers Xeon Ice Lake (gravés cette fois en 10 nm) sur le milieu de l'année 2020, explique AnandTech. La présence de 56 cores sur des processeurs pour serveurs n'a rien de nouveau chez Intel. Les puces Cascade Lake peuvent en effet déjà embarquer ce nombre de cores, mais avec une différence de taille : les modèles Cascade Lake 56 cores sont disponibles uniquement à travers un mode d'intégration par BGA (ils sont donc soudés via des billes de métal). Avec Cooper Lake, Intel passe à 56 cores et 112 threads proposés cette fois sur socket... Une nouveauté qui implique justement un socket flambant neuf, potentiellement nommé LGA4189. Ce socket sera compatible avec les puces Ice Lake (10 nm) lancées l'année prochaine, a précisé Intel en ce début de semaine. Pour le reste, la génération Cooper Lake devrait comporter un certain nombre de similarités avec Cascade Lake. D'un point de vue architectural, les processeurs Cooper Lake risquent ainsi d'arborer deux dies sur une seule puce. Ils supporteront par ailleurs les instructions bfloat16 et pourraient compter jusqu'à 16 canaux mémoires sur les puces 56 cores à double dies. Comme le rappellent de concert AnandTech et DigiTimes, les puces Cascade Lake 56 cores (sous label Xeon Platinum 9200) sont actuellement distribuées via des systèmes pré-configurés par certains OEMs comme Atos, HPE, Lenovo, Penguin Computing, ou encore Megware. Certains revendeurs agréés par Intel sont aussi en mesure d'en proposer, notent les deux médias. En proposant ses Xeon Cooper Lake à 56 cores sur socket, Intel pourrait rendre cette génération nettement plus accessible que l'ancienne.



Samsung à présenté ses 2 Note 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
samsung galaxy note10

08

Aout

Samsung profite du milieu de l’été pour annoncer son nouveau Galaxy Note. En février dernier, Samsung avait surpris son petit monde avec non pas deux mais trois nouveaux Galaxy S. Cet été, ce n’est pas un nouveau Galaxy Note mais deux smartphones à stylet qui sont annoncés. Voici les Samsung Galaxy Note10 et Galaxy Note10+. Les nouveaux Galaxy Note10 continuent sur la lancée des Galaxy S10 en reprenant nombre de caractéristiques des S10 mais en gardant bien évidemment le S Pen. Les Galaxy Note10 peuvent ainsi se résumer à des Galaxy S10 mais avec un stylet S Pen. Aussi, avec une inspiration toute trouvée avec les Galaxy S10, on retiendra un design un peu plus anguleux avec un écran plus grand, un poinçon au centre pour l’appareil photo frontal et un bloc photo au dos qui n’est plus au centre mais sur la droite. Le Samsung Galaxy Note10 vous propose ainsi un écran incurvé Infinity-0 Display avec une diagonale de 6,3 pouces (et 6,8″ pour le Galaxy Note10+). La dalle est une dalle Dynamic AMOLED au format 19,5:9, certifié HDR10+, avec une définition Full HD+ soit 1080×2280 sur le Note10 (densité de 401ppp) et Quad HD+ soit 1440×3040 sur le Note10+ (densité de 498ppp). Comme sur les S10 et avec la nouvelle surcouche OneUI de Samsung, il n’y a pas de bouton physique sur la face avant. On pourra donc utiliser les boutons virtuels standards d’Android ou les gestes liés à OneUI. En bas de l’écran, on retrouve un capteur d’empreintes ultrasonique qui a déjà fait ses preuves sur les Galaxy S10. Dans ses entrailles, on retrouve forcément ce qu’on connaissait déjà avec les Galaxy S10, à savoir non pas un Exynos 9820 octo-core 64Bits en 8nm mais un Exynos 9825 octo-core 64Bits gravé en 7nm, une sorte de 9820 boosté. En fonction des marchés vous pourrez également trouver les Galaxy Note10 avec un SoC Qualcomm Snapdragon 855+. Côté mémoire, on a une mémoire interne de 256Go avec 8Go de RAM sur le Note10 et 256Go ou 512Go avec 12Go de RAM sur le Note10+. Seulement disponible sur le Note10+, on retrouve un port Micro-SD qui supporte les nouvelles cartes allant jusqu’à 1To. Avec le Bluetooth 5.0 et le WiFi6, on retrouve de la 4G de Catégorie 20 ou Gigabit LTE pour les intimes, ce qui permet d’avoir jusqu’à 2GBps en débit descendant et 150Mbps en débit montant. Il existe également une version 5G qui ne sera disponible que sur le Note10+ et en fonction des marchés bien évidemment.



Samsung lache sont Ultrabook

  Liste des news    Liste des new du mois  
Samsung Galaxy Book S

08

Aout

Bien que l’événement de Samsung du 7 août ait fait la part belle aux nouveaux Galaxy Note 10 / 10+ (voir notre prise en main vidéo), le constructeur sud-coréen avait d’autres surprises dans sa besace, et notamment un ordinateur portable ultra fin et léger, qui a la particularité de tourner sous la version ARM de Windows 10 . Voici le Samsung Galaxy Book S. Alors que la firme avait l’habitude de proposer des hybrides à mi-chemin entre l’ordinateur et la tablette avec sa gamme Galaxy Book, c’est cette fois un véritable ordinateur portable que nous propose la marque alors le Galaxy Book S. Conçue en partenariat avec Microsoft et Qualcomm, l’ordinateur tourne ainsi sous la version ARM de Windows 10, lui conférant tous les avantages d’un système d’exploitation de bureau, sans les inconvénients. ARM oblige, le Galaxy Book S offre une autonomie phénoménale de 23 heures en lecture vidéo, tout en proposant une connexion 4G en continu, un record. Grâce à son SoC Qualcomm Snapdragon 8cx gravée en 7 nm, le Galaxy Book S promet d’excellentes performances, même s’il conviendra d’attendre de l’avoir entre les mains pour juger. L’autre avantage de la puce mobile, c’est sa taille et le fait qu’elle ne chauffe pas, ou presque. Cela permet au Galaxy Book S de se passer de ventilateurs et d’afficher un châssis extrêmement fin et léger.



Microsoft annonce Azure Security Lab

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft azure new logo 2017

06

Aout

Microsoft veut éprouver la sécurité de sa plateforme cloud Azure en créant un environnement de test en conditions réelles. Pour ce faire, le géant américain vient d’annoncer Azure Security Lab, un ensemble de serveurs Azure isolés du reste de la plateforme cloud qui va permettre à des chercheurs en sécurité de tester des scénarios d’attaques IaaS. L’intérêt de ce laboratoire est qu’il va non seulement permettre de détecter des failles de sécurité mais aussi de les exploiter, explique Microsoft en précisant que les primes pourront atteindre 300 000 $. En outre, le programme bug bounty d’Azure a été réévalué et offre désormais des primes allant jusqu’à 40 000 $ pour les failles les plus critiques contre 20 000 $ précédemment. Au cours de l’année passée, Microsoft dit avoir versé plus de 4,4 millions de dollars de récompenses pour la découverte de bugs sur Azure, soit 2 millions de dollars de plus qu’en 2018.



Les moteurs devront payer pour être sur Android

  Liste des news    Liste des new du mois  
Les moteurs de recherche devront payer pour etre sur la liste d Android

06

Aout

Il y a un an de cela, Google avait été condamné pour abus de position dominante avec Chrome sur Android. Non seulement la compagnie a dû payer une lourde amende, mais a aussi été obligée de corriger la situation. Sa solution : proposer plusieurs moteurs de recherche lors de la configuration d’un nouveau smartphone sous Android (Comme pour Microsoft avec IE, elle a dû proposer plusieurs navigateurs). Google a annoncé sur son blog que, dès 2020, les entreprises intéressées devront enchérir pour pouvoir faire figurer leur produit dans la liste des moteurs de recherche affichée lors de la configuration d’Android. Le moteur sélectionné par l’utilisateur aura droit à sa propre barre de recherche sur la page d’accueil et deviendra le moteur par défaut de Chrome. Paradoxalement, les smartphones Android préchargés avec un moteur de recherche autre que Google Search ne seront pas soumis à la même obligation. Les enchères seront organisées par pays. Les enchérisseurs devront dire quel prix ils souhaitent payer par utilisateur à chaque fois que leur moteur est sélectionné. Les trois meilleures offres pour chaque pays seront sélectionnées. Il restera bien évidemment possible de changer de moteur de recherche par défaut après l’installation d’Android.



Samsung la V-nand 6ème Génération

  Liste des news    Liste des new du mois  
Samsung 6 G de memoire v nand pour SSD

06

Aout

Samsung annonce le début de la production en masse de SSD 250 Go intégrant la 6e génération de mémoire flash V-NAND TCL d’une densité de 256 Gb. Ces derniers se destinent pour l’instant aux OEM. Cela intervient seulement 13 mois après le lancement de la mémoire V-NAND 96 couches de 5e génération. À l’instar de la cinquième génération, cette sixième génération V-NAND continue d’augmenter d’environ 40 % le nombre de couches, qui passe de 96 à 1xx (probablement 128 ou 136 couches). Samsung a également amélioré les vitesses de transfert de données : moins de 450 microsecondes en écriture et sous les 45 microsecondes en lecture. Par rapport à la génération précédente, cela représente une amélioration de plus de 10 % des performances, tandis que la consommation d’énergie est réduite de plus de 15 %. Enfin, le géant coréen a également optimisé sa méthode d’usinage pour créer une puce de 256 Gb, passant de 930 millions de trous à 670 millions. Cela représente une amélioration de plus de 20 % de la productivité manufacturière. Samsung vise désormais des SSD V-NAND de 512 Gb d’ici la fin d’année.



Alphabet devient la société la plus riche au monde

  Liste des news    Liste des new du mois  
Alphabet Google societe la plus riche

02

Aout

Selon le Financial Time, Alphabet est désormais la société la plus aisée, en termes de liquidité, du monde, depuis le second trimestre 2019. L'entreprise, société mère de Google, relègue Apple au second rang alors même que la firme de Cupertino a passé un long moment sur le trône. Depuis le dernier trimestre 2017, les réserves de liquidités d'Alphabet ont augmenté de 20 milliards de dollars. Cela lui a permis de détrôner Apple dont la richesse ne s'élève « qu'à » 102 milliards, là où la sienne atteint 15 milliards de plus (117 milliards). Ce succès intervient pile à un moment compliqué pour la société. Elle doit en effet assumer une surveillance antitrust et faire face à des protestions de ses employés. Reste qu'aujourd'hui, même si elle a détrôné Apple, Alphabet n'a pas encore obtenu le titre de la « société la plus précieuse au monde », ce qui est le cas de la firme de Cupertino.



Amazon laisse tomber ses boutons connectés

  Liste des news    Liste des new du mois  
Bouton dash de Amazon abandonne

02

Aout

Le Dash est un bouton connecté au site d’Amazon qui permet aux abonnés d’Amazon Prime de commander des consommables d’une simple pression. Plus de 500 produits sont ainsi disponibles, mais plus pour très longtemps, Amazon ayant annoncé la fin du support de Dash à compter du 31 août. Bien que critiqué lors de son lancement en 2015 aux États-Unis et fin 2016 en France, le petit bouton aurait permis de multiplier les ventes de certains produits par cinq. Malgré cela, l’adoption massive d’Alexa et l’introduction du service Amazon Dash Replenishment ont signé l’arrêt de mort du service Dash. Non seulement Amazon ne vend plus de boutons, mais de plus, les propriétaires de ces objets connectés les utilisent de moins en moins. Cela ne signifie pas pour autant qu’Amazon abandonne l’idée de l’achat sans commande. Amazon a bien pris soin de proposer un service équivalent à travers son application ou Amazon Dash Replenishment (commande par assistance, ou par objets intelligents connectés ).


 1  2  3  4  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

BlackMagic Pocket Cinema Camera 6K

Blackmagic revient avec une nouvelle version de sa Pocket Cinema Camera. Cette fois, l’appareil sera capable de filmer en 6K et troque son capteur micro 4/3 contre un capteur Super35 à monture EF, gommant ainsi le principal défaut de sa devancière. Avec sa Pocket Cinema Camera 4K, Blackmagic avait offert une machine disposant de nombreux arguments pour les vidéastes professionnels. On retrouvait notamment une connectique fournie, des codecs non compressés, habituellement disponibles sur des caméras bien plus onéreuses, mais aussi une excellente plage dynamique et une qualité d’image assez bluffante. Malgré tout, la caméra n’était pas exempte de tout défaut. Avec un prix de vente relativement bas lorsqu’on voit ses caractéristiques, vendue seulement 1 175 €, l’appareil de Blackmagic avait quelques limitations très frustrantes pour les vidéastes professionnels, soit la cible principale du produit. Pas d’autofocus, une autonomie catastrophique, l’absence de toute stabilisation ou encore l’utilisation du capteur micro 4/3… des manques qui ont pu frustrer de nombreux utilisateurs. Mais voilà que Blackmagic revient avec une nouvelle version 6K de sa Pocket Cinema Camera. Reprenant l’essentiel des qualités de l’ancienne version, cette nouvelle itération gomme surtout l’un des principal défaut de sa devancière, et notamment son capteur micro 4/3 qui ne permettait pas d’obtenir des flous d’arrière-plan vraiment prononcés. La Pocket Cinema Camera 6K utilise en effet un capteur 6K Super35 (6144 x 3456) avec une monture EF, s’offrant ainsi une compatibilité avec une pléthore d’optiques de chez Canon. Autrement, on retrouve des caractéristiques assez impressionnantes, comme la possibilité de filmer en 60 fps en 6K, et jusqu’à 120 fps en 2,8K. On retrouve également un mode anamorphique 6:5 en 3,7K à 60 fps. Niveau sensibilité, l’appareil est capable de monter jusqu’à 25 600 ISO et affiche 13 stops de dynamique. Blackmagic conserve les codecs professionnels supportés par l’ancienne version, et la Pocket Cinema Camera 6K peut toujours enregistrer en Apple ProRes 10-bit ou en 12-bit Blackmagic RAW. Malheureusement, toujours pas d’autofocus et d’écran inclinable. Par ailleurs, étant donné que la bête utilise toujours les mêmes batteries que la version précédente, de type LP-E6, son autonomie ne devrait pas être tellement meilleure. La Blackmagic Pocket Cinema Camera est vendue au prix de 2 255 €. À noter que la version 4K reste disponible en parallèle.
09-08-2019


HarmonyOS c'est partie, Merci Trump !

Richard Yu, le PDG de la branche consommateur de Huawei annonce le lancement de son système d’exploitation HongmengOS, qui sera distribué sous le nom HarmonyOS dans les pays anglophones et supposément dans le reste de l’Europe d’après CNBC. Il a évoqué que cet OS serait utilisable sur toute une série d’appareils, allant du smartphone aux hauts-parleurs connectés en passant par différents capteurs ! Un virage clair et net en direction du fameux “Internet of Things”, cette nébuleuse d’objets connectés censés s’intégrer dans notre quotidien pour nous faciliter la vie. Le PDG indique : “nous considérions qu’il était important d’avoir un OS avec des capacités cross-plateformes améliorées. Nous avions besoin d’un système qui supporte tous les scénarios, qui soit capable d’être utilisé sur une large gamme d’appareils et de plateformes, et qui pourrait satisfaire les exigences des consommateurs en termes de faible latence et de forte sécurité.” HarmonyOS sera officiellement lancé bientôt, avec un nouveau produit inconnu. Selon Express, il pourrait s’agir d’un nouvel écran intelligent estampillé Honor. A noter que d’après CNET, ce nouveau système d’exploitation sera disponible en Open-Source, c’est à dire que chacun peut en utiliser et en modifier le code source à sa guise, une disponibilité qui avait fait les beaux jours d’Android à ses débuts. Yu a expliqué qu’à l’heure actuelle, Huawei ne compte pas intégrer son OS à ses smartphones et préférerait utiliser Android, “pour des raisons d’écosystème et de partenariat”. Cependant, le PDG assure que si l’accès à Android leur était refusé, il leur serait très facile de migrer toute leur offre vers HarmonyOS : il parle d’ “un ou deux jours” et d’une procédure “très pratique” : Si nous ne pouvons pas utiliser Android, nous pouvons immédiatement nous rabattre sur HarmonyOS.
09-08-2019


Intel Xeon Copper Lake a 56 coeurs

La génération de processeur Xeon Cooper Lake se précise peu à peu chez Intel. Véritable baroud d'honneur pour le procédé de gravure en 14 nm, utilisé par Intel jusqu'à plus soif, les CPUs Cooper Lake disposeront d'un maximum de 56 cores et 112 threads. Sauf changement de planning, ils passeront le flambeau aux premiers Xeon Ice Lake (gravés cette fois en 10 nm) sur le milieu de l'année 2020, explique AnandTech. La présence de 56 cores sur des processeurs pour serveurs n'a rien de nouveau chez Intel. Les puces Cascade Lake peuvent en effet déjà embarquer ce nombre de cores, mais avec une différence de taille : les modèles Cascade Lake 56 cores sont disponibles uniquement à travers un mode d'intégration par BGA (ils sont donc soudés via des billes de métal). Avec Cooper Lake, Intel passe à 56 cores et 112 threads proposés cette fois sur socket... Une nouveauté qui implique justement un socket flambant neuf, potentiellement nommé LGA4189. Ce socket sera compatible avec les puces Ice Lake (10 nm) lancées l'année prochaine, a précisé Intel en ce début de semaine. Pour le reste, la génération Cooper Lake devrait comporter un certain nombre de similarités avec Cascade Lake. D'un point de vue architectural, les processeurs Cooper Lake risquent ainsi d'arborer deux dies sur une seule puce. Ils supporteront par ailleurs les instructions bfloat16 et pourraient compter jusqu'à 16 canaux mémoires sur les puces 56 cores à double dies. Comme le rappellent de concert AnandTech et DigiTimes, les puces Cascade Lake 56 cores (sous label Xeon Platinum 9200) sont actuellement distribuées via des systèmes pré-configurés par certains OEMs comme Atos, HPE, Lenovo, Penguin Computing, ou encore Megware. Certains revendeurs agréés par Intel sont aussi en mesure d'en proposer, notent les deux médias. En proposant ses Xeon Cooper Lake à 56 cores sur socket, Intel pourrait rendre cette génération nettement plus accessible que l'ancienne.
08-08-2019


Samsung à présenté ses 2 Note 10

Samsung profite du milieu de l’été pour annoncer son nouveau Galaxy Note. En février dernier, Samsung avait surpris son petit monde avec non pas deux mais trois nouveaux Galaxy S. Cet été, ce n’est pas un nouveau Galaxy Note mais deux smartphones à stylet qui sont annoncés. Voici les Samsung Galaxy Note10 et Galaxy Note10+. Les nouveaux Galaxy Note10 continuent sur la lancée des Galaxy S10 en reprenant nombre de caractéristiques des S10 mais en gardant bien évidemment le S Pen. Les Galaxy Note10 peuvent ainsi se résumer à des Galaxy S10 mais avec un stylet S Pen. Aussi, avec une inspiration toute trouvée avec les Galaxy S10, on retiendra un design un peu plus anguleux avec un écran plus grand, un poinçon au centre pour l’appareil photo frontal et un bloc photo au dos qui n’est plus au centre mais sur la droite. Le Samsung Galaxy Note10 vous propose ainsi un écran incurvé Infinity-0 Display avec une diagonale de 6,3 pouces (et 6,8″ pour le Galaxy Note10+). La dalle est une dalle Dynamic AMOLED au format 19,5:9, certifié HDR10+, avec une définition Full HD+ soit 1080×2280 sur le Note10 (densité de 401ppp) et Quad HD+ soit 1440×3040 sur le Note10+ (densité de 498ppp). Comme sur les S10 et avec la nouvelle surcouche OneUI de Samsung, il n’y a pas de bouton physique sur la face avant. On pourra donc utiliser les boutons virtuels standards d’Android ou les gestes liés à OneUI. En bas de l’écran, on retrouve un capteur d’empreintes ultrasonique qui a déjà fait ses preuves sur les Galaxy S10. Dans ses entrailles, on retrouve forcément ce qu’on connaissait déjà avec les Galaxy S10, à savoir non pas un Exynos 9820 octo-core 64Bits en 8nm mais un Exynos 9825 octo-core 64Bits gravé en 7nm, une sorte de 9820 boosté. En fonction des marchés vous pourrez également trouver les Galaxy Note10 avec un SoC Qualcomm Snapdragon 855+. Côté mémoire, on a une mémoire interne de 256Go avec 8Go de RAM sur le Note10 et 256Go ou 512Go avec 12Go de RAM sur le Note10+. Seulement disponible sur le Note10+, on retrouve un port Micro-SD qui supporte les nouvelles cartes allant jusqu’à 1To. Avec le Bluetooth 5.0 et le WiFi6, on retrouve de la 4G de Catégorie 20 ou Gigabit LTE pour les intimes, ce qui permet d’avoir jusqu’à 2GBps en débit descendant et 150Mbps en débit montant. Il existe également une version 5G qui ne sera disponible que sur le Note10+ et en fonction des marchés bien évidemment.
08-08-2019


Samsung lache sont Ultrabook

Bien que l’événement de Samsung du 7 août ait fait la part belle aux nouveaux Galaxy Note 10 / 10+ (voir notre prise en main vidéo), le constructeur sud-coréen avait d’autres surprises dans sa besace, et notamment un ordinateur portable ultra fin et léger, qui a la particularité de tourner sous la version ARM de Windows 10 . Voici le Samsung Galaxy Book S. Alors que la firme avait l’habitude de proposer des hybrides à mi-chemin entre l’ordinateur et la tablette avec sa gamme Galaxy Book, c’est cette fois un véritable ordinateur portable que nous propose la marque alors le Galaxy Book S. Conçue en partenariat avec Microsoft et Qualcomm, l’ordinateur tourne ainsi sous la version ARM de Windows 10, lui conférant tous les avantages d’un système d’exploitation de bureau, sans les inconvénients. ARM oblige, le Galaxy Book S offre une autonomie phénoménale de 23 heures en lecture vidéo, tout en proposant une connexion 4G en continu, un record. Grâce à son SoC Qualcomm Snapdragon 8cx gravée en 7 nm, le Galaxy Book S promet d’excellentes performances, même s’il conviendra d’attendre de l’avoir entre les mains pour juger. L’autre avantage de la puce mobile, c’est sa taille et le fait qu’elle ne chauffe pas, ou presque. Cela permet au Galaxy Book S de se passer de ventilateurs et d’afficher un châssis extrêmement fin et léger.
08-08-2019


Microsoft annonce Azure Security Lab

Microsoft veut éprouver la sécurité de sa plateforme cloud Azure en créant un environnement de test en conditions réelles. Pour ce faire, le géant américain vient d’annoncer Azure Security Lab, un ensemble de serveurs Azure isolés du reste de la plateforme cloud qui va permettre à des chercheurs en sécurité de tester des scénarios d’attaques IaaS. L’intérêt de ce laboratoire est qu’il va non seulement permettre de détecter des failles de sécurité mais aussi de les exploiter, explique Microsoft en précisant que les primes pourront atteindre 300 000 $. En outre, le programme bug bounty d’Azure a été réévalué et offre désormais des primes allant jusqu’à 40 000 $ pour les failles les plus critiques contre 20 000 $ précédemment. Au cours de l’année passée, Microsoft dit avoir versé plus de 4,4 millions de dollars de récompenses pour la découverte de bugs sur Azure, soit 2 millions de dollars de plus qu’en 2018.
06-08-2019


Les moteurs devront payer pour être sur Android

Il y a un an de cela, Google avait été condamné pour abus de position dominante avec Chrome sur Android. Non seulement la compagnie a dû payer une lourde amende, mais a aussi été obligée de corriger la situation. Sa solution : proposer plusieurs moteurs de recherche lors de la configuration d’un nouveau smartphone sous Android (Comme pour Microsoft avec IE, elle a dû proposer plusieurs navigateurs). Google a annoncé sur son blog que, dès 2020, les entreprises intéressées devront enchérir pour pouvoir faire figurer leur produit dans la liste des moteurs de recherche affichée lors de la configuration d’Android. Le moteur sélectionné par l’utilisateur aura droit à sa propre barre de recherche sur la page d’accueil et deviendra le moteur par défaut de Chrome. Paradoxalement, les smartphones Android préchargés avec un moteur de recherche autre que Google Search ne seront pas soumis à la même obligation. Les enchères seront organisées par pays. Les enchérisseurs devront dire quel prix ils souhaitent payer par utilisateur à chaque fois que leur moteur est sélectionné. Les trois meilleures offres pour chaque pays seront sélectionnées. Il restera bien évidemment possible de changer de moteur de recherche par défaut après l’installation d’Android.
06-08-2019


Samsung la V-nand 6ème Génération

Samsung annonce le début de la production en masse de SSD 250 Go intégrant la 6e génération de mémoire flash V-NAND TCL d’une densité de 256 Gb. Ces derniers se destinent pour l’instant aux OEM. Cela intervient seulement 13 mois après le lancement de la mémoire V-NAND 96 couches de 5e génération. À l’instar de la cinquième génération, cette sixième génération V-NAND continue d’augmenter d’environ 40 % le nombre de couches, qui passe de 96 à 1xx (probablement 128 ou 136 couches). Samsung a également amélioré les vitesses de transfert de données : moins de 450 microsecondes en écriture et sous les 45 microsecondes en lecture. Par rapport à la génération précédente, cela représente une amélioration de plus de 10 % des performances, tandis que la consommation d’énergie est réduite de plus de 15 %. Enfin, le géant coréen a également optimisé sa méthode d’usinage pour créer une puce de 256 Gb, passant de 930 millions de trous à 670 millions. Cela représente une amélioration de plus de 20 % de la productivité manufacturière. Samsung vise désormais des SSD V-NAND de 512 Gb d’ici la fin d’année.
06-08-2019


Alphabet devient la société la plus riche au monde

Selon le Financial Time, Alphabet est désormais la société la plus aisée, en termes de liquidité, du monde, depuis le second trimestre 2019. L'entreprise, société mère de Google, relègue Apple au second rang alors même que la firme de Cupertino a passé un long moment sur le trône. Depuis le dernier trimestre 2017, les réserves de liquidités d'Alphabet ont augmenté de 20 milliards de dollars. Cela lui a permis de détrôner Apple dont la richesse ne s'élève « qu'à » 102 milliards, là où la sienne atteint 15 milliards de plus (117 milliards). Ce succès intervient pile à un moment compliqué pour la société. Elle doit en effet assumer une surveillance antitrust et faire face à des protestions de ses employés. Reste qu'aujourd'hui, même si elle a détrôné Apple, Alphabet n'a pas encore obtenu le titre de la « société la plus précieuse au monde », ce qui est le cas de la firme de Cupertino.
02-08-2019


Amazon laisse tomber ses boutons connectés

Le Dash est un bouton connecté au site d’Amazon qui permet aux abonnés d’Amazon Prime de commander des consommables d’une simple pression. Plus de 500 produits sont ainsi disponibles, mais plus pour très longtemps, Amazon ayant annoncé la fin du support de Dash à compter du 31 août. Bien que critiqué lors de son lancement en 2015 aux États-Unis et fin 2016 en France, le petit bouton aurait permis de multiplier les ventes de certains produits par cinq. Malgré cela, l’adoption massive d’Alexa et l’introduction du service Amazon Dash Replenishment ont signé l’arrêt de mort du service Dash. Non seulement Amazon ne vend plus de boutons, mais de plus, les propriétaires de ces objets connectés les utilisent de moins en moins. Cela ne signifie pas pour autant qu’Amazon abandonne l’idée de l’achat sans commande. Amazon a bien pris soin de proposer un service équivalent à travers son application ou Amazon Dash Replenishment (commande par assistance, ou par objets intelligents connectés ).
02-08-2019


 1  2  3  4  >