Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  22  23  24  25  26  27  28  > 

Encore une faille Zero-day dans Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
Problem Windows 1à Faille Zero day

10

Juin

Après avoir publié de manière sauvage une série de quatre failles zero-day le mois dernier, la chercheuse en sécurité SandboxEscaper a décidé de reprendre du service. Elle vient de publier les détails d’une nouvelle attaque baptisée « ByeBear ». Celle-ci cible le service Windows AppX Deployment et permet à un logiciel d’obtenir les privilèges système. La faille sous-jacente (CVE-2019-0841) avait déjà été colmatée en avril dernier par Microsoft, mais ByeBear permet de contourner ce patch. C’est la seconde fois que la chercheuse met à mal ce correctif. Son attaque intitulée « CVE-2019-0841-BYPASS », qu’elle avait publié le mois dernier, le faisait déjà voler en éclat. Ci-dessous une vidéo de démonstration, récupérée par Hacker News. La chercheuse a l’intention semble t'il, de publier une nouvelle faille zero-day dans les prochains jours. Mais rien n’est moins sûr. L’experte a depuis verrouillé son blog, après avoir déclaré vouloir vendre ses zero-day plutôt que de les publier gratuitement. Mais elle avait déjà tenu des propos similaires le mois dernier. Il est donc difficile de prendre cela au sérieux. Par ailleurs, comme le souligne le chercheur Eliott Anderson, personne n’a franchement envie d’acheter des zero-day auprès d’une personne aussi instable et imprévisible. Les raisons d’agir de SandboxEscaper restent un mystère.



La chine détourne du trafic internet

  Liste des news    Liste des new du mois  
chine piratage concept le trafic web europe detourner en chine

10

Juin

Il y a quelques jours, le 6 juin dernier, plusieurs opérateurs européens ont vu le trafic de données qui leur était destiné être détourné en Chine pendant plus de 2 heures. Les ingénieurs d’Oracle ont ainsi vu des données provenant d’un de leurs datacenters de Toronto être acheminées vers le réseau de SFR en passant par China Telecom. De la même manière, un administrateur Linux a observé les données de ses serveurs passer du datacenter d’OVH vers le réseau de Bouygues Telecom après avoir fait un long crochet par l’empire du Milieu. Ce détournement est la conséquence d’une mauvaise transmission d’informations de l’hébergeur suisse Safe Host. Au matin du 6 juin, celui-ci a envoyé plus de 70 000 routes BGP à son partenaire China Telecom, qui les a annoncées à l’ensemble de la Toile. Parmi ces routes figuraient surtout des destinations des opérateurs Swisscom, KPN, Bouygues Telecom et SFR. Résultat : certains trafics de données destinés à ces quatre opérateurs sont d’abord passés par China Telecom avant d’arriver à bon port. Des incidents liés au protocole de routage BGP arrivent régulièrement. Ce qui est inhabituel, c’est la durée. « De tels incidents de routage ne durent souvent que quelques minutes, mais dans ce cas, plusieurs des itinéraires divulgués lors de cet incident étaient en circulation pendant plus de deux heures », souligne Oracle dans une note de blog. Ce n’est que la première fois que China Telecom se fait épingler de la sorte. En novembre dernier, des experts d’Oracle avaient montré que l’opérateur chinois avait détourné une partie du trafic Internet pendant au moins deux ans, de décembre 2015 à décembre 2017. Même des flux internes aux Etats-Unis avaient ainsi fait un détour par la Chine, ouvrant la porte à de potentiels vols de données ou des tentatives de piratage. Si le trafic détourné est correctement chiffré, le risque est néanmoins limité. D’où l’importance du protocole de chiffrement TLS/SSL.



Le Nokia 2.2 à 99€

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nokia 2.2 Android One a 99€

10

Juin

Nokia lance un nouvel appareil d'entrée de gamme : le Nokia 2.2. Ce smartphone est l'un des rares à proposer un écran avec encoche pour un prix ne dépassant pas la barre des 100€. Le constructeur a donné une conférence de presse en Inde pour présenter en détail son nouvel appareil mobile. Le Nokia 2.2 possède une dalle IPS de 5,71 pouces au format 19/9e et de définition HD+. L'appareil photo frontal de 5mpx est logé dans une encoche située en haut de l'appareil. L'objectif principal à l'arrière compte quant à lui 13Mpx (contre 8 sur le précédent Nokia 2.1) avec une ouverture focale f/2.2 et un flash LED. À l'intérieur du smartphone, le constructeur a opté pour un processeur Helio A22 de MediaTe, cadencé à 2 GHz, et soutenu par deux ou trois Go de RAM selon la configuration choisie. On peut compter sur un stockage de 16 ou 32 Go, extensible par une carte micro SD. Le Nokia 2.2 ne comprend pas de capteur d'empreinte mais un système de reconnaissance faciale, en plus du traditionnel code d'accès. Le Nokia 2.2 est un modèle Android One, proposant une expérience complète et très proche de celle développée par Google. Les acheteurs seront également assurés de recevoir des mises à jour régulières durant au moins deux ans et les correctifs de sécurité pendant trois ans. Preuve de la proximité des deux entreprises : l'appareil possède un bouton dédié à Google Assistant. Nokia met en avant l'accès pour tous les publics aux nombreux services proposés par l'intelligence artificielle. HMD n'a pas encore annoncé de date de sortie française, mais le Nokia 2.2 sera disponible dès la semaine prochaine sur le territoire indien.



Microsoft officialise la prochaine Xbox pour 2020 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Projet Scarlett

10

Juin

Il aura fallu attendre la toute fin de la conférence de l'Electronic Entertainment Expo pour découvrir les premières images de la prochaine génération. Malheureusement, nous n'avons pas vu la machine en elle-même ou encore les jeux. Il a fallu se contenter d'un long discours d'une partie du staff de chez Xbox. Les intervenants sont revenus sur les capacités de la console qui devrait envoyer du lourd ! Ainsi, Project Scarlett embarquera un processeur Zen 2 et la technologie Navi. Elle sera 4 fois plus puissante qu'une Xbox One X avec GGDR 6 au programme, du ray-tracing et un SSD. Microsoft nous a promis des temps de chargement bien plus court, une compatibilité 8K et une fluidité exemplaire avec 120 fps. Project Scarlett sortira en fin d'année 2020. Le jeu de 343 Industries Halo Infinite sera disponible au lancement.



Xbox a présenté sa manette Elite 2 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Manette Xbox One Elite2

10

Juin

Au rayon hardware, c'est bien le Project Scarlett qui a brillé à l'occasion de la conférence Microsoft de l'E3 2019. Cependant, le constructeur américain a aussi réussi à placer une petite vidéo pour sa future manette haut de gamme qui embarquera toujours plus de possibilité de customisation. D'après la description communiquée par Xbox, la manette Elite Series 2 sera composée d'une trentaine de nouvelles fonctionnalités dont une batterie intégrée qui offrira plus de 40 heures d'autonomie. Au total, trois types de réglages seront accessibles et les joueurs auront la possibilité de jongler entre ces configurations à la volée. La customisation pourra aussi être réalisée via l'application Xbox Accessories sur mobile et Windows 10. Pour le moment, Microsoft n'a rien dit au sujet de la date de sortie ou encore du prix de cette manette Elite Series 2. Bien évidemment, elle s'adressera avant tout aux joueurs chevronnés qui misent tout sur la compétition et le confort de jeu.



Stadia en Novembre en France

  Liste des news    Liste des new du mois  
Manette gaming du service Stadia cloud gaming de Google

07

Juin

Google vient de mettre un terme à sa conférence dédiée à Stadia, son service de cloud gaming. Présenté en mars dernier, nous pouvons désormais mettre une date et un tarif sur les ambitions de Google en matière de jeu vidéo. Et comme le prophétisaient les révélations de La Presse plus tôt dans la journée, Google Stadia sera bien lancé en France ainsi que dans 13 autres pays du globe dans le courant du mois de novembre 2019. C'était l'un des gros points d'interrogation qu'entourait Stadia : à quel prix sera lancé ce service ? Eh bien Google semble suivre un chemin défriché par un certain Netflix, puisque son service sera accessible via une formule à 9,99€ par mois. Pour ce tarif, les abonnés disposant d'une connexion d'au moins 10 Mb/s pourront profiter de leurs jeux en 720p à 60 fps (20 Mb/s pour du 1080p60). Ceux qui affichent un débit descendant d'au moins 35 Mb/s profiteront, si leur écran le permet de la 4K jusqu'à 60 images par seconde. Au total, Google affiche un catalogue de 30 titres au sein desquels figurent pas moins de six références Ubisoft (Assassin's Creed Odyssey, The Division 2, ...), les trois derniers Tomb Raider de Square Enix et bien entendu DOOM Eternal, qui avait été présenté dès la levée du rideau du service de cloud gaming par Google à la GDC. Cela sans compter les titres exclusifs qui sortiront prochainement des usines de Stadia Games and Entertainment, le studio nouvellement créé et chapeauté par Jade Raymond. Pour se faire pardonner aux yeux des déçus de cette nouvelle, Google annonce également qu'une version gratuite, mais limitée à 1080p (30 ips) sera disponible courant 2020. Celle-ci permettra l'accès à Stadia sans abonnement, mais vous demandera de payer pour jouer à n'importe quel jeu. Aucun titre ne sera laissé en libre accès ; récents comme anciens. On se réjouit malgré tout de cette initiative. Réfléchissez-y : si vous disposez d'une connexion d'au moins 10 Mb/s, vous pouvez jouer à (presque) n'importe quel jeu vidéo sans avoir à vous procurer une console de jeu ou un ordinateur puissant. Une belle avancée en matière de démocratisation du médium vidéoludique.



Microsoft et Oracle entre en partenariat

  Liste des news    Liste des new du mois  
oracle microsoft

07

Juin

Microsoft et Oracle ont créé la surprise en annonçant un nouveau partenariat. Cet accord va permettre de lier les offres cloud des deux entreprises, afin de convaincre davantage de professionnels. Dans le but notamment de rattraper le leader du marché, Amazon. Deux concurrents qui se rencontrent, pour une question de business. Microsoft et Oracle, qui s'affrontaient jusqu'à présent sur le marché du cloud, ont décidé de joindre leurs forces. Les deux entreprises ont en effet déclaré avoir conclu un rapprochement, pour permettre une interopérabilité entre leurs services. Concrètement, cela signifie que leurs utilisateurs pourront à présent déplacer, de façon transparente, des données d'un cloud vers l'autre. Plusieurs logiciels d'Oracle pourront ainsi être disponibles sur Microsoft Azure, en particulier les solutions de gestion d'entreprise JD Edwards EnterpriseOne, E-Business Suite ou PeopleSoft. Néanmoins, cette interconnexion sera, pour l'instant, limitée à deux data centers situés dans l'Est des États-Unis. Mais elle devrait ensuite s'étendre à d'autres régions du monde. Avec ce partenariat, Oracle espère profiter de la force de frappe de Microsoft, afin de proposer ses solutions professionnelles au plus grand nombre. Car si la société dispose de sa propre offre cloud, elle demeure très loin des acteurs majeurs du marché, que sont Amazon, Microsoft ou Google. Du côté de l'entreprise de Redmond, on cherche surtout à bénéficier des solutions d'Oracle, qui couvrent l'ensemble des besoins des entreprises, du marketing aux ressources humaines, en passant par la logistique. L'objectif de cette alliance est de constituer l'offre la plus attractive du marché, pour convaincre davantage de clients. Et à terme, le but est surtout de pouvoir véritablement concurrencer le leader absolu du secteur, Amazon Web Services. Car si, aujourd'hui, Microsoft s'affirme comme un acteur important du cloud, il est tout de même largement distancé par l'entreprise de Jeff Bezos. D'après les chiffres du cabinet d'études Synergy Research Group, Amazon détiendrait 33 % de part de marché, contre 16 % pour Microsoft, 8 % pour Google, 6 % pour IBM et... 2 % pour Oracle.



Realme lance le Realme 3 Pro en France

  Liste des news    Liste des new du mois  
realme 3 pro

06

Juin

La multiplication des constructeurs chinois a permis de faire chuter le prix des smartphones, et il est désormais possible de se procurer un appareil performant pour un tarif très avantageux. Et cela ne risque pas de s’arrêter tout de suite comme le prouve l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché. La jeune marque Realme débarque ainsi dans l’hexagone avec le Realme 3 Pro, un smartphone qui a de sérieux atouts à revendre. Visant clairement le très bon Redmi Note 7, il est disponible dès aujourd’hui sur le site officiel. Il dispose d’une fiche technique très intéressante puisqu’il est équipé d’un processeur Snapdragon 710 cadencé à 2,2 GHz, de 4 ou 6 Go de RAM, et d’une batterie de 4045 mAh avec charge rapide VOOC 3.0. Pour l’écran, la marque a opté pour une dalle IPS LCD de 6,3 pouces en résolution Full HD+. Couplé avec une telle batterie, il devrait proposer une belle autonomie. En revanche, le capteur d’empreinte se trouve évidemment à l’arrière. La photographie est assurée par une caméra frontale de 25 Mpx, et d’un double capteur photo Sony IMX 519 à l’arrière, en résolution 16+5 Mpx. De quoi livrer de bons selfies et des clichés bien lisibles en journée (un mode nuit est cependant disponible). Deux versions sont disponibles : mémoires 4 GB RAM et 64 GB ROM à 199€ ou version 6GB RAM et 128GB ROM à 249€, toutes deux dans deux coloris différents (Nitro Blue et Lightning Purple). Un tarif qui le rend disponible à un grand nombre de clients potentiels. Levi Lee, le directeur de la marque en Europe, a d’ailleurs précisé que la firme visait notamment les plus jeunes.



Thunderbird disponible sur Microsoft Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Thunderbird Windows Store

06

Juin

Bien que Microsoft ait introduit un tout nouveau client de messagerie avec Windows 10, des applications tierces comme Thunderbird de Mozilla ou Outlook de Microsoft ont ​​toujours des millions de fans à travers le monde. La raison est simple. Ces solutions existent depuis longtemps si bien que leurs interfaces sont désormais familières et appréciées. A cela s’ajoute leurs nombreuses fonctionnalités que Mail de Windows 10 ne propose pas. Mozilla Thunderbird est depuis longtemps un client de messagerie puissant et apprécié. Sa cote de popularité risque d’augmenter car depuis cette semaine, l’application est disponible sur le Microsoft Store. Nous retrouvons la même interface utilisateur que seule du client de messagerie multi-plateforme d’origine. Il faut cependant noter plusieurs choses. Cette version n’est pas un « port » officiel proposé par Mozilla. Il s’agit d’un projet du groupe nommé Store Ports. La description de l’application indique: « Thunderbird, votre client de messagerie favoris, agenda, RSS et gestionnaire de contacts, est maintenant disponible sur le Microsoft Store, grâce à Store Ports et à la communauté Open source. » Thunderbird pour Windows 10 s’appuie sur la version 60.7.x de Thunderbird. L’un des défis sera de proposer des mises à jour dès qu’elles seront déployées par Mozilla pour son client Win32. Enfin cette édition est disponible pour les utilisateurs de Windows 10 en mode S. L’OS n’autorise que l’installation des applications du Microsoft Store. Vous pouvez télécharger Thunderbird pour Windows 10 à partir de la boutique Microsoft.



Lotus Tease son hypercar électrique Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lotus hyper car electrique

06

Juin

Confirmée à l'occasion du salon automobile de Shanghai en avril dernier, l'ambitieuse hypercar électrique du groupe Lotus fera l'objet d'une présentation officielle le 16 juillet prochain, à Londres. La marque britannique Lotus profitera du mardi 16 juillet 2019 pour lever le voile sur son hypercar électrique connue sous le nom de code Type 130, brièvement évoquée lors du salon automobile de Shanghai, en avril dernier. Depuis, il se murmure que la puissance de ce bolide atteindra la barre des 1 000 chevaux. Le communiqué de presse publié par la firme d'outre-Manche n'en dit pas plus sur les caractéristiques de son futur véhicule. Il précise en revanche le nombre d'exemplaires fabriqués, en édition limitée, à n'en pas douter : 130 au total, pour une livraison prévue dans le courant de l'année 2020. La Lotus Type 130 sera assemblée dans l'usine d'Hethel (Norfolk), siège du groupe depuis 1966.


 <  22  23  24  25  26  27  28  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  22  23  24  25  26  27  28  > 

Encore une faille Zero-day dans Windows

Après avoir publié de manière sauvage une série de quatre failles zero-day le mois dernier, la chercheuse en sécurité SandboxEscaper a décidé de reprendre du service. Elle vient de publier les détails d’une nouvelle attaque baptisée « ByeBear ». Celle-ci cible le service Windows AppX Deployment et permet à un logiciel d’obtenir les privilèges système. La faille sous-jacente (CVE-2019-0841) avait déjà été colmatée en avril dernier par Microsoft, mais ByeBear permet de contourner ce patch. C’est la seconde fois que la chercheuse met à mal ce correctif. Son attaque intitulée « CVE-2019-0841-BYPASS », qu’elle avait publié le mois dernier, le faisait déjà voler en éclat. Ci-dessous une vidéo de démonstration, récupérée par Hacker News. La chercheuse a l’intention semble t'il, de publier une nouvelle faille zero-day dans les prochains jours. Mais rien n’est moins sûr. L’experte a depuis verrouillé son blog, après avoir déclaré vouloir vendre ses zero-day plutôt que de les publier gratuitement. Mais elle avait déjà tenu des propos similaires le mois dernier. Il est donc difficile de prendre cela au sérieux. Par ailleurs, comme le souligne le chercheur Eliott Anderson, personne n’a franchement envie d’acheter des zero-day auprès d’une personne aussi instable et imprévisible. Les raisons d’agir de SandboxEscaper restent un mystère.
10-06-2019


La chine détourne du trafic internet

Il y a quelques jours, le 6 juin dernier, plusieurs opérateurs européens ont vu le trafic de données qui leur était destiné être détourné en Chine pendant plus de 2 heures. Les ingénieurs d’Oracle ont ainsi vu des données provenant d’un de leurs datacenters de Toronto être acheminées vers le réseau de SFR en passant par China Telecom. De la même manière, un administrateur Linux a observé les données de ses serveurs passer du datacenter d’OVH vers le réseau de Bouygues Telecom après avoir fait un long crochet par l’empire du Milieu. Ce détournement est la conséquence d’une mauvaise transmission d’informations de l’hébergeur suisse Safe Host. Au matin du 6 juin, celui-ci a envoyé plus de 70 000 routes BGP à son partenaire China Telecom, qui les a annoncées à l’ensemble de la Toile. Parmi ces routes figuraient surtout des destinations des opérateurs Swisscom, KPN, Bouygues Telecom et SFR. Résultat : certains trafics de données destinés à ces quatre opérateurs sont d’abord passés par China Telecom avant d’arriver à bon port. Des incidents liés au protocole de routage BGP arrivent régulièrement. Ce qui est inhabituel, c’est la durée. « De tels incidents de routage ne durent souvent que quelques minutes, mais dans ce cas, plusieurs des itinéraires divulgués lors de cet incident étaient en circulation pendant plus de deux heures », souligne Oracle dans une note de blog. Ce n’est que la première fois que China Telecom se fait épingler de la sorte. En novembre dernier, des experts d’Oracle avaient montré que l’opérateur chinois avait détourné une partie du trafic Internet pendant au moins deux ans, de décembre 2015 à décembre 2017. Même des flux internes aux Etats-Unis avaient ainsi fait un détour par la Chine, ouvrant la porte à de potentiels vols de données ou des tentatives de piratage. Si le trafic détourné est correctement chiffré, le risque est néanmoins limité. D’où l’importance du protocole de chiffrement TLS/SSL.
10-06-2019


Le Nokia 2.2 à 99€

Nokia lance un nouvel appareil d'entrée de gamme : le Nokia 2.2. Ce smartphone est l'un des rares à proposer un écran avec encoche pour un prix ne dépassant pas la barre des 100€. Le constructeur a donné une conférence de presse en Inde pour présenter en détail son nouvel appareil mobile. Le Nokia 2.2 possède une dalle IPS de 5,71 pouces au format 19/9e et de définition HD+. L'appareil photo frontal de 5mpx est logé dans une encoche située en haut de l'appareil. L'objectif principal à l'arrière compte quant à lui 13Mpx (contre 8 sur le précédent Nokia 2.1) avec une ouverture focale f/2.2 et un flash LED. À l'intérieur du smartphone, le constructeur a opté pour un processeur Helio A22 de MediaTe, cadencé à 2 GHz, et soutenu par deux ou trois Go de RAM selon la configuration choisie. On peut compter sur un stockage de 16 ou 32 Go, extensible par une carte micro SD. Le Nokia 2.2 ne comprend pas de capteur d'empreinte mais un système de reconnaissance faciale, en plus du traditionnel code d'accès. Le Nokia 2.2 est un modèle Android One, proposant une expérience complète et très proche de celle développée par Google. Les acheteurs seront également assurés de recevoir des mises à jour régulières durant au moins deux ans et les correctifs de sécurité pendant trois ans. Preuve de la proximité des deux entreprises : l'appareil possède un bouton dédié à Google Assistant. Nokia met en avant l'accès pour tous les publics aux nombreux services proposés par l'intelligence artificielle. HMD n'a pas encore annoncé de date de sortie française, mais le Nokia 2.2 sera disponible dès la semaine prochaine sur le territoire indien.
10-06-2019


Microsoft officialise la prochaine Xbox pour 2020 Video

Il aura fallu attendre la toute fin de la conférence de l'Electronic Entertainment Expo pour découvrir les premières images de la prochaine génération. Malheureusement, nous n'avons pas vu la machine en elle-même ou encore les jeux. Il a fallu se contenter d'un long discours d'une partie du staff de chez Xbox. Les intervenants sont revenus sur les capacités de la console qui devrait envoyer du lourd ! Ainsi, Project Scarlett embarquera un processeur Zen 2 et la technologie Navi. Elle sera 4 fois plus puissante qu'une Xbox One X avec GGDR 6 au programme, du ray-tracing et un SSD. Microsoft nous a promis des temps de chargement bien plus court, une compatibilité 8K et une fluidité exemplaire avec 120 fps. Project Scarlett sortira en fin d'année 2020. Le jeu de 343 Industries Halo Infinite sera disponible au lancement.


10-06-2019


Xbox a présenté sa manette Elite 2 Video

Au rayon hardware, c'est bien le Project Scarlett qui a brillé à l'occasion de la conférence Microsoft de l'E3 2019. Cependant, le constructeur américain a aussi réussi à placer une petite vidéo pour sa future manette haut de gamme qui embarquera toujours plus de possibilité de customisation. D'après la description communiquée par Xbox, la manette Elite Series 2 sera composée d'une trentaine de nouvelles fonctionnalités dont une batterie intégrée qui offrira plus de 40 heures d'autonomie. Au total, trois types de réglages seront accessibles et les joueurs auront la possibilité de jongler entre ces configurations à la volée. La customisation pourra aussi être réalisée via l'application Xbox Accessories sur mobile et Windows 10. Pour le moment, Microsoft n'a rien dit au sujet de la date de sortie ou encore du prix de cette manette Elite Series 2. Bien évidemment, elle s'adressera avant tout aux joueurs chevronnés qui misent tout sur la compétition et le confort de jeu.


10-06-2019


Stadia en Novembre en France

Google vient de mettre un terme à sa conférence dédiée à Stadia, son service de cloud gaming. Présenté en mars dernier, nous pouvons désormais mettre une date et un tarif sur les ambitions de Google en matière de jeu vidéo. Et comme le prophétisaient les révélations de La Presse plus tôt dans la journée, Google Stadia sera bien lancé en France ainsi que dans 13 autres pays du globe dans le courant du mois de novembre 2019. C'était l'un des gros points d'interrogation qu'entourait Stadia : à quel prix sera lancé ce service ? Eh bien Google semble suivre un chemin défriché par un certain Netflix, puisque son service sera accessible via une formule à 9,99€ par mois. Pour ce tarif, les abonnés disposant d'une connexion d'au moins 10 Mb/s pourront profiter de leurs jeux en 720p à 60 fps (20 Mb/s pour du 1080p60). Ceux qui affichent un débit descendant d'au moins 35 Mb/s profiteront, si leur écran le permet de la 4K jusqu'à 60 images par seconde. Au total, Google affiche un catalogue de 30 titres au sein desquels figurent pas moins de six références Ubisoft (Assassin's Creed Odyssey, The Division 2, ...), les trois derniers Tomb Raider de Square Enix et bien entendu DOOM Eternal, qui avait été présenté dès la levée du rideau du service de cloud gaming par Google à la GDC. Cela sans compter les titres exclusifs qui sortiront prochainement des usines de Stadia Games and Entertainment, le studio nouvellement créé et chapeauté par Jade Raymond. Pour se faire pardonner aux yeux des déçus de cette nouvelle, Google annonce également qu'une version gratuite, mais limitée à 1080p (30 ips) sera disponible courant 2020. Celle-ci permettra l'accès à Stadia sans abonnement, mais vous demandera de payer pour jouer à n'importe quel jeu. Aucun titre ne sera laissé en libre accès ; récents comme anciens. On se réjouit malgré tout de cette initiative. Réfléchissez-y : si vous disposez d'une connexion d'au moins 10 Mb/s, vous pouvez jouer à (presque) n'importe quel jeu vidéo sans avoir à vous procurer une console de jeu ou un ordinateur puissant. Une belle avancée en matière de démocratisation du médium vidéoludique.
07-06-2019


Microsoft et Oracle entre en partenariat

Microsoft et Oracle ont créé la surprise en annonçant un nouveau partenariat. Cet accord va permettre de lier les offres cloud des deux entreprises, afin de convaincre davantage de professionnels. Dans le but notamment de rattraper le leader du marché, Amazon. Deux concurrents qui se rencontrent, pour une question de business. Microsoft et Oracle, qui s'affrontaient jusqu'à présent sur le marché du cloud, ont décidé de joindre leurs forces. Les deux entreprises ont en effet déclaré avoir conclu un rapprochement, pour permettre une interopérabilité entre leurs services. Concrètement, cela signifie que leurs utilisateurs pourront à présent déplacer, de façon transparente, des données d'un cloud vers l'autre. Plusieurs logiciels d'Oracle pourront ainsi être disponibles sur Microsoft Azure, en particulier les solutions de gestion d'entreprise JD Edwards EnterpriseOne, E-Business Suite ou PeopleSoft. Néanmoins, cette interconnexion sera, pour l'instant, limitée à deux data centers situés dans l'Est des États-Unis. Mais elle devrait ensuite s'étendre à d'autres régions du monde. Avec ce partenariat, Oracle espère profiter de la force de frappe de Microsoft, afin de proposer ses solutions professionnelles au plus grand nombre. Car si la société dispose de sa propre offre cloud, elle demeure très loin des acteurs majeurs du marché, que sont Amazon, Microsoft ou Google. Du côté de l'entreprise de Redmond, on cherche surtout à bénéficier des solutions d'Oracle, qui couvrent l'ensemble des besoins des entreprises, du marketing aux ressources humaines, en passant par la logistique. L'objectif de cette alliance est de constituer l'offre la plus attractive du marché, pour convaincre davantage de clients. Et à terme, le but est surtout de pouvoir véritablement concurrencer le leader absolu du secteur, Amazon Web Services. Car si, aujourd'hui, Microsoft s'affirme comme un acteur important du cloud, il est tout de même largement distancé par l'entreprise de Jeff Bezos. D'après les chiffres du cabinet d'études Synergy Research Group, Amazon détiendrait 33 % de part de marché, contre 16 % pour Microsoft, 8 % pour Google, 6 % pour IBM et... 2 % pour Oracle.
07-06-2019


Realme lance le Realme 3 Pro en France

La multiplication des constructeurs chinois a permis de faire chuter le prix des smartphones, et il est désormais possible de se procurer un appareil performant pour un tarif très avantageux. Et cela ne risque pas de s’arrêter tout de suite comme le prouve l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché. La jeune marque Realme débarque ainsi dans l’hexagone avec le Realme 3 Pro, un smartphone qui a de sérieux atouts à revendre. Visant clairement le très bon Redmi Note 7, il est disponible dès aujourd’hui sur le site officiel. Il dispose d’une fiche technique très intéressante puisqu’il est équipé d’un processeur Snapdragon 710 cadencé à 2,2 GHz, de 4 ou 6 Go de RAM, et d’une batterie de 4045 mAh avec charge rapide VOOC 3.0. Pour l’écran, la marque a opté pour une dalle IPS LCD de 6,3 pouces en résolution Full HD+. Couplé avec une telle batterie, il devrait proposer une belle autonomie. En revanche, le capteur d’empreinte se trouve évidemment à l’arrière. La photographie est assurée par une caméra frontale de 25 Mpx, et d’un double capteur photo Sony IMX 519 à l’arrière, en résolution 16+5 Mpx. De quoi livrer de bons selfies et des clichés bien lisibles en journée (un mode nuit est cependant disponible). Deux versions sont disponibles : mémoires 4 GB RAM et 64 GB ROM à 199€ ou version 6GB RAM et 128GB ROM à 249€, toutes deux dans deux coloris différents (Nitro Blue et Lightning Purple). Un tarif qui le rend disponible à un grand nombre de clients potentiels. Levi Lee, le directeur de la marque en Europe, a d’ailleurs précisé que la firme visait notamment les plus jeunes.
06-06-2019


Thunderbird disponible sur Microsoft Store

Bien que Microsoft ait introduit un tout nouveau client de messagerie avec Windows 10, des applications tierces comme Thunderbird de Mozilla ou Outlook de Microsoft ont ​​toujours des millions de fans à travers le monde. La raison est simple. Ces solutions existent depuis longtemps si bien que leurs interfaces sont désormais familières et appréciées. A cela s’ajoute leurs nombreuses fonctionnalités que Mail de Windows 10 ne propose pas. Mozilla Thunderbird est depuis longtemps un client de messagerie puissant et apprécié. Sa cote de popularité risque d’augmenter car depuis cette semaine, l’application est disponible sur le Microsoft Store. Nous retrouvons la même interface utilisateur que seule du client de messagerie multi-plateforme d’origine. Il faut cependant noter plusieurs choses. Cette version n’est pas un « port » officiel proposé par Mozilla. Il s’agit d’un projet du groupe nommé Store Ports. La description de l’application indique: « Thunderbird, votre client de messagerie favoris, agenda, RSS et gestionnaire de contacts, est maintenant disponible sur le Microsoft Store, grâce à Store Ports et à la communauté Open source. » Thunderbird pour Windows 10 s’appuie sur la version 60.7.x de Thunderbird. L’un des défis sera de proposer des mises à jour dès qu’elles seront déployées par Mozilla pour son client Win32. Enfin cette édition est disponible pour les utilisateurs de Windows 10 en mode S. L’OS n’autorise que l’installation des applications du Microsoft Store. Vous pouvez télécharger Thunderbird pour Windows 10 à partir de la boutique Microsoft.
06-06-2019


Lotus Tease son hypercar électrique Video

Confirmée à l'occasion du salon automobile de Shanghai en avril dernier, l'ambitieuse hypercar électrique du groupe Lotus fera l'objet d'une présentation officielle le 16 juillet prochain, à Londres. La marque britannique Lotus profitera du mardi 16 juillet 2019 pour lever le voile sur son hypercar électrique connue sous le nom de code Type 130, brièvement évoquée lors du salon automobile de Shanghai, en avril dernier. Depuis, il se murmure que la puissance de ce bolide atteindra la barre des 1 000 chevaux. Le communiqué de presse publié par la firme d'outre-Manche n'en dit pas plus sur les caractéristiques de son futur véhicule. Il précise en revanche le nombre d'exemplaires fabriqués, en édition limitée, à n'en pas douter : 130 au total, pour une livraison prévue dans le courant de l'année 2020. La Lotus Type 130 sera assemblée dans l'usine d'Hethel (Norfolk), siège du groupe depuis 1966.


06-06-2019


 <  22  23  24  25  26  27  28  >