Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

"Actu vu !" sur le web


 <  8  9  10  11  12  13  14  > 

Android P est de sortie

  Liste des news    Liste des new du mois  
Android P

08

Mars

Un an après les débuts d’Android Oreo, son successeur est désormais officiel. Du moins, dans une première version. Sur son site dédié aux développeurs, Google vient de mettre en ligne la « Developer Preview » d’Android P. L’entreprise y liste les principales nouveautés logicielles mises au point par ses équipes. Mais il faudra patienter quelques mois pour en profiter. Le déploiement d’Android P débutera en fin d’année. L’évolution la plus emblématique d’Android P est le support logiciel d’une encoche placée en haut de l’écran. Il vise à faciliter le travail des développeurs, qui devront adapter leurs applications aux appareils inspirés de l’iPhone X. Les développeurs pourront ainsi définir une zone de « non affichage », destinée à abriter des capteurs en façade. De quoi populariser encore un peu plus ce nouveau facteur de forme dans les mois à venir. Comme chaque année depuis l’arrivée d’Android Nougat, Google peaufine le système de notifications d’Android. Android P intègre notamment le support des images, qui permettra d’avoir l’aperçu d’une photo envoyée par SMS ou par messagerie instantanée. Afin d’enrichir les fonctions de Google Maps, Android P supporte désormais la norme Wi-Fi IEEE 802.11mc. Cette dernière permet d’analyser le round-trip-time (RTT) d’un signal Wi-Fi. Dans les faits, il s’agit du temps que nécessite le signal émis par une borne Wi-Fi pour arriver jusqu’au smartphone. Android P permet aux développeurs de gérer les flux provenant de plusieurs modules caméra en simultané. Afin de mieux protéger la vie privée des utilisateurs, Android P ajoute de nouvelles restrictions pour les applications. Il sera désormais impossible à celles qui tournent en tâche de fond d’accéder à l’appareil photo ou au microphone.




Un clip réalisé par une AI Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Clip realiser IA

07

Mars

Une intelligence artificielle peut accomplir bien des prouesses. Dans tous les domaines. On en a des exemples très régulièrement. Le clip vidéo ci-dessous a justement été réalisé par une intelligence artificielle. Et le résultat est plus que sympathique. Ce clip pour la chanson “Jean-Pierre” de Hardcore Anal Hydrogen est un véritable feu d’artifice. Il utilise de nombreuses avancées en terme de traitement d’image par intelligence artificielle. Le travail qui a conduit à ce clip vidéo est tout aussi fascinant que le clip en question alors Hardcore Anal Hydrogen a partagé la liste des outils utilisés. On retrouve notamment les logiciels d’intelligence artificielle Deep Dream, Neural Style Transfer qui permet de copier un style artistique depuis une autre œuvre et Optical Flow qui crée des transitions fluides entre les images générées.




Une Console PC ou l'inverse

  Liste des news    Liste des new du mois  
Smach Z CPU AMD GPU Vega8

07

Mars

Basée sur une puce "embarquée" AMD Ryzen V1605B, la Smach est un PC déguisé en console portable façon Switch. Un projet ambitieux pour profiter d'une ergonomie console avec l'énorme ludothèque PC. Le monde du PC commence sérieusement à lorgner sur le territoire des consoles. La dernière en date est la Smach Z, une console au look de grosse Switch qui ambitionne de vous faire profiter de vos ludothèques Steam et Good Old Games en mode nomade… ou affalé sur votre canapé. La principale originalité de ce PC/console portable, c’est son format : quand les GPD intègrent un clavier pour justifier de leur filiation PC, la Smach Z plonge plus loin dans le monde du gaming. Autour du large écran 6 pouces, on retrouve uniquement des contrôles de jeu : un stick analogique, deux zones haptiques, les boutons classiques. Les connaisseurs sentiront l’influence du Steam Controller. La Smach Z est le premier appareil du genre à intégrer la nouvelle plateforme « embedded » Ryzen d’AMD, la V1000 version V1605B. Une puce « embarquée », qui dispose non seulement d’une fiche technique CPU relativement puissante, avec 4 cœurs physiques et 8 logiques, mais aussi d’une unité graphique Vega intégrée qui pourrait faire la différence. La Smach Z sera déclinée en deux versions, toutes les deux basées sur l’AMD Ryzen V1605B et sa puce intégrée Radeon Vega 8 à 11 unités. L’entrée de gamme intègrera 4 Go de RAM et un SSD de 64 Go. Le modèle « pro » doublera ces deux capacités, avec 8 Go de RAM et 128 de SSD. La machine sera livrée avec Windows 10 Home ou… Smach OS Linux. La Smach Z sera disponible en précommande le 15 mars 2018 à 699 $ en version normale et à 899$ en version pro. Comme tout projet du genre, nous vous recommandons d’attendre les premiers tests avant de vous lancer.




Google a déjà son Processeur Quantique

  Liste des news    Liste des new du mois  
google bristlecone

06

Mars

Selon Google, il serait bien le moment de la suprématie quantique, au-delà duquel aucune machine classique ne peut reproduire les performances d'un calculateur quantique. C'est peut-être une annonce qui fera date dans l'histoire de l'informatique. Lundi 5 mars 2018, à l'occasion d'un meeting à Los Angeles de l'American physical society, Google a annoncé avoir mis au point un processeur quantique de 72 Qubits, capable de réaliser des calculs plus vite que le plus puissant des supercalculateurs actuels. La machine intégrant ce nouveau processeur a été baptisée Bristlecone. Google affirme qu'elle sera la première à atteindre la « suprématie quantique ». Autrement dit, aucun superordinateur conventionnel ne sera jamais capable d'égaler ses performances. A l'heure actuelle, les supercalculateurs les plus puissants sont capables de simuler 46 Qubits de puissance. Pour chaque qubit supplémentaire, il faut doubler la mémoire RAM. Avec 72 Qubits, Bristlecone serait, de fait, impossible à rattraper. La puissance n'est pas tout : encore faut-il contenir le taux d'erreur de calcul en-dessous d'un certain seuil. D'après Google, le taux d'erreur maximum est de 1% pour une puissance de 100 Qubits. A 72 Qubits, la marge acceptable se situerait entre 0,5 et 1%. Loin Donc de la machine quantique idéale. Mais nul doute que Bristlecone marquera tout de même son époque, s'il atteint déjà ses modestes objectifs.




Un 5K chez Iiyama

  Liste des news    Liste des new du mois  
Iiyama ips 27 Prolite XB2779QQS 5K

06

Mars

Le ProLite XB2779QQS-S1 de Iiyama n'est plus ni moins que la 3ème moniteur après LG et PerfectKolor à proposer de la 5K, on commence enfin à avoir le choix. D’autant que ce Iiyama est beaucoup moins cher que le LG : on le trouve actuellement à 831 €, contre 1 399 € pour le modèle mis en avant pour les machines Apple. Comme son concurrent, le ProLite a une diagonale de 27" et une définition gigantesque de 5120 x 2880 pixels. En revanche il n’a pas de Thunderbolt 3, la vidéo 5K passe par deux entrées DisplayPort 1.4, ce qui pourrait poser des problèmes de compatibilité avec le Mac. Il y a aussi 3 entrées HDMI 2.0 limitées à du 3 840 x 2 160 pixels. Le moniteur de Iiyama dispose d’une dalle IPS ayant une luminosité maximale de 440 cd/m², des angles de vision de 178° et un temps de réponse de 4 ms. Elle affiche 16,7 millions de couleurs (6 bits + A-FRC). Une sortie casque et deux haut-parleurs de 2,5 W sont présents. L’écran est réglable en hauteur et inclinable. Ces deux moniteurs 5K seront rejoint plus tard cette année par un nouveau modèle de LG, le LG 34WK95U-W, qui a la particularité d’être ultra-large.




Le MacBook Air bientôt abordable [rumeur]

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Air

06

Mars

Le MacBook Air d’Apple reste un ordinateur très prisé de tous ceux qui souhaitent s’offrir un petit portable à la fois élégant et performant (enfin cela dépend pourquoi !). Toutefois, ces mêmes intéressés se heurtent bien souvent à un détail plutôt important : le prix. En effet, aux Etats-Unis, le MacBook Air démarre à 999 $, tandis qu’en France, il faut débourser 1099 € pour mettre la main sur la version de base. Néanmoins, selon KGI Securities et 9to5Mac, Apple pourrait proposer prochainement un tout nouveau MacBook Air de 13″, à un tarif plus abordable. Ce dernier pourrait d’ailleurs arriver dans le courant de l’été. Concrètement, il s’agirait (selon les rumeurs) de proposer un ordinateur au tarif de 799 $ environ, histoire de se remettre en concurrence avec les ordinateurs portables sous Windows, et (re)devenir une vraie alternative. Rappelons en effet que le MacBook Air est à la base un ordinateur taillé pour les étudiants, de par son côté ultra-nomade, mais son prix freine souvent quelques ardeurs, forçant alors les intéressés à opter pour un modèle sous Windows, parfois deux fois moins cher. A cela on peut également ajouter la présence de la gamme Chromebook, très (très) loin de rivaliser en terme de performances, mais qui permet, pour 300 € environ, de profiter d’un PC portable à la fois très fin et parfait pour les activité bureautiques et web. Reste à savoir maintenant si Apple projette bien de proposer un MacBook Air plus « abordable » dans les prochains mois. On a souvent prêté à la firme américaine cette ambition de vouloir proposer des produits « moins chers » par le passé, mais cela n’a jamais réellement été le cas, y compris avec un iPhone SE par exemple, ce dernier étant encore aujourd’hui affiché à 419 € tout de même…




Asphalt 9 arrive sur iOS & Android Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asphalt 9 Legend icon App

05

Mars

Gameloft est en train de finaliser Asphalt 9: Legends, le prochain opus de sa série de jeux de course sur mobile. Le titre est d’ailleurs déjà disponible aux Philippines sur iOS, ce qui permet de juger sur pièce grâce à une courte vidéo de présentation. Asphalt 9 rassemble 800 courses réparties dans les 60 saisons de son mode Carrière. Les licences officielles sont une nouvelle fois de la partie. Ferrari, Porsche ou encore Lamborghini, en tout 50 voitures d’exception tomberont sous les doigts des joueurs. Typé arcade, le gameplay est encore simplifié avec un nouveau mode Touch Drive. Ce système de contrôle qui met en place une direction automatique. Le joueur n’a plus qu’à se concentrer sur ses accélérations/freinages, l’utilisation de la nitro et la nouvelle figure : un 360° que l’on déclenche en tapant deux fois sur le frein. Bien évidemment, les plus rodés pourront toujours se tourner vers des commandes manuelles. La customisation est l’autre aspect novateur de ce neuvième volet. Un éditeur de voiture fait son apparition. Grâce à lui, les joueurs choisiront les matériaux et les couleurs de leurs bolides. La partie technique a également été revue à la hausse. Outre les textures détaillées, on a droit à du HDR et des effets de particules pour un rendu qui se veut toujours plus photoréaliste. Des améliorations qui nécessitent des performances conséquentes. Ainsi, Asphalt 9 ne fonctionne qu’à partir de l’iPad Mini 2 et de l’iPhone 5s pour les Smartphones et tablettes Android c'est un peu plus compliqué (Google Play vous le confirmera).




Le déclin de Flash assumé

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adobe flash mort

05

Mars

Flash continue d'être effacé du web alors qu'Adobe a prévu de le retirer de la circulation à la fin 2020. Lors d'une conférence à San Diego la semaine dernière, Parisa Tabriz, responsable de l'ingénierie des différentes versions de Chrome sur ordinateurs, a fait un point d'étape. Le pourcentage d'utilisateurs de Chrome, au quotidien, qui tombent sur un contenu Flash au moins une fois dans la journée, s'est effondré à moins de 8 %, a-t-elle dit. À ce rythme, on peut quasiment imaginer que Flash aura disparu du paysage bien avant l'échéance d'Adobe. Ce qui serait le meilleur des scénarios pour les utilisateurs. En 2014, cette même mesure donnait 80 % d'utilisateurs exposés à Flash tandis que l'été dernier, lorsqu'Adobe a annoncé la mort programmée de sa technologie, on n'en était plus qu'à 17 %. Alors que Safari sur Mac s'est débarrassé de Flash en 2010 (enfin presque !) Chrome continue de l'intégrer, mais c'est à l'utilisateur de cliquer sur un contenu pour en autoriser la lecture. Idem dans Safari si vous installez vous-même le plug-in. En juillet 2019, Flash sera toujours livré dans Chrome mais désactivé, ce sera à l'utilisateur de décider s'il veut rendre opérationnel le plug-in. Enfin, à l'orée 2021, Google purgera Chrome du plug-in et Adobe cessera de le mettre à jour. Flash aura vécu presque un quart de siècle.




Edge a toujours des difficultés

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

05

Mars

Le navigateur Edge a des difficultés à se faire une place dans Windows 10. Bien que Microsoft met tout en œuvre pour imposer convaincre les utilisateur, sa part de marché ne décolle pas. Il reste minoritaire dans le paysage, pourtant Windows 10 ne cesse de gagner du terrain. C’est du moins ce qu’il ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Microsoft compte beaucoup sur son navigateur Edge pour enrichir sa nouvelle politique économique. Ce navigateur exclusif à Windows 10 a des atouts mais ils ne semblent pas suffire tout comme d’ailleurs les différents moyens pour le rendre incontournable. Cette posture n’est cependant pas une exclusivité « made in » Microsoft. Google fonctionne de la même manière. Un petit tour sur ses services occasionne souvent une mise en avant de Chrome. Ce navigateur est également présent dans quasiment tous les DVD de drivers des cartes mère. Il n’est pas rare de le voir surgir avec une demande d’autorisation lors de l’installation d’applications tierces . Selon NetMarketShare la bataille est pour le moment remportée par Google. Chrome est aujourd’hui le navigateur le plus utilisé au monde. Malgré un petit recul de 61.41% à 60.57% entre les mois de janvier et février 2017, il domine toute la concurrence. De son côté Microsoft Edge se cherche. Il n’arrive pas à décoller malgré un Windows 10 toujours plus présent dans le paysage du PC. Le navigateur stagne sous la barre des 5%. Avec une présence à 4.38% il se positionne à la quatrième place après Internet Explorer et Firefox de Mozilla. Microsoft ne cesse d’améliorer son nouveau navigateur. Que nous parlions de sécurité ou de fonctionnalité, un important travail de développement est mené. Il souffre cependant d’une politique de mise à jour caler sur celle de Windows 10. Du coup-là ou Google et Mozilla déploient des « updates » quasi mensuels , nous sommes chez Microsoft sur des périodes bien plus longues (6 mois). Ainsi la prochaine grande évolution est prévue avec la lancement de Windows 10 Redstone 4. Il se dit que Microsoft envisagerait de proposer Edge au travers du Microsoft Store afin justement de remédier à cette situation. Pour le moment ces rumeurs ne se sont pas confirmées et Microsoft n’a jamais laissé entendre un tel changement.




Hommage à Bud Luckey

  Liste des news    Liste des new du mois  
deces bud luckey createur woody pixar

02

Mars

Bud Luckey s'était révélé avec la série pour enfants de Jim Henson, Sesame Street. C'était à la fin des années 1970. Il produit dans les années 1990 Les Tortues Ninjas, avec le succès que l'on connait. Bien des années plus tard, il crée notamment le personnage de Woody le cowboy dans Toy Story. Bud Luckey est décédé il y a quelques jours à l'âge de 83 ans. C’est à la demande de John Lasseter en personne que Bud Luckey rejoignit Pixar. L’homme apparait notamment dans les crédits de Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Némo, Cars, Ratatouille, WALL-E et Là-Haut. C’est à lui que l’on doit le personnage de Woody le cowboy, figure emblématique du premier dessin animé en images de synthèse de Pixar. Et pour la petite histoire, sachez que le personnage d’Andy a été nommé ainsi en référence à son fils, Andy Luckey. Bud Luckey s’en est allé des suites d’un long combat contre la maladie.



 <  8  9  10  11  12  13  14  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  8  9  10  11  12  13  14  > 

Android P est de sortie

Un an après les débuts d’Android Oreo, son successeur est désormais officiel. Du moins, dans une première version. Sur son site dédié aux développeurs, Google vient de mettre en ligne la « Developer Preview » d’Android P. L’entreprise y liste les principales nouveautés logicielles mises au point par ses équipes. Mais il faudra patienter quelques mois pour en profiter. Le déploiement d’Android P débutera en fin d’année. L’évolution la plus emblématique d’Android P est le support logiciel d’une encoche placée en haut de l’écran. Il vise à faciliter le travail des développeurs, qui devront adapter leurs applications aux appareils inspirés de l’iPhone X. Les développeurs pourront ainsi définir une zone de « non affichage », destinée à abriter des capteurs en façade. De quoi populariser encore un peu plus ce nouveau facteur de forme dans les mois à venir. Comme chaque année depuis l’arrivée d’Android Nougat, Google peaufine le système de notifications d’Android. Android P intègre notamment le support des images, qui permettra d’avoir l’aperçu d’une photo envoyée par SMS ou par messagerie instantanée. Afin d’enrichir les fonctions de Google Maps, Android P supporte désormais la norme Wi-Fi IEEE 802.11mc. Cette dernière permet d’analyser le round-trip-time (RTT) d’un signal Wi-Fi. Dans les faits, il s’agit du temps que nécessite le signal émis par une borne Wi-Fi pour arriver jusqu’au smartphone. Android P permet aux développeurs de gérer les flux provenant de plusieurs modules caméra en simultané. Afin de mieux protéger la vie privée des utilisateurs, Android P ajoute de nouvelles restrictions pour les applications. Il sera désormais impossible à celles qui tournent en tâche de fond d’accéder à l’appareil photo ou au microphone.
08-03-2018


Un clip réalisé par une AI Video

Une intelligence artificielle peut accomplir bien des prouesses. Dans tous les domaines. On en a des exemples très régulièrement. Le clip vidéo ci-dessous a justement été réalisé par une intelligence artificielle. Et le résultat est plus que sympathique. Ce clip pour la chanson “Jean-Pierre” de Hardcore Anal Hydrogen est un véritable feu d’artifice. Il utilise de nombreuses avancées en terme de traitement d’image par intelligence artificielle. Le travail qui a conduit à ce clip vidéo est tout aussi fascinant que le clip en question alors Hardcore Anal Hydrogen a partagé la liste des outils utilisés. On retrouve notamment les logiciels d’intelligence artificielle Deep Dream, Neural Style Transfer qui permet de copier un style artistique depuis une autre œuvre et Optical Flow qui crée des transitions fluides entre les images générées.


07-03-2018


Une Console PC ou l'inverse

Basée sur une puce "embarquée" AMD Ryzen V1605B, la Smach est un PC déguisé en console portable façon Switch. Un projet ambitieux pour profiter d'une ergonomie console avec l'énorme ludothèque PC. Le monde du PC commence sérieusement à lorgner sur le territoire des consoles. La dernière en date est la Smach Z, une console au look de grosse Switch qui ambitionne de vous faire profiter de vos ludothèques Steam et Good Old Games en mode nomade… ou affalé sur votre canapé. La principale originalité de ce PC/console portable, c’est son format : quand les GPD intègrent un clavier pour justifier de leur filiation PC, la Smach Z plonge plus loin dans le monde du gaming. Autour du large écran 6 pouces, on retrouve uniquement des contrôles de jeu : un stick analogique, deux zones haptiques, les boutons classiques. Les connaisseurs sentiront l’influence du Steam Controller. La Smach Z est le premier appareil du genre à intégrer la nouvelle plateforme « embedded » Ryzen d’AMD, la V1000 version V1605B. Une puce « embarquée », qui dispose non seulement d’une fiche technique CPU relativement puissante, avec 4 cœurs physiques et 8 logiques, mais aussi d’une unité graphique Vega intégrée qui pourrait faire la différence. La Smach Z sera déclinée en deux versions, toutes les deux basées sur l’AMD Ryzen V1605B et sa puce intégrée Radeon Vega 8 à 11 unités. L’entrée de gamme intègrera 4 Go de RAM et un SSD de 64 Go. Le modèle « pro » doublera ces deux capacités, avec 8 Go de RAM et 128 de SSD. La machine sera livrée avec Windows 10 Home ou… Smach OS Linux. La Smach Z sera disponible en précommande le 15 mars 2018 à 699 $ en version normale et à 899$ en version pro. Comme tout projet du genre, nous vous recommandons d’attendre les premiers tests avant de vous lancer.
07-03-2018


Google a déjà son Processeur Quantique

Selon Google, il serait bien le moment de la suprématie quantique, au-delà duquel aucune machine classique ne peut reproduire les performances d'un calculateur quantique. C'est peut-être une annonce qui fera date dans l'histoire de l'informatique. Lundi 5 mars 2018, à l'occasion d'un meeting à Los Angeles de l'American physical society, Google a annoncé avoir mis au point un processeur quantique de 72 Qubits, capable de réaliser des calculs plus vite que le plus puissant des supercalculateurs actuels. La machine intégrant ce nouveau processeur a été baptisée Bristlecone. Google affirme qu'elle sera la première à atteindre la « suprématie quantique ». Autrement dit, aucun superordinateur conventionnel ne sera jamais capable d'égaler ses performances. A l'heure actuelle, les supercalculateurs les plus puissants sont capables de simuler 46 Qubits de puissance. Pour chaque qubit supplémentaire, il faut doubler la mémoire RAM. Avec 72 Qubits, Bristlecone serait, de fait, impossible à rattraper. La puissance n'est pas tout : encore faut-il contenir le taux d'erreur de calcul en-dessous d'un certain seuil. D'après Google, le taux d'erreur maximum est de 1% pour une puissance de 100 Qubits. A 72 Qubits, la marge acceptable se situerait entre 0,5 et 1%. Loin Donc de la machine quantique idéale. Mais nul doute que Bristlecone marquera tout de même son époque, s'il atteint déjà ses modestes objectifs.
06-03-2018


Un 5K chez Iiyama

Le ProLite XB2779QQS-S1 de Iiyama n'est plus ni moins que la 3ème moniteur après LG et PerfectKolor à proposer de la 5K, on commence enfin à avoir le choix. D’autant que ce Iiyama est beaucoup moins cher que le LG : on le trouve actuellement à 831 €, contre 1 399 € pour le modèle mis en avant pour les machines Apple. Comme son concurrent, le ProLite a une diagonale de 27" et une définition gigantesque de 5120 x 2880 pixels. En revanche il n’a pas de Thunderbolt 3, la vidéo 5K passe par deux entrées DisplayPort 1.4, ce qui pourrait poser des problèmes de compatibilité avec le Mac. Il y a aussi 3 entrées HDMI 2.0 limitées à du 3 840 x 2 160 pixels. Le moniteur de Iiyama dispose d’une dalle IPS ayant une luminosité maximale de 440 cd/m², des angles de vision de 178° et un temps de réponse de 4 ms. Elle affiche 16,7 millions de couleurs (6 bits + A-FRC). Une sortie casque et deux haut-parleurs de 2,5 W sont présents. L’écran est réglable en hauteur et inclinable. Ces deux moniteurs 5K seront rejoint plus tard cette année par un nouveau modèle de LG, le LG 34WK95U-W, qui a la particularité d’être ultra-large.
06-03-2018


Le MacBook Air bientôt abordable [rumeur]

Le MacBook Air d’Apple reste un ordinateur très prisé de tous ceux qui souhaitent s’offrir un petit portable à la fois élégant et performant (enfin cela dépend pourquoi !). Toutefois, ces mêmes intéressés se heurtent bien souvent à un détail plutôt important : le prix. En effet, aux Etats-Unis, le MacBook Air démarre à 999 $, tandis qu’en France, il faut débourser 1099 € pour mettre la main sur la version de base. Néanmoins, selon KGI Securities et 9to5Mac, Apple pourrait proposer prochainement un tout nouveau MacBook Air de 13″, à un tarif plus abordable. Ce dernier pourrait d’ailleurs arriver dans le courant de l’été. Concrètement, il s’agirait (selon les rumeurs) de proposer un ordinateur au tarif de 799 $ environ, histoire de se remettre en concurrence avec les ordinateurs portables sous Windows, et (re)devenir une vraie alternative. Rappelons en effet que le MacBook Air est à la base un ordinateur taillé pour les étudiants, de par son côté ultra-nomade, mais son prix freine souvent quelques ardeurs, forçant alors les intéressés à opter pour un modèle sous Windows, parfois deux fois moins cher. A cela on peut également ajouter la présence de la gamme Chromebook, très (très) loin de rivaliser en terme de performances, mais qui permet, pour 300 € environ, de profiter d’un PC portable à la fois très fin et parfait pour les activité bureautiques et web. Reste à savoir maintenant si Apple projette bien de proposer un MacBook Air plus « abordable » dans les prochains mois. On a souvent prêté à la firme américaine cette ambition de vouloir proposer des produits « moins chers » par le passé, mais cela n’a jamais réellement été le cas, y compris avec un iPhone SE par exemple, ce dernier étant encore aujourd’hui affiché à 419 € tout de même…
06-03-2018


Asphalt 9 arrive sur iOS & Android Video

Gameloft est en train de finaliser Asphalt 9: Legends, le prochain opus de sa série de jeux de course sur mobile. Le titre est d’ailleurs déjà disponible aux Philippines sur iOS, ce qui permet de juger sur pièce grâce à une courte vidéo de présentation. Asphalt 9 rassemble 800 courses réparties dans les 60 saisons de son mode Carrière. Les licences officielles sont une nouvelle fois de la partie. Ferrari, Porsche ou encore Lamborghini, en tout 50 voitures d’exception tomberont sous les doigts des joueurs. Typé arcade, le gameplay est encore simplifié avec un nouveau mode Touch Drive. Ce système de contrôle qui met en place une direction automatique. Le joueur n’a plus qu’à se concentrer sur ses accélérations/freinages, l’utilisation de la nitro et la nouvelle figure : un 360° que l’on déclenche en tapant deux fois sur le frein. Bien évidemment, les plus rodés pourront toujours se tourner vers des commandes manuelles. La customisation est l’autre aspect novateur de ce neuvième volet. Un éditeur de voiture fait son apparition. Grâce à lui, les joueurs choisiront les matériaux et les couleurs de leurs bolides. La partie technique a également été revue à la hausse. Outre les textures détaillées, on a droit à du HDR et des effets de particules pour un rendu qui se veut toujours plus photoréaliste. Des améliorations qui nécessitent des performances conséquentes. Ainsi, Asphalt 9 ne fonctionne qu’à partir de l’iPad Mini 2 et de l’iPhone 5s pour les Smartphones et tablettes Android c'est un peu plus compliqué (Google Play vous le confirmera).


05-03-2018


Le déclin de Flash assumé

Flash continue d'être effacé du web alors qu'Adobe a prévu de le retirer de la circulation à la fin 2020. Lors d'une conférence à San Diego la semaine dernière, Parisa Tabriz, responsable de l'ingénierie des différentes versions de Chrome sur ordinateurs, a fait un point d'étape. Le pourcentage d'utilisateurs de Chrome, au quotidien, qui tombent sur un contenu Flash au moins une fois dans la journée, s'est effondré à moins de 8 %, a-t-elle dit. À ce rythme, on peut quasiment imaginer que Flash aura disparu du paysage bien avant l'échéance d'Adobe. Ce qui serait le meilleur des scénarios pour les utilisateurs. En 2014, cette même mesure donnait 80 % d'utilisateurs exposés à Flash tandis que l'été dernier, lorsqu'Adobe a annoncé la mort programmée de sa technologie, on n'en était plus qu'à 17 %. Alors que Safari sur Mac s'est débarrassé de Flash en 2010 (enfin presque !) Chrome continue de l'intégrer, mais c'est à l'utilisateur de cliquer sur un contenu pour en autoriser la lecture. Idem dans Safari si vous installez vous-même le plug-in. En juillet 2019, Flash sera toujours livré dans Chrome mais désactivé, ce sera à l'utilisateur de décider s'il veut rendre opérationnel le plug-in. Enfin, à l'orée 2021, Google purgera Chrome du plug-in et Adobe cessera de le mettre à jour. Flash aura vécu presque un quart de siècle.
05-03-2018


Edge a toujours des difficultés

Le navigateur Edge a des difficultés à se faire une place dans Windows 10. Bien que Microsoft met tout en œuvre pour imposer convaincre les utilisateur, sa part de marché ne décolle pas. Il reste minoritaire dans le paysage, pourtant Windows 10 ne cesse de gagner du terrain. C’est du moins ce qu’il ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Microsoft compte beaucoup sur son navigateur Edge pour enrichir sa nouvelle politique économique. Ce navigateur exclusif à Windows 10 a des atouts mais ils ne semblent pas suffire tout comme d’ailleurs les différents moyens pour le rendre incontournable. Cette posture n’est cependant pas une exclusivité « made in » Microsoft. Google fonctionne de la même manière. Un petit tour sur ses services occasionne souvent une mise en avant de Chrome. Ce navigateur est également présent dans quasiment tous les DVD de drivers des cartes mère. Il n’est pas rare de le voir surgir avec une demande d’autorisation lors de l’installation d’applications tierces . Selon NetMarketShare la bataille est pour le moment remportée par Google. Chrome est aujourd’hui le navigateur le plus utilisé au monde. Malgré un petit recul de 61.41% à 60.57% entre les mois de janvier et février 2017, il domine toute la concurrence. De son côté Microsoft Edge se cherche. Il n’arrive pas à décoller malgré un Windows 10 toujours plus présent dans le paysage du PC. Le navigateur stagne sous la barre des 5%. Avec une présence à 4.38% il se positionne à la quatrième place après Internet Explorer et Firefox de Mozilla. Microsoft ne cesse d’améliorer son nouveau navigateur. Que nous parlions de sécurité ou de fonctionnalité, un important travail de développement est mené. Il souffre cependant d’une politique de mise à jour caler sur celle de Windows 10. Du coup-là ou Google et Mozilla déploient des « updates » quasi mensuels , nous sommes chez Microsoft sur des périodes bien plus longues (6 mois). Ainsi la prochaine grande évolution est prévue avec la lancement de Windows 10 Redstone 4. Il se dit que Microsoft envisagerait de proposer Edge au travers du Microsoft Store afin justement de remédier à cette situation. Pour le moment ces rumeurs ne se sont pas confirmées et Microsoft n’a jamais laissé entendre un tel changement.
05-03-2018


Hommage à Bud Luckey

Bud Luckey s'était révélé avec la série pour enfants de Jim Henson, Sesame Street. C'était à la fin des années 1970. Il produit dans les années 1990 Les Tortues Ninjas, avec le succès que l'on connait. Bien des années plus tard, il crée notamment le personnage de Woody le cowboy dans Toy Story. Bud Luckey est décédé il y a quelques jours à l'âge de 83 ans. C’est à la demande de John Lasseter en personne que Bud Luckey rejoignit Pixar. L’homme apparait notamment dans les crédits de Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Némo, Cars, Ratatouille, WALL-E et Là-Haut. C’est à lui que l’on doit le personnage de Woody le cowboy, figure emblématique du premier dessin animé en images de synthèse de Pixar. Et pour la petite histoire, sachez que le personnage d’Andy a été nommé ainsi en référence à son fils, Andy Luckey. Bud Luckey s’en est allé des suites d’un long combat contre la maladie.
02-03-2018


 <  8  9  10  11  12  13  14  >