Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Un PC dans un Clavier

  Liste des news    Liste des new du mois  
prentaform Clavier PC

12

Aout

Prentaform a lancé un projet sur Kickstarter qui a rameuté les foules. Il s’agit d’un PC fonctionnel intégré dans un clavier sans fil proposé à partir de 144 €. Au fil des mois, nous mettons inlassablement à jour notre guide des meilleurs PC portables disponibles sur le marché. Et nous n’hésitons à mettre en exergue certains projets audacieux comme ce PC ultra-compact bientôt disponible grâce au succès d’une campagne Kickstarter lancée le mois dernier. Portée par l’entreprise londonienne Pentaform, celle-ci a levé plus de 390 000 € depuis son lancement. Le PC Abacus a la particularité d’être embarqué au creux d’un clavier sans fil équipé. Il suffit seulement de l’agrémenter d’un écran pour l’utiliser. Grâce à son port HDMI intégré, il prend en charge la 4K à 30 FPS et la définition Full HD (1920 x 1080 pixels) à 60 FPS. Il intègre également un connecteur VGA pour l’associer avec un moniteur plus ancien. Il est même possible de détacher la partie ordinateur du clavier pour le connecter plus aisément à votre TV et vous permettre de naviguer depuis votre canapé. « Le clavier est basé sur une connectivité 2,4 GHz, jumelé dès la sortie de la boîte et reste toujours connecté à votre Abacus », précise le constructeur. Le PC prend en charge le Bluetooth 4.3 et Wi-Fi 5 802.11 ac pour les connexions sans fil. Outre son trackpad, il est doté d’un haut-parleur intégré. Côté connectique, on retrouve une prise jack 3,5 mm, un port Gigabit Ethernet, deux ports USB 2.0, un port USB 3.0 et un port USB-C pour l’alimentation. Les premiers ordinateurs devraient être livrés en janvier 2023. Si vous êtes intéressé, voici la page Kickstarter du projet.



Samsung devoile son Galaxy 2 Fold 4 et Z Flip 4

  Liste des news    Liste des new du mois  
samsung galaxy z flip 4

11

Aout

Samsung vient d’officialiser ses Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4. L’occasion pour nous de revenir sur ce denier et de le comparer à son prédécesseur, le Galaxy Z Flip 3. Quelles améliorations ont été apportées et devez-vous craquer pour le nouveau smartphone pliant de la marque ? Premiers éléments de réponses. Rappelons dans un premier temps les forces en présence. Dans le coin gauche, le Galaxy Z Flip 4, fraichement annoncé. Dans le coin droit, le Galaxy Z Flip 3, champion en titre qui fête sa première bougie. Ce dernier, présenté comme un « accessoire de mode » par Samsung, a été le smartphone pliant le plus vendu du constructeur ces derniers mois, loin devant l’autre modèle pliant de la marque, le Galaxy Z Fold 3. Les changements sur le papier sont minimes. On ne constate aucun changement notable au niveau des écrans. Même chose pour ce qui est du module photo avec son double capteur de 12 mégapixels, un pour le grand-angle et un autre pour l’ultra-grand-angle. Samsung affirme avoir amélioré ses capteurs en les dotant de photodiodes plus grandes (1,8 micron contre 1,4 micron auparavant). On pourrait jouer au jeu des sept différences tant le Galaxy Z Flip 3 et Z Flip 4 se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pourtant, Samsung a opéré des changements subtils. Si la charnière est la même, Samsung a « raboté » son nouveau modèle pour améliorer la prise en main. Ainsi, le Z Flip 4 est 0,8 mm moins haut et 0,3 mm moins large. L’épaisseur, elle, est identique. Le téléphone pliant de Samsung gagne au passage 4 grammes sur la balance. Un embonpoint que l’on doit surtout à la batterie, nous y reviendrons. Comme son prédécesseur, le Z Flip 4 est certifié IPX8 pour une résistance à la poussière et à l’eau jusqu’à deux mètres de profondeur pendant 30 minutes. Comme on pouvait s’y attendre, Samsung a choisi d’intégrer dans son Z Flip 4 le dernier SoC haut de gamme de chez Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen1. Un SoC qui a déjà fait ses preuves sur le ZenFone 9 et qui vient optimiser les performances du Snapdragon 888 du Galaxy Z Flip 3. Ce dernier ne manquait pas de puissance, mais avait une fâcheuse tendance à chauffer… Résultat, le Galaxy Z Flip 4 est vendu à partir de 1109 € dans sa version 128 Go, contre 1059 € pour le Z Flip 3 avec la même capacité de stockage. Depuis la présentation du Z Flip 4, le prix du modèle précédent a beaucoup baissé. Le Galaxy Z Flip3 est actuellement à 695,00 € chez Amazon. Une augmentation de 50 € qui peut également s’expliquer par le manque de concurrence de Samsung sur ce segment. Quelques marques chinoises proposent des modèles pliants, mais aucun n’a encore réussi à concurrencer les Galaxy Z Flip au niveau mondial.



Samsung lance ses nouvelles watch

  Liste des news    Liste des new du mois  
galaxy watch 5 1

10

Aout

Samsung vient de lever le voile sur une nouvelle génération de montres connectées, les Galaxy Watch 5. Truffées de capteurs dédiés à la santé, les smartwatchs promettent de rivaliser les Apple Watch. Véritable monstre d’autonomie, la Watch 5 Pro se distingue aussi grâce à des matériaux de luxe. Comme prévu, Samsung a présenté la gamme des Galaxy Watch 5 ce mercredi 10 août 2022 lors d’une conférence Unpacked. Lors de la présentation, la marque a également annoncé des smartphones pliants, les Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4, et des écouteurs sans fil, les Galaxy Buds 2 Pro. Samsung décline son offre de montres connectées en deux modèles : une Watch 5 standard et une Watch 5 Pro. Cette année, le géant de Séoul fait l’impasse sur la version Classic, remplacée par une édition Pro. La Watch 5 est disponible en deux tailles : 40 mm ou 44 mm. De son côté, la Watch 5 Pro, plus haut de gamme, est uniquement proposée en 45 mm. La marque a recyclé dans les grandes lignes le design de ses précédentes montres connectées. On y retrouve un écran circulaire et un cadran arrondi. Par contre, Samsung fait l’impasse sur la lunette rotative, présente notamment sur la Galaxy Watch 4 Classic. Pour se distinguer, la Watch 5 Pro a été construite avec des matériaux plus luxueux que la Watch 5. Le boîtier est conçu en titane. De son côté, l’écran est recouvert d’une couche de verre saphir, qui se veut 10 fois plus résistant que le verre. Samsung assure que la dalle tactile est 60 % plus dure que la Watch 4. Notez que la Watch 5 se contente d’une coque en aluminium, mais que l’écran est également recouvert de saphir. Côté fiche technique, les Watch 5 de 40 mm sont recouvertes d’un écran AMOLED de 1,19 pouce (396 x 396 pixels). De leur côté, la Watch 5 en 44 mn et la Watch 5 Pro héritent d’une dalle tactile de 1,36 pouce (450 x 450 pixels). Les montres sont animées par un SoC Samsung Exynos W920. Samsung promet des performances en hausse de 27 %. Les montres connectées embarquent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la santé. Grâce à un seul capteur, les Watch 5 sont capables de mesurer le rythme cardiaque, la tension sanguine et le taux d’oxygène dans le sang. Elles disposent par ailleurs d’un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer l’activité électrique du cœur de son porteur. Ces options sont déjà présentes sur les précédents modèles mais, cette année, Samsung promet des relevés plus précis grâce à un tout nouveau capteur. Une fonctionnalité qui ravira les sportifs est réservée à la version Pro : Route Workout. Cette option permet de créer un itinéraire dédié à votre entraînement. La montre vous ramène ensuite à votre point de départ. Pour les plus aventureux, les montres disposent d’un système de navigation en temps réel pas-à-pas, idéal pour les balades à pied. Les instructions sont instantanément affichées à l’écran ou diffusées vocalement. Grosse nouveauté de cette génération, Samsung a ajouté un capteur de la température corporelle. La marque encourage les développeurs à concevoir des applications qui exploitent le thermomètre. La gamme démarre au prix de 299 €pour la Watch 5 standard. Le prix grimpe au-delà des 500 € pour la déclinaison Pro avec connexion cellulaire 5G. Samsung a ouvert les précommandes dans la foulée de la présentation. Pour chaque précommande, la marque offre une paire de Galaxy Buds Live et un bonus de reprise de 50 €. Les montres arriveront dans les magasins dès le 26 août 2022.



L'iPhone 14 présenté en 6 Septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
iphone 14 le 6 septembre

10

Aout

Selon les habitudes d’Apple, la nouvelle génération d’iPhone est présentée aux alentours du mois de septembre. Pour le moment le géant est resté discret à ce sujet et aucune date n’est encore officiellement connue. Selon un rapport signé Max Weinbach, les prochains iPhones seront annoncés le 6 septembre prochain. Ce rendez-vous est en accord avec d’autres fuites et indiscrétions. De précédents rapports ont rapporté que la firme avait déjà commencé l’enregistrement des sessions qui seront diffusées pendant l’événement. Si l’iPhone 14 est effectivement annoncé le 6 septembre, la gamme devrait être disponible à la vente le 16 septembre. Ces deux dates nous positionnent un peu en avance par rapport à l’année dernière. La Keynote « California Streaming » ayant dévoilée l’iPhone 13 s’est déroulée le mardi 14 septembre 2021. Apple devrait dévoiler quatre modèles différents. Le plus grand changement par rapport à la gamme 2020 est la disparition de l’iPhone Mini au profil d’un nouveau modèle équipé d’un écran de 6.7 pouces. Selon les dernières rumeurs iPhone 14 serai donc disponible avec un écran de 6,1 pouces, avce une encoche, en version Max / Plus : écran de 6,7 pouces avec encoche, une autre version Pro : écran de 6,1 pouces, pas d’encoche mais écran perforé et enfin la version Pro Max : écran de 6,7 pouces, sans encoche, écran perforé. Naturellement les deux modèles Pro incarneront l’offre « star ». Apple prévoit de bien les différencier des modèles classique, Max et plus avec la disparition la fameuse encoche. Enfin des indiscrétions ont avancé qu’Apple envisage d’augmenter ses tarifs. De manière générale la tarification devrait grimper de 100 $ et facilement le double en Europe.



Les processeurs Intel encore victime de failles !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Faille Intel AEPIC LEAK

10

Aout

Ces dernières années ont dévoilé quelques faiblesses des processeurs x86. Des failles ont été découvertes mettant au grand jour leurs vulnérabilités à de nombreuses attaques. Les exemples les plus populaires sont probablement les failles Spectre et Meltdown affectant les solutions AMD et Intel. Malheureusement les nouvelles générations de puces sont également touchées par ces problèmes plus ou moins graves de sécurité. Des chercheurs ont découvert un moyen d’exploiter les derniers processeurs Core de 10e, 11e et 12e génération d’Intel afin de dévoiler des données sensibles. Ce moyen est naturellement une faille. Nommée ÆPIC Leak en relation au contrôleur d’interruption programmable avancé (APIC) qui gère les demandes d’interruption pour réguler le multitraitement, elle est décrite comme étant le premier « bug processeur capable de divulguer des données sensibles sur le plan architectural ». Les chercheurs Pietro Borrello (Université Sapienza de Rome), Andreas Kogler (Institut de technologie de Graz), Martin Schwarzl (Graz), Moritz Lipp (Amazon Web Services), Daniel Gruss (Université de technologie de Graz) et Michael Schwarz (CISPA Helmholtz Center for Information Security) ont découvert cette faille dans les processeurs Intel. ÆPIC Leak permet de divulguer des secrets du processeur lui-même. Sur la plupart des processeurs Intel de 10e, 11e et 12e génération, APIC MMIO renvoie de manière incorrecte les données obsolètes de la hiérarchie du cache. Contrairement aux attaques comme Meltdown et Spectre, ÆPIC Leak est un bug architectural. Les données sensibles sont directement divulguées sans aucune dépendance. ÆPIC Leak se présente comme une sorte de mémoire lue dans le processeur lui-même. la bonne nouvelle est que la plupart des systèmes sont à l’abri des fuites ÆPIC. Cependant il est avancé que les systèmes s’appuyant sur SGX pour protéger les données seraient à risque. Si cette faille vous intéresse, vous pouvez en découvrir d’avantage ici. Intel travaille sur un correctif mais nous n’avons aucune date de publication. La faille est identifiée sous la référence CVE-2022-21233. Elle est connue d’Intel depuis décembre 2021. Elle peut être évitée en désactivant APIC MMIO ou en évitant SGX. Intel la considère comme une faille aux risques « moyens ».



Nvidia victime des Cryptomonnaies

  Liste des news    Liste des new du mois  
MEA Nvidia Geforce RTX3090Ti

10

Aout

Nvidia s’apprête à annoncer des résultats trimestriels en baisse. En effet, la chute du cours des cryptomonnaies a fortement réduit la demande de cartes graphiques lors du second trimestre. Nvidia vient de mettre en garde ses actionnaires. En amont de la publication de ses résultats trimestriels définitifs, l’entreprise américaine prédit une baisse de 19 % de son chiffre d’affaires. Nvidia s’attend à un chiffre d’affaires d’environ 6,70 milliards de dollars pour le second trimestre, loin des 8,10 milliards de dollars anticipés par le marché. Avec cette mise en garde, Nvidia cherche à préparer les investisseurs à l’annonce de ses résultats financiers finaux, qui aura lieu le 24 août 2022. L’avertissement a été mal accueilli par les marchés financiers. Le cours de l’action NVDA s’est contracté de plus de 6 % en l’espace de 24 heures. Nvidia attribue la baisse de son chiffre d’affaires aux résultats de son activité jeu vidéo, qui comprend notamment les cartes graphiques. La demande de GPU est visiblement moins forte que lors des précédents trimestres, marqués par une pénurie chronique. Des partenaires comme Evga, MSI, Asus, Zotac et Gigabyte ont commandé beaucoup moins de cartes graphiques pendant la période. Nvidia ne s’attendait pas à ce que la demande de GPU se réduise aussi rapidement, laisse entendre le communiqué. « Alors que nous nous attendons à ce que les conditions macroéconomiques affectant la vente se poursuivent, nous avons pris des mesures avec nos partenaires de jeu pour ajuster les prix des canaux et les stocks », explique Jensen Huang, le patron de Nvidia, augurant une nouvelle baisse de prix.La division dédiée aux jeux vidéo de Nvidia a enregistré un chiffre d’affaires préliminaire de 2,04 milliards de dollars au deuxième trimestre, en baisse de 44 % en trois mois. Les « projections de vente » de la division ont été considérablement revues à la baisse pendant la période, note Jensen Huang. L’effondrement de la demande de GPU découle directement du krach des cryptomonnaies. Depuis le mois de mai, le marché des crypto-actifs est dans le rouge. Le Bitcoin s’est effondré autour des 23 000 dollars, entraînant la chute de l’ensemble des actifs numériques.



Intel dévoile ses cartes graphiques Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
intel arc a50 pro

10

Aout

Parallèlement aux modèles classiques, pour le grand public et les joueurs, Intel lance trois cartes graphiques destinés cette fois-ci au marché pro : les Arc… Pro. Alors qu’en ce moment tous les regards sont tournés vers ses nouvelles cartes graphiques Arc Alchemist pour le grand public et le marché gaming, avec par exemple l’Arc A380, Intel dévoile une toute autre gamme de cartes destinées cette fois-ci au marché professionnel et aux stations de travail : les Arc Pro. Trois nouveaux produits font donc leur apparition au catalogue d’Intel : l’Arc Pro A30M destiné au marché des ordinateurs portables, et surtout les Arc Pro A40 et A50 orientés stations de travail avec un format PCIe 16x low-profile (single-slot pour l’A40, dual-slot pour l’A50). Bien entendu basés sur l’architecture Xe déjà présente dans l’Arc A380 et les autres cartes à venir de cette gamme, ces GPU prennent en charge l’accélération matérielle du ray-tracing, proposent des fonctionnalités de machine learning et sont capable d’encoder matériellement des flux vidéo en AV1. Ces cartes graphiques Arc Pro supportent les principales API du marché (DirectX 12 Ultimate, OpenCL 2.1, OpenGL 4.6 Vulkan 1.2…) et possèdent quatre sorties vidéo miniDP 1.4 avec support audio, malgré leur format compact. Notons enfin que, tout comme l’Arc A380, les Arc Pro A40 et A50 utilisent une interface PCI-Express 4.0 8x « seulement ». Ces différents GPU devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, mais Intel propose en ce moment même des démonstrations des Arc Pro au SIGGRAPH, jusqu’au 11 aout.



Les Jeux vidéo pas si nocif que ça !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Le Jeux video n est pas nocif

10

Aout

Depuis de nombreuses années, le jeu vidéo subit le contrecoup de clichés qui ont la vie dure et qui stigmatise à la fois son contenu, sa pratique mais aussi ses utilisateurs. L’un d’entre eux, un des plus tenaces, est que le jeu vidéo est nocif pour la santé mentale de ses joueurs. Toutefois, une étude à grande échelle vient de démontrer que cette supposition est infondée. L’on doit ce résultat à l’université d’Oxford en Angleterre, et à son équipe de chercheurs, dont fait partie un certain Andy Przybylski. Menée sur 40 000 joueurs, l’étude s’est basée sur les données de 7 jeux différents grâce à l’accord à la fois des éditeurs et des joueurs. Ces 7 jeux représentent un panel plutôt varié de ce que propose l’industrie du jeu vidéo aujourd’hui, on peut donc dire que l’étude est assez représentative. Il s’agit d’Animal Crossing: New Horizons, Apex Legends, Eve Online, Forza Horizon 4, Gran Turismo Sport, Outriders, et The Crew 2. Les chercheurs se sont donc penchés pendant plusieurs semaines surl’état d’esprit que les gens ont lorsqu’ils abordent les jeux”, une approche inédite lorsqu’il s’agit de ce sujet. Les participants ont donc été évalués sur leur autonomie, leurs compétences ainsi que sur leur motivation. Et les résultats sont sans appel. “Avec 40 000 observations sur six semaines, nous avons vraiment donné aux augmentations et aux diminutions de la pratique du jeu vidéo une chance de prédire les états émotionnels en ce qui concerne le bien-être des joueurs, et nous n’avons trouvé aucune preuve de cela, nous avons trouvé des preuves que ce n’est pas vrai d’une manière significative.” Si les conclusions de cette étude sont plutôt solides, au vu de l’envergure de celle-ci et des conditions réelles qui ont encadré le processus, les chercheurs voudraient aller plus loin en ayant un véritable impact sur les détracteurs du monde entier. Car les clichés peuvent être si profondément enracinés, qu’ils en viennent à guider les politiques de certains pays. On pense notamment à la Chine qui multiplie les lois restrictive concernant les jeux en ligne. “Il s’agit d’une étude très élémentaire : nous ne nous intéressons même pas à ce que font les gens lorsqu’ils jouent à des jeux, nous ne créons pas d’expérience, et pourtant, même sans ces données, des pays adoptent des ordonnances, dans le cas du Japon, ou des lois, dans le cas de la Chine, qui interdisent ou limitent les jeux vidéo. Si l’on prend les explications au pied de la lettre, ces mesures sont censées améliorer la santé mentale des jeunes. Il n’y a aucune preuve de leur efficacité.”



Amazon Drive fermera en 2023

  Liste des news    Liste des new du mois  
Amazon Drive

08

Aout

Lancé il y a 11 ans, le service Amazon Drive de stockage dans le cloud n'est jamais parvenu à faire de l'ombre à la concurrence de Dropbox, Box et d'autres services du même genre. Amazon va en fermer les portes. Tous les abonnés Prime ont accès à un service de stockage dans le nuage développé par Amazon, qui peut contenir jusqu’à 5 Go de documents en tout genre dans sa formule gratuite. Il existe un abonnement payant qui permet de profiter de 100 Go jusqu’à 30 To (!) supplémentaires. Amazon laisse cependant beaucoup de temps aux utilisateurs pour trouver une alternative : Drive s’arrêtera en effet le 31 décembre 2023. Cette fermeture sera progressive, avec plusieurs étapes : les applications iOS et Android vont être retirées de leurs boutiques respectives le 31 octobre 2022, et il ne sera plus possible d’uploader de fichiers à partir du 31 janvier prochain. On pourra tout de même (et heureusement !) récupérer les documents stockés en ligne tout au long de l’année prochaine, pour les conserver sur son ordinateur ou dans un autre service cloud. En ce qui concerne les photos et les vidéos, Amazon a déjà prévu le coup : elles sont d’ores et déjà présentes dans Amazon Photos, un service qui n’est pas prêt de disparaitre. L’entreprise explique en effet que la fin de Drive va lui donner l’opportunité de concentrer ses efforts sur Photos. Amazon Photos se décline dans une version pour navigateur web, ainsi que dans des applications iOS et Android. Des applications qui ont d’ailleurs fait peau neuve en novembre dernier, avec une refonte plus graphique de la page d’accueil, ainsi que des options de tri et de partage supplémentaires.. Si Amazon n’a jamais vraiment voulu concurrencer Dropbox et les autres avec son Drive, par contre le géant du commerce en ligne a clairement des ambitions pour son service de photos. Pour ceux qui veulent transférer leurs fichiers sur une solution équivalente, vous pouvez vous tourner par exemple vers pCloud (avec des abonnement à vie) ou Kdrive. Ce sont parmi les meilleures alternatives à Amazon Drive.



Le Wi-fi 6 déjà dépassé...

  Liste des news    Liste des new du mois  
Wi Fi 7 en 2024 intel travail

08

Aout

Dans le cœur de certains industriels, il semble déjà question de troquer les Wi-Fi 6 et Wi-Fi 6E avec ce Wi-Fi 7 qui se fait petit à petit un nom. Alors qu'il est le numéro un des fournisseurs de solutions réseau pour les ordinateurs portables, Intel cherche à mettre en avant les performances de ses contrôleurs. Ce n'est donc que très logiquement qu'il se penche sur les nouvelles technologies en la matière. Wi-Fi 6 et Wi-Fi 6E ont à peine eu le temps de se démocratiser dans les foyers que l'on parle donc déjà du Wi-Fi 7. Celui que l'on appelle aussi le 802.11be a déjà fait l'objet de démonstrations de la part de spécialistes du monde de la téléphonie comme MediaTek ou Qualcomm. Quand le Wi-Fi 6E introduisait l'utilisation de la bande de fréquences des 6 GHz, en plus des 2,4 GHz et des 5 GHz, le Wi-Fi 7 se propose de doper tout ce petit monde en se focalisant sur la bande passante grâce à une longueur de canal pouvant atteindre 320 MHz. L'OFDMA est bien sûr toujours au menu alors que le Wi-Fi 7 se démarque par l'utilisation du 4096-QAM, mais c'est donc bel et bien l'augmentation de la bande passante qui ralliera tous les suffrages : il est effectivement question d'une bande passante cumulée de 40 Gb/s. Gardons à l'esprit qu'il s'agit d'une bande passante cumulée et que, de ce fait, les 40 Gb/s ne sont pas exploitables par un unique appareil, mais par tout un ensemble de périphériques qui se partageront les choses. Cela dit, ce n'est pas ce genre d'approximations qui dérangent les spécialistes de la communication. On comprend qu'Intel s'intéresse au Wi-Fi 7. S'il n'est pas premier sur cette technologie, l'Américain ne compte pas prendre de retard et par la voix d'Eric McLaughlin, son vice-président aux solutions sans-fil, Intel précise que ses premiers produits pour laptops seront prêts en 2024.


 1  2  3  4  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Un PC dans un Clavier

Prentaform a lancé un projet sur Kickstarter qui a rameuté les foules. Il s’agit d’un PC fonctionnel intégré dans un clavier sans fil proposé à partir de 144 €. Au fil des mois, nous mettons inlassablement à jour notre guide des meilleurs PC portables disponibles sur le marché. Et nous n’hésitons à mettre en exergue certains projets audacieux comme ce PC ultra-compact bientôt disponible grâce au succès d’une campagne Kickstarter lancée le mois dernier. Portée par l’entreprise londonienne Pentaform, celle-ci a levé plus de 390 000 € depuis son lancement. Le PC Abacus a la particularité d’être embarqué au creux d’un clavier sans fil équipé. Il suffit seulement de l’agrémenter d’un écran pour l’utiliser. Grâce à son port HDMI intégré, il prend en charge la 4K à 30 FPS et la définition Full HD (1920 x 1080 pixels) à 60 FPS. Il intègre également un connecteur VGA pour l’associer avec un moniteur plus ancien. Il est même possible de détacher la partie ordinateur du clavier pour le connecter plus aisément à votre TV et vous permettre de naviguer depuis votre canapé. « Le clavier est basé sur une connectivité 2,4 GHz, jumelé dès la sortie de la boîte et reste toujours connecté à votre Abacus », précise le constructeur. Le PC prend en charge le Bluetooth 4.3 et Wi-Fi 5 802.11 ac pour les connexions sans fil. Outre son trackpad, il est doté d’un haut-parleur intégré. Côté connectique, on retrouve une prise jack 3,5 mm, un port Gigabit Ethernet, deux ports USB 2.0, un port USB 3.0 et un port USB-C pour l’alimentation. Les premiers ordinateurs devraient être livrés en janvier 2023. Si vous êtes intéressé, voici la page Kickstarter du projet.
12-08-2022


Samsung devoile son Galaxy 2 Fold 4 et Z Flip 4

Samsung vient d’officialiser ses Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4. L’occasion pour nous de revenir sur ce denier et de le comparer à son prédécesseur, le Galaxy Z Flip 3. Quelles améliorations ont été apportées et devez-vous craquer pour le nouveau smartphone pliant de la marque ? Premiers éléments de réponses. Rappelons dans un premier temps les forces en présence. Dans le coin gauche, le Galaxy Z Flip 4, fraichement annoncé. Dans le coin droit, le Galaxy Z Flip 3, champion en titre qui fête sa première bougie. Ce dernier, présenté comme un « accessoire de mode » par Samsung, a été le smartphone pliant le plus vendu du constructeur ces derniers mois, loin devant l’autre modèle pliant de la marque, le Galaxy Z Fold 3. Les changements sur le papier sont minimes. On ne constate aucun changement notable au niveau des écrans. Même chose pour ce qui est du module photo avec son double capteur de 12 mégapixels, un pour le grand-angle et un autre pour l’ultra-grand-angle. Samsung affirme avoir amélioré ses capteurs en les dotant de photodiodes plus grandes (1,8 micron contre 1,4 micron auparavant). On pourrait jouer au jeu des sept différences tant le Galaxy Z Flip 3 et Z Flip 4 se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pourtant, Samsung a opéré des changements subtils. Si la charnière est la même, Samsung a « raboté » son nouveau modèle pour améliorer la prise en main. Ainsi, le Z Flip 4 est 0,8 mm moins haut et 0,3 mm moins large. L’épaisseur, elle, est identique. Le téléphone pliant de Samsung gagne au passage 4 grammes sur la balance. Un embonpoint que l’on doit surtout à la batterie, nous y reviendrons. Comme son prédécesseur, le Z Flip 4 est certifié IPX8 pour une résistance à la poussière et à l’eau jusqu’à deux mètres de profondeur pendant 30 minutes. Comme on pouvait s’y attendre, Samsung a choisi d’intégrer dans son Z Flip 4 le dernier SoC haut de gamme de chez Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen1. Un SoC qui a déjà fait ses preuves sur le ZenFone 9 et qui vient optimiser les performances du Snapdragon 888 du Galaxy Z Flip 3. Ce dernier ne manquait pas de puissance, mais avait une fâcheuse tendance à chauffer… Résultat, le Galaxy Z Flip 4 est vendu à partir de 1109 € dans sa version 128 Go, contre 1059 € pour le Z Flip 3 avec la même capacité de stockage. Depuis la présentation du Z Flip 4, le prix du modèle précédent a beaucoup baissé. Le Galaxy Z Flip3 est actuellement à 695,00 € chez Amazon. Une augmentation de 50 € qui peut également s’expliquer par le manque de concurrence de Samsung sur ce segment. Quelques marques chinoises proposent des modèles pliants, mais aucun n’a encore réussi à concurrencer les Galaxy Z Flip au niveau mondial.
11-08-2022


Samsung lance ses nouvelles watch

Samsung vient de lever le voile sur une nouvelle génération de montres connectées, les Galaxy Watch 5. Truffées de capteurs dédiés à la santé, les smartwatchs promettent de rivaliser les Apple Watch. Véritable monstre d’autonomie, la Watch 5 Pro se distingue aussi grâce à des matériaux de luxe. Comme prévu, Samsung a présenté la gamme des Galaxy Watch 5 ce mercredi 10 août 2022 lors d’une conférence Unpacked. Lors de la présentation, la marque a également annoncé des smartphones pliants, les Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4, et des écouteurs sans fil, les Galaxy Buds 2 Pro. Samsung décline son offre de montres connectées en deux modèles : une Watch 5 standard et une Watch 5 Pro. Cette année, le géant de Séoul fait l’impasse sur la version Classic, remplacée par une édition Pro. La Watch 5 est disponible en deux tailles : 40 mm ou 44 mm. De son côté, la Watch 5 Pro, plus haut de gamme, est uniquement proposée en 45 mm. La marque a recyclé dans les grandes lignes le design de ses précédentes montres connectées. On y retrouve un écran circulaire et un cadran arrondi. Par contre, Samsung fait l’impasse sur la lunette rotative, présente notamment sur la Galaxy Watch 4 Classic. Pour se distinguer, la Watch 5 Pro a été construite avec des matériaux plus luxueux que la Watch 5. Le boîtier est conçu en titane. De son côté, l’écran est recouvert d’une couche de verre saphir, qui se veut 10 fois plus résistant que le verre. Samsung assure que la dalle tactile est 60 % plus dure que la Watch 4. Notez que la Watch 5 se contente d’une coque en aluminium, mais que l’écran est également recouvert de saphir. Côté fiche technique, les Watch 5 de 40 mm sont recouvertes d’un écran AMOLED de 1,19 pouce (396 x 396 pixels). De leur côté, la Watch 5 en 44 mn et la Watch 5 Pro héritent d’une dalle tactile de 1,36 pouce (450 x 450 pixels). Les montres sont animées par un SoC Samsung Exynos W920. Samsung promet des performances en hausse de 27 %. Les montres connectées embarquent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la santé. Grâce à un seul capteur, les Watch 5 sont capables de mesurer le rythme cardiaque, la tension sanguine et le taux d’oxygène dans le sang. Elles disposent par ailleurs d’un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer l’activité électrique du cœur de son porteur. Ces options sont déjà présentes sur les précédents modèles mais, cette année, Samsung promet des relevés plus précis grâce à un tout nouveau capteur. Une fonctionnalité qui ravira les sportifs est réservée à la version Pro : Route Workout. Cette option permet de créer un itinéraire dédié à votre entraînement. La montre vous ramène ensuite à votre point de départ. Pour les plus aventureux, les montres disposent d’un système de navigation en temps réel pas-à-pas, idéal pour les balades à pied. Les instructions sont instantanément affichées à l’écran ou diffusées vocalement. Grosse nouveauté de cette génération, Samsung a ajouté un capteur de la température corporelle. La marque encourage les développeurs à concevoir des applications qui exploitent le thermomètre. La gamme démarre au prix de 299 €pour la Watch 5 standard. Le prix grimpe au-delà des 500 € pour la déclinaison Pro avec connexion cellulaire 5G. Samsung a ouvert les précommandes dans la foulée de la présentation. Pour chaque précommande, la marque offre une paire de Galaxy Buds Live et un bonus de reprise de 50 €. Les montres arriveront dans les magasins dès le 26 août 2022.
10-08-2022


L'iPhone 14 présenté en 6 Septembre

Selon les habitudes d’Apple, la nouvelle génération d’iPhone est présentée aux alentours du mois de septembre. Pour le moment le géant est resté discret à ce sujet et aucune date n’est encore officiellement connue. Selon un rapport signé Max Weinbach, les prochains iPhones seront annoncés le 6 septembre prochain. Ce rendez-vous est en accord avec d’autres fuites et indiscrétions. De précédents rapports ont rapporté que la firme avait déjà commencé l’enregistrement des sessions qui seront diffusées pendant l’événement. Si l’iPhone 14 est effectivement annoncé le 6 septembre, la gamme devrait être disponible à la vente le 16 septembre. Ces deux dates nous positionnent un peu en avance par rapport à l’année dernière. La Keynote « California Streaming » ayant dévoilée l’iPhone 13 s’est déroulée le mardi 14 septembre 2021. Apple devrait dévoiler quatre modèles différents. Le plus grand changement par rapport à la gamme 2020 est la disparition de l’iPhone Mini au profil d’un nouveau modèle équipé d’un écran de 6.7 pouces. Selon les dernières rumeurs iPhone 14 serai donc disponible avec un écran de 6,1 pouces, avce une encoche, en version Max / Plus : écran de 6,7 pouces avec encoche, une autre version Pro : écran de 6,1 pouces, pas d’encoche mais écran perforé et enfin la version Pro Max : écran de 6,7 pouces, sans encoche, écran perforé. Naturellement les deux modèles Pro incarneront l’offre « star ». Apple prévoit de bien les différencier des modèles classique, Max et plus avec la disparition la fameuse encoche. Enfin des indiscrétions ont avancé qu’Apple envisage d’augmenter ses tarifs. De manière générale la tarification devrait grimper de 100 $ et facilement le double en Europe.
10-08-2022


Les processeurs Intel encore victime de failles !

Ces dernières années ont dévoilé quelques faiblesses des processeurs x86. Des failles ont été découvertes mettant au grand jour leurs vulnérabilités à de nombreuses attaques. Les exemples les plus populaires sont probablement les failles Spectre et Meltdown affectant les solutions AMD et Intel. Malheureusement les nouvelles générations de puces sont également touchées par ces problèmes plus ou moins graves de sécurité. Des chercheurs ont découvert un moyen d’exploiter les derniers processeurs Core de 10e, 11e et 12e génération d’Intel afin de dévoiler des données sensibles. Ce moyen est naturellement une faille. Nommée ÆPIC Leak en relation au contrôleur d’interruption programmable avancé (APIC) qui gère les demandes d’interruption pour réguler le multitraitement, elle est décrite comme étant le premier « bug processeur capable de divulguer des données sensibles sur le plan architectural ». Les chercheurs Pietro Borrello (Université Sapienza de Rome), Andreas Kogler (Institut de technologie de Graz), Martin Schwarzl (Graz), Moritz Lipp (Amazon Web Services), Daniel Gruss (Université de technologie de Graz) et Michael Schwarz (CISPA Helmholtz Center for Information Security) ont découvert cette faille dans les processeurs Intel. ÆPIC Leak permet de divulguer des secrets du processeur lui-même. Sur la plupart des processeurs Intel de 10e, 11e et 12e génération, APIC MMIO renvoie de manière incorrecte les données obsolètes de la hiérarchie du cache. Contrairement aux attaques comme Meltdown et Spectre, ÆPIC Leak est un bug architectural. Les données sensibles sont directement divulguées sans aucune dépendance. ÆPIC Leak se présente comme une sorte de mémoire lue dans le processeur lui-même. la bonne nouvelle est que la plupart des systèmes sont à l’abri des fuites ÆPIC. Cependant il est avancé que les systèmes s’appuyant sur SGX pour protéger les données seraient à risque. Si cette faille vous intéresse, vous pouvez en découvrir d’avantage ici. Intel travaille sur un correctif mais nous n’avons aucune date de publication. La faille est identifiée sous la référence CVE-2022-21233. Elle est connue d’Intel depuis décembre 2021. Elle peut être évitée en désactivant APIC MMIO ou en évitant SGX. Intel la considère comme une faille aux risques « moyens ».
10-08-2022


Nvidia victime des Cryptomonnaies

Nvidia s’apprête à annoncer des résultats trimestriels en baisse. En effet, la chute du cours des cryptomonnaies a fortement réduit la demande de cartes graphiques lors du second trimestre. Nvidia vient de mettre en garde ses actionnaires. En amont de la publication de ses résultats trimestriels définitifs, l’entreprise américaine prédit une baisse de 19 % de son chiffre d’affaires. Nvidia s’attend à un chiffre d’affaires d’environ 6,70 milliards de dollars pour le second trimestre, loin des 8,10 milliards de dollars anticipés par le marché. Avec cette mise en garde, Nvidia cherche à préparer les investisseurs à l’annonce de ses résultats financiers finaux, qui aura lieu le 24 août 2022. L’avertissement a été mal accueilli par les marchés financiers. Le cours de l’action NVDA s’est contracté de plus de 6 % en l’espace de 24 heures. Nvidia attribue la baisse de son chiffre d’affaires aux résultats de son activité jeu vidéo, qui comprend notamment les cartes graphiques. La demande de GPU est visiblement moins forte que lors des précédents trimestres, marqués par une pénurie chronique. Des partenaires comme Evga, MSI, Asus, Zotac et Gigabyte ont commandé beaucoup moins de cartes graphiques pendant la période. Nvidia ne s’attendait pas à ce que la demande de GPU se réduise aussi rapidement, laisse entendre le communiqué. « Alors que nous nous attendons à ce que les conditions macroéconomiques affectant la vente se poursuivent, nous avons pris des mesures avec nos partenaires de jeu pour ajuster les prix des canaux et les stocks », explique Jensen Huang, le patron de Nvidia, augurant une nouvelle baisse de prix.La division dédiée aux jeux vidéo de Nvidia a enregistré un chiffre d’affaires préliminaire de 2,04 milliards de dollars au deuxième trimestre, en baisse de 44 % en trois mois. Les « projections de vente » de la division ont été considérablement revues à la baisse pendant la période, note Jensen Huang. L’effondrement de la demande de GPU découle directement du krach des cryptomonnaies. Depuis le mois de mai, le marché des crypto-actifs est dans le rouge. Le Bitcoin s’est effondré autour des 23 000 dollars, entraînant la chute de l’ensemble des actifs numériques.
10-08-2022


Intel dévoile ses cartes graphiques Pro

Parallèlement aux modèles classiques, pour le grand public et les joueurs, Intel lance trois cartes graphiques destinés cette fois-ci au marché pro : les Arc… Pro. Alors qu’en ce moment tous les regards sont tournés vers ses nouvelles cartes graphiques Arc Alchemist pour le grand public et le marché gaming, avec par exemple l’Arc A380, Intel dévoile une toute autre gamme de cartes destinées cette fois-ci au marché professionnel et aux stations de travail : les Arc Pro. Trois nouveaux produits font donc leur apparition au catalogue d’Intel : l’Arc Pro A30M destiné au marché des ordinateurs portables, et surtout les Arc Pro A40 et A50 orientés stations de travail avec un format PCIe 16x low-profile (single-slot pour l’A40, dual-slot pour l’A50). Bien entendu basés sur l’architecture Xe déjà présente dans l’Arc A380 et les autres cartes à venir de cette gamme, ces GPU prennent en charge l’accélération matérielle du ray-tracing, proposent des fonctionnalités de machine learning et sont capable d’encoder matériellement des flux vidéo en AV1. Ces cartes graphiques Arc Pro supportent les principales API du marché (DirectX 12 Ultimate, OpenCL 2.1, OpenGL 4.6 Vulkan 1.2…) et possèdent quatre sorties vidéo miniDP 1.4 avec support audio, malgré leur format compact. Notons enfin que, tout comme l’Arc A380, les Arc Pro A40 et A50 utilisent une interface PCI-Express 4.0 8x « seulement ». Ces différents GPU devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, mais Intel propose en ce moment même des démonstrations des Arc Pro au SIGGRAPH, jusqu’au 11 aout.
10-08-2022


Les Jeux vidéo pas si nocif que ça !

Depuis de nombreuses années, le jeu vidéo subit le contrecoup de clichés qui ont la vie dure et qui stigmatise à la fois son contenu, sa pratique mais aussi ses utilisateurs. L’un d’entre eux, un des plus tenaces, est que le jeu vidéo est nocif pour la santé mentale de ses joueurs. Toutefois, une étude à grande échelle vient de démontrer que cette supposition est infondée. L’on doit ce résultat à l’université d’Oxford en Angleterre, et à son équipe de chercheurs, dont fait partie un certain Andy Przybylski. Menée sur 40 000 joueurs, l’étude s’est basée sur les données de 7 jeux différents grâce à l’accord à la fois des éditeurs et des joueurs. Ces 7 jeux représentent un panel plutôt varié de ce que propose l’industrie du jeu vidéo aujourd’hui, on peut donc dire que l’étude est assez représentative. Il s’agit d’Animal Crossing: New Horizons, Apex Legends, Eve Online, Forza Horizon 4, Gran Turismo Sport, Outriders, et The Crew 2. Les chercheurs se sont donc penchés pendant plusieurs semaines surl’état d’esprit que les gens ont lorsqu’ils abordent les jeux”, une approche inédite lorsqu’il s’agit de ce sujet. Les participants ont donc été évalués sur leur autonomie, leurs compétences ainsi que sur leur motivation. Et les résultats sont sans appel. “Avec 40 000 observations sur six semaines, nous avons vraiment donné aux augmentations et aux diminutions de la pratique du jeu vidéo une chance de prédire les états émotionnels en ce qui concerne le bien-être des joueurs, et nous n’avons trouvé aucune preuve de cela, nous avons trouvé des preuves que ce n’est pas vrai d’une manière significative.” Si les conclusions de cette étude sont plutôt solides, au vu de l’envergure de celle-ci et des conditions réelles qui ont encadré le processus, les chercheurs voudraient aller plus loin en ayant un véritable impact sur les détracteurs du monde entier. Car les clichés peuvent être si profondément enracinés, qu’ils en viennent à guider les politiques de certains pays. On pense notamment à la Chine qui multiplie les lois restrictive concernant les jeux en ligne. “Il s’agit d’une étude très élémentaire : nous ne nous intéressons même pas à ce que font les gens lorsqu’ils jouent à des jeux, nous ne créons pas d’expérience, et pourtant, même sans ces données, des pays adoptent des ordonnances, dans le cas du Japon, ou des lois, dans le cas de la Chine, qui interdisent ou limitent les jeux vidéo. Si l’on prend les explications au pied de la lettre, ces mesures sont censées améliorer la santé mentale des jeunes. Il n’y a aucune preuve de leur efficacité.”
10-08-2022


Amazon Drive fermera en 2023

Lancé il y a 11 ans, le service Amazon Drive de stockage dans le cloud n'est jamais parvenu à faire de l'ombre à la concurrence de Dropbox, Box et d'autres services du même genre. Amazon va en fermer les portes. Tous les abonnés Prime ont accès à un service de stockage dans le nuage développé par Amazon, qui peut contenir jusqu’à 5 Go de documents en tout genre dans sa formule gratuite. Il existe un abonnement payant qui permet de profiter de 100 Go jusqu’à 30 To (!) supplémentaires. Amazon laisse cependant beaucoup de temps aux utilisateurs pour trouver une alternative : Drive s’arrêtera en effet le 31 décembre 2023. Cette fermeture sera progressive, avec plusieurs étapes : les applications iOS et Android vont être retirées de leurs boutiques respectives le 31 octobre 2022, et il ne sera plus possible d’uploader de fichiers à partir du 31 janvier prochain. On pourra tout de même (et heureusement !) récupérer les documents stockés en ligne tout au long de l’année prochaine, pour les conserver sur son ordinateur ou dans un autre service cloud. En ce qui concerne les photos et les vidéos, Amazon a déjà prévu le coup : elles sont d’ores et déjà présentes dans Amazon Photos, un service qui n’est pas prêt de disparaitre. L’entreprise explique en effet que la fin de Drive va lui donner l’opportunité de concentrer ses efforts sur Photos. Amazon Photos se décline dans une version pour navigateur web, ainsi que dans des applications iOS et Android. Des applications qui ont d’ailleurs fait peau neuve en novembre dernier, avec une refonte plus graphique de la page d’accueil, ainsi que des options de tri et de partage supplémentaires.. Si Amazon n’a jamais vraiment voulu concurrencer Dropbox et les autres avec son Drive, par contre le géant du commerce en ligne a clairement des ambitions pour son service de photos. Pour ceux qui veulent transférer leurs fichiers sur une solution équivalente, vous pouvez vous tourner par exemple vers pCloud (avec des abonnement à vie) ou Kdrive. Ce sont parmi les meilleures alternatives à Amazon Drive.
08-08-2022


Le Wi-fi 6 déjà dépassé...

Dans le cœur de certains industriels, il semble déjà question de troquer les Wi-Fi 6 et Wi-Fi 6E avec ce Wi-Fi 7 qui se fait petit à petit un nom. Alors qu'il est le numéro un des fournisseurs de solutions réseau pour les ordinateurs portables, Intel cherche à mettre en avant les performances de ses contrôleurs. Ce n'est donc que très logiquement qu'il se penche sur les nouvelles technologies en la matière. Wi-Fi 6 et Wi-Fi 6E ont à peine eu le temps de se démocratiser dans les foyers que l'on parle donc déjà du Wi-Fi 7. Celui que l'on appelle aussi le 802.11be a déjà fait l'objet de démonstrations de la part de spécialistes du monde de la téléphonie comme MediaTek ou Qualcomm. Quand le Wi-Fi 6E introduisait l'utilisation de la bande de fréquences des 6 GHz, en plus des 2,4 GHz et des 5 GHz, le Wi-Fi 7 se propose de doper tout ce petit monde en se focalisant sur la bande passante grâce à une longueur de canal pouvant atteindre 320 MHz. L'OFDMA est bien sûr toujours au menu alors que le Wi-Fi 7 se démarque par l'utilisation du 4096-QAM, mais c'est donc bel et bien l'augmentation de la bande passante qui ralliera tous les suffrages : il est effectivement question d'une bande passante cumulée de 40 Gb/s. Gardons à l'esprit qu'il s'agit d'une bande passante cumulée et que, de ce fait, les 40 Gb/s ne sont pas exploitables par un unique appareil, mais par tout un ensemble de périphériques qui se partageront les choses. Cela dit, ce n'est pas ce genre d'approximations qui dérangent les spécialistes de la communication. On comprend qu'Intel s'intéresse au Wi-Fi 7. S'il n'est pas premier sur cette technologie, l'Américain ne compte pas prendre de retard et par la voix d'Eric McLaughlin, son vice-président aux solutions sans-fil, Intel précise que ses premiers produits pour laptops seront prêts en 2024.
08-08-2022


 1  2  3  4  >