Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  3  4  5  6  7  8  9  > 

A plague Tale Requiem la date Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
template Plague talerequiem

27

Juin

Sobo Studio dévoile la date de sortie de son jeu A Plague Tale Requiem, ainsi qu'un nouveau trailer pour l'occasion. Il fait partie des jeux que l’on attend le plus cette année. A Plague Tale Requiem, la suite du génialissime A Plague Tale Innocence, a dévoilé son univers à travers plusieurs trailers mais n’avait jusqu’ici jamais mentionné sa date de sortie. Si l’on savait que le titre devait sortir courant 2022, il semble que nous n’aurons plus à attendre très longtemps avant de le découvrir. Le studio, dans un tout nouveau trailer, annonce que le jeu sera jouable à partir du 18 octobre prochain. En plus de nous donner cette information tant attendue, le trailer passe en revue toutes les subtilités du gameplay d’A Plague Tale Requiem, qui promet d’être drastiquement différent du premier opus, notamment en ce qui concerne l’univers du jeu. On oublie les forêts inquiétantes et les villages glauques, nos héros se retrouvent à a''rpenter des grottes, des déserts arides ou encore à longer les côtes m'''''''aritimes. Des décors qui sentent bon le soleil et qui devraient nous mettre dans une ambiance radicalement différente. Il s’agira en réalité de la Provence, une région française aux apparences paradisiaques mais qui est elle aussi touchée par l’Inquisition, la guerre de cent ans et la peste noire. Tout n’est donc pas si inédit.



EDGE souhaite devenir le Navigateur des gamers

  Liste des news    Liste des new du mois  
EDGE

27

Juin

Le remplaçant de feu Internet Explorer pourrait-il être le nouvel Eldorado des joueurs ? C’est en tout cas l’ambition de Microsoft. Le constructeur fait ouvertement de l'œil aux gamers et souhaite les pousser vers son navigateur web. La dernière mise à jour d’Edge ajoute de nouvelles fonctionnalités exclusivement dédiées aux joueurs PC. Edge veut être le navigateur des gamers. Microsoft n’a jamais caché son ambition d’en faire une destination de choix pour les joueurs et les joueuses. La firme de Redmond fait un pas de plus vers son objectif avec la version 103 d’Edge. Confiante, l’entreprise va même jusqu’à dire dans son long communiqué qu'Edge « est le meilleur navigateur pour les joueurs ». Qu’est-ce qui peut bien justifier une telle assurance ? Petit tour d’horizon des nouveautés. Edge 103 va modifier sa homepage pour abriter une rubrique gaming affichant tout un tas de contenus personnalisés en fonction des goûts et de la navigation des utilisateurs. Ils y retrouveront donc des actualités, des guides, des streams et même des recommandations de jeux dans le cas où un compte Xbox a été renseigné. Les abonnés au Game Pass pourront par ailleurs accéder en un clic à leurs jeux récents grâce à des raccourcis dédiés. la prochaine version gagne la possibilité de détecter si un jeu PC a été démarré et de limiter automatiquement sa consommation de ressources système. Le mode efficacité est alors immédiatement désactivé lorsque le jeu en question est fermé. Petit bonus qui intéressera surtout les joueurs casual, un nouveau menu latéral permet de retrouver d'un coup d'œil les grands classiques comme le Solitaire, le Démineur, Jewel, Mahjong et consorts.



Apple est prêt pour révolitionner la VR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Simu Casque VR Appel

24

Juin

Apple
prépare activement la sortie de son premier casque hybride
combinant réalité augmentée et virtuelle. L’entreprise aurait notamment déposé le nom de rOS, ou realityOS, le système d’exploitation qui fera tourner l’appareil. D’après les informations de Ming-Chi Kuo, célèbre analyste, le géant de Cupertino aurait néanmoins pris du retard sur son calendrier. Le lancement de l’accessoire aurait finalement été reporté à janvier 2023. Dans un article publié ce 24 juin 2022 sur Medium, l’analyste confirme la date de présentation du casque d’Apple. Ming-Chi Kuo estime qu’Apple va bouleverser le secteur de la réalité virtuelle en se lançant sur le marché des casques. L’expert s’attend à ce que l’accessoire de la marque offre une « excellente expérience immersive » bien qu’Apple mette l’accent sur la réalité augmentée. Grâce à une approche hybride, Apple devrait ravir les amateurs de réalité virtuelle et stimuler la demande pour des jeux ou des expériences immersives. Suite à la sortie du casque, de nombreuses entreprises devraient marcher dans les pas d’Apple. L’analyse pense d’ailleurs « que les rivaux mondiaux d’Apple se feront concurrence pour l’imiter, conduisant l’industrie des casques à la prochaine étape d’une croissance rapide ». En tant que « leader de l’industrie », Apple bénéficie d’une série « d’avantages concurrentiels significatifs », souligne Ming-Chi Kuo. Grâce à ces avantages, le casque d’Apple devrait rencontrer un succès mondial et doper le cours de l’action boursière de l’entreprise. L’analyste table sur un milliard d’unités vendues en une décennie. Meta (facebook) a notamment annulé la sortie de sa montre connectée dédiée au metaverse, dont le coût de production était trop élevé. Dans un contexte de récession, la firme de Mark Zuckerberg ne peut plus se permettre de multiplier les projets. Malgré le retrait temporaire de Meta, le secteur de la réalité virtuelle devrait continuer à croître grâce à l’engouement suscité par le casque d’Apple.



Chrome 103 arrive !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Chrome 103

24

Juin

Google déploie depuis quelques heures une nouvelle version de son navigateur Chrome, Chrome 103. Nous avons plusieurs améliorations dont certaines concernent les performances. Disponible en téléchargement, Chrome 103 débarque quatre semaines après Chrome 102. Le rythme de développement autour du navigateur s’est accéléré face à une concurrence de plus en plus dynamique incarnée par Microsoft et Edge ou encore Firefox de Mozilla. L’un des faits marquants concerne les performances avec normalement un navigateur plus rapide. Concrètement le chargement des pages s’accélère en raison de la technologie Prerender2. Cette technologie de « prerendering » bien que peu gourmande en ressource ne sera pas utilisée sur les appareils entrée de gamme. Google reste vague mais les appareils avec moins de 512 Mo de RAM sont considérés comme entrée de gamme par la société. Le Prerender2 permet à Google de restaurer la fonctionnalité de pré-lecture mais sans certains problèmes importants constatés avec l’ancienne version (consommation de ressources, la confidentialité et la sécurité). Elle se déploie en premier sur les appareils Android. Google s’attaque aussi à la sécurité avec le colmatage de 14 failles dont l’une est de gravité critique. Nous avons aussi l’utilisation de la technologie de « machine learning » pour détecter des sites potentiellement malveillants. En cas de faux positif, il est possible d’intervenir pour autoriser manuellement l’accès. Enfin nous avons un petit nettoyage autour des API en manque de sécurité. Elles ne sont tout simplement plus pris en charge. Soulignons que si Chrome est un navigateur solide et performant il souffre à nos yeux d’un important problème. Il concerne la protection de la vie privée. Ses outils de collecte et la machinerie économique autour de la commercialisation des données personnelles dont un vrai problème. Chrome 103 se déploie doucement sur les différents environnements pris en charge. Nous retrouvons par exemple des versions pour Windows, Mac et Linux. Comme d'habitude la mise à jour ce fait directement à partir du menu Chrome, ou sur la page officiel de téléchargement Chrome.



Microsoft confirme l'arrivé des claviers et souris sur le Cloud

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft xbox cloud gaming xcloud

22

Juin

Microsoft confirme que son service de cloud gaming va supporter les claviers et souris. Une option forcément attendue par les joueurs PC qui va améliorer le Xbox Cloud Gaming. Microsoft mise plus que jamais sur le cloud gaming et cherche à améliorer son Xbox Cloud Gaming. En mars derniers, des rumeurs évoquaient le support du clavier et de la souris sur le service du géant américain. L’information provenait du directeur de Microsoft Flight Simulator et elle vient d’être confirmée par les équipes de Redmond. Dans une vidéo dédiée aux développeurs, Microsoft évoque le Cloud Gaming en abordant différents sujets techniques. Une séquence, repérée par Tom Warren, confirme également que le Xbox Cloud Gaming va bientôt supporter les claviers et souris. « Je veux parler un peu du clavier et de la souris. Tout le monde ne le sait pas, mais la Xbox supporte le clavier et la souris depuis quelques années maintenant. Et nous travaillons pour l’ajouter au streaming [Xbox Cloud Gaming] pour les utilisateurs de PC », explique Morgan Brown, ingénieur en logiciel chez Microsoft. Il invite également aux développeurs de jeux vidéo à prendre en compte cette fonctionnalité : « Vous pouvez commencer à l’ajouter à votre jeu dès maintenant et vos utilisateurs de console, de clavier et de souris apprécieront. Il fonctionnera dans le streaming lorsque nous aurons fini de l’ajouter ». Du côté de Redmond et de Xbox, cette confirmation est l’occasion de rattraper son retard sur Google Stadia. Alors que le géant de la recherche semble avoir revu ses ambitions à la baisse dans ce domaine, sa plateforme prend en charge le combo clavier/souris depuis son lancement. Il s’agit de l’un des rares domaines où Stadia prend l’avantage sur le Xbox Cloud Gaming.



Les ruptures de stocks touche le Pad Xbox

  Liste des news    Liste des new du mois  
Les manettes Xbox X commence a etre en rupture de stock

22

Juin

Les ruptures de stock sont malheureusement assez fréquentes sur le marché du jeu vidéo. Les éditions collector se vendent comme des petits pains et les accessoires en édition limitée disparaissent en un rien de temps. Mais cela devient réellement problématique lorsqu'il devient presque impossible d'obtenir des produits plus habituels comme les consoles. Ainsi, la PS5 et la Xbox Series X restent rares malgré leur année et demie d'ancienneté. Et ce n'est visiblement pas terminé… Depuis plusieurs jours, les manettes Xbox se sont évaporées des étals de plusieurs grandes enseignes. C'est vrai pour des chaînes comme GAME ou Smyths, mais aussi pour les principaux vendeurs en ligne. À l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'est pas chose aisée de dénicher un tel périphérique que ce soit chez Cdiscount ou Amazon. L'e-commerçant américain dispose uniquement du Xbox Controller noir classique à un prix raisonnable. Quoi qu'il en soit, la France ne semble pas trop touchée pour le moment. Un porte-parole de Microsoft a expliqué : « Nous savons qu'il peut être difficile de trouver des manettes sans fil Xbox en ce moment en raison de ruptures d'approvisionnement ». Le constructeur américain travaille en ce moment pour régler ce problème. Le Xbox Design Lab prend quant à lui toujours les commandes pour des manettes customisées.



Les Rezen 7000 Zen 4 en Septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
AM5 presentation AMD 7000 Ryzen septembre 2022

20

Juin

Un premier contingent composé de deux Ryzen 9, d’un Ryzen 7 et d’un Ryzen 5. Dans la lignée des Ryzen 5000 donc… AMD a succinctement présenté ses Ryzen 7000 Zen 4, nom de code « Raphael », fin mai lors du Computex 2022. Les puces de cette génération proposent, officiellement, des IPC en hausse de 8 à 10 % et un gain de performance global de plus de 35 % par rapport à celles de précédente génération. AMD a confirmé que les Ryzen 7000 serais gardée de fixer une date précise et encore plus d’énumérer des références. De nouvelles données apportent peut-être des éléments de réponse. Sur Twitter, le dénommé Greymon55 suggère quatre processeurs Ryzen 7000 au lancement : les Ryzen 9 7950X, Ryzen 9 7900X, Ryzen 7 7800X et Ryzen 5 7600X. Une prédiction pas vraiment inattendue ni excessivement farfelue, puisque cette avant-garde est calquée sur celle des Ryzen 5000 « Vermeer ». AMD avait en effet introduit cette génération avec les Ryzen 5 5600X, Ryzen 7 5800X, Ryzen 9 5900X et Ryzen 9 5950X. D’ailleurs, comme le Ryzen 7 5700X, le Ryzen 7 7700X ne débarquerait qu’ultérieurement. Venons-en à la date de lancement, avec cette fois une fuite un peu plus consistante. Lors d’une présentation en Chine, à laquelle participait un représentant d’AMD, une diapositive a révélé un lancement des Ryzen 7000 et de la plateforme AM5 fixé au 15 septembre 2022. Cette date correspondrait bien à la commercialisation et non à l’annonce de la gamme. Rappelons que les Ryzen 5000 ont été présentés en octobre 2020 en vue de leur lancement en novembre.



Mais que représente le Puce M2 ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple wwdc22 m2

20

Juin

Présentée à l’occasion de la WWDC 2022, l’Apple M2 représente la deuxième génération de puce Apple Silicon destinée aux Mac et iPad. Pourtant, il ne s’agit pas forcément de la meilleure puce Apple du moment. La M2 d’Apple est enfin là, ou presque. Dévoilé lors de la WWDC 2022, ce nouveau SoC fera ses grands débuts le 24 juin prochain avec le MacBook Pro 13 pouces. Il équipera aussi le nouveau MacBook Air en juillet en apportant de belles améliorations par rapport à la M1. La firme de Cupertino promet un processeur (CPU) jusqu’à 18 % plus rapides et des performances graphiques (GPU) en hausse de 35 %. Le système de mémoire évolue également pour permettre de configurer le M2 avec jusqu’à 24 Go de RAM et 2 To de stockage. Enfin, on observe une augmentation de la bande passante mémoire, des améliorations pour la partie multimédia et un moteur neuronal de nouvelle génération (40 % d’opération en plus que le M1). La puce M2 est supérieure à la M1 et cela pose une question au moment de choisir. Cela vaut-il encore la peine d’opter pour un Mac équipé d’un M1 Pro, 1 Max ou M1 Ultra ? Comme l’expliquent nos confrères de Macworld, ce n’est pas parce que la deuxième génération des SoC Silicon pointe le bout de son nez que la première génération arrive en bout de course. En effet, Apple semble vouloir jouer la carte de la continuité avec le M2 et il est encore pertinent de choisir une variante de la M1. le M2 se compare à son prédécesseur appelé M2 plutôt qu’aux multiples variantes de première génération. Plus récentes et performantes, ces dernières n’ont pas encore laissé leurs places et se positionnent plus haut dans la hiérarchie du géant américain. Même sans benchmark, les variantes du M1 creusent l’écart sur le papier et confirment qu’elles visent des machines plus puissantes. À titre d’exemple, la puce M1 Pro dispose de 10 cœurs CPU avec 8 cœurs de performances et 2 cœurs d’efficacité. La nouvelle puce M2 embarque 8 cœurs au total, mais seulement 4 cœurs de performances et 4 cœurs d’efficacité. La M1 Pro se présentait avec des performances CPU supérieures d’environ 60 % à celles du M1 à sa sortie. Apple affirme aujourd’hui que le processeur du M2 est 18 % plus rapide que celui du M1 et cela semble se confirmer dans les benchmarks. La variante Pro conserverait donc une avance confortable avec des performances multi-cœurs qui devraient être supérieures d’environ 35 % à celles du M2. La tendance se confirme sur la partie graphique, avec un écart encore plus notable. Même si le GPU du M2 se veut 35 % plus rapide que celui du M1 ; le M1 Pro dispose de 16 cœurs GPU (contre 10 pour la M2) et propose beaucoup plus de bande passante mémoire. On peut s’attendre à ce que la M1 Pro soit encore environ 40 % plus rapide que le M2. Notez que la puce M2 offre aussi plus de mémoire maximale (24 Go) et de bande passante mémoire (100 Go/sec) que le M1. Cependant, la M1 Pro permet jusqu’à 32 Go de mémoire et 200 Go/sec de bande passante mémoire. Finalement, c’est au niveau du moteur neuronal où le M2 dispose d’un net avantage par rapport au M1 Pro. Si les deux puces sont dotées d’un moteur neuronal à 16 cœurs, la M1 Pro possède le même moteur neuronal que le M1 (et l’A14), capable d’effectuer 11 trillions d’opérations par seconde. Le moteur neuronal 16 cœurs de nouvelle génération du M2 peut traiter 15,8 trillions d’opérations, ce qui le rend plus de 40 % plus rapide sur le sujet. La puce M1 Pro reste plus puissante que la M2 dans la plupart des situations. Vous l’aurez deviné, ce sera aussi le cas du SoC M1 Max qui est encore plus performant. Ce dernier reprend la même architecture CPU que la M1 Pro et il faut espérer des performances environ 35 % plus rapides que celles du M2. Il faudra probablement attendre au moins la fin de l’année 2022 avant de voir débarquer un M2 Pro et/ou un M2 Max. Il est possible que nous ne voyions aucune de ces puces avant la mi-2023 ; compte tenu de la situation du marché et celle d’Apple. Une fois de plus, ces solutions arriveront dans les ordinateurs portables les plus onéreux de la gamme. Le cas de la puce M2 Ultra est différent puisqu’Apple a lancé sa M1 Ultra en mars dernier. Ce monstre de puissance n’est pour l’heure disponible que dans le Mac Studio, un puissant ordinateur de bureau. En l’état, il n’est donc pas nécessaire d’attendre les futures puces d’Apple. Les solutions actuelles restent très performantes et le choix sur d’autres éléments, comme l’écran, le design et forcément vos besoins.



La Pomme prête pour des MacBook Pro OLED

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro OLED ou pad

20

Juin

Dans un tweet réservé à ses Super Followers sur Twitter, l’analyste Ross Young a annoncé qu’Apple se préparait à passer à l’OLED sur plusieurs de ses appareils d’ici 2024, dont notamment sur un futur MacBook 13 pouces et un iPad Pro. Ce n’est pas la première fois que Ross Young évoque l’arrivée d’un iPad Pro avec un écran OLED. Déjà l’année dernière, le cabinet Display Supply Chain Consultants annonçait qu’Apple sortira un iPad OLED en 2023, après avoir privilégié les écrans LCD depuis maintenant plusieurs années. Sur sa tablette la plus haut de gamme, l’iPad de 12,9 pouces, Apple avait adopté un écran avec la technologie mini-LED. Pour rappel, cette dernière permet de mieux gérer les zones de rétroéclairage, ce qui permet non seulement de mieux gérer le contraste, mais aussi d’améliorer la luminosité maximale des tablettes. Cependant, l’OLED offre de son côté un taux de contraste infini. De plus, il supprime le blooming, ces halos lumineux que l’on retrouve sur les dalles LCD. D’ici 2024, les deux modèles 11 et 12,9 pouces pourraient passer à l’OLED, rivalisant ainsi avec les tablettes premium de Samsung. Alors que cela fait maintenant plusieurs années que les PC portables ont commencé à adopter des écrans OLED, dont notamment le récent ultrabook Spectre x360 de HP ou encore le Zenbook S13 OLED . Selon les informations de Ross Young, Apple travaillerait à rattraper son retard sur ses concurrents, puisqu’il envisagerait désormais de dévoiler un MacBook de 13 pouces avec un écran OLED d’ici 2024. Comme sur son iPad Pro, Apple a privilégié la technologie Mini-LED sur ses récents MacBook Pro 14 et 16 pouces, mais devrait bien dévoiler un nouveau modèle moins grand d’ici deux ans avec un écran OLED. D’après Ross Young, il pourrait s’agir d’un MacBook Air, mais Apple pourrait changer ses plans d’ici là. Tous les appareils devraient adopter la technologie LTPO, qui permet de faire varier dynamiquement le taux de rafraichissement de 1 Hz à 120 Hz en fonction du contenu affiché.



Grosse faille de sécurité sur Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
MicrosoftPatchTuesday

17

Juin

Mettre à jour son système d’exploitation est une action essentielle pour être protégé par les derniers correctifs de sécurité. Illustration dernièrement sur les différents OS de Microsoft (de Windows 7 à Windows 11). Le constructeur a dû s’attaquer à la vulnérabilité zero day nommée Follina qui se met en route en ouvrant un document Word infecté. Cette faille prend la forme d’un bug d’exécution de code à distance de Microsoft Windows Support Diagnostic Tool (MSDT). Les pirates peuvent ensuite exécuter du code arbitraire dans les applications via l’outil, installer des programmes malveillants, modifier ou supprimer des données. Et même créer un nouveau compte Windows avec des droits d’utilisateur compromis sur le PC concerné. D’après les chercheurs de Proofpoint, la vulnérabilité a été exploitée par des pirates chinois qui l’ont utilisée pour acheminer des fichiers vérolés à des Tibétains. En outre, des agences gouvernementales américaines et européennes ont été ciblées. Toujours est-il que d’autres cybercriminels avisés pourraient tirer profit de l’exploit sur des PC non-corrigés. D’où l’importance de mettre à jour votre système sans plus tarder. Pour forcer l’installation du correctif, rendez-vous dans les Paramètres, section Mise à jour et sécurité. Accédez ensuite à Windows Update puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Et pour accroître encore plus votre protection, n’hésitez pas à opter pour une suite de sécurité anti-malwares.


 <  3  4  5  6  7  8  9  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  3  4  5  6  7  8  9  > 

A plague Tale Requiem la date Video

Sobo Studio dévoile la date de sortie de son jeu A Plague Tale Requiem, ainsi qu'un nouveau trailer pour l'occasion. Il fait partie des jeux que l’on attend le plus cette année. A Plague Tale Requiem, la suite du génialissime A Plague Tale Innocence, a dévoilé son univers à travers plusieurs trailers mais n’avait jusqu’ici jamais mentionné sa date de sortie. Si l’on savait que le titre devait sortir courant 2022, il semble que nous n’aurons plus à attendre très longtemps avant de le découvrir. Le studio, dans un tout nouveau trailer, annonce que le jeu sera jouable à partir du 18 octobre prochain. En plus de nous donner cette information tant attendue, le trailer passe en revue toutes les subtilités du gameplay d’A Plague Tale Requiem, qui promet d’être drastiquement différent du premier opus, notamment en ce qui concerne l’univers du jeu. On oublie les forêts inquiétantes et les villages glauques, nos héros se retrouvent à a''rpenter des grottes, des déserts arides ou encore à longer les côtes m'''''''aritimes. Des décors qui sentent bon le soleil et qui devraient nous mettre dans une ambiance radicalement différente. Il s’agira en réalité de la Provence, une région française aux apparences paradisiaques mais qui est elle aussi touchée par l’Inquisition, la guerre de cent ans et la peste noire. Tout n’est donc pas si inédit.


27-06-2022


EDGE souhaite devenir le Navigateur des gamers

Le remplaçant de feu Internet Explorer pourrait-il être le nouvel Eldorado des joueurs ? C’est en tout cas l’ambition de Microsoft. Le constructeur fait ouvertement de l'œil aux gamers et souhaite les pousser vers son navigateur web. La dernière mise à jour d’Edge ajoute de nouvelles fonctionnalités exclusivement dédiées aux joueurs PC. Edge veut être le navigateur des gamers. Microsoft n’a jamais caché son ambition d’en faire une destination de choix pour les joueurs et les joueuses. La firme de Redmond fait un pas de plus vers son objectif avec la version 103 d’Edge. Confiante, l’entreprise va même jusqu’à dire dans son long communiqué qu'Edge « est le meilleur navigateur pour les joueurs ». Qu’est-ce qui peut bien justifier une telle assurance ? Petit tour d’horizon des nouveautés. Edge 103 va modifier sa homepage pour abriter une rubrique gaming affichant tout un tas de contenus personnalisés en fonction des goûts et de la navigation des utilisateurs. Ils y retrouveront donc des actualités, des guides, des streams et même des recommandations de jeux dans le cas où un compte Xbox a été renseigné. Les abonnés au Game Pass pourront par ailleurs accéder en un clic à leurs jeux récents grâce à des raccourcis dédiés. la prochaine version gagne la possibilité de détecter si un jeu PC a été démarré et de limiter automatiquement sa consommation de ressources système. Le mode efficacité est alors immédiatement désactivé lorsque le jeu en question est fermé. Petit bonus qui intéressera surtout les joueurs casual, un nouveau menu latéral permet de retrouver d'un coup d'œil les grands classiques comme le Solitaire, le Démineur, Jewel, Mahjong et consorts.
27-06-2022


Apple est prêt pour révolitionner la VR

Apple
prépare activement la sortie de son premier casque hybride
combinant réalité augmentée et virtuelle. L’entreprise aurait notamment déposé le nom de rOS, ou realityOS, le système d’exploitation qui fera tourner l’appareil. D’après les informations de Ming-Chi Kuo, célèbre analyste, le géant de Cupertino aurait néanmoins pris du retard sur son calendrier. Le lancement de l’accessoire aurait finalement été reporté à janvier 2023. Dans un article publié ce 24 juin 2022 sur Medium, l’analyste confirme la date de présentation du casque d’Apple. Ming-Chi Kuo estime qu’Apple va bouleverser le secteur de la réalité virtuelle en se lançant sur le marché des casques. L’expert s’attend à ce que l’accessoire de la marque offre une « excellente expérience immersive » bien qu’Apple mette l’accent sur la réalité augmentée. Grâce à une approche hybride, Apple devrait ravir les amateurs de réalité virtuelle et stimuler la demande pour des jeux ou des expériences immersives. Suite à la sortie du casque, de nombreuses entreprises devraient marcher dans les pas d’Apple. L’analyse pense d’ailleurs « que les rivaux mondiaux d’Apple se feront concurrence pour l’imiter, conduisant l’industrie des casques à la prochaine étape d’une croissance rapide ». En tant que « leader de l’industrie », Apple bénéficie d’une série « d’avantages concurrentiels significatifs », souligne Ming-Chi Kuo. Grâce à ces avantages, le casque d’Apple devrait rencontrer un succès mondial et doper le cours de l’action boursière de l’entreprise. L’analyste table sur un milliard d’unités vendues en une décennie. Meta (facebook) a notamment annulé la sortie de sa montre connectée dédiée au metaverse, dont le coût de production était trop élevé. Dans un contexte de récession, la firme de Mark Zuckerberg ne peut plus se permettre de multiplier les projets. Malgré le retrait temporaire de Meta, le secteur de la réalité virtuelle devrait continuer à croître grâce à l’engouement suscité par le casque d’Apple.
24-06-2022


Chrome 103 arrive !

Google déploie depuis quelques heures une nouvelle version de son navigateur Chrome, Chrome 103. Nous avons plusieurs améliorations dont certaines concernent les performances. Disponible en téléchargement, Chrome 103 débarque quatre semaines après Chrome 102. Le rythme de développement autour du navigateur s’est accéléré face à une concurrence de plus en plus dynamique incarnée par Microsoft et Edge ou encore Firefox de Mozilla. L’un des faits marquants concerne les performances avec normalement un navigateur plus rapide. Concrètement le chargement des pages s’accélère en raison de la technologie Prerender2. Cette technologie de « prerendering » bien que peu gourmande en ressource ne sera pas utilisée sur les appareils entrée de gamme. Google reste vague mais les appareils avec moins de 512 Mo de RAM sont considérés comme entrée de gamme par la société. Le Prerender2 permet à Google de restaurer la fonctionnalité de pré-lecture mais sans certains problèmes importants constatés avec l’ancienne version (consommation de ressources, la confidentialité et la sécurité). Elle se déploie en premier sur les appareils Android. Google s’attaque aussi à la sécurité avec le colmatage de 14 failles dont l’une est de gravité critique. Nous avons aussi l’utilisation de la technologie de « machine learning » pour détecter des sites potentiellement malveillants. En cas de faux positif, il est possible d’intervenir pour autoriser manuellement l’accès. Enfin nous avons un petit nettoyage autour des API en manque de sécurité. Elles ne sont tout simplement plus pris en charge. Soulignons que si Chrome est un navigateur solide et performant il souffre à nos yeux d’un important problème. Il concerne la protection de la vie privée. Ses outils de collecte et la machinerie économique autour de la commercialisation des données personnelles dont un vrai problème. Chrome 103 se déploie doucement sur les différents environnements pris en charge. Nous retrouvons par exemple des versions pour Windows, Mac et Linux. Comme d'habitude la mise à jour ce fait directement à partir du menu Chrome, ou sur la page officiel de téléchargement Chrome.
24-06-2022


Microsoft confirme l'arrivé des claviers et souris sur le Cloud

Microsoft confirme que son service de cloud gaming va supporter les claviers et souris. Une option forcément attendue par les joueurs PC qui va améliorer le Xbox Cloud Gaming. Microsoft mise plus que jamais sur le cloud gaming et cherche à améliorer son Xbox Cloud Gaming. En mars derniers, des rumeurs évoquaient le support du clavier et de la souris sur le service du géant américain. L’information provenait du directeur de Microsoft Flight Simulator et elle vient d’être confirmée par les équipes de Redmond. Dans une vidéo dédiée aux développeurs, Microsoft évoque le Cloud Gaming en abordant différents sujets techniques. Une séquence, repérée par Tom Warren, confirme également que le Xbox Cloud Gaming va bientôt supporter les claviers et souris. « Je veux parler un peu du clavier et de la souris. Tout le monde ne le sait pas, mais la Xbox supporte le clavier et la souris depuis quelques années maintenant. Et nous travaillons pour l’ajouter au streaming [Xbox Cloud Gaming] pour les utilisateurs de PC », explique Morgan Brown, ingénieur en logiciel chez Microsoft. Il invite également aux développeurs de jeux vidéo à prendre en compte cette fonctionnalité : « Vous pouvez commencer à l’ajouter à votre jeu dès maintenant et vos utilisateurs de console, de clavier et de souris apprécieront. Il fonctionnera dans le streaming lorsque nous aurons fini de l’ajouter ». Du côté de Redmond et de Xbox, cette confirmation est l’occasion de rattraper son retard sur Google Stadia. Alors que le géant de la recherche semble avoir revu ses ambitions à la baisse dans ce domaine, sa plateforme prend en charge le combo clavier/souris depuis son lancement. Il s’agit de l’un des rares domaines où Stadia prend l’avantage sur le Xbox Cloud Gaming.
22-06-2022


Les ruptures de stocks touche le Pad Xbox

Les ruptures de stock sont malheureusement assez fréquentes sur le marché du jeu vidéo. Les éditions collector se vendent comme des petits pains et les accessoires en édition limitée disparaissent en un rien de temps. Mais cela devient réellement problématique lorsqu'il devient presque impossible d'obtenir des produits plus habituels comme les consoles. Ainsi, la PS5 et la Xbox Series X restent rares malgré leur année et demie d'ancienneté. Et ce n'est visiblement pas terminé… Depuis plusieurs jours, les manettes Xbox se sont évaporées des étals de plusieurs grandes enseignes. C'est vrai pour des chaînes comme GAME ou Smyths, mais aussi pour les principaux vendeurs en ligne. À l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'est pas chose aisée de dénicher un tel périphérique que ce soit chez Cdiscount ou Amazon. L'e-commerçant américain dispose uniquement du Xbox Controller noir classique à un prix raisonnable. Quoi qu'il en soit, la France ne semble pas trop touchée pour le moment. Un porte-parole de Microsoft a expliqué : « Nous savons qu'il peut être difficile de trouver des manettes sans fil Xbox en ce moment en raison de ruptures d'approvisionnement ». Le constructeur américain travaille en ce moment pour régler ce problème. Le Xbox Design Lab prend quant à lui toujours les commandes pour des manettes customisées.
22-06-2022


Les Rezen 7000 Zen 4 en Septembre

Un premier contingent composé de deux Ryzen 9, d’un Ryzen 7 et d’un Ryzen 5. Dans la lignée des Ryzen 5000 donc… AMD a succinctement présenté ses Ryzen 7000 Zen 4, nom de code « Raphael », fin mai lors du Computex 2022. Les puces de cette génération proposent, officiellement, des IPC en hausse de 8 à 10 % et un gain de performance global de plus de 35 % par rapport à celles de précédente génération. AMD a confirmé que les Ryzen 7000 serais gardée de fixer une date précise et encore plus d’énumérer des références. De nouvelles données apportent peut-être des éléments de réponse. Sur Twitter, le dénommé Greymon55 suggère quatre processeurs Ryzen 7000 au lancement : les Ryzen 9 7950X, Ryzen 9 7900X, Ryzen 7 7800X et Ryzen 5 7600X. Une prédiction pas vraiment inattendue ni excessivement farfelue, puisque cette avant-garde est calquée sur celle des Ryzen 5000 « Vermeer ». AMD avait en effet introduit cette génération avec les Ryzen 5 5600X, Ryzen 7 5800X, Ryzen 9 5900X et Ryzen 9 5950X. D’ailleurs, comme le Ryzen 7 5700X, le Ryzen 7 7700X ne débarquerait qu’ultérieurement. Venons-en à la date de lancement, avec cette fois une fuite un peu plus consistante. Lors d’une présentation en Chine, à laquelle participait un représentant d’AMD, une diapositive a révélé un lancement des Ryzen 7000 et de la plateforme AM5 fixé au 15 septembre 2022. Cette date correspondrait bien à la commercialisation et non à l’annonce de la gamme. Rappelons que les Ryzen 5000 ont été présentés en octobre 2020 en vue de leur lancement en novembre.
20-06-2022


Mais que représente le Puce M2 ?

Présentée à l’occasion de la WWDC 2022, l’Apple M2 représente la deuxième génération de puce Apple Silicon destinée aux Mac et iPad. Pourtant, il ne s’agit pas forcément de la meilleure puce Apple du moment. La M2 d’Apple est enfin là, ou presque. Dévoilé lors de la WWDC 2022, ce nouveau SoC fera ses grands débuts le 24 juin prochain avec le MacBook Pro 13 pouces. Il équipera aussi le nouveau MacBook Air en juillet en apportant de belles améliorations par rapport à la M1. La firme de Cupertino promet un processeur (CPU) jusqu’à 18 % plus rapides et des performances graphiques (GPU) en hausse de 35 %. Le système de mémoire évolue également pour permettre de configurer le M2 avec jusqu’à 24 Go de RAM et 2 To de stockage. Enfin, on observe une augmentation de la bande passante mémoire, des améliorations pour la partie multimédia et un moteur neuronal de nouvelle génération (40 % d’opération en plus que le M1). La puce M2 est supérieure à la M1 et cela pose une question au moment de choisir. Cela vaut-il encore la peine d’opter pour un Mac équipé d’un M1 Pro, 1 Max ou M1 Ultra ? Comme l’expliquent nos confrères de Macworld, ce n’est pas parce que la deuxième génération des SoC Silicon pointe le bout de son nez que la première génération arrive en bout de course. En effet, Apple semble vouloir jouer la carte de la continuité avec le M2 et il est encore pertinent de choisir une variante de la M1. le M2 se compare à son prédécesseur appelé M2 plutôt qu’aux multiples variantes de première génération. Plus récentes et performantes, ces dernières n’ont pas encore laissé leurs places et se positionnent plus haut dans la hiérarchie du géant américain. Même sans benchmark, les variantes du M1 creusent l’écart sur le papier et confirment qu’elles visent des machines plus puissantes. À titre d’exemple, la puce M1 Pro dispose de 10 cœurs CPU avec 8 cœurs de performances et 2 cœurs d’efficacité. La nouvelle puce M2 embarque 8 cœurs au total, mais seulement 4 cœurs de performances et 4 cœurs d’efficacité. La M1 Pro se présentait avec des performances CPU supérieures d’environ 60 % à celles du M1 à sa sortie. Apple affirme aujourd’hui que le processeur du M2 est 18 % plus rapide que celui du M1 et cela semble se confirmer dans les benchmarks. La variante Pro conserverait donc une avance confortable avec des performances multi-cœurs qui devraient être supérieures d’environ 35 % à celles du M2. La tendance se confirme sur la partie graphique, avec un écart encore plus notable. Même si le GPU du M2 se veut 35 % plus rapide que celui du M1 ; le M1 Pro dispose de 16 cœurs GPU (contre 10 pour la M2) et propose beaucoup plus de bande passante mémoire. On peut s’attendre à ce que la M1 Pro soit encore environ 40 % plus rapide que le M2. Notez que la puce M2 offre aussi plus de mémoire maximale (24 Go) et de bande passante mémoire (100 Go/sec) que le M1. Cependant, la M1 Pro permet jusqu’à 32 Go de mémoire et 200 Go/sec de bande passante mémoire. Finalement, c’est au niveau du moteur neuronal où le M2 dispose d’un net avantage par rapport au M1 Pro. Si les deux puces sont dotées d’un moteur neuronal à 16 cœurs, la M1 Pro possède le même moteur neuronal que le M1 (et l’A14), capable d’effectuer 11 trillions d’opérations par seconde. Le moteur neuronal 16 cœurs de nouvelle génération du M2 peut traiter 15,8 trillions d’opérations, ce qui le rend plus de 40 % plus rapide sur le sujet. La puce M1 Pro reste plus puissante que la M2 dans la plupart des situations. Vous l’aurez deviné, ce sera aussi le cas du SoC M1 Max qui est encore plus performant. Ce dernier reprend la même architecture CPU que la M1 Pro et il faut espérer des performances environ 35 % plus rapides que celles du M2. Il faudra probablement attendre au moins la fin de l’année 2022 avant de voir débarquer un M2 Pro et/ou un M2 Max. Il est possible que nous ne voyions aucune de ces puces avant la mi-2023 ; compte tenu de la situation du marché et celle d’Apple. Une fois de plus, ces solutions arriveront dans les ordinateurs portables les plus onéreux de la gamme. Le cas de la puce M2 Ultra est différent puisqu’Apple a lancé sa M1 Ultra en mars dernier. Ce monstre de puissance n’est pour l’heure disponible que dans le Mac Studio, un puissant ordinateur de bureau. En l’état, il n’est donc pas nécessaire d’attendre les futures puces d’Apple. Les solutions actuelles restent très performantes et le choix sur d’autres éléments, comme l’écran, le design et forcément vos besoins.
20-06-2022


La Pomme prête pour des MacBook Pro OLED

Dans un tweet réservé à ses Super Followers sur Twitter, l’analyste Ross Young a annoncé qu’Apple se préparait à passer à l’OLED sur plusieurs de ses appareils d’ici 2024, dont notamment sur un futur MacBook 13 pouces et un iPad Pro. Ce n’est pas la première fois que Ross Young évoque l’arrivée d’un iPad Pro avec un écran OLED. Déjà l’année dernière, le cabinet Display Supply Chain Consultants annonçait qu’Apple sortira un iPad OLED en 2023, après avoir privilégié les écrans LCD depuis maintenant plusieurs années. Sur sa tablette la plus haut de gamme, l’iPad de 12,9 pouces, Apple avait adopté un écran avec la technologie mini-LED. Pour rappel, cette dernière permet de mieux gérer les zones de rétroéclairage, ce qui permet non seulement de mieux gérer le contraste, mais aussi d’améliorer la luminosité maximale des tablettes. Cependant, l’OLED offre de son côté un taux de contraste infini. De plus, il supprime le blooming, ces halos lumineux que l’on retrouve sur les dalles LCD. D’ici 2024, les deux modèles 11 et 12,9 pouces pourraient passer à l’OLED, rivalisant ainsi avec les tablettes premium de Samsung. Alors que cela fait maintenant plusieurs années que les PC portables ont commencé à adopter des écrans OLED, dont notamment le récent ultrabook Spectre x360 de HP ou encore le Zenbook S13 OLED . Selon les informations de Ross Young, Apple travaillerait à rattraper son retard sur ses concurrents, puisqu’il envisagerait désormais de dévoiler un MacBook de 13 pouces avec un écran OLED d’ici 2024. Comme sur son iPad Pro, Apple a privilégié la technologie Mini-LED sur ses récents MacBook Pro 14 et 16 pouces, mais devrait bien dévoiler un nouveau modèle moins grand d’ici deux ans avec un écran OLED. D’après Ross Young, il pourrait s’agir d’un MacBook Air, mais Apple pourrait changer ses plans d’ici là. Tous les appareils devraient adopter la technologie LTPO, qui permet de faire varier dynamiquement le taux de rafraichissement de 1 Hz à 120 Hz en fonction du contenu affiché.
20-06-2022


Grosse faille de sécurité sur Windows

Mettre à jour son système d’exploitation est une action essentielle pour être protégé par les derniers correctifs de sécurité. Illustration dernièrement sur les différents OS de Microsoft (de Windows 7 à Windows 11). Le constructeur a dû s’attaquer à la vulnérabilité zero day nommée Follina qui se met en route en ouvrant un document Word infecté. Cette faille prend la forme d’un bug d’exécution de code à distance de Microsoft Windows Support Diagnostic Tool (MSDT). Les pirates peuvent ensuite exécuter du code arbitraire dans les applications via l’outil, installer des programmes malveillants, modifier ou supprimer des données. Et même créer un nouveau compte Windows avec des droits d’utilisateur compromis sur le PC concerné. D’après les chercheurs de Proofpoint, la vulnérabilité a été exploitée par des pirates chinois qui l’ont utilisée pour acheminer des fichiers vérolés à des Tibétains. En outre, des agences gouvernementales américaines et européennes ont été ciblées. Toujours est-il que d’autres cybercriminels avisés pourraient tirer profit de l’exploit sur des PC non-corrigés. D’où l’importance de mettre à jour votre système sans plus tarder. Pour forcer l’installation du correctif, rendez-vous dans les Paramètres, section Mise à jour et sécurité. Accédez ensuite à Windows Update puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Et pour accroître encore plus votre protection, n’hésitez pas à opter pour une suite de sécurité anti-malwares.
17-06-2022


 <  3  4  5  6  7  8  9  >