Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

Nikon arrête ses reflex !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nikon stop DSLR reflex

13

Juillet

Le constructeur japonais Nikon a officiellement mis un terme à 23 ans de reflex numériques. Et, incidemment, à 63 ans d’aventure reflex. L’avènement des hybrides a bien eu lieu, les reflex font officiellement partie du passé… mais ceux qui sont là continueront à faire de belles images. Chez Nikon, les reflex argentiques auront tenu plus longtemps que les numériques ! Alors que le Nikon F6, dernier boîtier argentique de la marque, a cessé d’être produit en 2020, c’est en ce mois de juillet 2022 que le groupe japonais annonce la fin du développement et de la production de reflex numériques. Entamée en 1999 avec le Nikon D1, l’histoire des reflex numériques de Nikon aura donc duré 23 ans, contre 61 ans pour les ancêtres argentiques. Canon a, pour sa part, déjà indiqué que son reflex professionnel, le 1DX Mark III, serait le dernier de la série. Sa plus grande puissance industrielle pourrait lui permettre de continuer à produire des boîtiers reflex grand public, mais guère plus longtemps que Nikon. Car le vent technologique a tourné.



Quoi de neuf dans la nouvelle M.àj.

  Liste des news    Liste des new du mois  
MAJ Windows 11 Juillet

13

Juillet

Disponible en téléchargement au travers de Windows Update, KB5015814 vise les PCs sous Windows 11. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer en version de construction 22000.795. Ce numéro permet de s’assurer que tout s’est bien déroulé. Vous pouvez le dénicher en lançant winver.exe dans Exécuter (WIN+R). Nous sommes dans le cadre du Patch Tuesday si bien que la sécurité est le focus. A ce sujet nous avons le colmatage de 42 failles dont deux sont jugées critiques. CVE-2022-22038 fait référence à un vulnérabilité d’exécution de code à distance liée au runtime d’appel de procédure distante tandis que CVE-2022-30221 est une vulnérabilité d’exécution de code à distance dans Windows Graphics Component. En parallèle nous avons l’introduction de la fonction des « faits marquants » dans le module de recherche et quelques correctifs importants. Par exemple, cette mise à jour résout un problème qui empêche de passer à Windows 11. Il s’agit d’un bug majeur que Microsoft devait corriger rapidement. C’est donc fait. Le bug est lié au calendrier de certaines opérations dans le système d’exploitation et non à l’éligibilité de l’appareil. La lecture des clips vidéo dans certains jeux ne devrait plus poser de souci tout comme le plantage de certains jeux qui utilisent certaines technologies audios (effets sonores). Microsoft évoque la correction d’un bug affectant le Bluetooth. Certains périphériques audios après le redémarrage des périphériques n’arrivent pas à se reconnecter. Enfin nous avons la résolution d’un dysfonctionnement affectant la fonction de point d’accès Wi-Fi. Microsoft indique aussi avoir corrigé un problème avec PowerShell à l’origine de la perte des mots de passe déchiffrés. Attention tout n’est pas parfait. Quelques problèmes connus sont de la partie dont un nouveau. Il concerne le mode IE du navigateur Edge. Les onglets peuvent se bloquer lors de l’affichage des boites de dialogues modales. Normalement la situation a été corrigé à l’aide de la restauration des problèmes connus. La solution peut mettre jusqu’à 24 jours pour se déployer. KB5015814 est disponible via Windows Update et le service Windows Server Update Services (WSUS). Vous pouvez également la récupérer manuellement directement sur le site Microsoft Update Catalog



Intel s'attaque au Rapsberry Pi, et reste gourmand

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel MicroO

12

Juillet

Alors que le Raspberry Pi 4 est frappé d'une pénurie qui s'éternise, Intel se décide à lancer les précommandes de sa propre solution. En mars 2012, la sortie et le succès du premier Raspberry Pi a surpris de nombreux observateurs. Depuis, les versions se sont succédé avec un triomphe qui ne s'est jamais démenti. Des concurrents se sont organisés, et l'offre n'a jamais été aussi riche. De fait, il est aujourd'hui très difficile de mettre la main sur le Raspberry Pi Model 4 le fleuron de la gamme et plus encore sur certaines variations comme ce Compute Module 4 absolument introuvable. Est-ce la raison pour laquelle Intel a enfin décidé de lancer sa gamme de produits UP ? Nous n'aurons sans doute jamais de réponse officielle à cette question, mais le fait est que la carte UP 4000 est accessible. Les précommandes sont à présent possibles depuis la boutique officielle de la marque avec un rabais de 10 % jusqu'au 15 juillet. Les prix débutent ainsi à 116,1 $ pour un envoi prévu en août prochain. Véritable alternative, certes plus onéreuse, au Raspberry Pi Model 4, la carte UP 4000 dispose d'abord d'un format rigoureusement identique. On conserve la compacité extrême du Raspberry : 85,6 x 56,5 millimètres. De plus, le GPIO 40 broches semble très proche, même s'il faut rester prudent vis-à-vis de la compatibilité des accessoires Raspberry avec cette interface. En revanche, l'alimentation se fait via un classique port 12V et non en USB comme sur le Raspberry. L'UP 4000 fait logiquement évoluer les précédents modèles de la gamme avec de nouveaux processeurs, mais il n'est pas question d'ARM : on a le choix entre de l'Atom E3900, du Celeron N3350 ou du Pentium N4200. La mémoire profite aussi d'une certaine amélioration (2 à 8 Go). Intel intègre une solution eMMC pour le stockage qui peut aller de 16 Go sur la version la plus accessible à 64 Go pour la plus ambitieuse. Au total, il est ainsi question de six variantes de l'UP 4000 avec des prix allant, sans réduction, de 129 à 259 $. Si la chose vous intéresse, pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la riche page produit, en source ci-dessous, sur laquelle on peut aussi découvrir différents accessoires déjà prévus.



Rumeur une Switch Pro cet fin d'année

  Liste des news    Liste des new du mois  
concept nintendo switch Pro

11

Juillet

Après plusieurs longs mois de silence, les rumeurs autour de la Nintendo Switch Pro marquent leur grand retour. Un informateur indique qu’elle sortirait bel et bien plus tard cette année, avec de meilleures performances et le même facteur de forme. Les rumeurs autour de la Nintendo Switch Pro sont de retour, après une année de silence de la part de Nintendo. Les bruits de couloirs s’étaient intensifiés courant 2020 et 2021, avant que la firme de Kyoto ne dévoile la Nintendo Switch OLED, qui ne correspondait malheureusement pas aux attentes des joueurs. Un an après la sortie de cette nouvelle version de la console hybride de Nintendo, les rumeurs autour d’une console plus puissante refont surface. Toutes proviennent d’un large éventail de sources, allant des plus crédibles aux plus douteuses. La dernière rumeur provient toutefois d’une des sources les plus crédibles. Sur Twitter, Pixelpar fait part de ce qu’ils ont entendu à propos de cette nouvelle machine. Selon l’informateur, Nintendo se préparerait à dévoiler la Switch Pro plus tard cette année. Les seules autres informations divulguées est qu’elle fonctionnerait avec les jeux et cartouches actuels, qu’elle profiterait de meilleures performances et conserverait le même facteur de forme que la Nintendo Switch OLED. Pour rappel, une étonnante offre d’emploi de Nvidia nous avait également mis la puce à l’oreille en mai dernier. Comme toujours, ces rumeurs doivent être prises avec un grain de sel. Malgré les dizaines de rumeurs que nous avions entendu l’année dernière, rien ne s’était concrétisé. À Kyoto, Nintendo reste silencieuse. Même si l’espoir fait vivre, rien n’indique à ce jour qu’une nouvelle console est dans les cartons de Big N, du moins, pas pour tout de suite, et peut-être pas pour cette génération de consoles.



La Steam Deck n'est plus la seul Console portable mi-PC Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
raw

05

Juillet

Plusieurs fabricants n'avaient pas attendu le Steam Deck pour distribuer leurs propres machines hybrides console/PC. Pour autant, la sortie de la machine de Valve a clairement suscité des vocations… renforcées par les qualités des APU d'AMD. Ainsi, le constructeur AOKZOE vient d'annoncer la sortie en septembre 2022 de l'A1, une machine hybride dont la conception est, sans surprise, assez similaire à celle du Steam Deck. Moins renommé que Valve, AOKZOE n'a toutefois pas bénéficié d'une APU spécifique comme l'Aerith. Le fabricant a donc jeté son dévolu sur une "puce au catalogue d'AMD, en l'occurrence l'excellent Ryzen 7 6800U combinant des cœurs CPU Zen 3+ et des cœurs GPU RDNA 2. Il ne s'agit donc pas des technologies les plus innovantes d'AMD, mais cela devrait assurer une certaine disponibilité des composants. L'APU est associée à de la mémoire LPDDR5X-6400 sans que l'on sache exactement quelle quantité est embarquée. L'utilisation de cette APU déjà annoncée sur l'AYANEO 2 devrait autoriser des performances nettement plus élevées que celles rencontrées sur le Steam Deck et, donc, permettre de pousser un peu plus loin le niveau de détails des différents jeux vidéo. L'AOKZOE se distingue également par son écran 8 pouces avec dalle IPS dotée d'une définition de 1920 x 1200 pixels. Son fabricant parle d'un système de refroidissement fait d'ailettes en aluminium, de caloducs en cuivre et d'un contrôle « intelligent » des ventilateurs. nfin, insistant sur les possibilités de personnalisation des diverses LED, AOKZOE évoque la présence de moteurs de vibrations, d'un gyroscope et de gâchettes « linéaires ». On retiendra surtout que, pour le moment, nous n'avons aucune précision d'autonomie ou de prix pour cette A1.



Une faille Zéro-day dans Google Chrome

  Liste des news    Liste des new du mois  
Faille zero day google chrome

05

Juillet

Google a en effet détecté, et corrigé, une nouvelle faille de type zero-day. Avis aux (très) nombreux utilisateurs de Google Chrome, une nouvelle mise à jour est disponible. En effet, le géant américain vient de déployer un correctif permettant de faire migrer Google Chrome en version 103.0.5060.114, corrigeant au passage une faille critique de type zero day. Une faille qui peut notamment offrir l’opportunité à des utilisateurs malveillants d’accéder facilement à votre ordinateur et vos données. Aussi, il est urgent d'effectuer au plus vite cette nouvelle mise à jour du navigateur, en se rendant dans la section « À propos de Chrome ». Depuis le début de l'année 2022, c'est la quatrième faille de ce genre à être corrigée par Google. Une faille baptisée « CVE-2022-2294 », qui a été signalée par les équipes de Avast Threat Intelligence au tout début du mois de juillet.



Le premier PC portable à Processeur RISK V

  Liste des news    Liste des new du mois  
MEA2 Xcalibyte DeepComputing RISC V laptop

04

Juillet

Ce qui nous invite à la prudence dans l’achat de ce PC portable, c’est moins la technologie balbutiante de RISC V, dont on connaît les limites matérielles et logicielles, que le discours marketing halluciné des entreprises chinoises responsables de son développement. Le premier PC portable fonctionnant avec un processeur RISC V pourrait voir le jour cette année. Le nom de cette plate-forme de développement développée par les entreprises chinoises Xcalibyte et DeepComputing est ROMA. Une machine qui intègrerait un processeur « jamais lancé » – gravé en 28 nm pour la version normale et en 12 nm pour la version pro, épaulé par 16 Go de RAM LPDDR4(X) et jusqu’à 256 Go de SSD. Le PC serait facile à mettre à jour côté processeur, puisque les deux versions du CPU seraient montées sur un module (system on a module, SOM) qui s’enlève et s’insère comme une barrette de RAM (à la manière d’un Raspberry Compute Module). Avec l’engouement mondial de cette architecture ouverte face aux « monopoles » de x86 et ARM, vous vous dites peut-être « C’est le bon moment pour acheter le PC portable du futur ! ». Eh bien, calmez vos ardeurs et gardez votre argent pour le moment. Car si cette machine actuellement en précommande pourrait bien voir le jour, il faut garder la tête froide. La première raison est que, à moins d’être un développeur, il y a fort peu de chances que vous puissiez faire quelque chose de cette machine : l’écosystème logiciel est quasi inexistant, les versions de Linux à peine stables, idem pour le support. Il s’agit d’une machine de défricheurs, tournée vers l’éducation et le développement de programmes de bas niveau, un genre de Raspberry PI professionnel (un peu paradoxale mais on peu le dire). Un appareil qui a surtout comme bénéfice d’être plus facile à transporter que les seules tours disponibles avec ce type de puce. Des puces dont les performances sont d’ailleurs pour l’heure au ras des pâquerettes. Mais même si vous faites partie des rares utilisateurs à avoir intérêt à commencer à travailler sur un processeur RISC V, attendez tout de même un peu. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que pour l’heure, cette machine ne vous servira pas à grand chose.



Comme prévu Samsung passe au 3 nano

  Liste des news    Liste des new du mois  
Samsung 3nm

04

Juillet

Comme prévu, Samsung a initié la production de masse en 3 nm. Ce nœud 3GAE implique des transistors Gate-All-Around (GAA). Selon la firme coréenne, par rapport au processus 5 nm, cette technologie Multi-Bridge-Channel FET (MBCFET) réduit de 45 % la consommation d’énergie, la surface de 16 %, améliore les performances de 23 %. Samsung argue que sa technologie à base de nanofeuilles facilite l’ajustement de la largeur du canal afin d’optimiser l’utilisation de l’énergie et les performances pour répondre aux différents besoins des clients. À l’instar de TSMC, Samsung met en avant un écosystème complet, ici baptisé SAFE, acronyme de Samsung Advanced Foundry Ecosystem. La société explique : « À mesure que les nœuds technologiques se réduisent et que les besoins en matière de performances des puces augmentent, les concepteurs de circuits intégrés doivent relever le défi de traiter d’énormes quantités de données pour vérifier des produits complexes comportant davantage de fonctions et une mise à l’échelle plus étroite. Pour répondre à ces exigences, Samsung s’efforce de fournir un environnement de conception plus stable afin de réduire le temps nécessaire aux processus de conception, de vérification et de validation, tout en améliorant la fiabilité des produits ». Avec l’aide des partenaires, notamment Ansys, Cadence, Siemens et Synopsys, le SAFE doit aider les clients « à perfectionner leur produit dans un délai réduit ». Ce 3GAE (E pour early) n’est qu’une première étape pour le 3 nm. Les gains évoqués en début d’article valent pour ce processus. Celui de deuxième génération permettra de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 50 %, d’améliorer les performances de 30 % et de réduire la surface de 35 % promet Samsung. Le communiqué de Samsung contient plusieurs déclarations. Pour n’en citer qu’une, Tom Beckley, vice-président senior et directeur général du groupe Custom IC & PCB chez Cadence, rapporte : « Nous félicitons Samsung pour cette étape importante de la mise en production du GAA 3nm. Cadence a travaillé en étroite collaboration avec Samsung Foundry pour permettre aux clients d’obtenir une puissance, des performances et une surface optimales pour ce nœud en utilisant nos solutions numériques, de la caractérisation des bibliothèques à la mise en œuvre et à la validation du flux numérique complet, le tout piloté par notre technologie Cadence Cerebrus basée sur l’intelligence artificielle pour maximiser la productivité. Grâce à nos solutions personnalisées, nous avons collaboré avec Samsung pour activer et valider un flux AMS complet afin d’améliorer la productivité, de la conception et la simulation de circuits à la mise en page automatisée. Nous sommes impatients de poursuivre cette collaboration pour obtenir de nouveaux succès en matière de tape-out » (le tape-out désigne l’ultime étape du processus de conception des circuits intégrés, juste avant la fabrication).



Valve accélère la production des Steam Deck

  Liste des news    Liste des new du mois  
Valve Steam Desk1

28

Juin

Le Steam Deck a été annoncé il y a bientôt un an avec des précommandes dans la foulée. Pour autant, les acheteurs doivent attendre plusieurs mois avant de recevoir leur « précieux ». Une situation qui semble évoluer. Au travers d'un tweet, Valve a confirmé que la production et, de fait, les livraisons vont s'accélérer. Le fabricant expédie dès à présent deux fois plus de Steam Deck par semaine qu'il ne le faisait jusque là. Il s'agit évidemment d'une bonne nouvelle pour tous les amateurs de cette machine hybride, à mi-chemin entre la console portable et le PC. De fait, si vous faites partie de la longue liste d'usagers ayant précommandé la bête, vous devriez prochainement avoir des nouvelles. Rappelons que la précommande du Steam Deck signifie simplement que vous avez réservé un emplacement dans la (longue) liste des acheteurs potentiels. Valve procède toujours de la même manière et envoie un email pour indiquer que la commande peut être confirmée. Une fois le courrier électronique reçu, l'acheteur dispose de trois jours pour valider sa commande et honorer le solde restant. L'expédition est ensuite très rapide : nous pouvons confirmer que ce n'est alors plus qu'une question de jours. En effet, et même si la chose n'a rien d'officiel, un thread de suivi des commandes de Steam Deck a été mis en place sur Reddit. La chose permet de voir que Valve est encore en train de livrer des commandes passées l'été dernier ! Si vous faites partie des malheureux qui ont tenté de s'offrir une carte graphique ou une console PlayStation 5 au moment des fêtes de fin d'année, vous savez que ce problème d'approvisionnement / production ne touche pas que Valve. L'année 2021 a été marquée par d'énormes difficultés logistiques et des pénuries qui commencent à peine à se résorber. Que Valve communique ainsi sur une amélioration de la production est un bon signe, même s'il faut toujours s'armer de patience pour obtenir un Steam Deck.



Tout savoir sur les rumeurs d'Appel

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Generation 2022 23

27

Juin

Apple s’apprête à inonder le marché avec une kyrielle de nouveaux produits. En plus des iPhone 14 et des Apple Watch Series 8, la marque devrait lever le voile sur de nouveaux AirPods Pro, des Mac avec puce M2, des iPad Pro et une Apple TV plus puissante. Le HomePod ferait également son grand retour. Mark Gurman, journaliste chez Bloomberg, assure qu’Apple va lancer une pléthore de nouveaux produits entre l’automne 2022 et le premier semestre 2023. Dans sa newsletter dominicale, il estime même qu’Apple prépare un véritable « déluge » de nouveaux appareils pour la fin de l’année. Selon ses informations, le géant californien est « sur le point de se lancer dans l’une des périodes les plus ambitieuses de son histoire ». Parmi les nouveaux produits de la marque, on trouve évidemment les iPhone 14. Attendue début septembre lors d’une keynote, la gamme comprendra quatre modèles différents : un iPhone 14 standard, un iPhone 14 Max avec écran géant, un iPhone 14 Pro et un iPhone 14 Pro Max. Apple annoncera également une nouvelle gamme d’Apple Watch. D’après Mark Gurman, la Series 8 sera bien déclinée en trois variantes. La firme miserait sur une édition SE plus abordable, une version standard et un modèle plus robuste destiné aux amateurs de sports extrêmes. Le voile ce lèvera sur une nouvelle génération d’AirPods Pro. Selon les rumeurs circulant sur la toile, les écouteurs reprendront dans les grandes lignes le design de leurs prédécesseurs. Apple miserait à nouveau sur une courte tige, qui embarque le microphone. Cette itération disposerait à nouveau d’un port Lightning. Pas d’USB-C au programme de cette génération. L'arrivé de plusieurs Mac alimentés par des puces M2. Après le MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces, Apple devrait ajouter son nouveau processeur à un Mac mini. Le journaliste affirme par ailleurs que le groupe va décliner sa puce M2 en plusieurs versions. Reprenant la nomenclature de l’an dernier, Apple annoncerait des puces M2 Pro et M2 Max. Ces processeurs feraient leur entrée sur les MacBook Pro 14 et 16 pouces. Apple devrait continuer d’enrichir sa gamme d’iPad. Le géant américain devrait lancer de nouvelles références abordables et haut de gamme. Le journaliste corrobore l’arrivée d’un iPad 10 équipé d’un port USB-C plutôt que Lightning. Compatible 5G, la tablette serait alimentée par une puce A14 Bionic. Il s’agit du même SoC que l’iPad Air 4 et les iPhone 12. Pour les utilisateurs plus exigeants, Apple commercialiserait deux nouveaux iPad Pro d’ici à la fin de l’année. La marque proposera deux tailles d’écran : 11 et 12,9 pouces. Les performances seront assurées par la puce Apple M2. Gurman précise que les iPad seront compatibles avec la nouvelle fonction Stage Manager d’iPadOS 16. Il prophétise aussi l’arrivée d’un iPad de 14 ou 15 pouces en 2023 ou 2024. Enfin Le géant de la Silicon Valley développerait actuellement une nouvelle Apple TV. Alimenté par une puce A14 et un Go de RAM supplémentaire, le boîtier viendrait soutenir l’incursion d’Apple dans le domaine du jeu vidéo. Grâce à tvOS 16, l’Apple TV devrait offrir des « capacités de jeu supplémentaires », vraisemblablement pour les titres inclus dans l’abonnement Apple Arcade.


 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  2  3  4  5  6  7  8  > 

Nikon arrête ses reflex !

Le constructeur japonais Nikon a officiellement mis un terme à 23 ans de reflex numériques. Et, incidemment, à 63 ans d’aventure reflex. L’avènement des hybrides a bien eu lieu, les reflex font officiellement partie du passé… mais ceux qui sont là continueront à faire de belles images. Chez Nikon, les reflex argentiques auront tenu plus longtemps que les numériques ! Alors que le Nikon F6, dernier boîtier argentique de la marque, a cessé d’être produit en 2020, c’est en ce mois de juillet 2022 que le groupe japonais annonce la fin du développement et de la production de reflex numériques. Entamée en 1999 avec le Nikon D1, l’histoire des reflex numériques de Nikon aura donc duré 23 ans, contre 61 ans pour les ancêtres argentiques. Canon a, pour sa part, déjà indiqué que son reflex professionnel, le 1DX Mark III, serait le dernier de la série. Sa plus grande puissance industrielle pourrait lui permettre de continuer à produire des boîtiers reflex grand public, mais guère plus longtemps que Nikon. Car le vent technologique a tourné.
13-07-2022


Quoi de neuf dans la nouvelle M.àj.

Disponible en téléchargement au travers de Windows Update, KB5015814 vise les PCs sous Windows 11. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer en version de construction 22000.795. Ce numéro permet de s’assurer que tout s’est bien déroulé. Vous pouvez le dénicher en lançant winver.exe dans Exécuter (WIN+R). Nous sommes dans le cadre du Patch Tuesday si bien que la sécurité est le focus. A ce sujet nous avons le colmatage de 42 failles dont deux sont jugées critiques. CVE-2022-22038 fait référence à un vulnérabilité d’exécution de code à distance liée au runtime d’appel de procédure distante tandis que CVE-2022-30221 est une vulnérabilité d’exécution de code à distance dans Windows Graphics Component. En parallèle nous avons l’introduction de la fonction des « faits marquants » dans le module de recherche et quelques correctifs importants. Par exemple, cette mise à jour résout un problème qui empêche de passer à Windows 11. Il s’agit d’un bug majeur que Microsoft devait corriger rapidement. C’est donc fait. Le bug est lié au calendrier de certaines opérations dans le système d’exploitation et non à l’éligibilité de l’appareil. La lecture des clips vidéo dans certains jeux ne devrait plus poser de souci tout comme le plantage de certains jeux qui utilisent certaines technologies audios (effets sonores). Microsoft évoque la correction d’un bug affectant le Bluetooth. Certains périphériques audios après le redémarrage des périphériques n’arrivent pas à se reconnecter. Enfin nous avons la résolution d’un dysfonctionnement affectant la fonction de point d’accès Wi-Fi. Microsoft indique aussi avoir corrigé un problème avec PowerShell à l’origine de la perte des mots de passe déchiffrés. Attention tout n’est pas parfait. Quelques problèmes connus sont de la partie dont un nouveau. Il concerne le mode IE du navigateur Edge. Les onglets peuvent se bloquer lors de l’affichage des boites de dialogues modales. Normalement la situation a été corrigé à l’aide de la restauration des problèmes connus. La solution peut mettre jusqu’à 24 jours pour se déployer. KB5015814 est disponible via Windows Update et le service Windows Server Update Services (WSUS). Vous pouvez également la récupérer manuellement directement sur le site Microsoft Update Catalog
13-07-2022


Intel s'attaque au Rapsberry Pi, et reste gourmand

Alors que le Raspberry Pi 4 est frappé d'une pénurie qui s'éternise, Intel se décide à lancer les précommandes de sa propre solution. En mars 2012, la sortie et le succès du premier Raspberry Pi a surpris de nombreux observateurs. Depuis, les versions se sont succédé avec un triomphe qui ne s'est jamais démenti. Des concurrents se sont organisés, et l'offre n'a jamais été aussi riche. De fait, il est aujourd'hui très difficile de mettre la main sur le Raspberry Pi Model 4 le fleuron de la gamme et plus encore sur certaines variations comme ce Compute Module 4 absolument introuvable. Est-ce la raison pour laquelle Intel a enfin décidé de lancer sa gamme de produits UP ? Nous n'aurons sans doute jamais de réponse officielle à cette question, mais le fait est que la carte UP 4000 est accessible. Les précommandes sont à présent possibles depuis la boutique officielle de la marque avec un rabais de 10 % jusqu'au 15 juillet. Les prix débutent ainsi à 116,1 $ pour un envoi prévu en août prochain. Véritable alternative, certes plus onéreuse, au Raspberry Pi Model 4, la carte UP 4000 dispose d'abord d'un format rigoureusement identique. On conserve la compacité extrême du Raspberry : 85,6 x 56,5 millimètres. De plus, le GPIO 40 broches semble très proche, même s'il faut rester prudent vis-à-vis de la compatibilité des accessoires Raspberry avec cette interface. En revanche, l'alimentation se fait via un classique port 12V et non en USB comme sur le Raspberry. L'UP 4000 fait logiquement évoluer les précédents modèles de la gamme avec de nouveaux processeurs, mais il n'est pas question d'ARM : on a le choix entre de l'Atom E3900, du Celeron N3350 ou du Pentium N4200. La mémoire profite aussi d'une certaine amélioration (2 à 8 Go). Intel intègre une solution eMMC pour le stockage qui peut aller de 16 Go sur la version la plus accessible à 64 Go pour la plus ambitieuse. Au total, il est ainsi question de six variantes de l'UP 4000 avec des prix allant, sans réduction, de 129 à 259 $. Si la chose vous intéresse, pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la riche page produit, en source ci-dessous, sur laquelle on peut aussi découvrir différents accessoires déjà prévus.
12-07-2022


Rumeur une Switch Pro cet fin d'année

Après plusieurs longs mois de silence, les rumeurs autour de la Nintendo Switch Pro marquent leur grand retour. Un informateur indique qu’elle sortirait bel et bien plus tard cette année, avec de meilleures performances et le même facteur de forme. Les rumeurs autour de la Nintendo Switch Pro sont de retour, après une année de silence de la part de Nintendo. Les bruits de couloirs s’étaient intensifiés courant 2020 et 2021, avant que la firme de Kyoto ne dévoile la Nintendo Switch OLED, qui ne correspondait malheureusement pas aux attentes des joueurs. Un an après la sortie de cette nouvelle version de la console hybride de Nintendo, les rumeurs autour d’une console plus puissante refont surface. Toutes proviennent d’un large éventail de sources, allant des plus crédibles aux plus douteuses. La dernière rumeur provient toutefois d’une des sources les plus crédibles. Sur Twitter, Pixelpar fait part de ce qu’ils ont entendu à propos de cette nouvelle machine. Selon l’informateur, Nintendo se préparerait à dévoiler la Switch Pro plus tard cette année. Les seules autres informations divulguées est qu’elle fonctionnerait avec les jeux et cartouches actuels, qu’elle profiterait de meilleures performances et conserverait le même facteur de forme que la Nintendo Switch OLED. Pour rappel, une étonnante offre d’emploi de Nvidia nous avait également mis la puce à l’oreille en mai dernier. Comme toujours, ces rumeurs doivent être prises avec un grain de sel. Malgré les dizaines de rumeurs que nous avions entendu l’année dernière, rien ne s’était concrétisé. À Kyoto, Nintendo reste silencieuse. Même si l’espoir fait vivre, rien n’indique à ce jour qu’une nouvelle console est dans les cartons de Big N, du moins, pas pour tout de suite, et peut-être pas pour cette génération de consoles.
11-07-2022


La Steam Deck n'est plus la seul Console portable mi-PC Video

Plusieurs fabricants n'avaient pas attendu le Steam Deck pour distribuer leurs propres machines hybrides console/PC. Pour autant, la sortie de la machine de Valve a clairement suscité des vocations… renforcées par les qualités des APU d'AMD. Ainsi, le constructeur AOKZOE vient d'annoncer la sortie en septembre 2022 de l'A1, une machine hybride dont la conception est, sans surprise, assez similaire à celle du Steam Deck. Moins renommé que Valve, AOKZOE n'a toutefois pas bénéficié d'une APU spécifique comme l'Aerith. Le fabricant a donc jeté son dévolu sur une "puce au catalogue d'AMD, en l'occurrence l'excellent Ryzen 7 6800U combinant des cœurs CPU Zen 3+ et des cœurs GPU RDNA 2. Il ne s'agit donc pas des technologies les plus innovantes d'AMD, mais cela devrait assurer une certaine disponibilité des composants. L'APU est associée à de la mémoire LPDDR5X-6400 sans que l'on sache exactement quelle quantité est embarquée. L'utilisation de cette APU déjà annoncée sur l'AYANEO 2 devrait autoriser des performances nettement plus élevées que celles rencontrées sur le Steam Deck et, donc, permettre de pousser un peu plus loin le niveau de détails des différents jeux vidéo. L'AOKZOE se distingue également par son écran 8 pouces avec dalle IPS dotée d'une définition de 1920 x 1200 pixels. Son fabricant parle d'un système de refroidissement fait d'ailettes en aluminium, de caloducs en cuivre et d'un contrôle « intelligent » des ventilateurs. nfin, insistant sur les possibilités de personnalisation des diverses LED, AOKZOE évoque la présence de moteurs de vibrations, d'un gyroscope et de gâchettes « linéaires ». On retiendra surtout que, pour le moment, nous n'avons aucune précision d'autonomie ou de prix pour cette A1.


05-07-2022


Une faille Zéro-day dans Google Chrome

Google a en effet détecté, et corrigé, une nouvelle faille de type zero-day. Avis aux (très) nombreux utilisateurs de Google Chrome, une nouvelle mise à jour est disponible. En effet, le géant américain vient de déployer un correctif permettant de faire migrer Google Chrome en version 103.0.5060.114, corrigeant au passage une faille critique de type zero day. Une faille qui peut notamment offrir l’opportunité à des utilisateurs malveillants d’accéder facilement à votre ordinateur et vos données. Aussi, il est urgent d'effectuer au plus vite cette nouvelle mise à jour du navigateur, en se rendant dans la section « À propos de Chrome ». Depuis le début de l'année 2022, c'est la quatrième faille de ce genre à être corrigée par Google. Une faille baptisée « CVE-2022-2294 », qui a été signalée par les équipes de Avast Threat Intelligence au tout début du mois de juillet.
05-07-2022


Le premier PC portable à Processeur RISK V

Ce qui nous invite à la prudence dans l’achat de ce PC portable, c’est moins la technologie balbutiante de RISC V, dont on connaît les limites matérielles et logicielles, que le discours marketing halluciné des entreprises chinoises responsables de son développement. Le premier PC portable fonctionnant avec un processeur RISC V pourrait voir le jour cette année. Le nom de cette plate-forme de développement développée par les entreprises chinoises Xcalibyte et DeepComputing est ROMA. Une machine qui intègrerait un processeur « jamais lancé » – gravé en 28 nm pour la version normale et en 12 nm pour la version pro, épaulé par 16 Go de RAM LPDDR4(X) et jusqu’à 256 Go de SSD. Le PC serait facile à mettre à jour côté processeur, puisque les deux versions du CPU seraient montées sur un module (system on a module, SOM) qui s’enlève et s’insère comme une barrette de RAM (à la manière d’un Raspberry Compute Module). Avec l’engouement mondial de cette architecture ouverte face aux « monopoles » de x86 et ARM, vous vous dites peut-être « C’est le bon moment pour acheter le PC portable du futur ! ». Eh bien, calmez vos ardeurs et gardez votre argent pour le moment. Car si cette machine actuellement en précommande pourrait bien voir le jour, il faut garder la tête froide. La première raison est que, à moins d’être un développeur, il y a fort peu de chances que vous puissiez faire quelque chose de cette machine : l’écosystème logiciel est quasi inexistant, les versions de Linux à peine stables, idem pour le support. Il s’agit d’une machine de défricheurs, tournée vers l’éducation et le développement de programmes de bas niveau, un genre de Raspberry PI professionnel (un peu paradoxale mais on peu le dire). Un appareil qui a surtout comme bénéfice d’être plus facile à transporter que les seules tours disponibles avec ce type de puce. Des puces dont les performances sont d’ailleurs pour l’heure au ras des pâquerettes. Mais même si vous faites partie des rares utilisateurs à avoir intérêt à commencer à travailler sur un processeur RISC V, attendez tout de même un peu. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que pour l’heure, cette machine ne vous servira pas à grand chose.
04-07-2022


Comme prévu Samsung passe au 3 nano

Comme prévu, Samsung a initié la production de masse en 3 nm. Ce nœud 3GAE implique des transistors Gate-All-Around (GAA). Selon la firme coréenne, par rapport au processus 5 nm, cette technologie Multi-Bridge-Channel FET (MBCFET) réduit de 45 % la consommation d’énergie, la surface de 16 %, améliore les performances de 23 %. Samsung argue que sa technologie à base de nanofeuilles facilite l’ajustement de la largeur du canal afin d’optimiser l’utilisation de l’énergie et les performances pour répondre aux différents besoins des clients. À l’instar de TSMC, Samsung met en avant un écosystème complet, ici baptisé SAFE, acronyme de Samsung Advanced Foundry Ecosystem. La société explique : « À mesure que les nœuds technologiques se réduisent et que les besoins en matière de performances des puces augmentent, les concepteurs de circuits intégrés doivent relever le défi de traiter d’énormes quantités de données pour vérifier des produits complexes comportant davantage de fonctions et une mise à l’échelle plus étroite. Pour répondre à ces exigences, Samsung s’efforce de fournir un environnement de conception plus stable afin de réduire le temps nécessaire aux processus de conception, de vérification et de validation, tout en améliorant la fiabilité des produits ». Avec l’aide des partenaires, notamment Ansys, Cadence, Siemens et Synopsys, le SAFE doit aider les clients « à perfectionner leur produit dans un délai réduit ». Ce 3GAE (E pour early) n’est qu’une première étape pour le 3 nm. Les gains évoqués en début d’article valent pour ce processus. Celui de deuxième génération permettra de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 50 %, d’améliorer les performances de 30 % et de réduire la surface de 35 % promet Samsung. Le communiqué de Samsung contient plusieurs déclarations. Pour n’en citer qu’une, Tom Beckley, vice-président senior et directeur général du groupe Custom IC & PCB chez Cadence, rapporte : « Nous félicitons Samsung pour cette étape importante de la mise en production du GAA 3nm. Cadence a travaillé en étroite collaboration avec Samsung Foundry pour permettre aux clients d’obtenir une puissance, des performances et une surface optimales pour ce nœud en utilisant nos solutions numériques, de la caractérisation des bibliothèques à la mise en œuvre et à la validation du flux numérique complet, le tout piloté par notre technologie Cadence Cerebrus basée sur l’intelligence artificielle pour maximiser la productivité. Grâce à nos solutions personnalisées, nous avons collaboré avec Samsung pour activer et valider un flux AMS complet afin d’améliorer la productivité, de la conception et la simulation de circuits à la mise en page automatisée. Nous sommes impatients de poursuivre cette collaboration pour obtenir de nouveaux succès en matière de tape-out » (le tape-out désigne l’ultime étape du processus de conception des circuits intégrés, juste avant la fabrication).
04-07-2022


Valve accélère la production des Steam Deck

Le Steam Deck a été annoncé il y a bientôt un an avec des précommandes dans la foulée. Pour autant, les acheteurs doivent attendre plusieurs mois avant de recevoir leur « précieux ». Une situation qui semble évoluer. Au travers d'un tweet, Valve a confirmé que la production et, de fait, les livraisons vont s'accélérer. Le fabricant expédie dès à présent deux fois plus de Steam Deck par semaine qu'il ne le faisait jusque là. Il s'agit évidemment d'une bonne nouvelle pour tous les amateurs de cette machine hybride, à mi-chemin entre la console portable et le PC. De fait, si vous faites partie de la longue liste d'usagers ayant précommandé la bête, vous devriez prochainement avoir des nouvelles. Rappelons que la précommande du Steam Deck signifie simplement que vous avez réservé un emplacement dans la (longue) liste des acheteurs potentiels. Valve procède toujours de la même manière et envoie un email pour indiquer que la commande peut être confirmée. Une fois le courrier électronique reçu, l'acheteur dispose de trois jours pour valider sa commande et honorer le solde restant. L'expédition est ensuite très rapide : nous pouvons confirmer que ce n'est alors plus qu'une question de jours. En effet, et même si la chose n'a rien d'officiel, un thread de suivi des commandes de Steam Deck a été mis en place sur Reddit. La chose permet de voir que Valve est encore en train de livrer des commandes passées l'été dernier ! Si vous faites partie des malheureux qui ont tenté de s'offrir une carte graphique ou une console PlayStation 5 au moment des fêtes de fin d'année, vous savez que ce problème d'approvisionnement / production ne touche pas que Valve. L'année 2021 a été marquée par d'énormes difficultés logistiques et des pénuries qui commencent à peine à se résorber. Que Valve communique ainsi sur une amélioration de la production est un bon signe, même s'il faut toujours s'armer de patience pour obtenir un Steam Deck.
28-06-2022


Tout savoir sur les rumeurs d'Appel

Apple s’apprête à inonder le marché avec une kyrielle de nouveaux produits. En plus des iPhone 14 et des Apple Watch Series 8, la marque devrait lever le voile sur de nouveaux AirPods Pro, des Mac avec puce M2, des iPad Pro et une Apple TV plus puissante. Le HomePod ferait également son grand retour. Mark Gurman, journaliste chez Bloomberg, assure qu’Apple va lancer une pléthore de nouveaux produits entre l’automne 2022 et le premier semestre 2023. Dans sa newsletter dominicale, il estime même qu’Apple prépare un véritable « déluge » de nouveaux appareils pour la fin de l’année. Selon ses informations, le géant californien est « sur le point de se lancer dans l’une des périodes les plus ambitieuses de son histoire ». Parmi les nouveaux produits de la marque, on trouve évidemment les iPhone 14. Attendue début septembre lors d’une keynote, la gamme comprendra quatre modèles différents : un iPhone 14 standard, un iPhone 14 Max avec écran géant, un iPhone 14 Pro et un iPhone 14 Pro Max. Apple annoncera également une nouvelle gamme d’Apple Watch. D’après Mark Gurman, la Series 8 sera bien déclinée en trois variantes. La firme miserait sur une édition SE plus abordable, une version standard et un modèle plus robuste destiné aux amateurs de sports extrêmes. Le voile ce lèvera sur une nouvelle génération d’AirPods Pro. Selon les rumeurs circulant sur la toile, les écouteurs reprendront dans les grandes lignes le design de leurs prédécesseurs. Apple miserait à nouveau sur une courte tige, qui embarque le microphone. Cette itération disposerait à nouveau d’un port Lightning. Pas d’USB-C au programme de cette génération. L'arrivé de plusieurs Mac alimentés par des puces M2. Après le MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces, Apple devrait ajouter son nouveau processeur à un Mac mini. Le journaliste affirme par ailleurs que le groupe va décliner sa puce M2 en plusieurs versions. Reprenant la nomenclature de l’an dernier, Apple annoncerait des puces M2 Pro et M2 Max. Ces processeurs feraient leur entrée sur les MacBook Pro 14 et 16 pouces. Apple devrait continuer d’enrichir sa gamme d’iPad. Le géant américain devrait lancer de nouvelles références abordables et haut de gamme. Le journaliste corrobore l’arrivée d’un iPad 10 équipé d’un port USB-C plutôt que Lightning. Compatible 5G, la tablette serait alimentée par une puce A14 Bionic. Il s’agit du même SoC que l’iPad Air 4 et les iPhone 12. Pour les utilisateurs plus exigeants, Apple commercialiserait deux nouveaux iPad Pro d’ici à la fin de l’année. La marque proposera deux tailles d’écran : 11 et 12,9 pouces. Les performances seront assurées par la puce Apple M2. Gurman précise que les iPad seront compatibles avec la nouvelle fonction Stage Manager d’iPadOS 16. Il prophétise aussi l’arrivée d’un iPad de 14 ou 15 pouces en 2023 ou 2024. Enfin Le géant de la Silicon Valley développerait actuellement une nouvelle Apple TV. Alimenté par une puce A14 et un Go de RAM supplémentaire, le boîtier viendrait soutenir l’incursion d’Apple dans le domaine du jeu vidéo. Grâce à tvOS 16, l’Apple TV devrait offrir des « capacités de jeu supplémentaires », vraisemblablement pour les titres inclus dans l’abonnement Apple Arcade.
27-06-2022


 <  2  3  4  5  6  7  8  >