Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  13  14  15  16  17  18  19  > 

AMD prépare une Radeon Pro W5500 à moins de 400$

  Liste des news    Liste des new du mois  
AMD Radeon Pro

07

Fevrier

La Radeon Pro W5700 avait déjà une grande sœur, la Radeon Pro W5700X avec 16 Go de mémoire GDDR6, et elle aura bientôt une petite sœur, la Radeon Pro W5500. Le célèbre momomo_us a en effet déniché cette carte graphique professionnelle de milieu de gamme chez le revendeur SabrePC, à un tarif de 392 $. Comme on pouvait s’y attendre, elle partage la plupart des spécifications de la RX 5500 XT et s’arme donc d’un GPU Navi 14. Cette Radeon Pro W5500 embarque 8 Go de mémoire GDDR6, sur un bus de 128 buts pour une vitesse mémoire de 14 Gbit/s. Elle embarque quatre DisplayPorts, soit un de moins que la W5700. En outre, il semble que la carte n’exploite pas les 1536 processeurs de flux de son GPU, mais seulement 1408, comme la RX 5500 XT. L’utilisation complète du GPU restaient par conséquent l’apanage de la Radeon Pro 5500M.



Les Minions revienent dans un nouveau opus Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Il etait un fois Gru le 8 Juillet 2020

07

Fevrier

Illumination Entertainement revient avec sa franchise à succès. Les studios d’animation n’ont pas fini de nous faire rire avec les aventures de Gru et ses minions. Dans ce deuxième opus, dérivé de Moi, Moche et Méchant, les scénaristes nous transporte dans les années 70 pour une aventure riche en couleurs. Kevin, Stuart, Bob sont de retour et semblent avoir trouvé un nouveau maître, en la personne de Gru. Le jeune garçon est bien décidé à devenir un grand méchant et va avoir besoin de ses petits assistants pour s’imposer. Gru met au point un plan machiavélique, pour intégrer un groupe de super-méchant, connu sous le nom des Vicious 6. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu. Ce long-métrage sera aussi l’occasion d’introduire un nouveau personnage, nommé Otto. Ce nouvel opus se fera sous la direction de Kyle Balda. Le réalisateur revient aux manettes du projet après avoir travaillé sur Les Minions et Moi, moche et méchant 3. Il s’entoure d’autres pointures du genre comme Brad Ableson (Les Simpsons) et Jonathan Del Val (Comme des bêtes 2). Côté casting, les voix américaines font leur retour. Pour incarner l’adorable méchant, les studios font une nouvelle fois confiance à Steve Carell. Jean-Claude Van Damme rejoindra aussi le casting, pour jouer le personnage bien nommé Jean-Claude. Dolph Lundgren sera aussi de la partie dans la peau de Svengeance, alors que Danny Trejo sera Poings Mortel. il était une fois Gru débarque en salle le 8 juillet prochain. Il sera le cinquième film de l’univers.



Encore des Malware sur le Play Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play Store

07

Fevrier

Des chercheurs en cybersécurité viennent de révéler que 24 applications distribuées sur le Play Store contiendraient divers malwares. Si Google les a d’ores et déjà supprimés de son Store, celles-ci peuvent encore se trouver sur votre smartphone. Ces apps, qui cumulent 382 millions de téléchargements, contiendraient des malwares publicitaires et/ou des logiciels espions. « Elles demandent aussi une énorme quantité d’autorisations dangereuses, mettant potentiellement en danger les données privées des utilisateurs », tout en ayant « la possibilité de faire des appels, de prendre des photos et d’enregistrer des vidéos, et d’enregistrer du son », expliquent les chercheurs en cybersécurité de VPN Pro, à l’origine de cette découverte. Alerté par VPN Pro, Google a pris les mesures nécessaires et a immédiatement banni toutes ces applications de son store d’application. Toutefois, si vous les aviez téléchargées précédemment, celles-ci sont, logiquement, toujours sur votre smartphone. Ni une ni deux, on vous conseille bien évidemment de les désinstaller aussi vite que possible si elles se trouvent sur votre smartphone. Les voici : Sound Recorder, Super Cleaner, Virus Cleaner 2019, File Manager, Joy Launcher, Turbo Browser, Weather Forecast, Candy Selfie Camera, Hi VPN, Free VPN, Candy Gallery, Calendar Lite, Super Battery, Hi Security 2019, Net Master, Puzzle Box, Private Browser, Hi VPN Pro, World Zoo Word Crossy!, Soccer Pinball, Dig it, Laser Break, Music Roam, Word Crush. Comme le note VPN Pro, ces applications peuvent aussi bien collecter des données et les envoyer vers un serveur en Chine, qu’abonner les utilisateurs à des numéros surtaxés. Surtout, elles bafouent clairement la confidentialité de leurs utilisateurs. Toutes ces applications seraient liées à Shenzhen HAWK Internet Co, une société basée en Chine, et qui appartiendrait à TCL. Certaines d’entre elles auraient même été installées par défaut sur des smartphones de la marque Alcatel



Google Maps fête ses 15 ans

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Maps 2020

06

Fevrier

Les plus anciens d’entre vous s’en souviennent peut-être, c’était il y a quinze ans, le 8 février 2005. Google, alors en pleine frénésie de lancements, Gmail avait vu le jour quelques mois plus tôt, dévoilait un service pour l’époque révolutionnaire : un site qui profitait des nouvelles technologies du Web pour proposer, pour la première fois, un service de cartographie à l’interface fluide et rapide, accessible depuis un simple navigateur. A deux jours de la célébration de l’anniversaire de Maps, Google lance une toute nouvelle version de ce qui est devenu en quelques années le plus populaire des logiciels de cartographie au monde, sur iOS, Android et sur le Web. Bon, soyons francs, ce n’est pas une révolution, plutôt une refonte de l’interface afin de la rendre plus lisible. Mais il y a une nouveauté qui ne vous échappera clairement pas : le nouveau logo de l’appli. Il met désormais en avant l’iconique « épingle » de Maps aux couleurs traditionnelles du géant du Web.



Microsoft fusionne ses services

  Liste des news    Liste des new du mois  
surface duo

06

Fevrier

C’est l’heure de la ré-organisation chez Microsoft. La division hardware de la firme, « Devices Group », actuellement sous l’égide de Panos Panay, créateur des Surfaces, va prochainement être fusionnée avec la division « Windows Experience », qui s’occupe du design des différents systèmes d’exploitation de Microsoft. Ces deux divisions seront réunies au sein d’une nouvelle division baptisée « Windows and Devices », laquelle sera placée sous la supervision de Panos Panay. Ce dernier a par ailleurs réagi à cette annonce : « concevoir ensemble le matériel et le logiciel nous permettra de faire un meilleur travail sur nos paris concernant Windows à long terme (double écran, diversité des processeurs, connectivité, plateforme d’applications, etc…) et le fait d’avoir une unique direction de l’expérience client Windows qui dirige des priorités et des ressources cohérentes sur l’ensemble du client Windows nous aidera tous à accélérer l’innovation et à améliorer l’exécution. » Cette décision marque explicitement la volonté de Microsoft de rapprocher toujours plus son logiciel de son matériel, notamment depuis que la firme multiplie les tentatives sur le hardware avec des produits innovants, comme on a pu le voir récemment avec ses Surface Neo et Duo à deux écrans. Certes, cela ne changera pas radicalement la donne dans un premier temps, puisque les équipes travaillent déjà de concert. Cette fusion permettra cependant d’accélérer le processus global de création et la mise en place de solutions plus efficace afin de favoriser la symbiose entre le logiciel et le matériel chez Microsoft, à l’image de ce qui se fait chez Apple, notamment. Notons pour finir que la division « Core OS and Intelligent Edge », ou Cosine, qui est chargée de concevoir la partie software pure de Windows, restera indépendante. En définitive, la nouvelle division « Windows and Devices » sera avant tout chargée de concevoir l’aspect esthétique et ergonomique des futurs produits de la firme.



Nintendo souffre du Coronavirus

  Liste des news    Liste des new du mois  
le coronavirus impact la production de la nintendo switch en chine

06

Fevrier

Alors que de plus en plus de secteurs de l'économie chinoise, et par conséquent mondiale, accusent un ralentissement significatif du à la crise sanitaire du coronavirus, comme Apple, Starbucks , Nintendo a décidé de prévenir ses partenaires et le grand public des conséquences à prévoir sur la disponibilité de la Switch au Japon. « Nous tenons à adresser nos plus sincères excuses à notre clientèle pour la gêne occasionnée », a sobrement déclaré la firme dans son communiqué. Ce dernier nous apprend également qu'en plus de la production de consoles, c'est également celle des joy-cons et autres périphériques tels que le Ring-Con, accessoire indispensable pour jouer au fameux Ring-Fit Adventure, qui sera impactée. Et comme on pouvait s'y attendre, l'édition spéciale de la console aux couleurs du nouveau Animal Crossing, récemment dévoilée par Nintendo, verra également sa sortie repoussée du 8 février à une date encore non communiquée. Contacté par nos confrères de Bloomberg, Nintendo affirme que seul le marché japonais devrait être touché. Le constructeur prioriserait-il les marchés européen et nord-américain ? C'est une possibilité. On sait que la quasi-totalité des consoles produites puis exportées dans le monde viennent de Chine. En effet, rappelons que, dans une lettre adressée au président Trump, et le priant de retirer les consoles de jeux vidéo de la liste des produits importés de Chine taxés par le gouvernement américain, Microsoft, Sony et Nintendo mettaient en exergue le fait que 96 % de leurs machines étaient fabriquées sur le territoire chinois. Nintendo avait d'ailleurs décidé, peu de temps après cette opération de lobbying, de délocaliser une partie de sa production des usines chinoises de Foxconn vers celles de son partenaire japonais Hosiden, basé au Vietnam. Foxconn qui, soit dit en passant, avait également évoqué son intention de délocaliser une partie de sa production chez son voisin vietnamien avant de se raviser, suite à l'assouplissement des mesures de l'administration Trump vis-à-vis des produits fabriqués en Chine. Selon Reuters, le gouvernement chinois aurait d'ailleurs ordonné à Foxconn d'arrêter le travail dans ses usines, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. La dépendance à la Chine de l'économie mondiale en générale et de celle du jeu vidéo en particulier fait donc à nouveau montre de ses limites.



Snapdragon 865 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Snapdragon 865

05

Fevrier

L'architecture du Snapdragon 865 s'appuie sur le Spectra 480. Cet ISP (image signal processor) permet d'améliorer significativement le traitement des images, l'affichage et la capture. C'est notamment ce qui octroie la capacité de traiter 2 gigapixels/s (soit 2 milliards de pixels par seconde) ! La vidéo 8K, ici, est chargée avec 33 mégapixels par image. Le clip que vous trouverez ci-dessous est disponible sur YouTube : le tournage a eu lieu en Arizona, en novembre 2019. On peut donc observer les formations rocheuses (Grand Canyon, Horseshoe Bend) dans une qualité impressionnante, en 4 320p. Les plans s'attardent sur les paysages, mais également sur les objets (chapeau, plumes, gravures...) et mettent en exergue les palettes de couleurs. Cette vidéo est le premier aperçu concret de ce que peut proposer le Snapdragon 865. Pour réaliser ce clip, en novembre 2019, Qualcomm s'est appuyé sur un « prototype de smartphone » embarquant son prochain SoC. Le capteur Sony IMX586, de 48 mégapixels, a été retenu pour l'occasion. C'est le même que celui utilisé dans des téléphones actuels comme l'ASUS Zenfone 6 ou le Xiaomi Mi 9. Nous vantions d'ailleurs la grande polyvalence photographique dont il était capable. Pour l'heure, ce niveau de capture vidéo n'est pas accessible sur mobile. En outre, il est difficile de juger la qualité de la vidéo proposée sur YouTube, tant certains critères ont pu l'influencer. L'ensemble a été tourné avec du matériel de préproduction, et la vidéo a pu être affectée par une compression YouTube. Les flagships à venir de chaque constructeur devraient logiquement s'y intéresser et améliorer leurs rendus. Au-delà de la 8K à 30 images/sec, le Snapdragon 865 permet notamment un enregistrement en slow-motion à 960 images/sec, sans aucune limite de temps. Les premiers smartphones équipés de cette nouvelle puce Snapdragon 865 devraient être disponibles très prochainement, et pourvoir une grande partie des mobiles de 2020.



Un site officiel PS5

  Liste des news    Liste des new du mois  
Site Officiel PS5

05

Fevrier

Sony a mis en ligne hier le site officiel de la PlayStation 5 alors qu’il devrait présenter aujourd’hui sa nouvelle console. Nous connaissons déjà le logo, le nom officiel, certaines fonctionnalités et quelques caractéristiques techniques. Les choses ont l’air de s’accélérer chez Sony qui a très discrètement dévoilé le site officiel de la PS5 il y a seulement quelques heures. Enfin, pour l’instant, c’est plus une page de présentation qu’un site complet. La firme nippone reste concise et ne donne pour le moment qu’une seule information : « Nous avons commencé à partager certaines des incroyables fonctionnalités que vous pouvez attendre de la PlayStation 5, mais nous ne sommes pas encore prêts à dévoiler complètement la nouvelle génération PlayStation. Inscrivez-vous ci-dessous pour être parmi les premiers à découvrir nos annonces, y compris des news sur la date de sortie de la PS5, son prix et la liste des jeux prévus à son lancement ». Nous vous rappelons que, d’après une fuite 4Chan, PlayStation aurait choisi le 5 février, c’est-à-dire aujourd’hui pour présenter la nouvelle console officiellement au public. Le site est disponible dans quelques pays, dont la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. De plus, sur le site anglais, les visiteurs peuvent s’inscrire à une newsletter afin d’être tenus au courant de toutes les nouveautés telles que le prix, la liste des jeux à venir, la date de sortie exacte, etc. Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible pour les Français. La mise en ligne du site dédié est-elle donc un signe de l’annonce imminente d’ici quelques heures ? De plus, des fuites avaient aussi révélé il y a quelques jours que les pré-commandes de la PS5 devaient commencer dès le 5 mars. C’est donc une bonne raison d’annoncer la console aujourd’hui ou d’ici quelques jours en amont de l’ouverture des pré-commandes. De son côté, PlayStation n’a encore rien communiqué à propos de l’annonce officielle et nous confirme seulement que la sortie de la PS5 est prévue pour les fêtes de fin d’année 2020.



GeForce Now de Nvidia Disponible

  Liste des news    Liste des new du mois  
GeForce Now

05

Fevrier

Disponible depuis de nombreux mois en version bêta et en accès fermé (sauf pour les possesseurs d’une Shield qui pouvaient d’office en profiter), GeForce Now est désormais ouvert au grand public, après avoir été testé par près de 300 000 personnes dans 30 pays différents, représentant plus de 70 millions d’heures de jeu cumulées. L’offre de cloud gaming de NVIDIA s’attaque frontalement aux offres concurrentes, notamment Google Stadia. Le marché du Cloud Gaming en est encore à ses balbutiements, et l’un des critères décisifs pour départager les différentes offres va forcément être le prix. Là où Google Stadia va proposer une offre gratuite (Stadia Base) et une offre payante (Stadia Pro) à 9,99 € / mois, GeForce Now est également disponible en deux versions : une première elle aussi gratuite et une seconde, à seulement 5,49 €/ mois. Attention, ce tarif spécial « Founders » (sans engagement) est limité dans le temps et n’est valable que pendant 1 an. Mais il s’accompagne de 90 jours d’utilisation offerts. L’offre Founders permet également de bénéficier d’un accès prioritaire à la plateforme (alors qu’un système de file d’attente est mis en place pour l’offre gratuite, ce qui laisse présager d’un certain délai d’attente lors des périodes de forte affluence). Les offres de Google et de NVIDIA diffèrent tout de même sur certains points. Ainsi, Google Stadia ne semble pas souffrir d’une limite de durée de session, là où GeForce Now est limité à des sessions de 1 heure pour la version gratuite, et à 6 heures pour la version payante. Dans tous les cas, il faudra posséder ses propres jeux : GeForce Now n’est livré avec aucun jeu payant. Attention également, si le service est compatible avec de très nombreux jeux, il nous est arrivé de tomber sur quelques titres incompatibles. Il est alors tout simplement impossible de les lancer. Le RTX (ray-tracing) est un autre argument en faveur de l’offre payante de GeForce Now : Google ne communique pas à ce sujet, ce qui laisse supposer que cette technologie n’est pas prise en charge sur Stadia alors qu’elle l’est sur l’offre payante de NVIDIA. L’offre gratuite de GeForce Now en est en revanche dépourvue. Côté définition, toutes les offres supportent le Full HD en 60 ips, et seule l’offre Google Stadia payante propose du 4K au maximum. Mais attention, dans la majorité des cas, il ne s’agira que d’upscaling et pas de 4K natif. Notons toutefois que techniquement, rien n’empêche NVIDIA de proposer lui aussi du 4K. Peut-être avec une prochaine offre ? Un des autres avantages de GeForce Now est sa compatibilité avec de nombreuses plateformes, dès son lancement. Il est en effet possible d’accéder au service de Cloud Gaming de NVIDIA à partir de n’importe quel PC sous Windows, mais également à partir d’un Mac, d’un smartphone ou d’une tablette Android, d’une Shield ou d’une Smart TV. Reste à savoir si ces bonnes impressions perdureront quand le service de NVIDIA montera en charge, avec l’arrivée de millions de joueurs sur GeForce Now. Mais après tout, avec l’existence d’une offre gratuite, pourquoi ne pas tester par vous même ce service de Cloud Gaming ?



L'Apple TV+ ce fait une place sur les écrans LG

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG tv apple tv streaming

04

Fevrier

À l’occasion du CES 2019 de Las Vegas, LG nous a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs. On a pu notamment découvrir la signature OLED R9, un écran 4K de 65 pouces s’enroulant dans un boitier qui fait office d’enceinte Bluetooth. Ces nouveaux modèles intègrent tous l’application Apple TV, et LG avait alors promis que le service serait bientôt disponible sur les modèles de 2018 et de 2019. LG prévoit un déploiement progressif d’Apple TV+ sur les téléviseurs de 2018 et 2019. Il aura fallu attendre trois mois après le lancement d’Apple TV+ pour enfin disposer de l’application native du service de streaming. On pouvait déjà profiter de ses programmes exclusifs sur les TV LG, mais il fallait jusqu’à maintenant passer par AirPlay pour le diffuser à partir d’un appareil Apple. Avec l’application native, on peut souscrire au service, mais aussi profiter des 100 000 films et émissions de TV disponibles à l’achat ou à la location dans iTunes. Alors que Netflix s’apprête à disparaitre de certaines smart TV Samsung, l’application Apple TV arrive sur les écrans LG. Après HomeKit et AirPlay 2, l’application Apple TV+ est désormais disponible sur tous les modèles OLED de 2019, ainsi que sur les NanoCell série SM9X et SM8X. D’ici fin février, le service de streaming devrait également être pris en charge par les TV UHD série UM7X et UM6X. En ce qui concerne les écrans de 2018, aucune date précise n’a été annoncée, mais LG promet de déployer l’application en 2020 avec une mise à jour de leurs firmwares. Quel que soit votre modèle, Apple tient également à jour une page de support qui donne la liste de toutes les marques et des modèles de TV compatibles.


 <  13  14  15  16  17  18  19  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  13  14  15  16  17  18  19  > 

AMD prépare une Radeon Pro W5500 à moins de 400$

La Radeon Pro W5700 avait déjà une grande sœur, la Radeon Pro W5700X avec 16 Go de mémoire GDDR6, et elle aura bientôt une petite sœur, la Radeon Pro W5500. Le célèbre momomo_us a en effet déniché cette carte graphique professionnelle de milieu de gamme chez le revendeur SabrePC, à un tarif de 392 $. Comme on pouvait s’y attendre, elle partage la plupart des spécifications de la RX 5500 XT et s’arme donc d’un GPU Navi 14. Cette Radeon Pro W5500 embarque 8 Go de mémoire GDDR6, sur un bus de 128 buts pour une vitesse mémoire de 14 Gbit/s. Elle embarque quatre DisplayPorts, soit un de moins que la W5700. En outre, il semble que la carte n’exploite pas les 1536 processeurs de flux de son GPU, mais seulement 1408, comme la RX 5500 XT. L’utilisation complète du GPU restaient par conséquent l’apanage de la Radeon Pro 5500M.
07-02-2020


Les Minions revienent dans un nouveau opus Video

Illumination Entertainement revient avec sa franchise à succès. Les studios d’animation n’ont pas fini de nous faire rire avec les aventures de Gru et ses minions. Dans ce deuxième opus, dérivé de Moi, Moche et Méchant, les scénaristes nous transporte dans les années 70 pour une aventure riche en couleurs. Kevin, Stuart, Bob sont de retour et semblent avoir trouvé un nouveau maître, en la personne de Gru. Le jeune garçon est bien décidé à devenir un grand méchant et va avoir besoin de ses petits assistants pour s’imposer. Gru met au point un plan machiavélique, pour intégrer un groupe de super-méchant, connu sous le nom des Vicious 6. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu. Ce long-métrage sera aussi l’occasion d’introduire un nouveau personnage, nommé Otto. Ce nouvel opus se fera sous la direction de Kyle Balda. Le réalisateur revient aux manettes du projet après avoir travaillé sur Les Minions et Moi, moche et méchant 3. Il s’entoure d’autres pointures du genre comme Brad Ableson (Les Simpsons) et Jonathan Del Val (Comme des bêtes 2). Côté casting, les voix américaines font leur retour. Pour incarner l’adorable méchant, les studios font une nouvelle fois confiance à Steve Carell. Jean-Claude Van Damme rejoindra aussi le casting, pour jouer le personnage bien nommé Jean-Claude. Dolph Lundgren sera aussi de la partie dans la peau de Svengeance, alors que Danny Trejo sera Poings Mortel. il était une fois Gru débarque en salle le 8 juillet prochain. Il sera le cinquième film de l’univers.


07-02-2020


Encore des Malware sur le Play Store

Des chercheurs en cybersécurité viennent de révéler que 24 applications distribuées sur le Play Store contiendraient divers malwares. Si Google les a d’ores et déjà supprimés de son Store, celles-ci peuvent encore se trouver sur votre smartphone. Ces apps, qui cumulent 382 millions de téléchargements, contiendraient des malwares publicitaires et/ou des logiciels espions. « Elles demandent aussi une énorme quantité d’autorisations dangereuses, mettant potentiellement en danger les données privées des utilisateurs », tout en ayant « la possibilité de faire des appels, de prendre des photos et d’enregistrer des vidéos, et d’enregistrer du son », expliquent les chercheurs en cybersécurité de VPN Pro, à l’origine de cette découverte. Alerté par VPN Pro, Google a pris les mesures nécessaires et a immédiatement banni toutes ces applications de son store d’application. Toutefois, si vous les aviez téléchargées précédemment, celles-ci sont, logiquement, toujours sur votre smartphone. Ni une ni deux, on vous conseille bien évidemment de les désinstaller aussi vite que possible si elles se trouvent sur votre smartphone. Les voici : Sound Recorder, Super Cleaner, Virus Cleaner 2019, File Manager, Joy Launcher, Turbo Browser, Weather Forecast, Candy Selfie Camera, Hi VPN, Free VPN, Candy Gallery, Calendar Lite, Super Battery, Hi Security 2019, Net Master, Puzzle Box, Private Browser, Hi VPN Pro, World Zoo Word Crossy!, Soccer Pinball, Dig it, Laser Break, Music Roam, Word Crush. Comme le note VPN Pro, ces applications peuvent aussi bien collecter des données et les envoyer vers un serveur en Chine, qu’abonner les utilisateurs à des numéros surtaxés. Surtout, elles bafouent clairement la confidentialité de leurs utilisateurs. Toutes ces applications seraient liées à Shenzhen HAWK Internet Co, une société basée en Chine, et qui appartiendrait à TCL. Certaines d’entre elles auraient même été installées par défaut sur des smartphones de la marque Alcatel
07-02-2020


Google Maps fête ses 15 ans

Les plus anciens d’entre vous s’en souviennent peut-être, c’était il y a quinze ans, le 8 février 2005. Google, alors en pleine frénésie de lancements, Gmail avait vu le jour quelques mois plus tôt, dévoilait un service pour l’époque révolutionnaire : un site qui profitait des nouvelles technologies du Web pour proposer, pour la première fois, un service de cartographie à l’interface fluide et rapide, accessible depuis un simple navigateur. A deux jours de la célébration de l’anniversaire de Maps, Google lance une toute nouvelle version de ce qui est devenu en quelques années le plus populaire des logiciels de cartographie au monde, sur iOS, Android et sur le Web. Bon, soyons francs, ce n’est pas une révolution, plutôt une refonte de l’interface afin de la rendre plus lisible. Mais il y a une nouveauté qui ne vous échappera clairement pas : le nouveau logo de l’appli. Il met désormais en avant l’iconique « épingle » de Maps aux couleurs traditionnelles du géant du Web.
06-02-2020


Microsoft fusionne ses services

C’est l’heure de la ré-organisation chez Microsoft. La division hardware de la firme, « Devices Group », actuellement sous l’égide de Panos Panay, créateur des Surfaces, va prochainement être fusionnée avec la division « Windows Experience », qui s’occupe du design des différents systèmes d’exploitation de Microsoft. Ces deux divisions seront réunies au sein d’une nouvelle division baptisée « Windows and Devices », laquelle sera placée sous la supervision de Panos Panay. Ce dernier a par ailleurs réagi à cette annonce : « concevoir ensemble le matériel et le logiciel nous permettra de faire un meilleur travail sur nos paris concernant Windows à long terme (double écran, diversité des processeurs, connectivité, plateforme d’applications, etc…) et le fait d’avoir une unique direction de l’expérience client Windows qui dirige des priorités et des ressources cohérentes sur l’ensemble du client Windows nous aidera tous à accélérer l’innovation et à améliorer l’exécution. » Cette décision marque explicitement la volonté de Microsoft de rapprocher toujours plus son logiciel de son matériel, notamment depuis que la firme multiplie les tentatives sur le hardware avec des produits innovants, comme on a pu le voir récemment avec ses Surface Neo et Duo à deux écrans. Certes, cela ne changera pas radicalement la donne dans un premier temps, puisque les équipes travaillent déjà de concert. Cette fusion permettra cependant d’accélérer le processus global de création et la mise en place de solutions plus efficace afin de favoriser la symbiose entre le logiciel et le matériel chez Microsoft, à l’image de ce qui se fait chez Apple, notamment. Notons pour finir que la division « Core OS and Intelligent Edge », ou Cosine, qui est chargée de concevoir la partie software pure de Windows, restera indépendante. En définitive, la nouvelle division « Windows and Devices » sera avant tout chargée de concevoir l’aspect esthétique et ergonomique des futurs produits de la firme.
06-02-2020


Nintendo souffre du Coronavirus

Alors que de plus en plus de secteurs de l'économie chinoise, et par conséquent mondiale, accusent un ralentissement significatif du à la crise sanitaire du coronavirus, comme Apple, Starbucks , Nintendo a décidé de prévenir ses partenaires et le grand public des conséquences à prévoir sur la disponibilité de la Switch au Japon. « Nous tenons à adresser nos plus sincères excuses à notre clientèle pour la gêne occasionnée », a sobrement déclaré la firme dans son communiqué. Ce dernier nous apprend également qu'en plus de la production de consoles, c'est également celle des joy-cons et autres périphériques tels que le Ring-Con, accessoire indispensable pour jouer au fameux Ring-Fit Adventure, qui sera impactée. Et comme on pouvait s'y attendre, l'édition spéciale de la console aux couleurs du nouveau Animal Crossing, récemment dévoilée par Nintendo, verra également sa sortie repoussée du 8 février à une date encore non communiquée. Contacté par nos confrères de Bloomberg, Nintendo affirme que seul le marché japonais devrait être touché. Le constructeur prioriserait-il les marchés européen et nord-américain ? C'est une possibilité. On sait que la quasi-totalité des consoles produites puis exportées dans le monde viennent de Chine. En effet, rappelons que, dans une lettre adressée au président Trump, et le priant de retirer les consoles de jeux vidéo de la liste des produits importés de Chine taxés par le gouvernement américain, Microsoft, Sony et Nintendo mettaient en exergue le fait que 96 % de leurs machines étaient fabriquées sur le territoire chinois. Nintendo avait d'ailleurs décidé, peu de temps après cette opération de lobbying, de délocaliser une partie de sa production des usines chinoises de Foxconn vers celles de son partenaire japonais Hosiden, basé au Vietnam. Foxconn qui, soit dit en passant, avait également évoqué son intention de délocaliser une partie de sa production chez son voisin vietnamien avant de se raviser, suite à l'assouplissement des mesures de l'administration Trump vis-à-vis des produits fabriqués en Chine. Selon Reuters, le gouvernement chinois aurait d'ailleurs ordonné à Foxconn d'arrêter le travail dans ses usines, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. La dépendance à la Chine de l'économie mondiale en générale et de celle du jeu vidéo en particulier fait donc à nouveau montre de ses limites.
06-02-2020


Snapdragon 865 Video

L'architecture du Snapdragon 865 s'appuie sur le Spectra 480. Cet ISP (image signal processor) permet d'améliorer significativement le traitement des images, l'affichage et la capture. C'est notamment ce qui octroie la capacité de traiter 2 gigapixels/s (soit 2 milliards de pixels par seconde) ! La vidéo 8K, ici, est chargée avec 33 mégapixels par image. Le clip que vous trouverez ci-dessous est disponible sur YouTube : le tournage a eu lieu en Arizona, en novembre 2019. On peut donc observer les formations rocheuses (Grand Canyon, Horseshoe Bend) dans une qualité impressionnante, en 4 320p. Les plans s'attardent sur les paysages, mais également sur les objets (chapeau, plumes, gravures...) et mettent en exergue les palettes de couleurs. Cette vidéo est le premier aperçu concret de ce que peut proposer le Snapdragon 865. Pour réaliser ce clip, en novembre 2019, Qualcomm s'est appuyé sur un « prototype de smartphone » embarquant son prochain SoC. Le capteur Sony IMX586, de 48 mégapixels, a été retenu pour l'occasion. C'est le même que celui utilisé dans des téléphones actuels comme l'ASUS Zenfone 6 ou le Xiaomi Mi 9. Nous vantions d'ailleurs la grande polyvalence photographique dont il était capable. Pour l'heure, ce niveau de capture vidéo n'est pas accessible sur mobile. En outre, il est difficile de juger la qualité de la vidéo proposée sur YouTube, tant certains critères ont pu l'influencer. L'ensemble a été tourné avec du matériel de préproduction, et la vidéo a pu être affectée par une compression YouTube. Les flagships à venir de chaque constructeur devraient logiquement s'y intéresser et améliorer leurs rendus. Au-delà de la 8K à 30 images/sec, le Snapdragon 865 permet notamment un enregistrement en slow-motion à 960 images/sec, sans aucune limite de temps. Les premiers smartphones équipés de cette nouvelle puce Snapdragon 865 devraient être disponibles très prochainement, et pourvoir une grande partie des mobiles de 2020.


05-02-2020


Un site officiel PS5

Sony a mis en ligne hier le site officiel de la PlayStation 5 alors qu’il devrait présenter aujourd’hui sa nouvelle console. Nous connaissons déjà le logo, le nom officiel, certaines fonctionnalités et quelques caractéristiques techniques. Les choses ont l’air de s’accélérer chez Sony qui a très discrètement dévoilé le site officiel de la PS5 il y a seulement quelques heures. Enfin, pour l’instant, c’est plus une page de présentation qu’un site complet. La firme nippone reste concise et ne donne pour le moment qu’une seule information : « Nous avons commencé à partager certaines des incroyables fonctionnalités que vous pouvez attendre de la PlayStation 5, mais nous ne sommes pas encore prêts à dévoiler complètement la nouvelle génération PlayStation. Inscrivez-vous ci-dessous pour être parmi les premiers à découvrir nos annonces, y compris des news sur la date de sortie de la PS5, son prix et la liste des jeux prévus à son lancement ». Nous vous rappelons que, d’après une fuite 4Chan, PlayStation aurait choisi le 5 février, c’est-à-dire aujourd’hui pour présenter la nouvelle console officiellement au public. Le site est disponible dans quelques pays, dont la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. De plus, sur le site anglais, les visiteurs peuvent s’inscrire à une newsletter afin d’être tenus au courant de toutes les nouveautés telles que le prix, la liste des jeux à venir, la date de sortie exacte, etc. Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible pour les Français. La mise en ligne du site dédié est-elle donc un signe de l’annonce imminente d’ici quelques heures ? De plus, des fuites avaient aussi révélé il y a quelques jours que les pré-commandes de la PS5 devaient commencer dès le 5 mars. C’est donc une bonne raison d’annoncer la console aujourd’hui ou d’ici quelques jours en amont de l’ouverture des pré-commandes. De son côté, PlayStation n’a encore rien communiqué à propos de l’annonce officielle et nous confirme seulement que la sortie de la PS5 est prévue pour les fêtes de fin d’année 2020.
05-02-2020


GeForce Now de Nvidia Disponible

Disponible depuis de nombreux mois en version bêta et en accès fermé (sauf pour les possesseurs d’une Shield qui pouvaient d’office en profiter), GeForce Now est désormais ouvert au grand public, après avoir été testé par près de 300 000 personnes dans 30 pays différents, représentant plus de 70 millions d’heures de jeu cumulées. L’offre de cloud gaming de NVIDIA s’attaque frontalement aux offres concurrentes, notamment Google Stadia. Le marché du Cloud Gaming en est encore à ses balbutiements, et l’un des critères décisifs pour départager les différentes offres va forcément être le prix. Là où Google Stadia va proposer une offre gratuite (Stadia Base) et une offre payante (Stadia Pro) à 9,99 € / mois, GeForce Now est également disponible en deux versions : une première elle aussi gratuite et une seconde, à seulement 5,49 €/ mois. Attention, ce tarif spécial « Founders » (sans engagement) est limité dans le temps et n’est valable que pendant 1 an. Mais il s’accompagne de 90 jours d’utilisation offerts. L’offre Founders permet également de bénéficier d’un accès prioritaire à la plateforme (alors qu’un système de file d’attente est mis en place pour l’offre gratuite, ce qui laisse présager d’un certain délai d’attente lors des périodes de forte affluence). Les offres de Google et de NVIDIA diffèrent tout de même sur certains points. Ainsi, Google Stadia ne semble pas souffrir d’une limite de durée de session, là où GeForce Now est limité à des sessions de 1 heure pour la version gratuite, et à 6 heures pour la version payante. Dans tous les cas, il faudra posséder ses propres jeux : GeForce Now n’est livré avec aucun jeu payant. Attention également, si le service est compatible avec de très nombreux jeux, il nous est arrivé de tomber sur quelques titres incompatibles. Il est alors tout simplement impossible de les lancer. Le RTX (ray-tracing) est un autre argument en faveur de l’offre payante de GeForce Now : Google ne communique pas à ce sujet, ce qui laisse supposer que cette technologie n’est pas prise en charge sur Stadia alors qu’elle l’est sur l’offre payante de NVIDIA. L’offre gratuite de GeForce Now en est en revanche dépourvue. Côté définition, toutes les offres supportent le Full HD en 60 ips, et seule l’offre Google Stadia payante propose du 4K au maximum. Mais attention, dans la majorité des cas, il ne s’agira que d’upscaling et pas de 4K natif. Notons toutefois que techniquement, rien n’empêche NVIDIA de proposer lui aussi du 4K. Peut-être avec une prochaine offre ? Un des autres avantages de GeForce Now est sa compatibilité avec de nombreuses plateformes, dès son lancement. Il est en effet possible d’accéder au service de Cloud Gaming de NVIDIA à partir de n’importe quel PC sous Windows, mais également à partir d’un Mac, d’un smartphone ou d’une tablette Android, d’une Shield ou d’une Smart TV. Reste à savoir si ces bonnes impressions perdureront quand le service de NVIDIA montera en charge, avec l’arrivée de millions de joueurs sur GeForce Now. Mais après tout, avec l’existence d’une offre gratuite, pourquoi ne pas tester par vous même ce service de Cloud Gaming ?
05-02-2020


L'Apple TV+ ce fait une place sur les écrans LG

À l’occasion du CES 2019 de Las Vegas, LG nous a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs. On a pu notamment découvrir la signature OLED R9, un écran 4K de 65 pouces s’enroulant dans un boitier qui fait office d’enceinte Bluetooth. Ces nouveaux modèles intègrent tous l’application Apple TV, et LG avait alors promis que le service serait bientôt disponible sur les modèles de 2018 et de 2019. LG prévoit un déploiement progressif d’Apple TV+ sur les téléviseurs de 2018 et 2019. Il aura fallu attendre trois mois après le lancement d’Apple TV+ pour enfin disposer de l’application native du service de streaming. On pouvait déjà profiter de ses programmes exclusifs sur les TV LG, mais il fallait jusqu’à maintenant passer par AirPlay pour le diffuser à partir d’un appareil Apple. Avec l’application native, on peut souscrire au service, mais aussi profiter des 100 000 films et émissions de TV disponibles à l’achat ou à la location dans iTunes. Alors que Netflix s’apprête à disparaitre de certaines smart TV Samsung, l’application Apple TV arrive sur les écrans LG. Après HomeKit et AirPlay 2, l’application Apple TV+ est désormais disponible sur tous les modèles OLED de 2019, ainsi que sur les NanoCell série SM9X et SM8X. D’ici fin février, le service de streaming devrait également être pris en charge par les TV UHD série UM7X et UM6X. En ce qui concerne les écrans de 2018, aucune date précise n’a été annoncée, mais LG promet de déployer l’application en 2020 avec une mise à jour de leurs firmwares. Quel que soit votre modèle, Apple tient également à jour une page de support qui donne la liste de toutes les marques et des modèles de TV compatibles.
04-02-2020


 <  13  14  15  16  17  18  19  >