Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

Les BitTorrent dépasse le Flux de Netflix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Loog BitTorrent

11

Mai

Avec le confinement, le téléchargement de contenus BitTorrent a sensiblement augmenté et même dépassé celui du principal fournisseur SVOD légal. La crise du Covid-19 bouscule la répartition du trafic Internet. Selon un rapport de Sandvine, les flux BitTorrent ont désormais dépassé ceux de Netflix dans la zone EMEA (Europe et Moyen-Orient), avec respectivement 8,38 % et 7,69 % parts du volume total. L’année dernière, BitTorrent était encore classé derrière le célèbre service SVOD à la même époque, et sa part du trafic était bien plus faible. Les flux HTTP non chiffrés font également une entrée fracassante en deuxième place du classement, avec 10,48 % de parts du volume. Selon Sandvine, ce trafic s’explique sans doute par une recherche accrue d’informations des internautes, tant sur les sites de presse que gouvernementaux. Mais le grand gagnant de cette période de confinement est indéniablement YouTube, dont les flux grimpent à 16,23 % de parts du volume. C’est d’autant plus remarquable que la filiale de Google a volontairement dégradé la qualité de ses vidéos. L’usage réel de ce service a donc vraiment explosé. Précisons, enfin, que le trafic Internet a globalement augmenté de 40 %, toutes zones confondues.



Nouveau écouteur Sony WF-SP800N Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Sony WF SP800N white0

11

Mai

Les prochains WF-SP800N se dotent d’un système de “Gesture Control” qui permet de configurer entièrement l’interface tactile de chacun des deux écouteurs intra-auriculaires. Pour cet été, Sony a pensé à ceux qui n’attendent qu’une chose : commencer leur jogging masqué sur la plage. En juillet, pour un prix d’environ 200 €, la firme japonaise commercialisera de nouveaux écouteurs intra-auriculaires sans filparfaits pour accompagner un quotidien hyperactif”, selon un communiqué officiel. Légèrement plus chers que les WF-XB700, présentés le mois dernier, les Sony WF-SP800N justifient cette hausse de prix par la présence de fonctionnalités supplémentaires. En premier lieu, ils s’équipent d’un vrai système natif de réduction du bruit extérieur. Celui-ci impacte d’ailleurs l’autonomie. Sans que le système soit activé, ces “earbuds” peuvent fonctionner pendant 13 heures d’affilée (le double avec le boitier de recharge mobile). S’il est enclenché, l’autonomie s’abaisse à 9 heures, ou le double avec boitier. Ce dernier se dote en plus d’une recharge ultra-rapide : dix minutes suffiraient à recharger l’équivalent d’une heure de batterie. Par ailleurs, ils sont eux aussi armés, comme les WF-XB700, pour résister à l’eau, à la sueur ainsi qu’à la poussière. De la même façon, ils comportent l’amplification sonore des basses, grâce à la technologie EXTRA BASS, pour un meilleur confort d’écoute même en action. Le vrai atout des nouveaux écouteurs intra-auriculaires connectés de Sony est leur système de “Gesture Control. Chaque écouteur possède une interface tactile qui réagit différemment selon les commandes. Sur l’un des deux, au choix, un simple toucher active la suppression du bruit ambiant ou, au contraire, son intégration. Les commandes tactiles sur le second permettent de mettre une musique en pause ou, avec une pression prolongée, d’étouffer le son pour écouter et interagir rapidement avec une autre personne. Au besoin, l’utilisateur peut aussi configurer les WF-SP800N pour qu’une pression prolongée active l’Assistant Google ou Alexa, s’ils sont connectés à l’enceinte connectée d’Amazon, pour retranscrire des notifications, passer un appel ou effectuer une recherche.





Encore une mise à jour Firefox version 76

  Liste des news    Liste des new du mois  
Firefox logo 400

11

Mai

Mozilla publie une nouvelle version de Firefox quelques jours après le déploiement de la version 76 de son navigateur. Cette mise à jour surprend car elle n’été pas prévue. Selon le dernier calendrier de sortie de Mozilla, les mises à jour de Firefox sont publiées toutes les quatre semaines, tandis les correctifs et les optimisations peuvent être proposées à n’importe quel moment. Firefox 76.0.1 se positionne comme une « petite » révision. Elle apporte principalement deux correctifs. Le premier est à l’origine d’un crash de l’application sous Windows (bug 1635823). Dans le détail un dysfonctionnement a été trouvé sur les systèmes Windows 7 32-bit lorsque des pilotes Nvidia sont installés. L’entreprise explique que ce bug n’affecte qu’un petit nombre d’appareils. “Ce crach de Firefox 76 concerne les utilisateurs de Windows 7 32-bit. Il représente actuellement 7% de tous les plantages d’onglets dans la phase initiale de la version 76.0.” Le deuxième correctif résout un problème un dysfonctionnement de certains « add-ons » (bug 1635637). L’un d’eux est l’extension Amazon Assistant. Ce problème est de son côté très répandu. Mozilla explique qu’il a reçu beaucoup de remarques des utilisateurs après l’installation de Firefox 76. Windows n’est pas le seul système d’exploitation concerné car des soucis similaires sont aussi observés sous Linux. Tous les fans du navigateur sont invités à installer ces correctifs dès que possible, surtout si les problèmes susmentionnés ont été rencontrés, quelle que soit la plate-forme utilisée (Windows et Linux).



LG Dévoile son smartphone Velvet

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG Velvet

11

Mai

Dans le secteur du smartphone, LG accuse un certain retard sur les leaders Apple et Samsung. Le constructeur a décidé de se reprendre en attaquant non pas le créneau du haut de gamme, mais celui du milieu de gamme. Une stratégie logique : c’est là que se trouve le plus grand nombre de clients. Le Velvet offre plusieurs nouveautés intéressantes qui pourraient aider LG à revenir dans la course. Ce n’est pas tellement sur la fiche technique que le Velvet sort du lot : le smartphone est équipé d’une puce Snapdragon 765G (avec la 5G, donc), 8 Go de RAM, 128 Go de stockage. On profitera d’un écran OLED de 6,8 pouces (2.460 x 1.080), une batterie d’une capacité de 4.300 mAh avec la recharge rapide en filaire et la recharge inversée. Le terminal est certifié IP68 pour son étanchéité. LG a surtout investi dans le système photo, le smartphone intègre en effet trois capteurs : un appareil principal de 48 Mpx (presque banal de nos jours !), accompagné par un module ultra grand-angle de 8 Mpx et un capteur de profondeur de 5 Mpx. Pas de téléobjectif pour le Velvet. À l’avant se trouve un appareil photo de 16 Mpx. En plus du port USB-C, l’appareil conserve un port jack. Mais c’est surtout par son design que le Velvet tire son épingle du jeu. Les quatre coloris ont de l’allure (noir, blanc, vert et un orange psychédélique), tout comme le grand écran avec son encoche goutte d’eau et surtout, les capteurs photo ne dépassent pas comme sur la majorité des smartphones actuels. Le constructeur donnera d’ici la fin du mois davantage d’informations pour la version internationale du Velvet, mais on connait les prix pratiqués en Corée du Sud : 899.800 wons, soit environ 682 €. Le haut du panier pour du milieu de gamme…



Un faille dans tous les Smartphones Samsung

  Liste des news    Liste des new du mois  
Smartphone Samsung vulnerable format Qimages

11

Mai

Depuis la fin de l’année 2014, tous les smartphones de Samsung prennent en charge le format Qmage (.qmg). Petit problème, ce format présente une vulnérabilité critique détectée par Mateusz Jurczyk, un chercheur en sécurité membre de l’équipe Project Zero de Google. Bien exploitée, un pirate est en mesure d’installer un malware sur un appareil de la marque sans attirer l’attention de l’utilisateur. Le mode opératoire de cette faille consiste à contourner les protections ASLR (Address Space Layout Randomization) qui servent de rempart à la bibliothèque Skia d’Android. Le système d’exploitation dirige toutes les images envoyées à un smartphone vers cette bibliothèque, qui est chargée de leur traitement (par exemple pour créer des vignettes). Le chercheur a envoyé sur le smartphone cible un MMS contenant un malware embarqué dans une image Qmage. L’attaque n’est pas immédiate : il faut entre 50 à 300 messages pour qu’elle soit effective (il faut cent minutes en moyenne pour « craquer » l’ASLR). Pour ne pas éveiller les soupçons de sa victime, le pirate peut s’arranger pour qu’aucun bruit ne soit émis lors de la réception du MMS. Puisque la bibliothèque Skia lance ses traitements sans que l’utilisateur ne le sache, le malware une fois dans la place peut s’installer sans que ce dernier en ait conscience (on parle alors de faille « zéro clic »). Les tentatives du chercheur ont été réalisées avec l’application Samsung Messages, mais n’importe quelle app qui utilise Skia peut potentiellement être visée. Mateusz Jurczyk a rapporté la faille à Samsung en février, qui a pu la corriger via une mise à jour de sécurité.



Huawei des Intra-auriculaire anti-bruit à moins de 100€

  Liste des news    Liste des new du mois  
ecouteurs bluetooth sans fil huawei freebuds 3i blanc avec reduction de bruit et boitier de charge

07

Mai

Avec ses FreeBuds 3i, Huawei change son fusil d’épaule et passe finalement au format intra-auriculaire pour proposer une réduction de bruit active décente. Surtout, ils seront vendus 100 € dans nos régions, un tarif défiant toute concurrence sur ce secteur." La réduction de bruit active semble bien partie pour s’implanter sur la plupart des écouteurs true wireless en 2020. Cette technologie, aussi bien présente sur les AirPods Pro d’Apple que sur les Sony WF-1000XM3, les deux grandes références actuelles en la matière devrait faire des petits. Qualcomm est, en effet, parti pour l’offrir à la grande majorité des écouteurs sans fil du marché avec ses nouvelles puces clés en main, quand d’autres constructeurs tentent d’améliorer leur recette en comptant sur leurs propres solutions. C’est le cas de Huawei, avec ses nouveaux FreeBuds 3i, des écouteurs true wireless fraîchement annoncé et équipés de la réduction de bruit active, le tout pour seulement 99,99 euros, et disponible à partir du 12 mai prochain. L’année dernière, Huawei s’était déjà lancé sur ce créneau avec ses FreeBuds 3 Huawei, des écouteurs sans fil qu’on pose sur l’oreille, et tout de même équipé de la réduction de bruit activesemble en réalité impossible sur des écouteurs qui ne sont pas des intra-auriculaires, et qui permettent de ce fait de boucher le canal auditif. Mais si Huawei s’y était cassé les dents, la marque revient plus fort avec les FreeBuds 3i , avec le même principe, mais cette fois, sous la forme d’intra-auriculaires, ce qui devrait permettre de faire fonctionner l’ANC. Dans un format qui fait toujours largement penser aux AirPods d’Apple, les FreeBuds 3i se présentent sous la forme de tiges très classiques, qui s’accompagnent d’un boîtier de recharge compact, lequel pourra être rechargé par son port USB-C. On retrouvera quatre paires d’embouts en silicone de différentes tailles pour s’adapter à tout un chacun. On retrouve donc la réduction de bruit active (jusqu’à 32 dB), mais aussi la certification IPX4 contre la sueur et les éclaboussures. Enfin, un système à trois micros à la façon des Galaxy Buds+ de Samsung promet d’améliorer drastiquement la qualité de la voix durant les appels. La puce Kirin A1 du constructeur déjà présente sur les FreeBuds 3 fait ici son retour. Elle apporte aux écouteurs le Bluetooth 5.1, qui permettrait à l’avenir de localiser ses écouteurs dans l’espace par rapport au smartphone connecté. Les codecs pris en charge n’ont pas été précisé par Huawei , même si on imagine que les FreeBuds 3i utiliseront une nouvelle fois le SBC, AAC, LHDC, et certainement le BT-UHD, mis en avant par Huawei lors de la présentation des FreBuds 3. Malgré tout, côté autonomie, il semblerait que Huawei ait dû faire un compromis. Huawei annonce un total de 3h30 d’écoute et 2h30 en appel, sans préciser si cela concerne l’autonomie avec ou sans ANC. Heureusement, le boîtier de recharge est capable de contenir près de 14h30 d’autonomie supplémentaire. Reste à savoir si la promesse de la réduction de bruit active est tenue, même si on imagine que le passage au format intra-auriculaire devrait largement améliorer le rendu par rapport aux FreeBuds 3.



Android 11 le 3 juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
Android 11 reporte 1 mois le 3 Juin

07

Mai

L'épidémie de coronavirus poursuit son impact sur les activités de Google. Le géant américain a annoncé le report de la bêta publique d'Android 11 au 3 juin, soit un mois plus tard que ce qui était prévu. Initialement, Android 11 devait être lancé début mai, à l'occasion de la Google I/O. Si l'événement a été annulé (même dans sa version en ligne), Google avait jusqu'à présent souhaité maintenir tel quel le calendrier prévu pour Android 11. Dans un communiqué, l'équipe de Google justifie ce report par la pandémie du nouveau coronavirus, qui a obligé l'enseigne à réorganiser ses méthodes de travail. Elle déclare : « Lorsque nous avons commencé à planifier Android 11, nous ne nous attendions pas à ce que des changements se produisent pour nous tous, dans presque toutes les régions du monde. Ceux-ci ont mis au défi notre flexibilité et notre capacité à trouver de nouvelles façons de travailler ensemble, en particulier avec notre communauté de développeurs. Pour nous aider à relever ces défis, nous annonçons une mise à jour de notre calendrier de sortie ». L'entreprise décale ainsi l'ensemble de ses bêtas d'environ un mois. Elle affirme qu'elle reste ainsi « sur la bonne voie » d'une version finale publiée durant le troisième trimestre. La première bêta comprendra les API finales du SDK et du NDK, et pour les applications ciblant Android 11, elle rendra possible la publication sur Google Play. En revanche, la liste des appareils compatible avec cette bêta n'est pas encore connue.



Le nouveau Intel i9 10900K booste à 5,4Mhz/Cœur

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau Core i9 10900K

07

Mai

Les processeurs Intel Comet Lake-S n’arriveront que dans quelques semaines, mais de nombreuses fuites permettent d’avoir un bon aperçu des performances auxquelles s’attendre. En début de semaine, le Core i5-10400 a notamment fait ses preuves sur Cinebench, GTA V et Assassin’s Creed Odyssey. Voici que la meilleure puce de la gamme, le Core i9-10900K, s’essaye à Cinebench R15. Cela, dans un contexte particulier, puisque ce processeur dix cœurs / vingt threads monte ici à 5,4 GHz sur tous ses cœurs, grâce à une tension de 1,35 V. De base, la puce est en mesure d’atteindre une fréquence de 5,3 GHz sur un seul cœur, et de 4,9 GHz sur l’ensemble de ses cœurs. Pour le test, il prend place sur une carte mère ASRock Phantom Gaming 4/AX et s’appuie sur 16 Go de mémoire G.Skill en DDR4-3200. Le type de refroidissement utilisé n’est pas précisé. Toutefois, il est probable qu’il ne s’agisse pas d’une solution à base d’azote liquide mais plutôt d’un simple kit de watercooling AIO. Ainsi configuré, le Core i9-10900K marque 3002 points en test multicœurs. C’est une belle amélioration des performances, puisque ce modèle obtient 2645 points à ses fréquences d’origine. À titre comparatif, l’ AMD Ryzen 7 3800X (huit cœurs / seize threads) marque environ 2200 points, le Ryzen 9 3900X (douze cœurs / vingt-quatre threads) 3200 points et le Ryzen 9 3950X (seize cœurs / trente-deux threads) 3900 points. Le Core i9-10900K se place donc entre l’AMD Ryzen 7 3800X et le Ryzen 9 3900X. Cependant, son tarif de 488 $, contre 399 et 499 $ respectivement pour les deux puces AMD, pourrait clairement jouer en sa défaveur. Bref, il faudra patienter jusqu’à des tests plus complets pour se forger un avis définitif.



Il y a aussi le casque surface 2ème Version

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Headphones 2

07

Mai

Microsoft peaufine ses Surface Headphones. La marque a présenté la seconde version de son casque à réduction de bruit. Pas de révolution de design pour ce nouveau modèle qui reprend exactement celui de son prédécesseur. En revanche, en plus du gris clair, une nouvelle couleur noire matte sera disponible. Microsoft promet notamment avoir augmenté l’autonomie avec 20 heures annoncées par le constructeur. La première version du casque promettait 15 heures (pas toujours vrai !) Microsoft explique aussi avoir travaillé à l’amélioration du rendu sonore, dit « Omnisonic ». Mais bien peu d’éléments techniques permettent de préciser en quoi consiste cette technologie. Elle est cependant associé à un système de réduction de bruit active à 13 niveaux, ajustable en fonction de l’environnement. Le constructeur a conservé l’excellent système de molette de contrôle entourant chaque écouteur. L’un permet de régler l’intensité de la réduction de bruit active, l’autre le volume sonore. Chaque écouteur est également pourvu d’une surface tactile pour les commandes de lecture. Microsoft intègre à ce casque, un système de traduction automatique couplé avec la suite bureautique Office. Un texte dicté en français peut par exemple être retranscrit en anglais dans Word. Une fonction permet aussi de sous-titrer une présentation PowerPoint par une traduction en direct des propos du présentateur. Le Surface Headphones est disponible au tarif de 279 €.



Microsoft présente Surface GO 2Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Surface GO

07

Mai

La Surface Go de deuxième génération embarque un écran un peu plus grand (10,5 pouces au lieu de 10 pouces), intègre des puces Core m3 et Pentiumde 8e génération , assure le support de la 4G LTE, et comprend des améliorations pour les appels vidéo et audio. La tablette, qui cible l'utilisateur grand public, se décline en quatre coloris (gris, noir, rouge et bleu) et elle sera disponible dès le 12 mai en France, à partir de 459 € pour la version Wi-Fi et 829 € pour la LTE.


 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  12  13  14  15  16  17  18  > 

Les BitTorrent dépasse le Flux de Netflix

Avec le confinement, le téléchargement de contenus BitTorrent a sensiblement augmenté et même dépassé celui du principal fournisseur SVOD légal. La crise du Covid-19 bouscule la répartition du trafic Internet. Selon un rapport de Sandvine, les flux BitTorrent ont désormais dépassé ceux de Netflix dans la zone EMEA (Europe et Moyen-Orient), avec respectivement 8,38 % et 7,69 % parts du volume total. L’année dernière, BitTorrent était encore classé derrière le célèbre service SVOD à la même époque, et sa part du trafic était bien plus faible. Les flux HTTP non chiffrés font également une entrée fracassante en deuxième place du classement, avec 10,48 % de parts du volume. Selon Sandvine, ce trafic s’explique sans doute par une recherche accrue d’informations des internautes, tant sur les sites de presse que gouvernementaux. Mais le grand gagnant de cette période de confinement est indéniablement YouTube, dont les flux grimpent à 16,23 % de parts du volume. C’est d’autant plus remarquable que la filiale de Google a volontairement dégradé la qualité de ses vidéos. L’usage réel de ce service a donc vraiment explosé. Précisons, enfin, que le trafic Internet a globalement augmenté de 40 %, toutes zones confondues.
11-05-2020


Nouveau écouteur Sony WF-SP800N Video

Les prochains WF-SP800N se dotent d’un système de “Gesture Control” qui permet de configurer entièrement l’interface tactile de chacun des deux écouteurs intra-auriculaires. Pour cet été, Sony a pensé à ceux qui n’attendent qu’une chose : commencer leur jogging masqué sur la plage. En juillet, pour un prix d’environ 200 €, la firme japonaise commercialisera de nouveaux écouteurs intra-auriculaires sans filparfaits pour accompagner un quotidien hyperactif”, selon un communiqué officiel. Légèrement plus chers que les WF-XB700, présentés le mois dernier, les Sony WF-SP800N justifient cette hausse de prix par la présence de fonctionnalités supplémentaires. En premier lieu, ils s’équipent d’un vrai système natif de réduction du bruit extérieur. Celui-ci impacte d’ailleurs l’autonomie. Sans que le système soit activé, ces “earbuds” peuvent fonctionner pendant 13 heures d’affilée (le double avec le boitier de recharge mobile). S’il est enclenché, l’autonomie s’abaisse à 9 heures, ou le double avec boitier. Ce dernier se dote en plus d’une recharge ultra-rapide : dix minutes suffiraient à recharger l’équivalent d’une heure de batterie. Par ailleurs, ils sont eux aussi armés, comme les WF-XB700, pour résister à l’eau, à la sueur ainsi qu’à la poussière. De la même façon, ils comportent l’amplification sonore des basses, grâce à la technologie EXTRA BASS, pour un meilleur confort d’écoute même en action. Le vrai atout des nouveaux écouteurs intra-auriculaires connectés de Sony est leur système de “Gesture Control. Chaque écouteur possède une interface tactile qui réagit différemment selon les commandes. Sur l’un des deux, au choix, un simple toucher active la suppression du bruit ambiant ou, au contraire, son intégration. Les commandes tactiles sur le second permettent de mettre une musique en pause ou, avec une pression prolongée, d’étouffer le son pour écouter et interagir rapidement avec une autre personne. Au besoin, l’utilisateur peut aussi configurer les WF-SP800N pour qu’une pression prolongée active l’Assistant Google ou Alexa, s’ils sont connectés à l’enceinte connectée d’Amazon, pour retranscrire des notifications, passer un appel ou effectuer une recherche.




11-05-2020


Encore une mise à jour Firefox version 76

Mozilla publie une nouvelle version de Firefox quelques jours après le déploiement de la version 76 de son navigateur. Cette mise à jour surprend car elle n’été pas prévue. Selon le dernier calendrier de sortie de Mozilla, les mises à jour de Firefox sont publiées toutes les quatre semaines, tandis les correctifs et les optimisations peuvent être proposées à n’importe quel moment. Firefox 76.0.1 se positionne comme une « petite » révision. Elle apporte principalement deux correctifs. Le premier est à l’origine d’un crash de l’application sous Windows (bug 1635823). Dans le détail un dysfonctionnement a été trouvé sur les systèmes Windows 7 32-bit lorsque des pilotes Nvidia sont installés. L’entreprise explique que ce bug n’affecte qu’un petit nombre d’appareils. “Ce crach de Firefox 76 concerne les utilisateurs de Windows 7 32-bit. Il représente actuellement 7% de tous les plantages d’onglets dans la phase initiale de la version 76.0.” Le deuxième correctif résout un problème un dysfonctionnement de certains « add-ons » (bug 1635637). L’un d’eux est l’extension Amazon Assistant. Ce problème est de son côté très répandu. Mozilla explique qu’il a reçu beaucoup de remarques des utilisateurs après l’installation de Firefox 76. Windows n’est pas le seul système d’exploitation concerné car des soucis similaires sont aussi observés sous Linux. Tous les fans du navigateur sont invités à installer ces correctifs dès que possible, surtout si les problèmes susmentionnés ont été rencontrés, quelle que soit la plate-forme utilisée (Windows et Linux).
11-05-2020


LG Dévoile son smartphone Velvet

Dans le secteur du smartphone, LG accuse un certain retard sur les leaders Apple et Samsung. Le constructeur a décidé de se reprendre en attaquant non pas le créneau du haut de gamme, mais celui du milieu de gamme. Une stratégie logique : c’est là que se trouve le plus grand nombre de clients. Le Velvet offre plusieurs nouveautés intéressantes qui pourraient aider LG à revenir dans la course. Ce n’est pas tellement sur la fiche technique que le Velvet sort du lot : le smartphone est équipé d’une puce Snapdragon 765G (avec la 5G, donc), 8 Go de RAM, 128 Go de stockage. On profitera d’un écran OLED de 6,8 pouces (2.460 x 1.080), une batterie d’une capacité de 4.300 mAh avec la recharge rapide en filaire et la recharge inversée. Le terminal est certifié IP68 pour son étanchéité. LG a surtout investi dans le système photo, le smartphone intègre en effet trois capteurs : un appareil principal de 48 Mpx (presque banal de nos jours !), accompagné par un module ultra grand-angle de 8 Mpx et un capteur de profondeur de 5 Mpx. Pas de téléobjectif pour le Velvet. À l’avant se trouve un appareil photo de 16 Mpx. En plus du port USB-C, l’appareil conserve un port jack. Mais c’est surtout par son design que le Velvet tire son épingle du jeu. Les quatre coloris ont de l’allure (noir, blanc, vert et un orange psychédélique), tout comme le grand écran avec son encoche goutte d’eau et surtout, les capteurs photo ne dépassent pas comme sur la majorité des smartphones actuels. Le constructeur donnera d’ici la fin du mois davantage d’informations pour la version internationale du Velvet, mais on connait les prix pratiqués en Corée du Sud : 899.800 wons, soit environ 682 €. Le haut du panier pour du milieu de gamme…
11-05-2020


Un faille dans tous les Smartphones Samsung

Depuis la fin de l’année 2014, tous les smartphones de Samsung prennent en charge le format Qmage (.qmg). Petit problème, ce format présente une vulnérabilité critique détectée par Mateusz Jurczyk, un chercheur en sécurité membre de l’équipe Project Zero de Google. Bien exploitée, un pirate est en mesure d’installer un malware sur un appareil de la marque sans attirer l’attention de l’utilisateur. Le mode opératoire de cette faille consiste à contourner les protections ASLR (Address Space Layout Randomization) qui servent de rempart à la bibliothèque Skia d’Android. Le système d’exploitation dirige toutes les images envoyées à un smartphone vers cette bibliothèque, qui est chargée de leur traitement (par exemple pour créer des vignettes). Le chercheur a envoyé sur le smartphone cible un MMS contenant un malware embarqué dans une image Qmage. L’attaque n’est pas immédiate : il faut entre 50 à 300 messages pour qu’elle soit effective (il faut cent minutes en moyenne pour « craquer » l’ASLR). Pour ne pas éveiller les soupçons de sa victime, le pirate peut s’arranger pour qu’aucun bruit ne soit émis lors de la réception du MMS. Puisque la bibliothèque Skia lance ses traitements sans que l’utilisateur ne le sache, le malware une fois dans la place peut s’installer sans que ce dernier en ait conscience (on parle alors de faille « zéro clic »). Les tentatives du chercheur ont été réalisées avec l’application Samsung Messages, mais n’importe quelle app qui utilise Skia peut potentiellement être visée. Mateusz Jurczyk a rapporté la faille à Samsung en février, qui a pu la corriger via une mise à jour de sécurité.
11-05-2020


Huawei des Intra-auriculaire anti-bruit à moins de 100€

Avec ses FreeBuds 3i, Huawei change son fusil d’épaule et passe finalement au format intra-auriculaire pour proposer une réduction de bruit active décente. Surtout, ils seront vendus 100 € dans nos régions, un tarif défiant toute concurrence sur ce secteur." La réduction de bruit active semble bien partie pour s’implanter sur la plupart des écouteurs true wireless en 2020. Cette technologie, aussi bien présente sur les AirPods Pro d’Apple que sur les Sony WF-1000XM3, les deux grandes références actuelles en la matière devrait faire des petits. Qualcomm est, en effet, parti pour l’offrir à la grande majorité des écouteurs sans fil du marché avec ses nouvelles puces clés en main, quand d’autres constructeurs tentent d’améliorer leur recette en comptant sur leurs propres solutions. C’est le cas de Huawei, avec ses nouveaux FreeBuds 3i, des écouteurs true wireless fraîchement annoncé et équipés de la réduction de bruit active, le tout pour seulement 99,99 euros, et disponible à partir du 12 mai prochain. L’année dernière, Huawei s’était déjà lancé sur ce créneau avec ses FreeBuds 3 Huawei, des écouteurs sans fil qu’on pose sur l’oreille, et tout de même équipé de la réduction de bruit activesemble en réalité impossible sur des écouteurs qui ne sont pas des intra-auriculaires, et qui permettent de ce fait de boucher le canal auditif. Mais si Huawei s’y était cassé les dents, la marque revient plus fort avec les FreeBuds 3i , avec le même principe, mais cette fois, sous la forme d’intra-auriculaires, ce qui devrait permettre de faire fonctionner l’ANC. Dans un format qui fait toujours largement penser aux AirPods d’Apple, les FreeBuds 3i se présentent sous la forme de tiges très classiques, qui s’accompagnent d’un boîtier de recharge compact, lequel pourra être rechargé par son port USB-C. On retrouvera quatre paires d’embouts en silicone de différentes tailles pour s’adapter à tout un chacun. On retrouve donc la réduction de bruit active (jusqu’à 32 dB), mais aussi la certification IPX4 contre la sueur et les éclaboussures. Enfin, un système à trois micros à la façon des Galaxy Buds+ de Samsung promet d’améliorer drastiquement la qualité de la voix durant les appels. La puce Kirin A1 du constructeur déjà présente sur les FreeBuds 3 fait ici son retour. Elle apporte aux écouteurs le Bluetooth 5.1, qui permettrait à l’avenir de localiser ses écouteurs dans l’espace par rapport au smartphone connecté. Les codecs pris en charge n’ont pas été précisé par Huawei , même si on imagine que les FreeBuds 3i utiliseront une nouvelle fois le SBC, AAC, LHDC, et certainement le BT-UHD, mis en avant par Huawei lors de la présentation des FreBuds 3. Malgré tout, côté autonomie, il semblerait que Huawei ait dû faire un compromis. Huawei annonce un total de 3h30 d’écoute et 2h30 en appel, sans préciser si cela concerne l’autonomie avec ou sans ANC. Heureusement, le boîtier de recharge est capable de contenir près de 14h30 d’autonomie supplémentaire. Reste à savoir si la promesse de la réduction de bruit active est tenue, même si on imagine que le passage au format intra-auriculaire devrait largement améliorer le rendu par rapport aux FreeBuds 3.


07-05-2020


Android 11 le 3 juin

L'épidémie de coronavirus poursuit son impact sur les activités de Google. Le géant américain a annoncé le report de la bêta publique d'Android 11 au 3 juin, soit un mois plus tard que ce qui était prévu. Initialement, Android 11 devait être lancé début mai, à l'occasion de la Google I/O. Si l'événement a été annulé (même dans sa version en ligne), Google avait jusqu'à présent souhaité maintenir tel quel le calendrier prévu pour Android 11. Dans un communiqué, l'équipe de Google justifie ce report par la pandémie du nouveau coronavirus, qui a obligé l'enseigne à réorganiser ses méthodes de travail. Elle déclare : « Lorsque nous avons commencé à planifier Android 11, nous ne nous attendions pas à ce que des changements se produisent pour nous tous, dans presque toutes les régions du monde. Ceux-ci ont mis au défi notre flexibilité et notre capacité à trouver de nouvelles façons de travailler ensemble, en particulier avec notre communauté de développeurs. Pour nous aider à relever ces défis, nous annonçons une mise à jour de notre calendrier de sortie ». L'entreprise décale ainsi l'ensemble de ses bêtas d'environ un mois. Elle affirme qu'elle reste ainsi « sur la bonne voie » d'une version finale publiée durant le troisième trimestre. La première bêta comprendra les API finales du SDK et du NDK, et pour les applications ciblant Android 11, elle rendra possible la publication sur Google Play. En revanche, la liste des appareils compatible avec cette bêta n'est pas encore connue.
07-05-2020


Le nouveau Intel i9 10900K booste à 5,4Mhz/Cœur

Les processeurs Intel Comet Lake-S n’arriveront que dans quelques semaines, mais de nombreuses fuites permettent d’avoir un bon aperçu des performances auxquelles s’attendre. En début de semaine, le Core i5-10400 a notamment fait ses preuves sur Cinebench, GTA V et Assassin’s Creed Odyssey. Voici que la meilleure puce de la gamme, le Core i9-10900K, s’essaye à Cinebench R15. Cela, dans un contexte particulier, puisque ce processeur dix cœurs / vingt threads monte ici à 5,4 GHz sur tous ses cœurs, grâce à une tension de 1,35 V. De base, la puce est en mesure d’atteindre une fréquence de 5,3 GHz sur un seul cœur, et de 4,9 GHz sur l’ensemble de ses cœurs. Pour le test, il prend place sur une carte mère ASRock Phantom Gaming 4/AX et s’appuie sur 16 Go de mémoire G.Skill en DDR4-3200. Le type de refroidissement utilisé n’est pas précisé. Toutefois, il est probable qu’il ne s’agisse pas d’une solution à base d’azote liquide mais plutôt d’un simple kit de watercooling AIO. Ainsi configuré, le Core i9-10900K marque 3002 points en test multicœurs. C’est une belle amélioration des performances, puisque ce modèle obtient 2645 points à ses fréquences d’origine. À titre comparatif, l’ AMD Ryzen 7 3800X (huit cœurs / seize threads) marque environ 2200 points, le Ryzen 9 3900X (douze cœurs / vingt-quatre threads) 3200 points et le Ryzen 9 3950X (seize cœurs / trente-deux threads) 3900 points. Le Core i9-10900K se place donc entre l’AMD Ryzen 7 3800X et le Ryzen 9 3900X. Cependant, son tarif de 488 $, contre 399 et 499 $ respectivement pour les deux puces AMD, pourrait clairement jouer en sa défaveur. Bref, il faudra patienter jusqu’à des tests plus complets pour se forger un avis définitif.
07-05-2020


Il y a aussi le casque surface 2ème Version

Microsoft peaufine ses Surface Headphones. La marque a présenté la seconde version de son casque à réduction de bruit. Pas de révolution de design pour ce nouveau modèle qui reprend exactement celui de son prédécesseur. En revanche, en plus du gris clair, une nouvelle couleur noire matte sera disponible. Microsoft promet notamment avoir augmenté l’autonomie avec 20 heures annoncées par le constructeur. La première version du casque promettait 15 heures (pas toujours vrai !) Microsoft explique aussi avoir travaillé à l’amélioration du rendu sonore, dit « Omnisonic ». Mais bien peu d’éléments techniques permettent de préciser en quoi consiste cette technologie. Elle est cependant associé à un système de réduction de bruit active à 13 niveaux, ajustable en fonction de l’environnement. Le constructeur a conservé l’excellent système de molette de contrôle entourant chaque écouteur. L’un permet de régler l’intensité de la réduction de bruit active, l’autre le volume sonore. Chaque écouteur est également pourvu d’une surface tactile pour les commandes de lecture. Microsoft intègre à ce casque, un système de traduction automatique couplé avec la suite bureautique Office. Un texte dicté en français peut par exemple être retranscrit en anglais dans Word. Une fonction permet aussi de sous-titrer une présentation PowerPoint par une traduction en direct des propos du présentateur. Le Surface Headphones est disponible au tarif de 279 €.


07-05-2020


Microsoft présente Surface GO 2Video

La Surface Go de deuxième génération embarque un écran un peu plus grand (10,5 pouces au lieu de 10 pouces), intègre des puces Core m3 et Pentiumde 8e génération , assure le support de la 4G LTE, et comprend des améliorations pour les appels vidéo et audio. La tablette, qui cible l'utilisateur grand public, se décline en quatre coloris (gris, noir, rouge et bleu) et elle sera disponible dès le 12 mai en France, à partir de 459 € pour la version Wi-Fi et 829 € pour la LTE.


07-05-2020


 <  12  13  14  15  16  17  18  >