Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 <  10  11  12  13  14  15  16  > 

La Première Xbox fête ses 20 ans Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
20ans de Xbox

18

Mars

Il y 20 ans jour pour jour, Microsoft se lançait non sans difficultés dans l'âpre arène du marché des consoles de jeux avec la Xbox première du nom, déployée en France le 14 mars 2002. Une marque qui a connu bien des déboires et a même risqué de mettre la clé sous la porte à maintes reprises, pour finalement se hisser aujourd'hui comme l'un des piliers majeurs de l'industrie, grâce à une stratégie ambitieuse qui se montre finalement payante. Rétrospective sur la fameuse console marquée d'un X vert ! À la fin des années 90, Microsoft côtoyait les étoiles sur le marché du PC avec Windows, le système d'exploitation qui encore aujourd'hui reste le plus utilisé dans le monde. Mais en 1999, Sony allait faire trembler la firme de Redmond avec la PlayStation 2, une sorte de PC de salon capable de lire des CD et des DVD, risquant de mettre le marché du PC en péril. Dans les coulisses de Microsoft, quatre ingénieurs renégats composant l'équipe DirectX allaient braver de nombreux interdits pour imaginer une machine fonctionnant sous Windows et DirectX pour afficher des jeux plus aboutis graphiquement sur une console de salon. Non contente de vouloir proposer ce qui s'apparentait à un PC de salon, l'équipe souhaitait également que sa machine soit pionnière dans le jeu en ligne. Un projet que nombreux chez Microsoft considéraient alors comme une farce. Mais la petite équipe DirectX est, malgré les déconvenues et le scepticisme ambiant, allée au bout de son idée, avec l'approbation prudente de Bill Gates. Après plusieurs itérations, le nom Xbox, considéré comme leur pire option, fut finalement adopté suite à une longue étude marketing. Mais les déboires ne se sont pas arrêtés là, puisqu'une présentation cruciale d'un prototype durant la Game Developer's Conference en 2000 s'est soldée par un échec car celui-ci… ne démarrait pas Heureusement, des démos techniques montrant d'impressionnants graphismes et une physique particulièrement aboutie pour l'époque ont sauvé le projet de la noyade. Le 14 mars 2002, la première Xbox était donc lancée en Europe et a réussi l'exploit inespéré de concurrencer la PlayStation 2 à travers le monde. D'une part grâce à son hardware bien plus puissant, mais aussi grâce à des licences iconiques comme Fable ou encore un certain Halo : Combat Evolved, qui a révolutionné le FPS sur console et utilisé à merveille le tout aussi révolutionnaire Xbox Live. Nous rattrapons peu à peu le présent avec la génération actuelle de consoles Xbox, les Series X|S, déployées il y a deux ans et toujours difficiles à obtenir dans un climat de crise sanitaire sans précédent. Malgré leur puissance, leur prix bien mieux étiqueté et un focus à nouveau mis sur le jeu vidéo, ces dernières ont bien du mal à faire le poids face à une PS5 tout aussi puissante mais comptant encore une fois sur de bien meilleures exclusivités comme Demon's Souls, Returnal, Ratchet & Clank : Rift Apart ou dans une certaine mesure Horizon Forbidden West. Mais là où Xbox a nettement réussi à se démarquer de son meilleur ennemi, c'est dans le développement de services qui vont au-delà de la simple console de salon. Le Game Pass est aujourd'hui un service incontournable, notamment depuis le rachat historique de Bethesda et, s'il vient à être validé par les autorités compétentes, celui d'Activision Blizzard. Xbox a également une longueur d'avance sur le Cloud Gaming avec le solide xCloud, permettant notamment de jouer au très vaste catalogue du Game Pass sur d'autres appareils que le PC ou la console.



Anonymous pirate les servie Russe

  Liste des news    Liste des new du mois  
Anonymous attaque Russe

18

Mars

Après avoir déclaré la cyberguerre à la Russie fin février suite à l'invasion de l'Ukraine, puis piraté des chaînes de télévision russes pour diffuser les vraies images du conflit, les Anonymous semblent avoir encore frappé un grand coup. Cette semaine, le collectif de hackers a annoncé avoir notamment piraté les serveurs du FSB, les services secrets russes (ex-KGB), confirmant ainsi son rôle sur la scène cyber dans le conflit qui oppose les deux pays voisins, l'Ukraine et la Russie. Dans leur message publié sur les réseaux sociaux suite à ce piratage (qui n'est pas 100 % vérifiable à ce stade, précisons-le en toute transparence), les Anonymous ont brillé en utilisant la mention « Tango Down ». Celle-ci fait référence à une formule utilisée au sein de diverses armées pour signaler qu'un ennemi a été mis à terre.



Les jeux Android Google Play Games débarque sur Windows Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play games PC

17

Mars

Si jouer aux jeux Android sur PC est votre rêve le plus fou, vous allez adorer ce qui suit. Google déploie actuellement la bêta de son service Google Play Games, mais sur certains marchés seulement. En toute fin d'année dernière, Google annonçait travailler sur Google Play Games for PC, un nouveau service visant à permettre aux utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 de jouer aux jeux Android, directement depuis leur PC. Aujourd'hui, le service est disponible en version bêta. Pas de joie trop hâtive toutefois, cette phase bêta est pour l'heure réservée à certains marchés, à savoir Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Le service est pour l'heure très limité, avec simplement une sélection de jeux disponibles et l'impossibilité pour l'utilisateur de rechercher d'autres titres. L'occasion pour Google de tester sereinement son nouveau service auprès d'un panel restreint d'utilisateurs. Rappelons que pour profiter dignement de Google Play Games sur PC, le géant américain indique qu'il faut disposer d'un ordinateur sous Windows 10 ou 11, de 20 Go de stockage disponible, d'un GPU digne de ce nom, sans oublier 8 Go de RAM. À voir maintenant quand sera déployée la version finale de ce service Google Play Games.



ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus ProArt PA279CV

17

Mars

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.



Intel investi l'Europe

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel investi en Europe 33 Millards

16

Mars

Intel a officialisé un plan d’investissement massif en Europe. L’entreprise prévoit de débourser 80 milliards d’euros d’ici la fin de la décennie (2030). L’investissement initial est une enveloppe de 33 milliards d’euros. Plus de la moitié de ce budget, 17 milliards d’euros, va servir à la construction d’une nouvelle Mega Fab. Comme le pressentait un rapport de Reuters publié en juin 2021, celle-ci sera bien érigée en Allemagne. Néanmoins, Intel n’a finalement pas choisi la Bavière pour y implanter son usine ; la firme a opté pour la ville de Magdebourg, située dans le Land de la Saxe-Anhalt. Intel propose les rendus ci-dessus de la Mega Fab en question. La société précise que les travaux débuteront au cours du premier semestre 2023. Les premières lignes de production seront opérationnelles fin 2027. Si l’Allemagne rafle la Mega Fab, d’autres pays européens vont également profiter des investissements d’Intel. La France par exemple accueillera un nouveau centre de R&D et de conception. Des fonds supplémentaires seront injectés dans les services de fonderie, fabrication et R&D situés en Irlande, Italie, Espagne et Pologne. Nous détaillons chacun de ses investissements plus loin dans l’article. Pat Gelsinger, PDG d’Intel, déclare : « Les investissements que nous prévoyons constituent une étape majeure tant pour Intel que pour l’Europe. L’EU Chips Act permettra aux entreprises privées et aux gouvernements de travailler ensemble pour faire progresser de façon spectaculaire la place de l’Europe dans le secteur des semi-conducteurs. Cette vaste initiative stimulera l’innovation en matière de R&D en Europe et apportera une fabrication de pointe dans la région, au bénéfice de nos clients et partenaires du monde entier. Nous sommes déterminés à jouer un rôle essentiel dans le façonnement de l’avenir numérique de l’Europe pour les décennies à venir. » Dans l’Hexagone, Intel va déployer un nouveau centre européen de R&D au Plateau de Saclay, un lieu situé à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Paris. Ce centre deviendra le siège européen d’Intel dans les domaines du HPC et de l’IA en Europe. Une fois terminé, ce centre emploiera 1 000 personnes ; 450 postes seront à pourvoir d’ici fin 2024. En Irlande, les installations d’Intel situées à Leixlip vont recevoir une enveloppe de 12 milliards d’euros. Cette somme permettra notamment de moderniser les processus de fabrication jusqu’à l’Intel 4 (anciennement Intel 7 nm). Du côté de l’Italie, Intel va consacrer, à terme, 4,5 milliards d’euros à la construction d’une usine de fabrication ultramoderne, la première de ce type en Europe selon l’entreprise. L’usine doit être mise en service entre 2025 et 2027. Elle emploiera 1 500 personnes de manière directe et devrait contribuer à la création de 3 500 emplois indirects supplémentaires. Intel compte mettre l’accent sur une collaboration entre Tower Semiconductor et ST Microelectronics. Précisons que ST Microelectronics exploite actuellement une usine de semi-conducteurs à Agrate Brianza. À Gdansk, en Pologne, Intel va augmenter de 50 % l’infrastructure de ses laboratoires dans une optique de développement de solutions dans les domaines des réseaux neuronaux profonds, de l’audio, des centres de données et de l’informatique en nuage. L’expansion devrait être achevée en 2023. Enfin, finissons par l’Espagne. Intel prévoit d’agrandir ses laboratoires du Barcelona Supercomputing Center.



La M.à j. MacOS 12.3 montre son nez !

  Liste des news    Liste des new du mois  
MAJ MacOS 12.3

16

Mars

Après plusieurs semaines de test en version bêta, macOS 12.3 est officiellement disponible au téléchargement. Avec cette troisième mise à jour de macOS Monterey, Apple inaugure de nombreuses nouveautés. Parmi les plus attendues, la fonction Commande universelle qui permet d’utiliser un iPad et un Mac simultanément avec le même clavier et la même souris. macOS 12.3 introduit également tout un tas de petites fonctions bienvenues comme les notes dans le trousseau iCloud, la possibilité (enfin !) de mettre à jour ses AirPods depuis un Mac. Ou encore la possibilité d’utiliser la recherche visuelle, une fonctionnalité qui n’était jusqu’alors disponible qu’aux États-Unis et qui permet d’identifier et d’afficher des informations sur certains éléments d’une image. la fonction Commande universelle avait créé un véritable effet « waouh ». Disponible pour l’heure en bêta dans Monterey, elle permet tout simplement de prendre en main et de contrôler un iPad présent à proximité (jusqu’à trois au maximum) à l’aide du clavier et de la souris ou du trackpad du Mac. Il est en effet possible de glisser-déposer du contenu du Mac vers l’iPad (et vice versa) ou encore de contrôler l’iPad avec ses gestes tactiles depuis le trackpad du Mac. À chaque mise à jour son lot de nouveaux émojis. macOS 12.3 n’y coupe pas, tout comme iOS 15.4, et accueille de nouveaux visages, de nouveaux objets (boule à facettes, toboggan, bouée de sauvetage) et de nouveaux gestes de la main (cœur avec les doigts, par exemple)



iOS 15.4 Disponible juste à la fin du port de Masques

  Liste des news    Liste des new du mois  
ios 15 4 face id

15

Mars

OS 15.4 est désormais disponible. Tour d’horizon des nouveautés de l’une des plus importantes mises à jour pour iPhone des derniers mois. Quelques jours après sa keynote et l’annonce de l’iPhone SE 3, Apple introduit iOS 15.4. Après plusieurs mises à jour consacrées aux correctifs de sécurité, les utilisateurs d’iPhone ont droit à des nouveautés visibles. La dernière version du système d’exploitation de Cupertino apporte plusieurs fonctionnalités importantes, à commencer par la reconnaissance Face ID avec un masque (alors qu'aujourd'hui le masque n'est presque plus obligatoire). Découverte durant les différentes bêtas proposées aux développeurs, cette nouveauté se révèle pratique et ne nécessite pas d’avoir une Apple Watch. Jusqu’à présent, il était nécessaire d’utiliser la montre connectée de la Pomme pour déverrouiller son iPhone… ou de saisir un code. Alors que le masque n’est plus obligatoire dans les espaces clos à compter du 14 mars en France, il reste notamment indispensable dans les transports en commun. La solution d’Apple reste donc d’actualité et la firme fait évoluer le comportement de Face ID. Le système de reconnaissance facial du géant américain va pouvoir se concentrer sur le contour des yeux pour authentifier l’utilisateur. Toujours côté santé, la mise à jour permet d’ajouter un pass vaccinal dans les applications Santé et Cartes. La fonction vise à accélérer la présentation de son certificat pour accéder à certains endroits ; faisant concurrence à TousAntiCovid et son widget. iOS 15.4 ne s’intéresse pas uniquement au port du masque et apporte la fonction Commande universelle. Très attendue par les utilisateurs de produits Apple, cette fonctionnalité de continuité avait fait sensation lors de la WWDC en juin 2021. La marque à la pomme a toutefois pris le temps de la peaufiner avant de la proposer dans la version finale d’iPadOS 15.4 (iOS 15.4) et macOS 12.3. Les emojis se font une place de choix dans la mise à jour d’iOS la plus importe de l’année. Apple s’appuie sur la liste Unicode 14.0 pour proposer 37 nouveaux emojis sur iPhone. Apple facilite l’utilisation de sa fonction SharePlay. Cette dernière est directement intégrée dans les applications compatibles et ne nécessite plus de passer par FaceTime. À l’aide du téléphone, il devient possible de modifier le nom de domaine de son adresse mail Apple en se rendant les paramètres. iCloud > iCloud Mail > Domaine de message personnalisé. Le trousseau iCloud et Safari font aussi évoluer la gestion des mots de passe. Depuis la bêta, on note que le navigateur n’enregistre plus de mot de passe sans nom d’utilisateur. Apple prend conscience que ses AirTags ne sont pas uniquement utilisés pour aider les utilisateurs à retrouver leurs objets. Apple prend conscience que ses AirTags ne sont pas uniquement utilisés pour aider les utilisateurs à retrouver leurs objets. Les accessoires sont liés à plusieurs affaires de harcèlement ; le New York Times a même consacré une enquête à ce sujet. Le déploiement de « Tap to Pay » qui vise à transformer les iPhone en véritables terminaux de paiement. Comme souvent avec les services de paiement de la Pomme (Apple Card, Pay Cash…), il arrive d’abord aux États-Unis et n’est pas encore disponible en France. Avant de se lancer, nous vous conseiller d’effectuer une sauvegarde de votre appareil dans iCloud ou sur votre ordinateur. Pour mettre à jour votre appareil, veillez à ce qu’il dispose d’une autonomie suffisante. Il est aussi conseillé de se connecter à Internet via le Wi-Fi.



La B.A. de la série Halo Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Serie Halo

15

Mars

Paramount+ vient de partager une deuxième bande-annonce explosive de la série TV Halo avec Master Chief. Elle fait référence à plusieurs personnages et éléments de la franchise de jeux vidéo comme l’Alliance Covenante ou encore l’épée à énergie. Très attendue, la série Halo sera diffusée le 24 mars sur Canal+ en France et sur Paramount+ aux États-Unis. En attendant son arrivée, Paramount+ fait patienter les fans avec une deuxième bande-annonce aussi explosive que le premier trailer partagé il y a deux mois. La deuxième bande-annonce montre évidemment Master Chief, mais offre aussi un aperçu de l’univers de Halo dans l’espace et sur la terre ferme. La vidéo longue d’un peu plus de deux minutes regorge d’action avec des scènes explosives, mais aussi de moments à couper le souffle avec de la voltige aérienne et des paysages sublimes. Les fans sont plus qu’impatients de découvrir l’adaptation de la célèbre franchise de jeux vidéo. De l’action, des explosions, des personnages iconiques, découvrez la nouvelle bande-annonce de la série Halo. La série Halo promet d’être fidèle à la série de jeux, mais elle montrera tout de même le visage de Master Chief pour la première fois. En plus de 20 ans, les joueurs n’ont jamais vu ce qu’il y avait sous le casque du Spartan John-117. Ils ont seulement aperçu ses yeux dans Halo 4 sorti en 2012 sur Xbox 360, puis en 2014 sur Xbox One et porté sur PC en 2020. L’acteur canadien Pablo Schreiber (Orange Is The New Black, Sur écoute) a été sélectionné pour le rôle de Master Chief. En plus de la pression pour représenter parfaitement Master Chief avec des attentes élevées de la part des fans, Pablo Schreiber a dû faire face à d’autres défis lors du tournage. Il a révélé que l’armure de Master Chief est tellement lourde qu’elle était difficile à porter sur le plateau de tournage. Et pour cause, elle pèse environ 23 kg. L’acteur devra d’ailleurs s’y habituer puisqu’une deuxième saison a déjà été signée avant la diffusion de la première. Enfin, la deuxième bande-annonce de la série Halo nous a fait découvrir plusieurs personnages et éléments issus des jeux vidéo. En plus de Master Chief, on a notamment vu la coalition extraterrestre appelée Alliance Covenante, la fameuse épée à énergie très puissante utilisée par les Covenants et le capitaine Jacob Keyes interprété par Danny Sapani.



Le Showcase de Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Xbox Showcase Microsoft

14

Mars

Découvrez les dernières nouveautés indépendantes qui vont atterrir sur Xbox grâce au showcase de Microsoft prévu dans quelques jours. Après le State of Play de Sony, c’est au tour de Microsoft de prendre la parole sur les prochaines sorties de jeux vidéo sur ses consoles Xbox. Pour la fin de l’hiver, la firme se concentre sur les prochains jeux indés à venir, dans la continuité de l’événement ID@Xbox /twitchgaming showcase inauguré pour la première fois en 2021. Cette année, Microsoft nous donne rendez-vous le 16 mars à 18h, heure française, pour célébrer la scène indépendante. En ce qui concerne le programme, la firme ne nous dévoile pas grand-chose, hormis que « vous pourrez découvrir des mises à jour, de nouveaux trailers et du gameplay des studios Finji et Whitethorn, ainsi que le tout premier jeu du tout nouveau label d’édition de iam8bit. » Coïncidence ou pas, le 16 mars est aussi la date de sortie du jeu Tunic, développé par Andrew Shouldice et édité par Finji. Il sortira exclusivement sur Xbox One, Xbox Series X/S et PC , mais ne sera toutefois pas disponible au catalogue du Xbox Game Pass pour le moment. On ne sait pas non plus s’il sortira sur d’autres plateformes à l’avenir.Très attendu par la rédaction, on pourrait donc avoir de nouvelles images de gameplay à l’aube de sa sortie officielle. Microsoft nous prévient que l’on pourra aussi avoir des nouvelles de Shredders et Roblox, en plus d’une tonne d’autres jeux, dont Trek To Yomi ou encore There Is No Light. Pour l’instant on ne sait pas combien de temps durera l’événement, mais une chose est sûre, il nous donnera accès à de nombreux contenus inédits. L’année dernière, nous avions eu droit à une centaine de jeux présentés, entre nouveautés et mises à jour, mais aussi à des interventions de quelques streameurs très populaires qui ont répondu aux questions de la communauté de joueurs. Espérons que cette année encore, de belles surprises nous attendent.



Le Covid c'est pas fini !

  Liste des news    Liste des new du mois  
retour du Covid Omicron encore un impact dans la penurie

14

Mars

Alors que les restrictions sont pour ainsi dire toutes levées en France ce 14 mars 2022, les choses sont loin d'être aussi simples en Chine, qui reste l'un des rares (le seul ?) pays à appliquer une politique dite de « zéro virus » face au COVID-19. Cette politique qui a permis de très largement contenir le virus durant ces deux dernières années semble mise à mal par le variant Omicron, toujours plus contagieux. Ces derniers jours, plusieurs foyers épidémiques ont ainsi été repérés dans le pays. La réponse des autorités n'a pas changé et dès lors que des cas sont identifiés, de gigantesques campagnes de tests sont organisées. Elles sont accompagnées de confinements plus ou moins importants. Ainsi, après les écoles de Shanghai, c'est la grande ville de Changchun (9 millions d'habitants) dans le nord du pays qui a été bloquée. Bien que localisées, de telles décisions ont un impact sur l'économie chinoise et son organisation. Les choses prennent toutefois une ampleur bien différente quand le COVID-19 frappe un centre névralgique, la « Silicon Valley » chinoise en l'occurrence. es derniers jours, les cas se sont effectivement multipliés dans le centre technologique de Shenzhen, une ville de 17 millions d'habitants limitrophe de Hong Kong, elle aussi très touchée par le variant Omicron. La réponse des autorités ne s'est donc pas fait attendre : toutes les activités non essentielles doivent cesser au moins jusqu'au 20 mars. La population dans son ensemble va passer par une triple phase de test à grande échelle dans l'idée de bloquer, une fois encore, l'épidémie. Dans l'intervalle, cela va aussi, bien sûr, bloquer une bonne partie de l'industrie de Shenzhen et on pense notamment au secteur des semi-conducteurs, secteur clé pour la cité qui abrite notamment les gigantesques campus de Foxconn, fournisseur principal d'Apple. Les autorités se veulent toutefois rassurantes en indiquant que les productions ont été et seront relocalisées vers d'autres usines pour minimiser l'impact de ces fermetures. Reste que quand on voit les multiples soucis de ces derniers mois, on peut craindre des pénuries. L'exemple d'Apple est à ce titre symptomatique : Hon Hai assemble à Shenzhen 70 % des iPhone du monde entier, il va être difficile de compenser tout cela. Les liens très forts qui unissent Apple à Foxconn, et donc à Shenzhen, ne doivent pas faire oublier que la région héberge bien d'autres entreprises du secteur laissant craindre une désorganisation plus générale.


 <  10  11  12  13  14  15  16  > 

"Actu vu !" sur le web


 <  10  11  12  13  14  15  16  > 

La Première Xbox fête ses 20 ans Video

Il y 20 ans jour pour jour, Microsoft se lançait non sans difficultés dans l'âpre arène du marché des consoles de jeux avec la Xbox première du nom, déployée en France le 14 mars 2002. Une marque qui a connu bien des déboires et a même risqué de mettre la clé sous la porte à maintes reprises, pour finalement se hisser aujourd'hui comme l'un des piliers majeurs de l'industrie, grâce à une stratégie ambitieuse qui se montre finalement payante. Rétrospective sur la fameuse console marquée d'un X vert ! À la fin des années 90, Microsoft côtoyait les étoiles sur le marché du PC avec Windows, le système d'exploitation qui encore aujourd'hui reste le plus utilisé dans le monde. Mais en 1999, Sony allait faire trembler la firme de Redmond avec la PlayStation 2, une sorte de PC de salon capable de lire des CD et des DVD, risquant de mettre le marché du PC en péril. Dans les coulisses de Microsoft, quatre ingénieurs renégats composant l'équipe DirectX allaient braver de nombreux interdits pour imaginer une machine fonctionnant sous Windows et DirectX pour afficher des jeux plus aboutis graphiquement sur une console de salon. Non contente de vouloir proposer ce qui s'apparentait à un PC de salon, l'équipe souhaitait également que sa machine soit pionnière dans le jeu en ligne. Un projet que nombreux chez Microsoft considéraient alors comme une farce. Mais la petite équipe DirectX est, malgré les déconvenues et le scepticisme ambiant, allée au bout de son idée, avec l'approbation prudente de Bill Gates. Après plusieurs itérations, le nom Xbox, considéré comme leur pire option, fut finalement adopté suite à une longue étude marketing. Mais les déboires ne se sont pas arrêtés là, puisqu'une présentation cruciale d'un prototype durant la Game Developer's Conference en 2000 s'est soldée par un échec car celui-ci… ne démarrait pas Heureusement, des démos techniques montrant d'impressionnants graphismes et une physique particulièrement aboutie pour l'époque ont sauvé le projet de la noyade. Le 14 mars 2002, la première Xbox était donc lancée en Europe et a réussi l'exploit inespéré de concurrencer la PlayStation 2 à travers le monde. D'une part grâce à son hardware bien plus puissant, mais aussi grâce à des licences iconiques comme Fable ou encore un certain Halo : Combat Evolved, qui a révolutionné le FPS sur console et utilisé à merveille le tout aussi révolutionnaire Xbox Live. Nous rattrapons peu à peu le présent avec la génération actuelle de consoles Xbox, les Series X|S, déployées il y a deux ans et toujours difficiles à obtenir dans un climat de crise sanitaire sans précédent. Malgré leur puissance, leur prix bien mieux étiqueté et un focus à nouveau mis sur le jeu vidéo, ces dernières ont bien du mal à faire le poids face à une PS5 tout aussi puissante mais comptant encore une fois sur de bien meilleures exclusivités comme Demon's Souls, Returnal, Ratchet & Clank : Rift Apart ou dans une certaine mesure Horizon Forbidden West. Mais là où Xbox a nettement réussi à se démarquer de son meilleur ennemi, c'est dans le développement de services qui vont au-delà de la simple console de salon. Le Game Pass est aujourd'hui un service incontournable, notamment depuis le rachat historique de Bethesda et, s'il vient à être validé par les autorités compétentes, celui d'Activision Blizzard. Xbox a également une longueur d'avance sur le Cloud Gaming avec le solide xCloud, permettant notamment de jouer au très vaste catalogue du Game Pass sur d'autres appareils que le PC ou la console.


18-03-2022


Anonymous pirate les servie Russe

Après avoir déclaré la cyberguerre à la Russie fin février suite à l'invasion de l'Ukraine, puis piraté des chaînes de télévision russes pour diffuser les vraies images du conflit, les Anonymous semblent avoir encore frappé un grand coup. Cette semaine, le collectif de hackers a annoncé avoir notamment piraté les serveurs du FSB, les services secrets russes (ex-KGB), confirmant ainsi son rôle sur la scène cyber dans le conflit qui oppose les deux pays voisins, l'Ukraine et la Russie. Dans leur message publié sur les réseaux sociaux suite à ce piratage (qui n'est pas 100 % vérifiable à ce stade, précisons-le en toute transparence), les Anonymous ont brillé en utilisant la mention « Tango Down ». Celle-ci fait référence à une formule utilisée au sein de diverses armées pour signaler qu'un ennemi a été mis à terre.
18-03-2022


Les jeux Android Google Play Games débarque sur Windows Video

Si jouer aux jeux Android sur PC est votre rêve le plus fou, vous allez adorer ce qui suit. Google déploie actuellement la bêta de son service Google Play Games, mais sur certains marchés seulement. En toute fin d'année dernière, Google annonçait travailler sur Google Play Games for PC, un nouveau service visant à permettre aux utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 de jouer aux jeux Android, directement depuis leur PC. Aujourd'hui, le service est disponible en version bêta. Pas de joie trop hâtive toutefois, cette phase bêta est pour l'heure réservée à certains marchés, à savoir Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Le service est pour l'heure très limité, avec simplement une sélection de jeux disponibles et l'impossibilité pour l'utilisateur de rechercher d'autres titres. L'occasion pour Google de tester sereinement son nouveau service auprès d'un panel restreint d'utilisateurs. Rappelons que pour profiter dignement de Google Play Games sur PC, le géant américain indique qu'il faut disposer d'un ordinateur sous Windows 10 ou 11, de 20 Go de stockage disponible, d'un GPU digne de ce nom, sans oublier 8 Go de RAM. À voir maintenant quand sera déployée la version finale de ce service Google Play Games.


17-03-2022


ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.
17-03-2022


Intel investi l'Europe

Intel a officialisé un plan d’investissement massif en Europe. L’entreprise prévoit de débourser 80 milliards d’euros d’ici la fin de la décennie (2030). L’investissement initial est une enveloppe de 33 milliards d’euros. Plus de la moitié de ce budget, 17 milliards d’euros, va servir à la construction d’une nouvelle Mega Fab. Comme le pressentait un rapport de Reuters publié en juin 2021, celle-ci sera bien érigée en Allemagne. Néanmoins, Intel n’a finalement pas choisi la Bavière pour y implanter son usine ; la firme a opté pour la ville de Magdebourg, située dans le Land de la Saxe-Anhalt. Intel propose les rendus ci-dessus de la Mega Fab en question. La société précise que les travaux débuteront au cours du premier semestre 2023. Les premières lignes de production seront opérationnelles fin 2027. Si l’Allemagne rafle la Mega Fab, d’autres pays européens vont également profiter des investissements d’Intel. La France par exemple accueillera un nouveau centre de R&D et de conception. Des fonds supplémentaires seront injectés dans les services de fonderie, fabrication et R&D situés en Irlande, Italie, Espagne et Pologne. Nous détaillons chacun de ses investissements plus loin dans l’article. Pat Gelsinger, PDG d’Intel, déclare : « Les investissements que nous prévoyons constituent une étape majeure tant pour Intel que pour l’Europe. L’EU Chips Act permettra aux entreprises privées et aux gouvernements de travailler ensemble pour faire progresser de façon spectaculaire la place de l’Europe dans le secteur des semi-conducteurs. Cette vaste initiative stimulera l’innovation en matière de R&D en Europe et apportera une fabrication de pointe dans la région, au bénéfice de nos clients et partenaires du monde entier. Nous sommes déterminés à jouer un rôle essentiel dans le façonnement de l’avenir numérique de l’Europe pour les décennies à venir. » Dans l’Hexagone, Intel va déployer un nouveau centre européen de R&D au Plateau de Saclay, un lieu situé à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Paris. Ce centre deviendra le siège européen d’Intel dans les domaines du HPC et de l’IA en Europe. Une fois terminé, ce centre emploiera 1 000 personnes ; 450 postes seront à pourvoir d’ici fin 2024. En Irlande, les installations d’Intel situées à Leixlip vont recevoir une enveloppe de 12 milliards d’euros. Cette somme permettra notamment de moderniser les processus de fabrication jusqu’à l’Intel 4 (anciennement Intel 7 nm). Du côté de l’Italie, Intel va consacrer, à terme, 4,5 milliards d’euros à la construction d’une usine de fabrication ultramoderne, la première de ce type en Europe selon l’entreprise. L’usine doit être mise en service entre 2025 et 2027. Elle emploiera 1 500 personnes de manière directe et devrait contribuer à la création de 3 500 emplois indirects supplémentaires. Intel compte mettre l’accent sur une collaboration entre Tower Semiconductor et ST Microelectronics. Précisons que ST Microelectronics exploite actuellement une usine de semi-conducteurs à Agrate Brianza. À Gdansk, en Pologne, Intel va augmenter de 50 % l’infrastructure de ses laboratoires dans une optique de développement de solutions dans les domaines des réseaux neuronaux profonds, de l’audio, des centres de données et de l’informatique en nuage. L’expansion devrait être achevée en 2023. Enfin, finissons par l’Espagne. Intel prévoit d’agrandir ses laboratoires du Barcelona Supercomputing Center.
16-03-2022


La M.à j. MacOS 12.3 montre son nez !

Après plusieurs semaines de test en version bêta, macOS 12.3 est officiellement disponible au téléchargement. Avec cette troisième mise à jour de macOS Monterey, Apple inaugure de nombreuses nouveautés. Parmi les plus attendues, la fonction Commande universelle qui permet d’utiliser un iPad et un Mac simultanément avec le même clavier et la même souris. macOS 12.3 introduit également tout un tas de petites fonctions bienvenues comme les notes dans le trousseau iCloud, la possibilité (enfin !) de mettre à jour ses AirPods depuis un Mac. Ou encore la possibilité d’utiliser la recherche visuelle, une fonctionnalité qui n’était jusqu’alors disponible qu’aux États-Unis et qui permet d’identifier et d’afficher des informations sur certains éléments d’une image. la fonction Commande universelle avait créé un véritable effet « waouh ». Disponible pour l’heure en bêta dans Monterey, elle permet tout simplement de prendre en main et de contrôler un iPad présent à proximité (jusqu’à trois au maximum) à l’aide du clavier et de la souris ou du trackpad du Mac. Il est en effet possible de glisser-déposer du contenu du Mac vers l’iPad (et vice versa) ou encore de contrôler l’iPad avec ses gestes tactiles depuis le trackpad du Mac. À chaque mise à jour son lot de nouveaux émojis. macOS 12.3 n’y coupe pas, tout comme iOS 15.4, et accueille de nouveaux visages, de nouveaux objets (boule à facettes, toboggan, bouée de sauvetage) et de nouveaux gestes de la main (cœur avec les doigts, par exemple)
16-03-2022


iOS 15.4 Disponible juste à la fin du port de Masques

OS 15.4 est désormais disponible. Tour d’horizon des nouveautés de l’une des plus importantes mises à jour pour iPhone des derniers mois. Quelques jours après sa keynote et l’annonce de l’iPhone SE 3, Apple introduit iOS 15.4. Après plusieurs mises à jour consacrées aux correctifs de sécurité, les utilisateurs d’iPhone ont droit à des nouveautés visibles. La dernière version du système d’exploitation de Cupertino apporte plusieurs fonctionnalités importantes, à commencer par la reconnaissance Face ID avec un masque (alors qu'aujourd'hui le masque n'est presque plus obligatoire). Découverte durant les différentes bêtas proposées aux développeurs, cette nouveauté se révèle pratique et ne nécessite pas d’avoir une Apple Watch. Jusqu’à présent, il était nécessaire d’utiliser la montre connectée de la Pomme pour déverrouiller son iPhone… ou de saisir un code. Alors que le masque n’est plus obligatoire dans les espaces clos à compter du 14 mars en France, il reste notamment indispensable dans les transports en commun. La solution d’Apple reste donc d’actualité et la firme fait évoluer le comportement de Face ID. Le système de reconnaissance facial du géant américain va pouvoir se concentrer sur le contour des yeux pour authentifier l’utilisateur. Toujours côté santé, la mise à jour permet d’ajouter un pass vaccinal dans les applications Santé et Cartes. La fonction vise à accélérer la présentation de son certificat pour accéder à certains endroits ; faisant concurrence à TousAntiCovid et son widget. iOS 15.4 ne s’intéresse pas uniquement au port du masque et apporte la fonction Commande universelle. Très attendue par les utilisateurs de produits Apple, cette fonctionnalité de continuité avait fait sensation lors de la WWDC en juin 2021. La marque à la pomme a toutefois pris le temps de la peaufiner avant de la proposer dans la version finale d’iPadOS 15.4 (iOS 15.4) et macOS 12.3. Les emojis se font une place de choix dans la mise à jour d’iOS la plus importe de l’année. Apple s’appuie sur la liste Unicode 14.0 pour proposer 37 nouveaux emojis sur iPhone. Apple facilite l’utilisation de sa fonction SharePlay. Cette dernière est directement intégrée dans les applications compatibles et ne nécessite plus de passer par FaceTime. À l’aide du téléphone, il devient possible de modifier le nom de domaine de son adresse mail Apple en se rendant les paramètres. iCloud > iCloud Mail > Domaine de message personnalisé. Le trousseau iCloud et Safari font aussi évoluer la gestion des mots de passe. Depuis la bêta, on note que le navigateur n’enregistre plus de mot de passe sans nom d’utilisateur. Apple prend conscience que ses AirTags ne sont pas uniquement utilisés pour aider les utilisateurs à retrouver leurs objets. Apple prend conscience que ses AirTags ne sont pas uniquement utilisés pour aider les utilisateurs à retrouver leurs objets. Les accessoires sont liés à plusieurs affaires de harcèlement ; le New York Times a même consacré une enquête à ce sujet. Le déploiement de « Tap to Pay » qui vise à transformer les iPhone en véritables terminaux de paiement. Comme souvent avec les services de paiement de la Pomme (Apple Card, Pay Cash…), il arrive d’abord aux États-Unis et n’est pas encore disponible en France. Avant de se lancer, nous vous conseiller d’effectuer une sauvegarde de votre appareil dans iCloud ou sur votre ordinateur. Pour mettre à jour votre appareil, veillez à ce qu’il dispose d’une autonomie suffisante. Il est aussi conseillé de se connecter à Internet via le Wi-Fi.
15-03-2022


La B.A. de la série Halo Video

Paramount+ vient de partager une deuxième bande-annonce explosive de la série TV Halo avec Master Chief. Elle fait référence à plusieurs personnages et éléments de la franchise de jeux vidéo comme l’Alliance Covenante ou encore l’épée à énergie. Très attendue, la série Halo sera diffusée le 24 mars sur Canal+ en France et sur Paramount+ aux États-Unis. En attendant son arrivée, Paramount+ fait patienter les fans avec une deuxième bande-annonce aussi explosive que le premier trailer partagé il y a deux mois. La deuxième bande-annonce montre évidemment Master Chief, mais offre aussi un aperçu de l’univers de Halo dans l’espace et sur la terre ferme. La vidéo longue d’un peu plus de deux minutes regorge d’action avec des scènes explosives, mais aussi de moments à couper le souffle avec de la voltige aérienne et des paysages sublimes. Les fans sont plus qu’impatients de découvrir l’adaptation de la célèbre franchise de jeux vidéo. De l’action, des explosions, des personnages iconiques, découvrez la nouvelle bande-annonce de la série Halo. La série Halo promet d’être fidèle à la série de jeux, mais elle montrera tout de même le visage de Master Chief pour la première fois. En plus de 20 ans, les joueurs n’ont jamais vu ce qu’il y avait sous le casque du Spartan John-117. Ils ont seulement aperçu ses yeux dans Halo 4 sorti en 2012 sur Xbox 360, puis en 2014 sur Xbox One et porté sur PC en 2020. L’acteur canadien Pablo Schreiber (Orange Is The New Black, Sur écoute) a été sélectionné pour le rôle de Master Chief. En plus de la pression pour représenter parfaitement Master Chief avec des attentes élevées de la part des fans, Pablo Schreiber a dû faire face à d’autres défis lors du tournage. Il a révélé que l’armure de Master Chief est tellement lourde qu’elle était difficile à porter sur le plateau de tournage. Et pour cause, elle pèse environ 23 kg. L’acteur devra d’ailleurs s’y habituer puisqu’une deuxième saison a déjà été signée avant la diffusion de la première. Enfin, la deuxième bande-annonce de la série Halo nous a fait découvrir plusieurs personnages et éléments issus des jeux vidéo. En plus de Master Chief, on a notamment vu la coalition extraterrestre appelée Alliance Covenante, la fameuse épée à énergie très puissante utilisée par les Covenants et le capitaine Jacob Keyes interprété par Danny Sapani.


15-03-2022


Le Showcase de Microsoft

Découvrez les dernières nouveautés indépendantes qui vont atterrir sur Xbox grâce au showcase de Microsoft prévu dans quelques jours. Après le State of Play de Sony, c’est au tour de Microsoft de prendre la parole sur les prochaines sorties de jeux vidéo sur ses consoles Xbox. Pour la fin de l’hiver, la firme se concentre sur les prochains jeux indés à venir, dans la continuité de l’événement ID@Xbox /twitchgaming showcase inauguré pour la première fois en 2021. Cette année, Microsoft nous donne rendez-vous le 16 mars à 18h, heure française, pour célébrer la scène indépendante. En ce qui concerne le programme, la firme ne nous dévoile pas grand-chose, hormis que « vous pourrez découvrir des mises à jour, de nouveaux trailers et du gameplay des studios Finji et Whitethorn, ainsi que le tout premier jeu du tout nouveau label d’édition de iam8bit. » Coïncidence ou pas, le 16 mars est aussi la date de sortie du jeu Tunic, développé par Andrew Shouldice et édité par Finji. Il sortira exclusivement sur Xbox One, Xbox Series X/S et PC , mais ne sera toutefois pas disponible au catalogue du Xbox Game Pass pour le moment. On ne sait pas non plus s’il sortira sur d’autres plateformes à l’avenir.Très attendu par la rédaction, on pourrait donc avoir de nouvelles images de gameplay à l’aube de sa sortie officielle. Microsoft nous prévient que l’on pourra aussi avoir des nouvelles de Shredders et Roblox, en plus d’une tonne d’autres jeux, dont Trek To Yomi ou encore There Is No Light. Pour l’instant on ne sait pas combien de temps durera l’événement, mais une chose est sûre, il nous donnera accès à de nombreux contenus inédits. L’année dernière, nous avions eu droit à une centaine de jeux présentés, entre nouveautés et mises à jour, mais aussi à des interventions de quelques streameurs très populaires qui ont répondu aux questions de la communauté de joueurs. Espérons que cette année encore, de belles surprises nous attendent.
14-03-2022


Le Covid c'est pas fini !

Alors que les restrictions sont pour ainsi dire toutes levées en France ce 14 mars 2022, les choses sont loin d'être aussi simples en Chine, qui reste l'un des rares (le seul ?) pays à appliquer une politique dite de « zéro virus » face au COVID-19. Cette politique qui a permis de très largement contenir le virus durant ces deux dernières années semble mise à mal par le variant Omicron, toujours plus contagieux. Ces derniers jours, plusieurs foyers épidémiques ont ainsi été repérés dans le pays. La réponse des autorités n'a pas changé et dès lors que des cas sont identifiés, de gigantesques campagnes de tests sont organisées. Elles sont accompagnées de confinements plus ou moins importants. Ainsi, après les écoles de Shanghai, c'est la grande ville de Changchun (9 millions d'habitants) dans le nord du pays qui a été bloquée. Bien que localisées, de telles décisions ont un impact sur l'économie chinoise et son organisation. Les choses prennent toutefois une ampleur bien différente quand le COVID-19 frappe un centre névralgique, la « Silicon Valley » chinoise en l'occurrence. es derniers jours, les cas se sont effectivement multipliés dans le centre technologique de Shenzhen, une ville de 17 millions d'habitants limitrophe de Hong Kong, elle aussi très touchée par le variant Omicron. La réponse des autorités ne s'est donc pas fait attendre : toutes les activités non essentielles doivent cesser au moins jusqu'au 20 mars. La population dans son ensemble va passer par une triple phase de test à grande échelle dans l'idée de bloquer, une fois encore, l'épidémie. Dans l'intervalle, cela va aussi, bien sûr, bloquer une bonne partie de l'industrie de Shenzhen et on pense notamment au secteur des semi-conducteurs, secteur clé pour la cité qui abrite notamment les gigantesques campus de Foxconn, fournisseur principal d'Apple. Les autorités se veulent toutefois rassurantes en indiquant que les productions ont été et seront relocalisées vers d'autres usines pour minimiser l'impact de ces fermetures. Reste que quand on voit les multiples soucis de ces derniers mois, on peut craindre des pénuries. L'exemple d'Apple est à ce titre symptomatique : Hon Hai assemble à Shenzhen 70 % des iPhone du monde entier, il va être difficile de compenser tout cela. Les liens très forts qui unissent Apple à Foxconn, et donc à Shenzhen, ne doivent pas faire oublier que la région héberge bien d'autres entreprises du secteur laissant craindre une désorganisation plus générale.
14-03-2022


 <  10  11  12  13  14  15  16  >