Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

L'iphone SE peut-etre demain

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone SE

03

Avril

Mais l'attente pourrait ne plus être longue. D'après de nouvelles indiscrétions glanées de première main par 9to5mac, l'iPhone SE (2020), qui est vraisemblablement garde son ancien nom, pourrait être mis sur le marché dès demain. D'après l'informateur de 9to5mac (un leaker professionnel réputé, écrivent-ils dans leur article), Apple aurait finalement retenu le patronyme d'iPhone SE pour son nouveau modèle. Et ce, même si ce dernier emprunte le châssis à l'iPhone 8. D'ailleurs, une petite bourde du côté du site Apple.com permet de confirmer ce détail. Ci-dessous, on peut admirer la fiche produit d'un film de protection Belkin, dédiée à l'iPhone 8, 7 et... SE. Côté technique, on s'attend à retrouver un smartphone alimenté par l'excellent SoC Apple A13, qui anime déjà les iPhone 11 et 11 Pro cette année. Très sûr de ses infos, 9to5mac est aussi en mesure de confirmer que l'iPhone SE nouveau sera disponible en blanc, noir et PRODUCT (Red). Du côté du stockage, il faudra faire son choix entre 64, 128 ou 256 Go. Plus prudent sur ce dernier point, 9to5mac admet qu'Apple est sur le pied de guerre et serait « prête à recevoir des précommandes dès demain ». Le 4 avril donc, ce qui coïnciderait avec les premières rumeurs qui estimaient une sortie de l'iPhone SE à la fin mars. Un délai supplémentaire, probablement imputable à la situation mondiale liée au coronavirus. Côté prix, c'est Ming-Chi Kuo qui, depuis des mois, martèle que le nouvel iPhone commencerait les enchères à 399 $. Un tarif qui grimpera probablement autour des 450 € en France.



La pomme lâche du lest !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple event

02

Avril

les règles de l’App Store d’Apple sont très strictes. La firme californienne ne laisse pas la possibilité aux développeurs de permettre à leurs utilisateurs d’effectuer un achat hors App Store, afin de s’assurer de recevoir les fameux 30% de commission que la firme s’octroie à chaque achat. Cette fameuse règle avait par ailleurs porté préjudice à Apple par le passé. Netflix ou encore Spotify, notamment, ont longuement pesté contre les conditions imposées par Apple. Le géant du streaming suédois avait même déposé une plainte contre la firme devant la Commission Européenne, jugeant qu’Apple jouait à la fois le rôle d’arbitre et de joueur, en s’octroyant les 30% de commission tout en poussant en avant sa propre application de streaming musical, Apple Music. Plus récemment, cette fameuse « taxe Apple » était également invoqué sur les raisons qui poussent la firme à interdire les applications de cloud gaming sur son store, qui permettaient de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers un catalogue externe de jeux vidéo. La firme de Cupertino serait-elle en train d’assouplir cette fameuse règle ? Si l’on en croit The Verge, Apple aurait fait une exception dernièrement. Alors qu’Amazon Prime Video, l’app de streaming vidéo de la firme fondée par Jeff Bezos, tentait auparavant de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers des pages web pour acheter ou louer des contenus, elle permet désormais de le faire directement depuis l’application iOS et tvOS. Apple a un programme établi pour les fournisseurs de vidéo par abonnement premium qui permet d’offrir certains avantages aux utilisateurs, incluant l’intégration avec l’application Apple TV, la prise en charge d’AirPlay 2, les applications tvOS, la recherche universelle, la prise en charge de Siri et, lorsque possible, l’authentification unique ou “zero sign-on”. Sur certaines applications de divertissement vidéo premium comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont l’option d’acheter ou de louer des films et séries TV en utilisant le moyen de paiement associé à leur abonnement préexistant » précise Apple dans un communiqué relayé par The Verge, concernant cette exception. Ce changement inattendu dans la politique de la firme pourrait-il se généraliser à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.



Nouveau Razer Blade 15 pouces

  Liste des news    Liste des new du mois  
Razer Blade 15 pouces 2020

02

Avril

Souvent présenté comme l'une des meilleures options dès lors qu'il s'agit de choisir un portable dédié au jeu vidéo, la gamme Razer Blade se décompose en trois versions. Aujourd'hui, Razer se focalise sur le modèle intermédiaire et son écran de 15 pouces, fort justement nommé Blade 15. De prime abord, les nouveautés ne semblent pas légions sur ce Blade 15. Sur un plan purement esthétique, ce nouveau PC est ainsi rigoureusement identique au modèle actuellement commercialisé. Il en conserve d'ailleurs les dimensions et le poids. Le nouveau Razer Blade 15 est également proposé en deux versions, « de base » et « avancée », mais une première différence apparaîtra aux yeux plus observateurs en regardant le clavier : Razer a pris en compte les critiques vis-à-vis des touches fléchées / de la touche shift de droite. Maintenant les touches fléchées haut / bas sont plus fines pour qu'il n'y ait plus de risque d'erreur lors de la frappe. Toutefois les plus importants changements concernent la fiche technique du Blade 15. La liste débute par un changement de gamme pour les microprocesseurs, puisque l'on passe logiquement de la 9e à la 10e génération de processeurs Intel. Razer propose ainsi un Core i7-10750H (6 cœurs / 12 threads) à 2,6 / 5.0 GHz et 12 Mo de cache pour le modèle de base et un Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads) à 2,3 / 5.1 GHz et 16 Mo de cache pour le modèle avancé. On note également un changement notable côté carte graphique la NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti devient l'entrée de gamme du modèle de base quand la NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER équipe le modèle avancé. Côté performances attendues, Razer n'est hélas pas très bavard, se contentant de citer les 20 % de performances en plus déjà avancés par NVIDIA. Razer indique avoir remplacé le mini-display port qui était finalement très peu utilisé par un USB-C. Enfin, le constructeur précise que le lancement effectif devrait se faire au cours de la première quinzaine de mai. Les tarifs devraient être calqués sur ceux des modèles actuels avec toutefois une légère augmentation (100 dollars de plus) pour les premiers prix. À vérifier dès lors que nous aurons une idée des tarifs européens bien sûr.



Ecouteur AKG N400

  Liste des news    Liste des new du mois  
Akg lance discretement les n400 ses premiers true wireless avec reduction de bruit active

02

Avril

Bien discrètement, la firme sud-coréenne vient de lancer des nouveaux écouteurs true wireless estampillés AKG, marque audio acquise par Samsung il y a de cela quelques années. Ceux-ci arrivent seulement un mois après le lancement des Galaxy Buds+, les nouveaux écouteurs sans fil de la marque destinés à accompagner ses derniers Galaxy S20, Galaxy S20+ et Galaxy S20 Ultra. Pour autant, les N400 d’AKG ne manquent pas d’arguments et feraient eux aussi d’excellents compagnons pour les nouveaux fleurons de la marque, mais aussi pour n’importe quel autre appareil doté du bluetooth. Particulièrement réputé sur le secteur de l’audio, AKG souhaite venir concurrencer les tenors du secteur avec les N400, comme les Sony WF-1000XM3 ou encore les AirPods Pro d’Apple. Mais si ces deux paires d’écouteurs sont autant plébiscités, c’est notamment parce qu’elles apportent la réduction de bruit active (ANC), là où les Galaxy Buds+ de Samsung n’en dispose pas. Ce sera donc à AKG de venir combler cette lacune chez Samsung, avec les N400 et leur réduction de bruit active prometteuse. Côté look, on se retrouve avec produit assez ressemblant aux Galaxy Buds+ de Samsung, sauf que la marque affichée est bien AKG. On retrouve un boitier de recharge ovale assez compact (compatible recharge Qi), ainsi que la paire d’écouteurs true wireless au design intra-auriculaires, trois paires de stabilisateurs, et quatre paires d’embouts de différentes tailles pour s’adapter aux oreilles de tout un chacun. Ces écouteurs sont certifiés IPX7 et sont, de ce fait, résistants à l’eau (jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes). Pour les contrôles, on bénéficie de commandes tactiles placées à même les écouteurs, qu’il sera possible de personnaliser directement depuis l’application compagnon d’AKG. Enfin, côté autonomie, AKG annonce 6 heures d’utilisation sans réduction de bruit, et une heure de moins lorsqu’elle est activée. Une seule recharge complète des écouteurs serait possible avec le boitier fourni. Pour finir, AKG annonce la prise en charge des derniers codecs SBC et AAC, et une réponse en fréquence de 10 à 20 kHz. La qualité sonore devrait être largement satisfaisante, grâce aux deux haut-parleurs de 8,2 mm placés dans chaque écouteur. Les AKG N400 n’ont pas encore été annoncés en France, mais seulement en Corée du Sud, où ils seront vendu pour l’équivalent de 170 € (hors taxes) en noir,Bleu et blanc. Pour l’heure, Samsung n’a pas communiqué de date de sortie pour la France.



Facetimes en panne entre MacOS & iOS

  Liste des news    Liste des new du mois  
Panne facetimes

01

Avril

De multiples témoignages remarqués par MacRumors, et que l'on trouve aussi en bon nombre sur les forums d'Apple, racontent le problème : impossible de joindre des iPhone et iPad sur iOS 9 lorsqu'on utilise soi-même les dernières versions en date de macOS ou d'iOS. Par contre, lorsqu'on a une version précédente d'iOS ou de macOS, les contacts sur iOS 9 redeviennent joignables. Nous l'avons vérifié avec un iPod touch 5G sur iOS 9.3.5. Lorsqu'on l'appelle depuis une machine sur macOS High Sierra, il n'y a aucun problème. À l'inverse, appelé depuis macOS Catalina 10.15.5 (la bêta sortie cette semaine) la communication ne se fait pas. Le correspondant sur l'iPod voit l'écran de connexion mais impossible pour lui de prendre la communication. Et côté Mac, il est retourné qu'aucun appel FaceTime ne peut être reçu par le correspondant. Apple n'a visiblement pas remarqué ce bug qui existe donc dans les versions stables de macOS et iOS et les bêtas. Pour ce qui est de la compatibilité de FaceTime avec d'anciens appareils, Apple ne conseille pas de numéro de version système, elle énumère les appareils compatibles au minimum (iPhone 4, iPad 2, iPad mini, iPod touch 4G) et préconise qu'ils soient tous à jour de leur système. Ce qui signifie des 9.3.x pour les plus vieux de la liste. C'est un bug qui tombe mal alors que FaceTime est sollicité comme jamais en ces périodes de confinement. On pourra toujours se rabattre sur WhatsApp, Zoom, consorts et messenger (de facebook).



Microsoft aussi organise les téléchargement

  Liste des news    Liste des new du mois  
Xbox telechargement

01

Avril

La semaine dernière, Sony a diminué les vitesses de téléchargement sur son PS Store, tout comme Steam, qui a récemment revu son système de mise à jour automatique. Du côté de chez Microsoft, on annonce également un changement en ce qui concerne les mises à jour des jeux Xbox One. En effet, le géant américain confirme avoir constaté des pics d'utilisation de ses serveurs de plus de 775 % dans certaines régions du globe. De ce fait, Microsoft a décidé de procéder à divers changements et il ne sera plus possible (temporairement) d'uploader gamerpics et autres fonds d'écran. En ce qui concerne les mises à jour, ces dernières seront désormais proposées aux joueurs en décalé. L'objectif est de mettre en ligne les fichiers de mise à jour en dehors des heures d'affluence, pour soulager au maximum les infrastructures réseau.



Huawei dévoile sa puce Kirin 5G

  Liste des news    Liste des new du mois  
Huawei Kirin 820 5G

31

Mars

La 5G commence à se décliner dans les puces mobiles milieu de gamme : après un Kirin 990 lancé l’an dernier dans le Mate 30 Pro et intégré à la nouvelle fournée des P40 dans sa version 5G, Huawei lance le Kirin 820. Développée par la filiale semi-conducteurs de Huawei, HiSilicon, cette puce reste gravée en 7 nm comme le précédent Kirin 810. Et intègre le même modem 5G que le Kirin 990, directement en son sein, il ne s'agit donc pas d'une puce externe. Le Kirin 820 s’appuie toujours sur des cœurs Cortex A76 (puissants) et A55 (économes en énergie) mais la combinaison est différente de celle du Kirin 810. Plutôt que de faire appel à deux A76 et six A55, « l’équipe » est organisée autour d’un cœur A76 « gold » cadencé à 2,36 GHz pour exécuter rapidement les tâches single thread, trois autres cœurs A76 à 2,2 GHz et quatre cœurs A55 à 1,84 GHz. En remplaçant deux A55 par deux A76 et en changeant la structure de fonctionnement des puces, HiSilicon revendique jusqu’à 27% de performances en plus par rapport à la génération précédente. Côté graphique, exit le Mali-G52 et bonjour le Mali-G57, un GPU à six cœurs qui déploierait jusqu’à 38% de performances supplémentaires. Côté accélération IA, Huawei/HiSilicon parle d’un NPU qui intégrerait un « gros cœur » sans donner plus de précisions, si ce n’est que ses performances seraient 73% supérieures à celles du Kirin 810. Côté imagerie, le Kirin 820 reçoit la 5e génération du processeur d’image (ISP) de HiSilicon, le Kirin ISP 5.0. Un composant capable de shooter de la vidéo 4K à 60 images par seconde et qui intègre un nouveau moteur de réduction de bruit numérique. Le premier terminal à intégrer la puce sera le futur Honor 30S fraîchement annoncé sur le marché chinois. L’histoire dira si le terminal sortira ou pas en Europe.



L'OMS conseille de jouer aux jeux vidéo

  Liste des news    Liste des new du mois  
L OMS Preconise les jeux video

31

Mars

Parmi les éditeurs qui participent à cette opération, Activision Blizzard qui, par l'intermédiaire de son PDG, Bobby Kotick, explique "qu'il n'a jamais été aussi essentiel de s'assurer que les gens restent connectés en toute sécurité". Pour lui, les jeux vidéo sont "la plateforme parfaite pour connecter les gens" et il se félicite "de participer à une initiative aussi nécessaire". Activision peut compter sur son nouveau jeu en ligne Call of Duty : Warzone qui a déjà attiré plus de 10 millions de joueurs depuis le 10 mars dernier. Activision Blizzard n'est pas le seul éditeur à se lancer dans cette bataille. Chez Riot Games, éditeur de League of Legends, on compare le Covid-19 à un boss de jeu vidéo et on appelle les joueurs à rester "physiquement séparer pour aider à aplanir la courbe" comme l'a déclaré Nicolo Laurent, le PDG du studio sur Twitter. De plus, plusieurs studios et éditeurs ont annoncé des récompenses et la mise à disposition gratuite de certains jeux pour inviter les joueurs à jouer et donc, à rester chez eux. C'est le cas d'Ubisoft ou encore Crystal Dynamics. Ces initiatives peuvent compter sur le soutien de l'OMS, l'Organisation mondiale de la Santé qui a salué cette opération visant à pousser les gamers du monde entier à respecter les consignes de confinement. L'OMS a déclaré par l'intermédiaire de Ray Chambers, haut responsable de l'organisation, que l'audience mondiale des entreprises de jeux vidéo est un véritable atout pour faire passer le message de prévention dans la lutte contre le coronavirus. Il encourage d'ailleurs tout le monde à participer à #PlayApartTogether et milite pour davantage de distanciation sociale ainsi que d'autres mesures pour aplanir la courbe et sauver des vies.



Samsung arrête les écrans LCD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Ecran Oled Flexible

31

Mars

Le LCD va-t-il définitivement céder sa place à l’OLED sur nos smartphones ? Il n’y a qu’à voir le marché des smartphones premium, et même milieu de gamme, pour s’en rendre compte. Fort de ce constat, Samsung Display, filiale du constructeur sud-coréen dédiée à la fabrication d’écrans pour de nombreuses marques, vient d’annoncer l’arrêt de la production de dalles LCD, d’ici la fin de l’année. « Nous fournirons les écrans LCD commandés à nos clients d’ici la fin de cette année sans aucun problème » a toutefois précisé un porte-parole de la firme à Reuters, tout en indiquant que ces commandes seront les dernières en terme d’écrans LCD. Les dalles LCD de Samsung Display sont actuellement produites dans des usines en Chine et en Corée du Sud. Pour l’heure, Samsung n’a pas indiqué ce qu’elles deviendront une fois la transition accomplie, même si la firme précise que l’une de ses lignes de production en Corée du Sud sera transformée afin de produire des écrans Quantum Dot, ou QLED, lesquels équipent les téléviseurs de la marque. La firme sud-coréenne avait par ailleurs annoncé un investissement à hauteur de 10 milliards d’euros dans ses usines d’écrans et la recherche et développement en fin d’année dernière. Évidemment, cela ne risque pas de plaire à Apple, qui compte sur le constructeur sud-coréen pour lui fournir les dalles qui équipent ses iPhone non-pro, comme l’iPhone 11, l’iPhone XR, et certainement le légendaire l’iPhone 9/SE 2 qui ne devrait plus tarder à arriver. Si Apple est un gros client, d’autres constructeurs se servent également allègrement chez Samsung. Ils devront maintenant, très certainement, passer à l’OLED ou d’autres technologies d’écrans plus qualitatives, ce qui n’augure que du bon pour les consommateurs.



Facebook capote les projets d'Apple

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple glass ar glasses idrop news x martin hajek

31

Mars

Est-ce là une nouvelle pièce du puzzle concernant le futur d’Apple et ses plans en ce qui concerne la réalité augmentée ? Apple aurait en effet fait une offre pour racheter la firme britannique Plessey, un fabricant d’écrans Micro-LED spécialisé dans… la réalité augmentée. Les rumeurs autour de la conception de lunettes AR chez la firme de Cupertino sont en aujourd’hui si nombreuses que cette tentative de rachat de nous semble guère étonnante. Pourtant, Plessey aurait décliné la proposition d’Apple, et préféré conclure un marché avec un de ses concurrents : Facebook. La firme fondée par Mark Zuckerberg aurait ainsi signé un contrat d’exclusivité pour une livraison d’écrans micro-LED destiné à l’affichage d’élément en réalité augmentée. Facebook ne s’en cache pas, et avait notamment annoncé à sa dernière conférence Oculus la préparation d’un appareil de réalité augmentée destiné au grand public, lequel pourrait voir le jour d’ici quelques années. C’est donc une bataille de perdue pour Apple, mais la guerre de la réalité augmentée ne fait que commencer. Nombreuses sont les entreprises à avoir des plans en la matière. Des noms comme Amazon, Microsoft, ou encore Huawei sont déjà sur le coup, même si leurs travaux restent, pour l’heure, bien secrets. Ce type de produit pourrait-il, à terme, avoir le même impact que le smartphone a pu avoir en son temps, et venir même le remplacer pour le grand public ? Tout reste à faire en la matière, et cela reste rassurant de voir que les différents constructeurs continuent de multiplier les efforts pour nous proposer un appareil d’un nouveau genre.


 1  2  3  4  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

L'iphone SE peut-etre demain

Mais l'attente pourrait ne plus être longue. D'après de nouvelles indiscrétions glanées de première main par 9to5mac, l'iPhone SE (2020), qui est vraisemblablement garde son ancien nom, pourrait être mis sur le marché dès demain. D'après l'informateur de 9to5mac (un leaker professionnel réputé, écrivent-ils dans leur article), Apple aurait finalement retenu le patronyme d'iPhone SE pour son nouveau modèle. Et ce, même si ce dernier emprunte le châssis à l'iPhone 8. D'ailleurs, une petite bourde du côté du site Apple.com permet de confirmer ce détail. Ci-dessous, on peut admirer la fiche produit d'un film de protection Belkin, dédiée à l'iPhone 8, 7 et... SE. Côté technique, on s'attend à retrouver un smartphone alimenté par l'excellent SoC Apple A13, qui anime déjà les iPhone 11 et 11 Pro cette année. Très sûr de ses infos, 9to5mac est aussi en mesure de confirmer que l'iPhone SE nouveau sera disponible en blanc, noir et PRODUCT (Red). Du côté du stockage, il faudra faire son choix entre 64, 128 ou 256 Go. Plus prudent sur ce dernier point, 9to5mac admet qu'Apple est sur le pied de guerre et serait « prête à recevoir des précommandes dès demain ». Le 4 avril donc, ce qui coïnciderait avec les premières rumeurs qui estimaient une sortie de l'iPhone SE à la fin mars. Un délai supplémentaire, probablement imputable à la situation mondiale liée au coronavirus. Côté prix, c'est Ming-Chi Kuo qui, depuis des mois, martèle que le nouvel iPhone commencerait les enchères à 399 $. Un tarif qui grimpera probablement autour des 450 € en France.
03-04-2020


La pomme lâche du lest !

les règles de l’App Store d’Apple sont très strictes. La firme californienne ne laisse pas la possibilité aux développeurs de permettre à leurs utilisateurs d’effectuer un achat hors App Store, afin de s’assurer de recevoir les fameux 30% de commission que la firme s’octroie à chaque achat. Cette fameuse règle avait par ailleurs porté préjudice à Apple par le passé. Netflix ou encore Spotify, notamment, ont longuement pesté contre les conditions imposées par Apple. Le géant du streaming suédois avait même déposé une plainte contre la firme devant la Commission Européenne, jugeant qu’Apple jouait à la fois le rôle d’arbitre et de joueur, en s’octroyant les 30% de commission tout en poussant en avant sa propre application de streaming musical, Apple Music. Plus récemment, cette fameuse « taxe Apple » était également invoqué sur les raisons qui poussent la firme à interdire les applications de cloud gaming sur son store, qui permettaient de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers un catalogue externe de jeux vidéo. La firme de Cupertino serait-elle en train d’assouplir cette fameuse règle ? Si l’on en croit The Verge, Apple aurait fait une exception dernièrement. Alors qu’Amazon Prime Video, l’app de streaming vidéo de la firme fondée par Jeff Bezos, tentait auparavant de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers des pages web pour acheter ou louer des contenus, elle permet désormais de le faire directement depuis l’application iOS et tvOS. Apple a un programme établi pour les fournisseurs de vidéo par abonnement premium qui permet d’offrir certains avantages aux utilisateurs, incluant l’intégration avec l’application Apple TV, la prise en charge d’AirPlay 2, les applications tvOS, la recherche universelle, la prise en charge de Siri et, lorsque possible, l’authentification unique ou “zero sign-on”. Sur certaines applications de divertissement vidéo premium comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont l’option d’acheter ou de louer des films et séries TV en utilisant le moyen de paiement associé à leur abonnement préexistant » précise Apple dans un communiqué relayé par The Verge, concernant cette exception. Ce changement inattendu dans la politique de la firme pourrait-il se généraliser à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.
02-04-2020


Nouveau Razer Blade 15 pouces

Souvent présenté comme l'une des meilleures options dès lors qu'il s'agit de choisir un portable dédié au jeu vidéo, la gamme Razer Blade se décompose en trois versions. Aujourd'hui, Razer se focalise sur le modèle intermédiaire et son écran de 15 pouces, fort justement nommé Blade 15. De prime abord, les nouveautés ne semblent pas légions sur ce Blade 15. Sur un plan purement esthétique, ce nouveau PC est ainsi rigoureusement identique au modèle actuellement commercialisé. Il en conserve d'ailleurs les dimensions et le poids. Le nouveau Razer Blade 15 est également proposé en deux versions, « de base » et « avancée », mais une première différence apparaîtra aux yeux plus observateurs en regardant le clavier : Razer a pris en compte les critiques vis-à-vis des touches fléchées / de la touche shift de droite. Maintenant les touches fléchées haut / bas sont plus fines pour qu'il n'y ait plus de risque d'erreur lors de la frappe. Toutefois les plus importants changements concernent la fiche technique du Blade 15. La liste débute par un changement de gamme pour les microprocesseurs, puisque l'on passe logiquement de la 9e à la 10e génération de processeurs Intel. Razer propose ainsi un Core i7-10750H (6 cœurs / 12 threads) à 2,6 / 5.0 GHz et 12 Mo de cache pour le modèle de base et un Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads) à 2,3 / 5.1 GHz et 16 Mo de cache pour le modèle avancé. On note également un changement notable côté carte graphique la NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti devient l'entrée de gamme du modèle de base quand la NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER équipe le modèle avancé. Côté performances attendues, Razer n'est hélas pas très bavard, se contentant de citer les 20 % de performances en plus déjà avancés par NVIDIA. Razer indique avoir remplacé le mini-display port qui était finalement très peu utilisé par un USB-C. Enfin, le constructeur précise que le lancement effectif devrait se faire au cours de la première quinzaine de mai. Les tarifs devraient être calqués sur ceux des modèles actuels avec toutefois une légère augmentation (100 dollars de plus) pour les premiers prix. À vérifier dès lors que nous aurons une idée des tarifs européens bien sûr.
02-04-2020


Ecouteur AKG N400

Bien discrètement, la firme sud-coréenne vient de lancer des nouveaux écouteurs true wireless estampillés AKG, marque audio acquise par Samsung il y a de cela quelques années. Ceux-ci arrivent seulement un mois après le lancement des Galaxy Buds+, les nouveaux écouteurs sans fil de la marque destinés à accompagner ses derniers Galaxy S20, Galaxy S20+ et Galaxy S20 Ultra. Pour autant, les N400 d’AKG ne manquent pas d’arguments et feraient eux aussi d’excellents compagnons pour les nouveaux fleurons de la marque, mais aussi pour n’importe quel autre appareil doté du bluetooth. Particulièrement réputé sur le secteur de l’audio, AKG souhaite venir concurrencer les tenors du secteur avec les N400, comme les Sony WF-1000XM3 ou encore les AirPods Pro d’Apple. Mais si ces deux paires d’écouteurs sont autant plébiscités, c’est notamment parce qu’elles apportent la réduction de bruit active (ANC), là où les Galaxy Buds+ de Samsung n’en dispose pas. Ce sera donc à AKG de venir combler cette lacune chez Samsung, avec les N400 et leur réduction de bruit active prometteuse. Côté look, on se retrouve avec produit assez ressemblant aux Galaxy Buds+ de Samsung, sauf que la marque affichée est bien AKG. On retrouve un boitier de recharge ovale assez compact (compatible recharge Qi), ainsi que la paire d’écouteurs true wireless au design intra-auriculaires, trois paires de stabilisateurs, et quatre paires d’embouts de différentes tailles pour s’adapter aux oreilles de tout un chacun. Ces écouteurs sont certifiés IPX7 et sont, de ce fait, résistants à l’eau (jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes). Pour les contrôles, on bénéficie de commandes tactiles placées à même les écouteurs, qu’il sera possible de personnaliser directement depuis l’application compagnon d’AKG. Enfin, côté autonomie, AKG annonce 6 heures d’utilisation sans réduction de bruit, et une heure de moins lorsqu’elle est activée. Une seule recharge complète des écouteurs serait possible avec le boitier fourni. Pour finir, AKG annonce la prise en charge des derniers codecs SBC et AAC, et une réponse en fréquence de 10 à 20 kHz. La qualité sonore devrait être largement satisfaisante, grâce aux deux haut-parleurs de 8,2 mm placés dans chaque écouteur. Les AKG N400 n’ont pas encore été annoncés en France, mais seulement en Corée du Sud, où ils seront vendu pour l’équivalent de 170 € (hors taxes) en noir,Bleu et blanc. Pour l’heure, Samsung n’a pas communiqué de date de sortie pour la France.
02-04-2020


Facetimes en panne entre MacOS & iOS

De multiples témoignages remarqués par MacRumors, et que l'on trouve aussi en bon nombre sur les forums d'Apple, racontent le problème : impossible de joindre des iPhone et iPad sur iOS 9 lorsqu'on utilise soi-même les dernières versions en date de macOS ou d'iOS. Par contre, lorsqu'on a une version précédente d'iOS ou de macOS, les contacts sur iOS 9 redeviennent joignables. Nous l'avons vérifié avec un iPod touch 5G sur iOS 9.3.5. Lorsqu'on l'appelle depuis une machine sur macOS High Sierra, il n'y a aucun problème. À l'inverse, appelé depuis macOS Catalina 10.15.5 (la bêta sortie cette semaine) la communication ne se fait pas. Le correspondant sur l'iPod voit l'écran de connexion mais impossible pour lui de prendre la communication. Et côté Mac, il est retourné qu'aucun appel FaceTime ne peut être reçu par le correspondant. Apple n'a visiblement pas remarqué ce bug qui existe donc dans les versions stables de macOS et iOS et les bêtas. Pour ce qui est de la compatibilité de FaceTime avec d'anciens appareils, Apple ne conseille pas de numéro de version système, elle énumère les appareils compatibles au minimum (iPhone 4, iPad 2, iPad mini, iPod touch 4G) et préconise qu'ils soient tous à jour de leur système. Ce qui signifie des 9.3.x pour les plus vieux de la liste. C'est un bug qui tombe mal alors que FaceTime est sollicité comme jamais en ces périodes de confinement. On pourra toujours se rabattre sur WhatsApp, Zoom, consorts et messenger (de facebook).
01-04-2020


Microsoft aussi organise les téléchargement

La semaine dernière, Sony a diminué les vitesses de téléchargement sur son PS Store, tout comme Steam, qui a récemment revu son système de mise à jour automatique. Du côté de chez Microsoft, on annonce également un changement en ce qui concerne les mises à jour des jeux Xbox One. En effet, le géant américain confirme avoir constaté des pics d'utilisation de ses serveurs de plus de 775 % dans certaines régions du globe. De ce fait, Microsoft a décidé de procéder à divers changements et il ne sera plus possible (temporairement) d'uploader gamerpics et autres fonds d'écran. En ce qui concerne les mises à jour, ces dernières seront désormais proposées aux joueurs en décalé. L'objectif est de mettre en ligne les fichiers de mise à jour en dehors des heures d'affluence, pour soulager au maximum les infrastructures réseau.
01-04-2020


Huawei dévoile sa puce Kirin 5G

La 5G commence à se décliner dans les puces mobiles milieu de gamme : après un Kirin 990 lancé l’an dernier dans le Mate 30 Pro et intégré à la nouvelle fournée des P40 dans sa version 5G, Huawei lance le Kirin 820. Développée par la filiale semi-conducteurs de Huawei, HiSilicon, cette puce reste gravée en 7 nm comme le précédent Kirin 810. Et intègre le même modem 5G que le Kirin 990, directement en son sein, il ne s'agit donc pas d'une puce externe. Le Kirin 820 s’appuie toujours sur des cœurs Cortex A76 (puissants) et A55 (économes en énergie) mais la combinaison est différente de celle du Kirin 810. Plutôt que de faire appel à deux A76 et six A55, « l’équipe » est organisée autour d’un cœur A76 « gold » cadencé à 2,36 GHz pour exécuter rapidement les tâches single thread, trois autres cœurs A76 à 2,2 GHz et quatre cœurs A55 à 1,84 GHz. En remplaçant deux A55 par deux A76 et en changeant la structure de fonctionnement des puces, HiSilicon revendique jusqu’à 27% de performances en plus par rapport à la génération précédente. Côté graphique, exit le Mali-G52 et bonjour le Mali-G57, un GPU à six cœurs qui déploierait jusqu’à 38% de performances supplémentaires. Côté accélération IA, Huawei/HiSilicon parle d’un NPU qui intégrerait un « gros cœur » sans donner plus de précisions, si ce n’est que ses performances seraient 73% supérieures à celles du Kirin 810. Côté imagerie, le Kirin 820 reçoit la 5e génération du processeur d’image (ISP) de HiSilicon, le Kirin ISP 5.0. Un composant capable de shooter de la vidéo 4K à 60 images par seconde et qui intègre un nouveau moteur de réduction de bruit numérique. Le premier terminal à intégrer la puce sera le futur Honor 30S fraîchement annoncé sur le marché chinois. L’histoire dira si le terminal sortira ou pas en Europe.
31-03-2020


L'OMS conseille de jouer aux jeux vidéo

Parmi les éditeurs qui participent à cette opération, Activision Blizzard qui, par l'intermédiaire de son PDG, Bobby Kotick, explique "qu'il n'a jamais été aussi essentiel de s'assurer que les gens restent connectés en toute sécurité". Pour lui, les jeux vidéo sont "la plateforme parfaite pour connecter les gens" et il se félicite "de participer à une initiative aussi nécessaire". Activision peut compter sur son nouveau jeu en ligne Call of Duty : Warzone qui a déjà attiré plus de 10 millions de joueurs depuis le 10 mars dernier. Activision Blizzard n'est pas le seul éditeur à se lancer dans cette bataille. Chez Riot Games, éditeur de League of Legends, on compare le Covid-19 à un boss de jeu vidéo et on appelle les joueurs à rester "physiquement séparer pour aider à aplanir la courbe" comme l'a déclaré Nicolo Laurent, le PDG du studio sur Twitter. De plus, plusieurs studios et éditeurs ont annoncé des récompenses et la mise à disposition gratuite de certains jeux pour inviter les joueurs à jouer et donc, à rester chez eux. C'est le cas d'Ubisoft ou encore Crystal Dynamics. Ces initiatives peuvent compter sur le soutien de l'OMS, l'Organisation mondiale de la Santé qui a salué cette opération visant à pousser les gamers du monde entier à respecter les consignes de confinement. L'OMS a déclaré par l'intermédiaire de Ray Chambers, haut responsable de l'organisation, que l'audience mondiale des entreprises de jeux vidéo est un véritable atout pour faire passer le message de prévention dans la lutte contre le coronavirus. Il encourage d'ailleurs tout le monde à participer à #PlayApartTogether et milite pour davantage de distanciation sociale ainsi que d'autres mesures pour aplanir la courbe et sauver des vies.
31-03-2020


Samsung arrête les écrans LCD

Le LCD va-t-il définitivement céder sa place à l’OLED sur nos smartphones ? Il n’y a qu’à voir le marché des smartphones premium, et même milieu de gamme, pour s’en rendre compte. Fort de ce constat, Samsung Display, filiale du constructeur sud-coréen dédiée à la fabrication d’écrans pour de nombreuses marques, vient d’annoncer l’arrêt de la production de dalles LCD, d’ici la fin de l’année. « Nous fournirons les écrans LCD commandés à nos clients d’ici la fin de cette année sans aucun problème » a toutefois précisé un porte-parole de la firme à Reuters, tout en indiquant que ces commandes seront les dernières en terme d’écrans LCD. Les dalles LCD de Samsung Display sont actuellement produites dans des usines en Chine et en Corée du Sud. Pour l’heure, Samsung n’a pas indiqué ce qu’elles deviendront une fois la transition accomplie, même si la firme précise que l’une de ses lignes de production en Corée du Sud sera transformée afin de produire des écrans Quantum Dot, ou QLED, lesquels équipent les téléviseurs de la marque. La firme sud-coréenne avait par ailleurs annoncé un investissement à hauteur de 10 milliards d’euros dans ses usines d’écrans et la recherche et développement en fin d’année dernière. Évidemment, cela ne risque pas de plaire à Apple, qui compte sur le constructeur sud-coréen pour lui fournir les dalles qui équipent ses iPhone non-pro, comme l’iPhone 11, l’iPhone XR, et certainement le légendaire l’iPhone 9/SE 2 qui ne devrait plus tarder à arriver. Si Apple est un gros client, d’autres constructeurs se servent également allègrement chez Samsung. Ils devront maintenant, très certainement, passer à l’OLED ou d’autres technologies d’écrans plus qualitatives, ce qui n’augure que du bon pour les consommateurs.
31-03-2020


Facebook capote les projets d'Apple

Est-ce là une nouvelle pièce du puzzle concernant le futur d’Apple et ses plans en ce qui concerne la réalité augmentée ? Apple aurait en effet fait une offre pour racheter la firme britannique Plessey, un fabricant d’écrans Micro-LED spécialisé dans… la réalité augmentée. Les rumeurs autour de la conception de lunettes AR chez la firme de Cupertino sont en aujourd’hui si nombreuses que cette tentative de rachat de nous semble guère étonnante. Pourtant, Plessey aurait décliné la proposition d’Apple, et préféré conclure un marché avec un de ses concurrents : Facebook. La firme fondée par Mark Zuckerberg aurait ainsi signé un contrat d’exclusivité pour une livraison d’écrans micro-LED destiné à l’affichage d’élément en réalité augmentée. Facebook ne s’en cache pas, et avait notamment annoncé à sa dernière conférence Oculus la préparation d’un appareil de réalité augmentée destiné au grand public, lequel pourrait voir le jour d’ici quelques années. C’est donc une bataille de perdue pour Apple, mais la guerre de la réalité augmentée ne fait que commencer. Nombreuses sont les entreprises à avoir des plans en la matière. Des noms comme Amazon, Microsoft, ou encore Huawei sont déjà sur le coup, même si leurs travaux restent, pour l’heure, bien secrets. Ce type de produit pourrait-il, à terme, avoir le même impact que le smartphone a pu avoir en son temps, et venir même le remplacer pour le grand public ? Tout reste à faire en la matière, et cela reste rassurant de voir que les différents constructeurs continuent de multiplier les efforts pour nous proposer un appareil d’un nouveau genre.
31-03-2020


 1  2  3  4  >