Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Mise à jour du Bios pour les CPU AMD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mise a jour de Bios pour les CPU AMD derniere generation

13

Septembre

AMD passe à sa résolution. La firme a annoncé, par l'intermédiaire d'un billet de blog, avoir identifié et corrigé le bug qui empêchait une partie de ses nouveaux processeurs d'évoluer à leurs fréquences maximales. La mise à jour nécessitera cependant trois semaines supplémentaires avant de débouler sur nos PC, le temps nécessaire aux fabricants de cartes mères pour effectuer les validations d'usage et mettre en place le déploiement dudit patch. À défaut d'un gain de puissance ébouriffant, cette mise à jour de BIOS permettra aux nouveaux processeurs Ryzen de coller aux fréquences dont AMD fait publicité en boost. Concrètement, le patch doit permettre une augmentation des vitesses d'horloge de 25 à 50 MHz en fonction des cas. Pas de quoi changer fondamentalement la donne, mais les puces Ryzen 3XXX tourneront au moins aux fréquences attendues. « En commençant par notre engagement à vous fournir une mise à jour pour le boost de nos processeurs, notre analyse a indiqué que l'algorithme de boost a bien été affecté par un problème qui peut causer des fréquences cibles plus basses que prévues. Cette problématique a été résolue », a indiqué AMD dans un billet en date du 10 septembre.



Google change son Algorithme de recherche

  Liste des news    Liste des new du mois  
google moteur mise a jour de l algorithme

13

Septembre

L’affichage des résultats de recherche Google va connaître d’importants changements. Le moteur de recherche a en effet modifié son algorithme afin de prioriser les sources originales des actualités. Google a publié hier sur son blog un long communiqué annonçant des changements significatifs dans son algorithme de recherche. Les explications données par le géant du web restent cependant assez floues. Elles évoquent en effet l’objectif de « mettre en avant les articles originaux », dont l’affichage resterait « dans une position haute plus longtemps ». Il est cependant difficile de comprendre ce que Google entend par « articles originaux ». Le communiqué admet d’ailleurs qu’il n’existe pas vraiment de « norme pour établir le caractère original d’un article donné ». Il promet cependant que des efforts constants seront faits pour essayer de « comprendre le cycle de vie d’une histoire ». Pour mettre en place ces modifications, la société a communiqué de nouvelles instructions aux 10 000 personnes dont le travail consiste à évaluer la manière dont l’algorithme classe les résultats. Les nouvelles règles auront pour objectif de favoriser « les actualités fournissant des informations qui n’auraient autrement pas été connues si l’article n’avait pas été révélé ». Les évaluateurs devront également baser leurs observations sur la réputation de la source ayant publié l’information. Google conclut son communiqué en expliquant que cette mise à jour devrait fournir un « meilleur accès au journalisme pour tous les types de sujets ».



MateBook vendu sous Linux

  Liste des news    Liste des new du mois  
huawei matebook linux

13

Septembre

Au jeu du chat et de la souris entre le gouvernement américain et l’entreprise chinoise, Huawei a pris cette fois une longueur d’avance. Anticipant une potentielle interdiction d’utilisation de Windows, l’entreprise offre ses ordinateurs portables également sous Linux. Suite aux très nombreux rebondissements de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les équipements réseau Huawei se sont vus bannis du sol américain et de celui de nombre de ses alliés. Ensuite, ce sont les entreprises américaines qui se sont vues interdire de commercer avec le géant chinois, obligeant Google à interdire Huawei d’utiliser ses services au sein d’Android. Si la situation s’est ensuite apaisée et le bannissement a été levé, elle a été l’élément déclencheur d’un nombre important de changements pour la marque chinoise. Le dernier en date : l’arrivée de Linux sur les Matebook. En mai dernier, Microsoft retirait la gamme d’ordinateurs portables Matebook du constructeur Huawei de sa boutique en ligne, respectant ainsi la loi américaine. Un mois plus tard, ils faisaient leur retour, la loi ayant été abrogée. Pour éviter que cela ne se reproduise, la forme chinoise a ajouté sur sa boutique en ligne 3 modèles fonctionnant non plus sous Windows, mais sous Linux. Contrairement à ce qui avait été imaginé par les experts, Huawei n’a pas développé son propre système d’exploitation. Elle a préféré faire appel à Deepin Linux, une distribution basée sur Debian et développée par l’entreprise chinoise Wuhan Deepin Technology. Les 3 ordinateurs concernés par ce changement de système d’exploitation sont les Matebook 12, Matebook 14 et Matebook X Pro. Si les deux premiers voient leur prix baisser de 38 €, le dernier voit son prix bondir de 76 €. Pour l’instant disponible uniquement en Chine, cela permettra à Huawei de proposer à ses clients une solution alternative si elle se voit à nouveau interdite d’acheter des licences Microsoft. Les utilisateurs Linux, eux, y voir l’espoir d’un meilleur support du matériel tel que les lecteurs d’empreintes digitales, dont les pilotes sont rares sous les environnements libres.



Màj Windows encore des bugs !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Maj bugs Audio

13

Septembre

Avec la mise à jour KB4515384, les bruitages et musiques de titres vidéoludiques sont complètement dépourvus de basses fréquences. Pire, il semble que la spatialisation acoustique ait aussi pris un coup dans l'aile : les sons frontaux sont présents mais les latéraux et arrières, s'avèrent distordus voire absents. Quelques joueurs ont signalé ce phénomène sur Reddit et d'autres, après avoir effectué quelques essais sur des jeux comme PUBG ou Apex Legend, ont fait le même constat. Une désinstallation de la mise à jour a réglé le souci pour ceux qui ont opté pour cette voie. D'autres ont essayé d'ajuster ou changer les réglages audio de Windows pour améliorer le rendu. Pour quelques utilisateurs le fait de repasser le traitement du son en 16 bits, 44100 Hz (Qualité CD) dans les propriétés de Windows a remis les choses en ordre. Nous n'avions pas remarqué, de notre côté, que c'était l'option 24 bits 48000 Hz (Qualité Studio) qui était maintenant activée par défaut alors que le mode 16 bits est historiquement celui réglé par défaut. Etrange. Des utilisateurs plus aventureux ont réglé le souci en cochant ou en décochant quelques cases du menu de propriétés des équipements audio et des sons dans Windows. On espère maintenant que ce bug sera ajouté sur le site de support officiel de Microsoft et qu'un correctif arrivera rapidement pour corriger le tir. Une fois encore.



Nouveau casque HTC Occulus Vive Cosmos

  Liste des news    Liste des new du mois  
HTC Vive Cosmos

12

Septembre

La nouvelle génération du casque de réalité virtuelle de HTC est bientôt là. Appelé Vive Cosmos, cette nouvelle mouture, qui avait été annoncée au CES en janvier dernier, devient un casque autonome en termes de perception de l’environnement. Bardé de ses 6 caméras, il n’a plus besoin de capteurs externes pour détecter l’environnement. Plus besoin d’installation lourde à mettre en place dans son salon, on peut profiter des contenus VR presque partout, même s'il faut tout de même un peu d’espace dans la salle. Contrairement à l’Oculus Quest, le Vive Cosmos n’est pas un casque autonome, il est toujours relié à l’ordinateur comme l’Oculus Rift S. De base, il faut donc le relier en USB 3 et sur une prise Display Port 1.3 de votre machine, mais vous pouvez aussi vous passer de fil en utilisant le Vive Wireless Adapter, qu’il vous faudra vous procurer à part. Ce qui alourdira sérieusement la facture. Les deux dalles du Vive Cosmos offrent une définition combinée de 2880 x 1700 pixels rafraîchis à 90 Hz. Détail étonnant, HTC a préféré des dalles LCD à de l’OLED, ce qui étonne compte tenu du tarif de l’engin 799 €. HTC affirme que la distance entre les pixels a été réduite, minimisant l’effet de grille. HTC a retravaillé l’ergonomie pour que le poids du casque repose sur la tête et non pas sur le nez ou le front, promettant moins de fatigue sur le cou. Il est toujours équipé de son casque audio, sous la forme de deux coussins supra auriculaires. le HTC Vive Cosmos coûte le double de son concurrent, puisqu’il est lancé à 799 €… sans le module sans-fil, qui coûte 345 €. Pour profiter d’une expérience de VR « libre », il vous faudra donc débourser pas moins de 1144 €. disponible à partir du 3 octobre.



Apple Arcade la vision du Jeu à la pomme Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple arcade

13

Septembre

Apple nous a communiqué de plus amples informations sur Apple Arcade. En France, le service coûtera 4,99 € /mois et les 30 premiers jours seront gratuits. Son arrivée est prévue pour le 19 septembre sur iOS 13, le 30 septembre pour iPadOS et tvOS et, enfin, en octobre pour macOS. Les jeux du catalogue seront tous exclusifs à Arcade (dans un premier temps peut-être). En outre, ils seront tous jouables hors connexion et compatibles avec la fonction de partage familial (jusqu'à 6 accès simultanés). Certains prendront en charge le pilotage à la manette, avec des contrôleurs PlayStation ou Xbox One, ou encore du bout de la télécommande de l'Apple TV. Une première de sélection de 100 titres sera incluse dès le lancement d'Apple Arcade et d'autres viendront s'y ajouter dans les semaines qui suivront. Par la suite, les nouveautés seront régulières nous dit-on mais on ne sait pas combien de jeux viendront enrichir le catalogue et, aussi, à quelle fréquence. Parmi les titres annoncés, on mentionnera des créations signées par Gameloft (Ballistic Baseball), Devolver (Exit the Gungeon), Finji (Overland), Ubisoft (Rayman Mini), Square Enix (Various Daylife), Bossa (The Bradwell Conspiracy) et bien d'autres. Entre les puzzles, les jeux de rôle, les simulations de skate (Skate City / Snowman) et les jeux d'action et d'aventure, il y a de quoi contenter tout le monde. Ou presque. L'offre de jeux à la demande d'Apple, Arcade, débarque enfin sur tous les appareils de l'écosystème de la marque. Le service sera officiellement lancé le 19 septembre prochain sur toutes les plates-formes Apple (iOS, macOS et tvOS).



Le Google Pixel 4 le 15 Octobre

  Liste des news    Liste des new du mois  
Image en fuite du pixel4

12

Septembre

Un visuel en fuite émanant d'un fabricant de protections d'écran, et partagé par le bien informé Evan Blass, nous informe sur la date présumée de l'annonce du Google Pixel 4 : il faudrait tabler sur le 15 octobre prochain. Le Google Pixel 4 est une vraie passoire. Alors que de précédentes fuites nous ont déjà informé sur son design et ses potentielles caractéristiques techniques, nous voilà face à une nouvelle révélation. Ce créneau s'annonce plus tardif que la présentation du Pixel 3, l'année dernière, mais comme le lancement d'Android 10 intervient un mois plus tard que le celui d'Android 9.0 Pie, à nouveau l'année dernière, rien ne semble véritablement improbable. Pour rappel, Google doit présenter deux nouveaux smartphones : les Pixel 4 (de 5,7 pouces) et Pixel 4 XL (de 6,23 pouces pour une définition de 3040 x 1440 pixels). Ce dernier embarquerait un Snapdragon 855 (et non 855+) tandis que les deux smartphones profiteraient de dalles 90 Hz, de trois capteurs photo dorsaux et de 6 Go de mémoire. Ils arboreront visiblement une large bordure au-dessus de l'écran. Cette dernière serait vouée à accueillir un système de reconnaissance faciale semblable à la technologie Face ID d'Apple, ainsi qu'un radar Soli capable de détecter les mouvements de l'utilisateur.



Microsoft travaille bien sur Microsoft Teams

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Teams

11

Septembre

Microsoft vient de confirmer qu’il travaille sur une version Linux de son service Microsoft Teams. Il s’agit d’une plate-forme collaborative universelle. Microsoft Teams est disponible sur plusieurs plates-formes de bureau et mobiles dont Windows, macOS, iOS et Android. Il s’agit d’une plate-forme permettant à des équipes de partager un espace de travail. Il est alors possible de créer, de partager et de collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Le géant du logiciel s’est rapproché de Linux depuis quelques années en particulier depuis le lancement de Windows 10. Ce système d’exploitation prend en charge cet environnement au travers du projet WSL (Windows Subsystem for Linux). Dans cette logique, Microsoft vient de confirmer qu’une version Linux de Microsoft Teams est en préparation. L’information fait suite à une rumeur annonçant que cette plate-forme allait proposer aux utilisateurs de Linux de rejoindre des confrères Windows, Mac, iOS et Android. Sur Twitter nous apprenons que tout ceci est exacte. Cette édition sera bientôt disponible en téléchargement. Par contre attention il n’est pas programmé de l’Open Source, le code restera propriétaire. Microsoft a prévu de simplifier la vie des utilisateurs de certaines distributions Linux populaires comme Ubuntu et Debian. Microsoft Teams sera disponible au travers d’une installation PPA. Pour revenir à Microsoft Teams pour Linux, il s’agit peut-être d’une réponse à une forte demande. L’idée a été proposée sur le forum de Microsoft Teams UserVoice. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 9000 votes. Vous pouvez tester gratuitement ce service en visitant le site Web Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur la plate-forme et ses possibilités comme le chat, les appels vidéo, le partage de fichiers, etc.



L'iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max le RDV iPhone 2019

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone 11

10

Septembre

Les trois iPhone 11 présentés aujourd’hui par Apple font le plein de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations par rapport aux modèles actuels. On retiendra surtout les écrans AMOLED Retina sur les Pro et Pro Max, l’omniprésence du SoC A13 (gravé en 7nm EUV par TSMC), le design légèrement revu à base d’aluminium anodisé et un nouveau module photo sur les versions Pro et Pro Max. Ce dernier regroupe trois capteurs, dont un objectif ultra large. Une grande partie des rumeurs concernant les caractéristiques de ces smartphones Apple sont confirmées. Les fonctions vidéo sont ainsi tout particulièrement mises en avant avec par exemple la possibilité de capturer des séquences en 4K à 60 ips. La reconnaissance faciale est améliorée avec une fonctionnalité « enhanced Face ID » censée accélérer ce processus. La résistance à l’eau est également améliorée avec une certification IP68 jusqu’à 2 mètres de profondeur, là où l’iPhone XR était limité à l’IP67. Six coloris acidulés sont proposés : violet, blanc, vert, jaune, noir et rouge. Si les trois modèles sont équipés du même SoC A13 Bionic, annoncé comme plus rapide côté CPU et GPU, des différences non négligeables sont visibles entre les modèles. Seuls les Pro et Pro Max bénéficient par exemple d’un écran OLED « Super Retina XDR ». Ce sont aussi les seules versions à embarquer 6 Go de mémoire, l’iPhone 11 se contentant de 4 Go. Côté capteurs photo, les trois modèles possèdent un APN de 12 Mpixels à l’avant, mais le triple capteur 12 Mpixels à l’arrière est réserve aux versions Pro et Pro Max. L’objectif ultra grand angle est absent du modèle de base, limité à deux capteurs. Les trois modèles bénéficient en revanche d’un nouveau mode nuit et d’une meilleure stabilisation optique. Côté tarifs, pas de surprise, Apple continue à viser le marché (très) haut de gamme avec ses nouveaux smartphones. L’iPhone 11 est ainsi proposé à 809 € dans sa version de base avec 64 Go d’espace de stockage. Les versions 128 Go et 256 Go atteignent respectivement 859 et 979 €. L’iPhone 11 Pro est commercialisé à partir de 1159 € en version 128 Go, tandis que les modèles 256 Go et 512 Go sont vendus 1329 € et 1559 €. Enfin, le Pro Max est le plus onéreux, avec un tarif de 1259 € en 128 Go, 1429 euros en 256 Go et 1659 € en version 512 Go. Les couleurs de l'iPhone 11 Pro et Max sont Or, Gris sidéral, Argent et Vert nuit. Les iPhone 8 et XR restent quand même au catalogue.



L'iPad 7 d'entrée de gamme a droit à une M.àj.

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouvel iPad 7 10.5pouces

10

Septembre

Apple continu à chercher des solutions pour rendre toutes sa gamme d'iPad homogène, et parfois ça profite pas mal à l'entrée de gamme. Équipé d’un écran Retina de 10,2 pouces, il embarque un SoC A10 Fusion (qui a déjà fait son chemin, rencontré dans l’iPhone 7). Il devrait donc se montrer légèrement moins puissant que l’actuel iPad Air, équipé lui d’un A12 Bionic, mais aussi en retrait par rapport à l’ancienne génération d’iPad Pro qui profitait d’un A10X Fusion. Fonctionnant sous iPadOS 13, ce nouvel iPad 7 veut proposer une expérience utilisateur plus proche de celle d’un vrai ordinateur à moindre cout. Il est compatible avec le Smart Connector : il est donc possible de lui ajouter un Smart Keyboard physique (vendu en option). L’iPad 7 est également compatible avec l’Apple Pencil. Cet iPad 7 fait l’impasse sur la reconnaissance faciale Face ID pour lui préférer un capteur d’empreintes digitales Touch ID. Un capteur photo de 8MP est enfin présent à l’arrière. Pour la connectique, on poursuit avec du Lightning. Apple ne s’est toujours pas décidé à passer à l’USB-C. Les prix de l’iPad 7 sont de iPad 7 > 32 Go 389 €, la version 128 Go 489 €, le 4G 32 Go + 529 €, le 4G 128 Go + 629 €. Livré à partir du 30 septembre mais d’ores et déjà disponible en précommande, De quoi remplacer efficacement le vieillissant iPad 9,7 pouces au catalogue d’Apple.


 1  2  3  4  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  > 

Mise à jour du Bios pour les CPU AMD

AMD passe à sa résolution. La firme a annoncé, par l'intermédiaire d'un billet de blog, avoir identifié et corrigé le bug qui empêchait une partie de ses nouveaux processeurs d'évoluer à leurs fréquences maximales. La mise à jour nécessitera cependant trois semaines supplémentaires avant de débouler sur nos PC, le temps nécessaire aux fabricants de cartes mères pour effectuer les validations d'usage et mettre en place le déploiement dudit patch. À défaut d'un gain de puissance ébouriffant, cette mise à jour de BIOS permettra aux nouveaux processeurs Ryzen de coller aux fréquences dont AMD fait publicité en boost. Concrètement, le patch doit permettre une augmentation des vitesses d'horloge de 25 à 50 MHz en fonction des cas. Pas de quoi changer fondamentalement la donne, mais les puces Ryzen 3XXX tourneront au moins aux fréquences attendues. « En commençant par notre engagement à vous fournir une mise à jour pour le boost de nos processeurs, notre analyse a indiqué que l'algorithme de boost a bien été affecté par un problème qui peut causer des fréquences cibles plus basses que prévues. Cette problématique a été résolue », a indiqué AMD dans un billet en date du 10 septembre.
13-09-2019


Google change son Algorithme de recherche

L’affichage des résultats de recherche Google va connaître d’importants changements. Le moteur de recherche a en effet modifié son algorithme afin de prioriser les sources originales des actualités. Google a publié hier sur son blog un long communiqué annonçant des changements significatifs dans son algorithme de recherche. Les explications données par le géant du web restent cependant assez floues. Elles évoquent en effet l’objectif de « mettre en avant les articles originaux », dont l’affichage resterait « dans une position haute plus longtemps ». Il est cependant difficile de comprendre ce que Google entend par « articles originaux ». Le communiqué admet d’ailleurs qu’il n’existe pas vraiment de « norme pour établir le caractère original d’un article donné ». Il promet cependant que des efforts constants seront faits pour essayer de « comprendre le cycle de vie d’une histoire ». Pour mettre en place ces modifications, la société a communiqué de nouvelles instructions aux 10 000 personnes dont le travail consiste à évaluer la manière dont l’algorithme classe les résultats. Les nouvelles règles auront pour objectif de favoriser « les actualités fournissant des informations qui n’auraient autrement pas été connues si l’article n’avait pas été révélé ». Les évaluateurs devront également baser leurs observations sur la réputation de la source ayant publié l’information. Google conclut son communiqué en expliquant que cette mise à jour devrait fournir un « meilleur accès au journalisme pour tous les types de sujets ».
13-09-2019


MateBook vendu sous Linux

Au jeu du chat et de la souris entre le gouvernement américain et l’entreprise chinoise, Huawei a pris cette fois une longueur d’avance. Anticipant une potentielle interdiction d’utilisation de Windows, l’entreprise offre ses ordinateurs portables également sous Linux. Suite aux très nombreux rebondissements de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, les équipements réseau Huawei se sont vus bannis du sol américain et de celui de nombre de ses alliés. Ensuite, ce sont les entreprises américaines qui se sont vues interdire de commercer avec le géant chinois, obligeant Google à interdire Huawei d’utiliser ses services au sein d’Android. Si la situation s’est ensuite apaisée et le bannissement a été levé, elle a été l’élément déclencheur d’un nombre important de changements pour la marque chinoise. Le dernier en date : l’arrivée de Linux sur les Matebook. En mai dernier, Microsoft retirait la gamme d’ordinateurs portables Matebook du constructeur Huawei de sa boutique en ligne, respectant ainsi la loi américaine. Un mois plus tard, ils faisaient leur retour, la loi ayant été abrogée. Pour éviter que cela ne se reproduise, la forme chinoise a ajouté sur sa boutique en ligne 3 modèles fonctionnant non plus sous Windows, mais sous Linux. Contrairement à ce qui avait été imaginé par les experts, Huawei n’a pas développé son propre système d’exploitation. Elle a préféré faire appel à Deepin Linux, une distribution basée sur Debian et développée par l’entreprise chinoise Wuhan Deepin Technology. Les 3 ordinateurs concernés par ce changement de système d’exploitation sont les Matebook 12, Matebook 14 et Matebook X Pro. Si les deux premiers voient leur prix baisser de 38 €, le dernier voit son prix bondir de 76 €. Pour l’instant disponible uniquement en Chine, cela permettra à Huawei de proposer à ses clients une solution alternative si elle se voit à nouveau interdite d’acheter des licences Microsoft. Les utilisateurs Linux, eux, y voir l’espoir d’un meilleur support du matériel tel que les lecteurs d’empreintes digitales, dont les pilotes sont rares sous les environnements libres.
13-09-2019


Màj Windows encore des bugs !

Avec la mise à jour KB4515384, les bruitages et musiques de titres vidéoludiques sont complètement dépourvus de basses fréquences. Pire, il semble que la spatialisation acoustique ait aussi pris un coup dans l'aile : les sons frontaux sont présents mais les latéraux et arrières, s'avèrent distordus voire absents. Quelques joueurs ont signalé ce phénomène sur Reddit et d'autres, après avoir effectué quelques essais sur des jeux comme PUBG ou Apex Legend, ont fait le même constat. Une désinstallation de la mise à jour a réglé le souci pour ceux qui ont opté pour cette voie. D'autres ont essayé d'ajuster ou changer les réglages audio de Windows pour améliorer le rendu. Pour quelques utilisateurs le fait de repasser le traitement du son en 16 bits, 44100 Hz (Qualité CD) dans les propriétés de Windows a remis les choses en ordre. Nous n'avions pas remarqué, de notre côté, que c'était l'option 24 bits 48000 Hz (Qualité Studio) qui était maintenant activée par défaut alors que le mode 16 bits est historiquement celui réglé par défaut. Etrange. Des utilisateurs plus aventureux ont réglé le souci en cochant ou en décochant quelques cases du menu de propriétés des équipements audio et des sons dans Windows. On espère maintenant que ce bug sera ajouté sur le site de support officiel de Microsoft et qu'un correctif arrivera rapidement pour corriger le tir. Une fois encore.
13-09-2019


Nouveau casque HTC Occulus Vive Cosmos

La nouvelle génération du casque de réalité virtuelle de HTC est bientôt là. Appelé Vive Cosmos, cette nouvelle mouture, qui avait été annoncée au CES en janvier dernier, devient un casque autonome en termes de perception de l’environnement. Bardé de ses 6 caméras, il n’a plus besoin de capteurs externes pour détecter l’environnement. Plus besoin d’installation lourde à mettre en place dans son salon, on peut profiter des contenus VR presque partout, même s'il faut tout de même un peu d’espace dans la salle. Contrairement à l’Oculus Quest, le Vive Cosmos n’est pas un casque autonome, il est toujours relié à l’ordinateur comme l’Oculus Rift S. De base, il faut donc le relier en USB 3 et sur une prise Display Port 1.3 de votre machine, mais vous pouvez aussi vous passer de fil en utilisant le Vive Wireless Adapter, qu’il vous faudra vous procurer à part. Ce qui alourdira sérieusement la facture. Les deux dalles du Vive Cosmos offrent une définition combinée de 2880 x 1700 pixels rafraîchis à 90 Hz. Détail étonnant, HTC a préféré des dalles LCD à de l’OLED, ce qui étonne compte tenu du tarif de l’engin 799 €. HTC affirme que la distance entre les pixels a été réduite, minimisant l’effet de grille. HTC a retravaillé l’ergonomie pour que le poids du casque repose sur la tête et non pas sur le nez ou le front, promettant moins de fatigue sur le cou. Il est toujours équipé de son casque audio, sous la forme de deux coussins supra auriculaires. le HTC Vive Cosmos coûte le double de son concurrent, puisqu’il est lancé à 799 €… sans le module sans-fil, qui coûte 345 €. Pour profiter d’une expérience de VR « libre », il vous faudra donc débourser pas moins de 1144 €. disponible à partir du 3 octobre.
12-09-2019


Apple Arcade la vision du Jeu à la pomme Video

Apple nous a communiqué de plus amples informations sur Apple Arcade. En France, le service coûtera 4,99 € /mois et les 30 premiers jours seront gratuits. Son arrivée est prévue pour le 19 septembre sur iOS 13, le 30 septembre pour iPadOS et tvOS et, enfin, en octobre pour macOS. Les jeux du catalogue seront tous exclusifs à Arcade (dans un premier temps peut-être). En outre, ils seront tous jouables hors connexion et compatibles avec la fonction de partage familial (jusqu'à 6 accès simultanés). Certains prendront en charge le pilotage à la manette, avec des contrôleurs PlayStation ou Xbox One, ou encore du bout de la télécommande de l'Apple TV. Une première de sélection de 100 titres sera incluse dès le lancement d'Apple Arcade et d'autres viendront s'y ajouter dans les semaines qui suivront. Par la suite, les nouveautés seront régulières nous dit-on mais on ne sait pas combien de jeux viendront enrichir le catalogue et, aussi, à quelle fréquence. Parmi les titres annoncés, on mentionnera des créations signées par Gameloft (Ballistic Baseball), Devolver (Exit the Gungeon), Finji (Overland), Ubisoft (Rayman Mini), Square Enix (Various Daylife), Bossa (The Bradwell Conspiracy) et bien d'autres. Entre les puzzles, les jeux de rôle, les simulations de skate (Skate City / Snowman) et les jeux d'action et d'aventure, il y a de quoi contenter tout le monde. Ou presque. L'offre de jeux à la demande d'Apple, Arcade, débarque enfin sur tous les appareils de l'écosystème de la marque. Le service sera officiellement lancé le 19 septembre prochain sur toutes les plates-formes Apple (iOS, macOS et tvOS).


13-09-2019


Le Google Pixel 4 le 15 Octobre

Un visuel en fuite émanant d'un fabricant de protections d'écran, et partagé par le bien informé Evan Blass, nous informe sur la date présumée de l'annonce du Google Pixel 4 : il faudrait tabler sur le 15 octobre prochain. Le Google Pixel 4 est une vraie passoire. Alors que de précédentes fuites nous ont déjà informé sur son design et ses potentielles caractéristiques techniques, nous voilà face à une nouvelle révélation. Ce créneau s'annonce plus tardif que la présentation du Pixel 3, l'année dernière, mais comme le lancement d'Android 10 intervient un mois plus tard que le celui d'Android 9.0 Pie, à nouveau l'année dernière, rien ne semble véritablement improbable. Pour rappel, Google doit présenter deux nouveaux smartphones : les Pixel 4 (de 5,7 pouces) et Pixel 4 XL (de 6,23 pouces pour une définition de 3040 x 1440 pixels). Ce dernier embarquerait un Snapdragon 855 (et non 855+) tandis que les deux smartphones profiteraient de dalles 90 Hz, de trois capteurs photo dorsaux et de 6 Go de mémoire. Ils arboreront visiblement une large bordure au-dessus de l'écran. Cette dernière serait vouée à accueillir un système de reconnaissance faciale semblable à la technologie Face ID d'Apple, ainsi qu'un radar Soli capable de détecter les mouvements de l'utilisateur.
12-09-2019


Microsoft travaille bien sur Microsoft Teams

Microsoft vient de confirmer qu’il travaille sur une version Linux de son service Microsoft Teams. Il s’agit d’une plate-forme collaborative universelle. Microsoft Teams est disponible sur plusieurs plates-formes de bureau et mobiles dont Windows, macOS, iOS et Android. Il s’agit d’une plate-forme permettant à des équipes de partager un espace de travail. Il est alors possible de créer, de partager et de collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Le géant du logiciel s’est rapproché de Linux depuis quelques années en particulier depuis le lancement de Windows 10. Ce système d’exploitation prend en charge cet environnement au travers du projet WSL (Windows Subsystem for Linux). Dans cette logique, Microsoft vient de confirmer qu’une version Linux de Microsoft Teams est en préparation. L’information fait suite à une rumeur annonçant que cette plate-forme allait proposer aux utilisateurs de Linux de rejoindre des confrères Windows, Mac, iOS et Android. Sur Twitter nous apprenons que tout ceci est exacte. Cette édition sera bientôt disponible en téléchargement. Par contre attention il n’est pas programmé de l’Open Source, le code restera propriétaire. Microsoft a prévu de simplifier la vie des utilisateurs de certaines distributions Linux populaires comme Ubuntu et Debian. Microsoft Teams sera disponible au travers d’une installation PPA. Pour revenir à Microsoft Teams pour Linux, il s’agit peut-être d’une réponse à une forte demande. L’idée a été proposée sur le forum de Microsoft Teams UserVoice. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 9000 votes. Vous pouvez tester gratuitement ce service en visitant le site Web Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur la plate-forme et ses possibilités comme le chat, les appels vidéo, le partage de fichiers, etc.
11-09-2019


L'iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max le RDV iPhone 2019

Les trois iPhone 11 présentés aujourd’hui par Apple font le plein de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations par rapport aux modèles actuels. On retiendra surtout les écrans AMOLED Retina sur les Pro et Pro Max, l’omniprésence du SoC A13 (gravé en 7nm EUV par TSMC), le design légèrement revu à base d’aluminium anodisé et un nouveau module photo sur les versions Pro et Pro Max. Ce dernier regroupe trois capteurs, dont un objectif ultra large. Une grande partie des rumeurs concernant les caractéristiques de ces smartphones Apple sont confirmées. Les fonctions vidéo sont ainsi tout particulièrement mises en avant avec par exemple la possibilité de capturer des séquences en 4K à 60 ips. La reconnaissance faciale est améliorée avec une fonctionnalité « enhanced Face ID » censée accélérer ce processus. La résistance à l’eau est également améliorée avec une certification IP68 jusqu’à 2 mètres de profondeur, là où l’iPhone XR était limité à l’IP67. Six coloris acidulés sont proposés : violet, blanc, vert, jaune, noir et rouge. Si les trois modèles sont équipés du même SoC A13 Bionic, annoncé comme plus rapide côté CPU et GPU, des différences non négligeables sont visibles entre les modèles. Seuls les Pro et Pro Max bénéficient par exemple d’un écran OLED « Super Retina XDR ». Ce sont aussi les seules versions à embarquer 6 Go de mémoire, l’iPhone 11 se contentant de 4 Go. Côté capteurs photo, les trois modèles possèdent un APN de 12 Mpixels à l’avant, mais le triple capteur 12 Mpixels à l’arrière est réserve aux versions Pro et Pro Max. L’objectif ultra grand angle est absent du modèle de base, limité à deux capteurs. Les trois modèles bénéficient en revanche d’un nouveau mode nuit et d’une meilleure stabilisation optique. Côté tarifs, pas de surprise, Apple continue à viser le marché (très) haut de gamme avec ses nouveaux smartphones. L’iPhone 11 est ainsi proposé à 809 € dans sa version de base avec 64 Go d’espace de stockage. Les versions 128 Go et 256 Go atteignent respectivement 859 et 979 €. L’iPhone 11 Pro est commercialisé à partir de 1159 € en version 128 Go, tandis que les modèles 256 Go et 512 Go sont vendus 1329 € et 1559 €. Enfin, le Pro Max est le plus onéreux, avec un tarif de 1259 € en 128 Go, 1429 euros en 256 Go et 1659 € en version 512 Go. Les couleurs de l'iPhone 11 Pro et Max sont Or, Gris sidéral, Argent et Vert nuit. Les iPhone 8 et XR restent quand même au catalogue.


10-09-2019


L'iPad 7 d'entrée de gamme a droit à une M.àj.

Apple continu à chercher des solutions pour rendre toutes sa gamme d'iPad homogène, et parfois ça profite pas mal à l'entrée de gamme. Équipé d’un écran Retina de 10,2 pouces, il embarque un SoC A10 Fusion (qui a déjà fait son chemin, rencontré dans l’iPhone 7). Il devrait donc se montrer légèrement moins puissant que l’actuel iPad Air, équipé lui d’un A12 Bionic, mais aussi en retrait par rapport à l’ancienne génération d’iPad Pro qui profitait d’un A10X Fusion. Fonctionnant sous iPadOS 13, ce nouvel iPad 7 veut proposer une expérience utilisateur plus proche de celle d’un vrai ordinateur à moindre cout. Il est compatible avec le Smart Connector : il est donc possible de lui ajouter un Smart Keyboard physique (vendu en option). L’iPad 7 est également compatible avec l’Apple Pencil. Cet iPad 7 fait l’impasse sur la reconnaissance faciale Face ID pour lui préférer un capteur d’empreintes digitales Touch ID. Un capteur photo de 8MP est enfin présent à l’arrière. Pour la connectique, on poursuit avec du Lightning. Apple ne s’est toujours pas décidé à passer à l’USB-C. Les prix de l’iPad 7 sont de iPad 7 > 32 Go 389 €, la version 128 Go 489 €, le 4G 32 Go + 529 €, le 4G 128 Go + 629 €. Livré à partir du 30 septembre mais d’ores et déjà disponible en précommande, De quoi remplacer efficacement le vieillissant iPad 9,7 pouces au catalogue d’Apple.
10-09-2019


 1  2  3  4  >