Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
MACOS


Encore une faille dans Sierra

  Liste des news    Liste des new du mois  
Faille App Store MacOS Higt Sierra

12

Janvier

Un développeur a découvert un bug assez atypique qui permet à un mauvais mot de passe d’être accepté par la dernière version de macOS High Sierra. Il suffit d’aller dans les Préférences système et choisir l’option App Store. En bas à gauche de la fenêtre un cadenas est fermé (l’utilisateur peut le fermer si ce n’est pas le cas). Cliquer dessus permet de l’ouvrir pour pouvoir modifier les paramètres liés à l’App Store, mais il faut en principe entrer le mot de passe de l’utilisateur. Or, dans ce cas précis, entrer n’importe quoi sera accepté et permettra de déverrouiller le système. Ce bug n’est pas sans rappeler rootgate, la faille de novembre dernier qui permettait d’accéder aux privilèges root sans entrer de mot de passe. Heureusement pour Apple, la problème d’aujourd’hui est bien moins grave. En effet, elle est limitée au panneau de configuration de l’App Store qui n’a pas d’options pouvant compromettre l’ensemble du système et elle ne fonctionne que si l’utilisateur a les droits administrateur. Les comptes avec des droits restreints ne sont pas concernés. Apple a corrigé la faille dans macOS 10.3.3 qui devrait sortir très prochainement.




MacOS une faille depuis 2002

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacOS Faille

03

Janvier

Siguza, sur son Github, dévoile les détails de cette vulnérabilité majeure qui est une escalade dans les privilèges locaux (LPE). De fait, la vulnérabilité n'est exploitable que si l'on a un accès physique à l'ordinateur : aucun risque qu'un hacker puisse prendre le contrôle d'un ordinateur MacOs à distance en utilisant la faille. Cette vulnérabilité est désormais appelée « IOHIDeous » : un jeu de mots entre l'extension du Kernel IOHIDFamily dans laquelle la faille se trouve et le terme « Hideous » qui, en anglais, signifie « Hideux ». En exploitant cette faille, Siguza a pu tout simplement prendre le contrôle de l'ordinateur et obtenir un accès administrateur. De là, installer un malware est extrêmement simple et concevoir un malware qui puisse utiliser cette faille par lui-même n'est pas extrêmement compliqué non plus. Siguza a décidé de tout mettre sur Internet pour plusieurs raisons et la première est que la faille n'étant pas exploitable à distance, la publication ne présente que très peu de risques. Mais elle met la pression sur Apple, qui devrait rapidement déployer un correctif. Siguza aurait bien évidemment pu contacter Apple directement, mais le programme Bug Bounty de la firme de Cupertino ne rémunère pas les bugs et les failles découvertes sur MacOS. Surtout, selon le chercheur, la faille pourrait avoir plus de 15 ans : elle fonctionne avec toutes les versions de MacOS. Siguza a testé avec diverses versions de l'OS d'Apple en remontant jusqu'à 2002. La toute dernière version, MacOs High Sierra, semble toutefois poser problème au chercheur qui n'a pas réussi à réutiliser son code. Il estime toutefois que la faille est bien présente et qu'un changement dans son code permettrait de l'exploiter.




Encore une faille dans Sierra

  Liste des news    Liste des new du mois  
Faille App Store MacOS Higt Sierra

12

Janvier

Un développeur a découvert un bug assez atypique qui permet à un mauvais mot de passe d’être accepté par la dernière version de macOS High Sierra. Il suffit d’aller dans les Préférences système et choisir l’option App Store. En bas à gauche de la fenêtre un cadenas est fermé (l’utilisateur peut le fermer si ce n’est pas le cas). Cliquer dessus permet de l’ouvrir pour pouvoir modifier les paramètres liés à l’App Store, mais il faut en principe entrer le mot de passe de l’utilisateur. Or, dans ce cas précis, entrer n’importe quoi sera accepté et permettra de déverrouiller le système. Ce bug n’est pas sans rappeler rootgate, la faille de novembre dernier qui permettait d’accéder aux privilèges root sans entrer de mot de passe. Heureusement pour Apple, la problème d’aujourd’hui est bien moins grave. En effet, elle est limitée au panneau de configuration de l’App Store qui n’a pas d’options pouvant compromettre l’ensemble du système et elle ne fonctionne que si l’utilisateur a les droits administrateur. Les comptes avec des droits restreints ne sont pas concernés. Apple a corrigé la faille dans macOS 10.3.3 qui devrait sortir très prochainement.




MacOS une faille depuis 2002

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacOS Faille

03

Janvier

Siguza, sur son Github, dévoile les détails de cette vulnérabilité majeure qui est une escalade dans les privilèges locaux (LPE). De fait, la vulnérabilité n'est exploitable que si l'on a un accès physique à l'ordinateur : aucun risque qu'un hacker puisse prendre le contrôle d'un ordinateur MacOs à distance en utilisant la faille. Cette vulnérabilité est désormais appelée « IOHIDeous » : un jeu de mots entre l'extension du Kernel IOHIDFamily dans laquelle la faille se trouve et le terme « Hideous » qui, en anglais, signifie « Hideux ». En exploitant cette faille, Siguza a pu tout simplement prendre le contrôle de l'ordinateur et obtenir un accès administrateur. De là, installer un malware est extrêmement simple et concevoir un malware qui puisse utiliser cette faille par lui-même n'est pas extrêmement compliqué non plus. Siguza a décidé de tout mettre sur Internet pour plusieurs raisons et la première est que la faille n'étant pas exploitable à distance, la publication ne présente que très peu de risques. Mais elle met la pression sur Apple, qui devrait rapidement déployer un correctif. Siguza aurait bien évidemment pu contacter Apple directement, mais le programme Bug Bounty de la firme de Cupertino ne rémunère pas les bugs et les failles découvertes sur MacOS. Surtout, selon le chercheur, la faille pourrait avoir plus de 15 ans : elle fonctionne avec toutes les versions de MacOS. Siguza a testé avec diverses versions de l'OS d'Apple en remontant jusqu'à 2002. La toute dernière version, MacOs High Sierra, semble toutefois poser problème au chercheur qui n'a pas réussi à réutiliser son code. Il estime toutefois que la faille est bien présente et qu'un changement dans son code permettrait de l'exploiter.



Encore une faille dans Sierra

Un développeur a découvert un bug assez atypique qui permet à un mauvais mot de passe d’être accepté par la dernière version de macOS High Sierra. Il suffit d’aller dans les Préférences système et choisir l’option App Store. En bas à gauche de la fenêtre un cadenas est fermé (l’utilisateur peut le fermer si ce n’est pas le cas). Cliquer dessus permet de l’ouvrir pour pouvoir modifier les paramètres liés à l’App Store, mais il faut en principe entrer le mot de passe de l’utilisateur. Or, dans ce cas précis, entrer n’importe quoi sera accepté et permettra de déverrouiller le système. Ce bug n’est pas sans rappeler rootgate, la faille de novembre dernier qui permettait d’accéder aux privilèges root sans entrer de mot de passe. Heureusement pour Apple, la problème d’aujourd’hui est bien moins grave. En effet, elle est limitée au panneau de configuration de l’App Store qui n’a pas d’options pouvant compromettre l’ensemble du système et elle ne fonctionne que si l’utilisateur a les droits administrateur. Les comptes avec des droits restreints ne sont pas concernés. Apple a corrigé la faille dans macOS 10.3.3 qui devrait sortir très prochainement.
12-01-2018


MacOS une faille depuis 2002

Siguza, sur son Github, dévoile les détails de cette vulnérabilité majeure qui est une escalade dans les privilèges locaux (LPE). De fait, la vulnérabilité n'est exploitable que si l'on a un accès physique à l'ordinateur : aucun risque qu'un hacker puisse prendre le contrôle d'un ordinateur MacOs à distance en utilisant la faille. Cette vulnérabilité est désormais appelée « IOHIDeous » : un jeu de mots entre l'extension du Kernel IOHIDFamily dans laquelle la faille se trouve et le terme « Hideous » qui, en anglais, signifie « Hideux ». En exploitant cette faille, Siguza a pu tout simplement prendre le contrôle de l'ordinateur et obtenir un accès administrateur. De là, installer un malware est extrêmement simple et concevoir un malware qui puisse utiliser cette faille par lui-même n'est pas extrêmement compliqué non plus. Siguza a décidé de tout mettre sur Internet pour plusieurs raisons et la première est que la faille n'étant pas exploitable à distance, la publication ne présente que très peu de risques. Mais elle met la pression sur Apple, qui devrait rapidement déployer un correctif. Siguza aurait bien évidemment pu contacter Apple directement, mais le programme Bug Bounty de la firme de Cupertino ne rémunère pas les bugs et les failles découvertes sur MacOS. Surtout, selon le chercheur, la faille pourrait avoir plus de 15 ans : elle fonctionne avec toutes les versions de MacOS. Siguza a testé avec diverses versions de l'OS d'Apple en remontant jusqu'à 2002. La toute dernière version, MacOs High Sierra, semble toutefois poser problème au chercheur qui n'a pas réussi à réutiliser son code. Il estime toutefois que la faille est bien présente et qu'un changement dans son code permettrait de l'exploiter.
03-01-2018