Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
JUSTICE


Spotify risque 1.6 Millards d'amende

  Liste des news    Liste des new du mois  
Spotify amende 1.3 millards

04

Janvier

La maison d’édition Wixen Music Publishing a attaqué Spotify en justice et réclame 1,6 milliard $ d’intérêts. Wixen Music représente de nombreux artistes tels que Tom Petty, Missy Elliot, Stevie Nicks ou encore Neil Young. L’action en justice lancée le 29 décembre prétend que Spotify utilise des milliers de ses chansons sans licence valable. En plus des dommages et intérêts, Wixen souhaite aussi que les morceaux en question cessent immédiatement d’être diffusés sur la plateforme. Avant son lancement aux États-Unis, Spotify avait signé des accords avec les gros labels afin d’obtenir les droits d’auteurs adéquats pour les enregistrements sonores des chansons. En revanche, selon Wixen, ce que Spotify n’a pas fait, c’est “d’obtenir les droits équivalents pour les compositions.” Cette action en justice fait suite à une autre affaire en recours collectif (class-action) dans laquelle Spotify avait proposé un règlement de 43 millions $ aux plaignants. Hélas, pour Wixen “cela ne compense pas de manière adéquate Wixen ou les auteurs qu’ils représentent.” Lors de la première tentative de règlement, Spotify avait avoué avoir échoué à obtenir les licences nécessaires pour reproduire et/ou distribuer les compositions musicales sur sa plateforme.




Spotify risque 1.6 Millards d'amende

  Liste des news    Liste des new du mois  
Spotify amende 1.3 millards

04

Janvier

La maison d’édition Wixen Music Publishing a attaqué Spotify en justice et réclame 1,6 milliard $ d’intérêts. Wixen Music représente de nombreux artistes tels que Tom Petty, Missy Elliot, Stevie Nicks ou encore Neil Young. L’action en justice lancée le 29 décembre prétend que Spotify utilise des milliers de ses chansons sans licence valable. En plus des dommages et intérêts, Wixen souhaite aussi que les morceaux en question cessent immédiatement d’être diffusés sur la plateforme. Avant son lancement aux États-Unis, Spotify avait signé des accords avec les gros labels afin d’obtenir les droits d’auteurs adéquats pour les enregistrements sonores des chansons. En revanche, selon Wixen, ce que Spotify n’a pas fait, c’est “d’obtenir les droits équivalents pour les compositions.” Cette action en justice fait suite à une autre affaire en recours collectif (class-action) dans laquelle Spotify avait proposé un règlement de 43 millions $ aux plaignants. Hélas, pour Wixen “cela ne compense pas de manière adéquate Wixen ou les auteurs qu’ils représentent.” Lors de la première tentative de règlement, Spotify avait avoué avoir échoué à obtenir les licences nécessaires pour reproduire et/ou distribuer les compositions musicales sur sa plateforme.



Spotify risque 1.6 Millards d'amende

La maison d’édition Wixen Music Publishing a attaqué Spotify en justice et réclame 1,6 milliard $ d’intérêts. Wixen Music représente de nombreux artistes tels que Tom Petty, Missy Elliot, Stevie Nicks ou encore Neil Young. L’action en justice lancée le 29 décembre prétend que Spotify utilise des milliers de ses chansons sans licence valable. En plus des dommages et intérêts, Wixen souhaite aussi que les morceaux en question cessent immédiatement d’être diffusés sur la plateforme. Avant son lancement aux États-Unis, Spotify avait signé des accords avec les gros labels afin d’obtenir les droits d’auteurs adéquats pour les enregistrements sonores des chansons. En revanche, selon Wixen, ce que Spotify n’a pas fait, c’est “d’obtenir les droits équivalents pour les compositions.” Cette action en justice fait suite à une autre affaire en recours collectif (class-action) dans laquelle Spotify avait proposé un règlement de 43 millions $ aux plaignants. Hélas, pour Wixen “cela ne compense pas de manière adéquate Wixen ou les auteurs qu’ils représentent.” Lors de la première tentative de règlement, Spotify avait avoué avoir échoué à obtenir les licences nécessaires pour reproduire et/ou distribuer les compositions musicales sur sa plateforme.
04-01-2018