Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 play Stores plus de 1900 App malveillantes

  Liste des news     

31

Janvier

Le Google Play Store, c’est un peu le tonneau des danaïdes de Google : chaque jour les équipes de l’éditeur, aidées d’outils de détection, bannissent à tour de bras les applications malveillantes qui tentent de profiter de la crédulité des utilisateurs. Et Google fait régulièrement des annonces afin de détailler la façon dont il perfectionne ses outils de détections afin de mieux lutter contre ce fléau. Mais le Google Play store reste la cible préférée des cybercriminels et malgré les efforts répétés de Google, les attaquants trouvent toujours les moyens de contourner les protections mises en place par l’éditeur. Andrew Ahn product manager pour Google revient sur l’année passée et les efforts de Google pour sécuriser son Play Store. « En 2017, nous avons retiré plus de 700.000 applications qui ne respectaient pas les règles mises en place sur le Google Play Store, soit 70% de plus qu’en 2016 » explique l’employé de Google. Le blog précise également que l’immense majorité des applications visant à diffuser des contenus inappropriés ont été bloquées avant même qu’un utilisateur puisse l’installer. Il explique que plus de 100.000 développeurs responsables de ces applications malveillantes ont également été bannis et que les procédures de contrôles liés à la création des comptes développeurs ont été renforcées afin d’éviter de futurs abus.




  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

play Stores plus de 1900 App malveillantes

Le Google Play Store, c’est un peu le tonneau des danaïdes de Google : chaque jour les équipes de l’éditeur, aidées d’outils de détection, bannissent à tour de bras les applications malveillantes qui tentent de profiter de la crédulité des utilisateurs. Et Google fait régulièrement des annonces afin de détailler la façon dont il perfectionne ses outils de détections afin de mieux lutter contre ce fléau. Mais le Google Play store reste la cible préférée des cybercriminels et malgré les efforts répétés de Google, les attaquants trouvent toujours les moyens de contourner les protections mises en place par l’éditeur. Andrew Ahn product manager pour Google revient sur l’année passée et les efforts de Google pour sécuriser son Play Store. « En 2017, nous avons retiré plus de 700.000 applications qui ne respectaient pas les règles mises en place sur le Google Play Store, soit 70% de plus qu’en 2016 » explique l’employé de Google. Le blog précise également que l’immense majorité des applications visant à diffuser des contenus inappropriés ont été bloquées avant même qu’un utilisateur puisse l’installer. Il explique que plus de 100.000 développeurs responsables de ces applications malveillantes ont également été bannis et que les procédures de contrôles liés à la création des comptes développeurs ont été renforcées afin d’éviter de futurs abus.
31-01-2018


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant