Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 ADATA lance ses SSD format DOM

  Liste des news     

09

Fevrier

ADATA, que l’on connait particulièrement dans nos contrées pour ses clés USB, SSD et autres cartes mémoires, lance son ISMS331, un « DOM » (Disk-On-Module) au format SATA destiné aux ordinateurs compacts ou industriels ainsi qu'aux appareils embarqués. Ce type de produit n’est pas nouveau, mais le constructeur met particulièrement en avant la robustesse de sa nouvelle gamme. A mi-chemin entre le SSD classique et la clé USB, ces DOM affichent une capacité comprise entre 32 Go et 128 Go. Ils sont certifiés pour fonctionner en environnement hostile (c'est-à-dire avec une plage de températures comprise entre -40°C et 90°C et un taux d’humidité compris entre 5% et 95%). Côté performances, le constructeur indique des débits pouvant atteindre 260 Mo/s en lecture comme en écriture, pour les versions équipées de mémoire flash SLC (soit les capacités allant de 4 Go à 32 Go), tandis que les DOM basés sur de la mémoire MLC (d’une capacité comprise entre 8 Go et 128 Go) atteignent au mieux 300 Mo/s en lecture et 180 Mo/s en écriture. Notons au passage que des technologies d’auto-diagnostic, de correction d’erreurs ECC et de monitoring sont bien entendu intégrées. Bref, pas de quoi révolutionner le marché du SSD, mais la résistance et la compacité de ce type de produit pourraient intéresser certains marchés spécifiques.




  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

ADATA lance ses SSD format DOM

ADATA, que l’on connait particulièrement dans nos contrées pour ses clés USB, SSD et autres cartes mémoires, lance son ISMS331, un « DOM » (Disk-On-Module) au format SATA destiné aux ordinateurs compacts ou industriels ainsi qu'aux appareils embarqués. Ce type de produit n’est pas nouveau, mais le constructeur met particulièrement en avant la robustesse de sa nouvelle gamme. A mi-chemin entre le SSD classique et la clé USB, ces DOM affichent une capacité comprise entre 32 Go et 128 Go. Ils sont certifiés pour fonctionner en environnement hostile (c'est-à-dire avec une plage de températures comprise entre -40°C et 90°C et un taux d’humidité compris entre 5% et 95%). Côté performances, le constructeur indique des débits pouvant atteindre 260 Mo/s en lecture comme en écriture, pour les versions équipées de mémoire flash SLC (soit les capacités allant de 4 Go à 32 Go), tandis que les DOM basés sur de la mémoire MLC (d’une capacité comprise entre 8 Go et 128 Go) atteignent au mieux 300 Mo/s en lecture et 180 Mo/s en écriture. Notons au passage que des technologies d’auto-diagnostic, de correction d’erreurs ECC et de monitoring sont bien entendu intégrées. Bref, pas de quoi révolutionner le marché du SSD, mais la résistance et la compacité de ce type de produit pourraient intéresser certains marchés spécifiques.
09-02-2018


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant