Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   

 La mémoire DRAM va augmenter

  Liste des news     

18

Janvier

L’annonce a été faite lors d’une conférence avec des investisseurs le 16 janvier dernier. Lee Pei-ing, PDG de Nanya, a expliqué que la situation globale du marché restera stable tout au long de l’année. En clair l’offre n’arrivera pas à répondre à la demande. Rien ne semble pourvoir éviter les choses même si certains fabricants ont annoncé une augmentation de leur production. Ce tableau idyllique est rassurant pour les investisseurs. Il a été souligné que si Samsung Electronics et SK Hynix augmentent vraiment leurs capacités de production de DRAM, cela ne sera pas suffisant. La demande va croitre. La hausse est estimée entre 20 à 25%. Cette prévision s’appuie sur le marché dynamique des serveurs qui restera fort en 2018. Les centres de données vont progresser et l’arrivée de la 5G ou encore le développement de l’IA (intelligence artificielle) devraient générer une forte demande une mémoire vive. A cela s’ajoute l’arrivée des nouvelles générations de smartphone avec des capacités de mémoire entre 4 et 6 Go et un besoin constant de nouveautés sur le marché grand public. Ceci concerne les téléviseurs, les décodeurs, les consoles de jeu, les appareils « miniers » et bien d’autres choses. Enfin Nanya a annoncé avoir démarré au dernier trimestre 2017 sa production en volume de sa dernière DDR4 de 8 Go en utilisant une gravure de 20 nm. Rapidement plusieurs cabinets d’analyse ont souhaité rassurer en soulignant que le marché de la DRAM restera stable en 2018. Il est même prévu des hausses des marges bénéficiaires pour Samsung. Tout ce contexte est du à une offre qui n’arrive pas à suivre la demande. Aucun indice ne laisse supposer que cette dernière va s’affaiblir cette année… bien au contraire. Le NDRC (National Development and Reform Commission’s Pricing Supervision Department) Chinois déclare être très attentif aux récentes flambées des prix des puces mémoire. Un haut responsable (Xu Xinyu) annonce dans les colonnes du quotidien China Daily qu’une éventuelle fixation des prix est possible. L’alerte a été donnée après une hausse constante des tarifs depuis maintenant 18 mois. Xu Xinyu n’exclue pas que cette situation pourrait être le résultat d’une action coordonnée de la part d’un certain nombre d’entreprises pour obtenir le maximum de profit en poussant le prix le plus haut possible.




  Article précédent Précédent   

La mémoire DRAM va augmenter

L’annonce a été faite lors d’une conférence avec des investisseurs le 16 janvier dernier. Lee Pei-ing, PDG de Nanya, a expliqué que la situation globale du marché restera stable tout au long de l’année. En clair l’offre n’arrivera pas à répondre à la demande. Rien ne semble pourvoir éviter les choses même si certains fabricants ont annoncé une augmentation de leur production. Ce tableau idyllique est rassurant pour les investisseurs. Il a été souligné que si Samsung Electronics et SK Hynix augmentent vraiment leurs capacités de production de DRAM, cela ne sera pas suffisant. La demande va croitre. La hausse est estimée entre 20 à 25%. Cette prévision s’appuie sur le marché dynamique des serveurs qui restera fort en 2018. Les centres de données vont progresser et l’arrivée de la 5G ou encore le développement de l’IA (intelligence artificielle) devraient générer une forte demande une mémoire vive. A cela s’ajoute l’arrivée des nouvelles générations de smartphone avec des capacités de mémoire entre 4 et 6 Go et un besoin constant de nouveautés sur le marché grand public. Ceci concerne les téléviseurs, les décodeurs, les consoles de jeu, les appareils « miniers » et bien d’autres choses. Enfin Nanya a annoncé avoir démarré au dernier trimestre 2017 sa production en volume de sa dernière DDR4 de 8 Go en utilisant une gravure de 20 nm. Rapidement plusieurs cabinets d’analyse ont souhaité rassurer en soulignant que le marché de la DRAM restera stable en 2018. Il est même prévu des hausses des marges bénéficiaires pour Samsung. Tout ce contexte est du à une offre qui n’arrive pas à suivre la demande. Aucun indice ne laisse supposer que cette dernière va s’affaiblir cette année… bien au contraire. Le NDRC (National Development and Reform Commission’s Pricing Supervision Department) Chinois déclare être très attentif aux récentes flambées des prix des puces mémoire. Un haut responsable (Xu Xinyu) annonce dans les colonnes du quotidien China Daily qu’une éventuelle fixation des prix est possible. L’alerte a été donnée après une hausse constante des tarifs depuis maintenant 18 mois. Xu Xinyu n’exclue pas que cette situation pourrait être le résultat d’une action coordonnée de la part d’un certain nombre d’entreprises pour obtenir le maximum de profit en poussant le prix le plus haut possible.
18-01-2018


  Article précédent Précédent