Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Apple s'investit de plus en plus aux U.S.A

  Liste des news     

26

Juillet

Plusieurs usines vont être implantées par Apple sur le sol américain, s'est réjoui Donald Trump avec ses mots d'enfant. Dans une interview au Wall Street Journal, le président américain a vendu la mèche des projets du constructeur californien. Le milliardaire tient l'information de Tim Cook lui-même, qui lui a (ou aurait, car il s'agit d'être un minimum prudent avec le locataire de la Maison Blanche) promis qu'Apple bâtirait trois usines aux États-Unis. Cette promesse proviendrait d'une discussion concernant le sujet plus général de la réforme fiscale sur les entreprises et les investissements des sociétés. « Je lui ai dit, Tim, à moins que vous commenciez à construire des usines dans ce pays, je ne pourrais pas considérer mon administration comme un succès économique. Il m'a appelé, et il m'a dit qu'ils allaient avancer [sur ce dossier] ». Apple n'a pas voulu réagir, mais il est possible qu'on entende rapidement la version de l'histoire par le constructeur. La Pomme et ses partenaires tournent autour de l'idée d'implanter des lignes de production aux États-Unis. Foxconn pourrait se lancer, avec notamment un projet d'usine employant 10 000 personnes dans l'État du Wisconsin. Les discussions avec l'administration Trump sont en tout cas restées au secret jusqu'à maintenant. De son côté, Apple a mis en place un fonds de soutien à l'emploi manufacturier américain. Un milliard de dollars va être injecté dans l'industrie US, à commencer par Corning, le créateur du verre Gorilla Glass.




  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Apple s'investit de plus en plus aux U.S.A

Plusieurs usines vont être implantées par Apple sur le sol américain, s'est réjoui Donald Trump avec ses mots d'enfant. Dans une interview au Wall Street Journal, le président américain a vendu la mèche des projets du constructeur californien. Le milliardaire tient l'information de Tim Cook lui-même, qui lui a (ou aurait, car il s'agit d'être un minimum prudent avec le locataire de la Maison Blanche) promis qu'Apple bâtirait trois usines aux États-Unis. Cette promesse proviendrait d'une discussion concernant le sujet plus général de la réforme fiscale sur les entreprises et les investissements des sociétés. « Je lui ai dit, Tim, à moins que vous commenciez à construire des usines dans ce pays, je ne pourrais pas considérer mon administration comme un succès économique. Il m'a appelé, et il m'a dit qu'ils allaient avancer [sur ce dossier] ». Apple n'a pas voulu réagir, mais il est possible qu'on entende rapidement la version de l'histoire par le constructeur. La Pomme et ses partenaires tournent autour de l'idée d'implanter des lignes de production aux États-Unis. Foxconn pourrait se lancer, avec notamment un projet d'usine employant 10 000 personnes dans l'État du Wisconsin. Les discussions avec l'administration Trump sont en tout cas restées au secret jusqu'à maintenant. De son côté, Apple a mis en place un fonds de soutien à l'emploi manufacturier américain. Un milliard de dollars va être injecté dans l'industrie US, à commencer par Corning, le créateur du verre Gorilla Glass.
26-07-2017


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant